La Suisse vote une motion contre les organisations anti-israéliennes | JSSNews

La Suisse vote une motion contre les organisations anti-israéliennes

Publié le : 15 mars 2017

Le Conseil national, chambre basse du parlement suisse, a voté une motion visant à arrêter le financement par le gouvernement d’organisations qui promeuvent le boycott d’Israël et diffusent l’antisémitisme et le racisme.

Le texte, voté par 111 voix contre 78, avait été soumis par un député de l’Union démocratique du centre (UDC), Christian Imark, dont le parti occupe les sièges les plus à droite de l’hémicycle et constitue la première force au Conseil national avec 29% des sièges (contre 18% au deuxième parti, le Parti socialiste).

La répartition du vote est intéressante :

suisse

La quasi-totalité des députés de droite ont soutenu la motion : l’ensemble des UDC présents et 90% des PLR (trois députés de ce parti ont voté contre). A gauche, la totalité des Socialistes et des Verts ont voté contre, rejoints par le petit parti des Verts libéraux. Le centre, constitué essentiellement du Parti démocrate-chrétien (PDC), était partagé (50-50).

Le journal Basler Zeitung avait soulevé le problème deux semaines auparavant dans un article intitulé « Avec l’argent du contribuable suisse contre Israël » :

 

La Suisse finance en Israël et dans les Territoires palestiniens diverses organisations qui appellent à l’élimination d’Israël et au meurtre des Juifs. Au département des Affaires étrangères, on fait comme si tout allait bien. On garde toutefois le secret sur les rapports annuels et les évaluations de ces organisations.

 

Jusqu’en 2010, expliquait l’article, la Suisse finançait directement des organisations problématiques. Une organisation tierce, le « Secrétariat aux droits de l’homme et au droit international humanitaire » de Ramallah a été mise en place en 2013 pour permettre à des pays occidentaux (Suisse, mais aussi Suède, Pays-Bas, Danemark, Norvège) de continuer à envoyer de l’argent, indirectement, à des organisations anti-israéliennes et antisémites.

Parmi les récipiendaires de l’aide suisse, selon les données chiffrées de NGO Monitor, se trouvent des organisations dont certaines sont « directement affiliées avec le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), une organisation terroriste désignée comme telle par les Etats-Unis, l’Union européenne, le Canada et Israël. » InfoEquitable évoquait déjà ce problème en novembre dernier, lorsque NGO Monitor avait incriminé la Suisse, mais aussi l’UE, pour ce type d’actions.

La motion « Couper court au détournement des deniers publics à des fins de racisme, d’antisémitisme et d’incitation à la haine », votée par le Conseil national, stipule :

Le Conseil fédéral est chargé de modifier les lois, ordonnances et règlements concernés, de manière à ce que la Suisse ne puisse plus subventionner, même indirectement, les projets de coopération au développement menés par des ONG impliquées dans des actions racistes, antisémites ou d’incitation à la haine, ou encore dans des campagnes BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions).

Le texte ne mentionne pas nommément Israël, mais le seul Etat visé par une campagne dite « BDS » est Israël.

Un rapport détaillant les financements d’ONG problématiques par la Suisse avait été fourni aux parlementaires, sur la base du travail de l’organisation NGO Monitor spécialisée dans l’analyse du fonctionnement des ONG anti-israéliennes. Y figuraient quantité de données sur des financements octroyés directement ou indirectement par le gouvernement helvétique à des organisations promouvant la haine d’Israël.

cari

Il est à noter que le Conseil fédéral (gouvernement), qui émet avant chaque vote un avis basé sur la majorité de ses 7 membres, avait proposé de rejeter la motion, arguant que « En ce qui concerne précisément le conflit israélo-palestinien, auquel la motion fait implicitement référence, il convient de relever que, dans le cadre de ses activités au Proche-Orient, la Suisse s’engage pour la promotion de la paix et le respect du droit international par toutes les parties au conflit. Elle collabore à cette fin avec différentes organisations partenaires, y compris des ONG israéliennes et palestiniennes. (…) La Suisse ne soutient en aucune manière des organisations incitant à la haine, à la violence, au racisme ou à l’antisémitisme. Elle ne s’est jamais associée au mouvement dit BDS et ne finance ni ne soutient aucune campagne appelant au boycott de produits israéliens. » Il faut dire que le ministre en charge du Département fédéral des affaires étrangères, Didier Burkhalter (dont l’avis diverge de la majorité de son Parti libéral-radical PLR – droite) est un fervent partisan d’une levée rapide des sanctions contre l’Iran, un pays dont les intentions envers Israël rejoignent celles du mouvement BDS.

