Canal Flouch a encore frappé | JSSNews

Canal Flouch a encore frappé

Publié le : 17 mars 2017

Aujourd’hui, veille de Shabbat, allons dans l’humour.

C’est indispensable chers lecteurs et nécessaire voire carrément recommandé par toutes les écritures. Voir avec Monsieur Elie de Paris pour les passages !

Aminches chéris, il y a des fois où il ne faut pas regarder la téloche.

Non seulement vous pouvez vous chopper des trucs graves au bide, voire un cancer, mais en plus vous pleurez dans votre coin because la redevance annuelle vous la versez malgré la daube qu’on vous sert.

Du coup, quand je croise des potes gauchistes, vieux voire sur le retour, je me dis que peut-être bien qu’ils ont raison : faut pas avoir de téloche.

CANAL PLUS ou CANAL FLOUCH pour les initiés a frappé fort, très fort.

Durant l’émission de l’ultra-tatouée Daphné Burki m’a refilé une rage télévisuelle.

La Daphné avait invité une énième gaucho qui traîne ses guêtres à Calais, dans le camp des migrants.

Or, sans doute à bout d’arguments pour expliquer combien “c’est humaniste et qu’on va bien le regretter et qu’on devrait accueillir tous les errants du monde”, la gonzesse nous explique…ATTENTION VIREZ VOS GOSSES ET VOS VIEUX DE L’ÉCRAN :

“Mais enfin ! Il y a des femmes qui veulent rencontrer des hommes car elles sont solitaires ! Oui… des Calaisiennes peuvent enfin sortir de leur solitude et trouver parmi les migrants des hommes comme eux ! Ces migrants peuvent aussi sortir de leur solitude amoureuse, sexuelle et économique en allant vers elles !”

Ok… J’arrête de remuer… J’arrête même de respirer !

Bon sang mais c’est vrai ! Je n’y avais pas pensé à cet ATOUT majeur que sont les migrants de Calais !

Particia-et-Mondher-Banniere

(Patricia et Mondher…Une histoire d’amour et d’administration…Va falloir être fort Mondher !)

Imaginez, aminches chéris, tous ces cœurs et lits solitaires qui d’un coup d’un seul vont pouvoir goûter l’exotisme et enfin des mâles qui ne sentiront pas la baraque à frites !

Ils peuvent se rhabiller dans l’émission “l’amour est dans les prés”. Entre un gaulois agriculteur, éleveur de vaches et des égorgeurs de moutons, y a pas photos…pfff

Certains fleureront le couscous, d’autres le mafé, d’autres encore qui sait ??? Nous sommes dans le registre sexuel et gastronomique.

Heureusement que les blondasses des ONG sont là pour nous rappeler que ces hommes, qui sont hélas OBLIGÉS de violer dans la jungle (Médecins du monde l’a attesté) les quelques femmes du pays, peuvent faire ŒUVRE UTILE en rendant “leurs hommages” à ces femmes du Nord qui se s’ennuient ferme avec des chtis.

Même le film de Dany Boon qui fut pourtant un succès national ne pourra venir à bout de cette envie d’exotisme venue d’Afrique subsaharienne et des pays arabes.

Que voulez-vous…Les femmes…

Nina – JSSNews

38 Réponses à Canal Flouch a encore frappé

  1. allex Répondre

    17 mars 2017 a 14:23

    …ça sent l’amour à pleins naseaux cette histoire ! Un futur mariage blanc, mais non: une cougar de 70 balais avec un migrant de 30, quel gogo peut croire une seconde à un tel bidonnage ?

  2. trublion Répondre

    17 mars 2017 a 14:42

    il y a beaucoup de femme esseulée, des jeunes aussi, qui viennent “aider” les migrants, pour trouver un compagnon …

  3. trublion Répondre

    17 mars 2017 a 14:43

    bon Chabbat Nina.

  4. Ruthy Répondre

    17 mars 2017 a 15:14

    Purée, tu m’as fait rire là Nina lol
    Mais quelle misère, en même temps!, Ça, c’est une autre gzera qui tombe sur la France, et sûrement sur tout le continent.
    Shabbat shalom lé cool am

  5. Victor Répondre

    17 mars 2017 a 15:41

    Ah , ma chère Nina , une vrai Agence matrimoniale , notre lionne ….
    Elle est humaine notre Nina , elle comprend que des jeunes migrants aient besoin d’un peu d’amour , et de dépaysement, même avec des vieilles marmites du nord ….😅😅😅😅
    Non , chère Ruthy , c’est pas une Gzera qui arrive à la France , c’est pire que ça ! 😆
    Mais bon , j’arrive à la même conclusion , que Nina , Cette invasion de migrants tant voulu par les gouvernements européens, c’est aussi une histoire de cul ….😃😃😃😃😃

  6. Amram Répondre

    17 mars 2017 a 15:50

    Mais alors, les hommes esseulés du nord n’auront pas droit au même régime avec des femmes migrantes, oui je sais, il ni a pas de femmes chez les migrant, elles peuvent être assassinés, la sharya l’interdit.