Le gouvernement a donc été désavoué. En mai, le Conseil des Etats, la chambre haute du parlement, décidera si le texte devient une loi.

La Suisse n’est pas la seule à avoir été jusqu’à présent très impliquée dans le financement d’organisations liées au BDS et à des mouvements terroristes palestiniens. L’Union européenne et beaucoup de ses pays membres mènent une politique similaire. NGO Monitor a émis en janvier dernier un rapport sur la France indiquant que « Le gouvernement français finance de nombreuses organisations françaises, israéliennes, et palestiniennes soutenant et faisant la promotion des campagnes BDS contre Israël et ce, malgré le fait que de tels boycotts sont illégaux au regard de la loi française. »

 Par InfoEquitable – JSSNews

14 Réponses à La Suisse vote une motion contre les organisations anti-israéliennes

  1. szmolski Répondre

    15 mars 2017 a 13:02

    La vermine gauchiste dans toute sa splendeur.

  2. Elie de Paris Répondre

    15 mars 2017 a 13:03

    En fait la conclusion en fin de l’article chauffe mes semelles, intolérablement…
    Mais l’heure des châtiments approche…
    De plus en plus évident.

  3. Yéhoudi Répondre

    15 mars 2017 a 19:00

    https://www.youtube.com/watch?v=KEDrMriKsFM

    a contempler absolument

    a gauche la “camionneuse” antisystème, Fillion au féminin, et a droite l’ élu qu elle vient de virer duFN

    la tête parfaite du brachycéphale, venu de l’ Est il y a 15.000 ans pour “fertiliser” les dolichocéphales futurs gaulois et leur apprendre l’ agriculture et l’ élevage

    ce spécimen FN pur jus de bas du front , faudrait lui rappeler que sa putin de rasse d’ origine (Hongrie/Balkans) il a beau en descendre racialement il est lui aussi un envahisseur

    un superbe spécimen de ces européens a cheval entre l’ age du bronze et l’ age du fer…faudrait lui enlever la tête et une fois bien décharnée l’ exposer au Musée de l’ homme

  4. Yéhoudi Répondre

    15 mars 2017 a 19:11

    sur la caricature de gauche, l’ inoubliable ” clé ”

    qui croient-ils devrait émouvoir le crédule européen…..faisant semblant de croire eux même au retour, aprés 70 ans …les serruriers arabes ont fait fortune a fabriquer ces clés , mise a murir sous du fumier, qui fait rouiller le metal ferreux plus vite…

    grands comédiens…surtout ces “chibanis” a keffieh et a barbe de 10 jours, en guenilles qui les arborent du même air niais ou franchement rigolard face aux photographes arabe et étrangers…pour 100 shekalim!

    celà dit, bravo et merçi a la Suisse

  5. Amram Répondre

    15 mars 2017 a 20:38

    Yéhoudi
    Répondre
    15 mars 2017 a 19:00

    Je pense qu’il y’a erreur de vidéo.

  6. szmolski Répondre

    15 mars 2017 a 21:17

    Yéhoudi@
    15 mars 2017 a 19:00

    Moi aussi je suis un brachycéphale ;-) pour moi les dolichocéphales sont des physionomies bizarres, je ne me sens pas appartenir à cette variété humaine qui est caractéristique des peuples germaniques, il paraît qu’à l’origine le sémite initial serait un brachycéphale.

  7. Yéhoudi Répondre

    15 mars 2017 a 21:28

    salut Chmoulik, trés possible….

    ça vient de l’ est, l’ orient tout ça…

    ya le bouquin de Gaston Roupnel qui donne des éclairages la dessus, c’est “histoire de la campagne Française”

    au chapitre Le Village

    et j’ y ai appris que contrairement a l’ idée du vin entrant en ‘France” par la provence et le rhone, véhiculé par la vigne romaine, tout faux!!

    la vigne fut introduite par ces “brachycéphales,” par les voies de l’ est et a fait son entrée par le Jura…la Franche-Comté,la suisse….

    le vin de nos ancêtres sémites ??