  7. Victor Répondre

    17 mars 2017 a 16:00

    Et puis les femmes du nord , elles ont quand même le choix , entre le couscous et le mafe
    C’est aussi une histoire de bouffe , il n’y a pas que le c…..😗😗😗

  8. Thaurac Répondre

    17 mars 2017 a 16:32

    A Costa d’organiser des croisières pour ces montreuses mamies aux chats cougars, mais pas à leurs étalons intéressés , de venir chez nous.

  9. nina Répondre

    17 mars 2017 a 16:38

    Merci Trublion et bon Shabbat à tous ! Au moins, on aura rigolé un chouille.

    Rappelez-vous une chose hyper importante les aminches : LA PREMIÈRE DES MITZVOTH est de sourire dès le réveil, de rire !!!

    C’est carrément un tue-le-malheur ! Voilà pourquoi sans doute on parle toujours de l’humour juif. Il n’est pas nécessaire avec notre longue saga, IL EST VITAL ! :)

  10. Elie de Paris Répondre

    17 mars 2017 a 16:41

    Ah Nina…
    j’eusse pu etoffer de quelques références ces trivialités auquelles tu ferais allusions, mais il manque les repères qui, s’ils sont sous-entendus, n’atteignent point mes oreilles endormies. Tu les auras égarées en décorant ? ta prose, distraite à éviter les epines et les roses…
    Quelque bouchon fautif que mon ami Otto Rino aurait traité d’une main experte.
    Les cages à miel, d’Ysrael, biensur.. .

  11. Yéhoudi Répondre

    17 mars 2017 a 16:43

    Wilst do schlaffen mit mir? ich bin ein Afrikaner

    , …Bitte.?

    .. ya ya gross bitte, ich habe!!

    :lol:

    Ach!! l’ amour!! touchours l’ amour….Vronzaize gross zalopen …

  12. allex Répondre

    17 mars 2017 a 17:21

    Ces deux là, s’ils se marient, j’exige une boite de dragées personnalisée !

  13. allex Répondre

    17 mars 2017 a 18:47

    ……et s’ils font des petits, qu’ils me gardent au moins le placenta, pour ma collec !!!

  14. Yéhoudi Répondre

    17 mars 2017 a 18:50

    “http://jforum.fr/une-elue-ps-condamnee-pour-ses-achats-de-vetements-avec-de-largent-public.html

    xxxxxxx

    la “conseillère générale” Fatoumata Koïté, Mahoraise, a piqué dans la caisse pour s’ acheter des fringues!!

    elle a voulu ” Coïter” bien habillé comme toutes ces femmes des comores…(2 mois de prison avec sursis)

    INCORRIGIBLES !!

    et on en fait des “conseillers généraux” des “attachés par la gamelle publique”

    un grosse brêle qui est bien sur “Française” comme vouzémoi…

    la soupape de la cocotte-minute ne laisse plus échapper la vapeur

    ça va poéter!! avec tous ces poèmes qu on nous sert TOUS LES JOURS !!

  15. Yéhoudi Répondre

    17 mars 2017 a 18:57

    Canal Flouch a encore frappé

    ????????

    Flouch ??

    pour dire “les sous” ?

    alors c’est Flousse ….pluriel arabe de felsa… (un sou), désigne une pièce petite et ronde; par extension en argot désigne aussi le fion :lol:

    hé! kesse tu crois! on a des lettres (de noblesse) en Tunisie

    ou une autre explication ??

  16. Yéhoudi Répondre

    17 mars 2017 a 19:05

    Bah! Mondher, laisse parler les mauvaises langues comme moi…

    mais un conseil: il ne suffira pas de la couvrir la grosse…

    faudra la Monter ventre a Dher, une telle jument, un pouliche de choix….

    et puis avec ta tronche de bédouin des steppes, tu dois connaitre

    “la gallina vecchia fa un buon brodo”

    allez Ya Oulède: bon appétit…Sa7a ftourèk :lol:

  17. Kristiane Répondre

    17 mars 2017 a 20:11

    Quand Momo en Rut rencontre Gigolette Calaisienne en Chaleur ! C’est un film (enfin un remake) que l’on verra prochainement sur les écrans.

    