  8. szmolski Répondre

    15 mars 2017 a 22:19

    Yéhoudi@
    15 mars 2017 a 21:28

    Pas spécialement, la péninsule arabique et le plateau iranien sont aussi un domaine où vivent les dolichocéphales au nez aquilins ou busqué, il y en a beaucoup chez les juifs, plus chez les séfarades, je pense que c’est une caractéristique arabe, mais il paraît que les peuples sémites initiaux seraient brachycéphales, on retrouve cette physionomie sur les fresques assyriennes, ici c’est un arabe qui a fait ce montage vidéo https://www.youtube.com/watch?v=LuX3bgPE39o mais c’est bien fait, je laisse tomber la politique pour 20 minutes…

  9. Lisou Répondre

    17 mars 2017 a 10:38

    A tous ceux qui écrivent des articles incendiaires sur les Suisses, vous n’avez aucune idée de ce que les Suisses, chrétiens et pro-israéliens vivent quand ils entendent que leur patrie a signer pour la levée des sanctions contre l’Iran, à signer la déclaration de l’UNESCO concernant la non appartenance des lieux saints de Jérusalem à l’Histoire juive. Vous ne vous êtes jamais posé la question de ce que nous ressentons lorsque le JT du soir nous déballe ses mensonges perpétuels concernant Israël. On a l’impression que nos journalistes ne connaissent pas leur boulot et ne rêve que de passer à la télé. Quand un Darrius Rochebin interviewe Abbas, mais n’a encore jamais accordé la parole à Bibi Netanyahu, on trépigne et on éteint le poste. Pourtant nous, les citoyens suisse sans prétention nous savons exactement ce qui se passe face à Israël au sein des nations.
    Alors, quand un parti d’extrême droite comme l’UDC, vote une motion qui va mettre des bâtons dans les roues de cette organisation abominable qu’est le BDS, et qui servira à discréditer de telles organisations on applaudit des deux mains on chante et on danse dans les foyers et dans nos assemblées chrétiennes. On prie encore pour que cette motion soit ratifiée, car ce n’est pas encore gagné.
    Je lis souvent combien la haine d’une certaine population israélienne est tenace face à la Suisse, et je la comprend. Mais, certains devraient prendre la peine de s’informer sur ce pays pas beaucoup plus grand qu’Israël. Seuls au milieu de l’Europe, nous avons refusé les minarets, ce qui a eut pour effet de contrarier les politiques de l’époque qui avait émit l’idée d’invalider le vote de la population. Par deux fois je n’ai pas voté pour l’UE, aujourd’hui je persiste et signe mais en plus je signerai tout ce qui concernera le bien d’Israël, pour autant que ce bien s’attache à ce que Dieu veut pour Son peuple.
    La constitution suisse commence par ces mots. ” Au Nom du Dieu Tout Puissant “. De quel Dieu croyez-vous qu’il s’agit? D’Allah? de Bouddha ou que sais-je encore ? Non, il s’agit bel et bien
    de YAWE, le tout puissant Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. De HACHEM, le Seul, l’Unique, le Grand JE SUIS, le Rocher des siècles, l’Ancien des jours, le Créateur du ciel et de la terre, le tout puissant Seigneur d’Israël. Voilà, j’espère que cette motion passera! Dieu bénisse Israël, la Suisse ainsi que tous ceux qui bénisse Israël.

  10. Victor Répondre

    17 mars 2017 a 13:08

    Lisou, je t’aime …..😍😎

  11. trublion Répondre

    17 mars 2017 a 13:18

    Lisou, nous aussi, on vous bénit, d’or et de lumière.

  12. Elie de Paris Répondre

    17 mars 2017 a 14:37

    Chère et vaillante Lizou, tous nous avons une sollicitude pour le pays qui nous herberge, voire celui dans lequel nous sommes nés… Quelque résilience d’aimer les Egyptiens qui pourtant nous esclavagerent, et que chaque Juif respecte, même à son insus, tant Dieu nous l’a tatouée dans notre supplément d’âme, cette mitsvah de benir le pays d’exil…
    Toutefois, l’Eternel a déterminé chaque Nation suivant l’ange tutelaire qui lui est attribué.
    Ce dernier est parfois antisemite, radin, ou généreux, belliqueux ou hospitalier, permissif, ou libertin etc…
    Il influence les Habitants sous son aura. Même les Juifs.
    Heureusement, nous avons des antidotes, la Torah, et l’esprit communautaire, tant décrié.
    Gardons raison, nous sommes saupoudrés ici et là pour édulcorer le Monde suivant Sa volonté.
    Notre fin est là-bas…
    Et ce n’est point un ange qui y préside. Mais Lui-même…
    Sa demeure.
    Très Bon Shabbath aux freres helvètes. Aux Suisses Ydes ? Euh… Longue vie… :mdr:

  13. allex Répondre

    18 mars 2017 a 15:52

    Félicitations pour les voix des 111, mais au sein des familles des 78 votants CONTRE, existerait t’il encore des possédants de biens volés pendant la 2ème guerre mondiale, et toujours pas restitués, qui sait ?

    Quant à Lisou, bravo chère petite et non moins sage Suissesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *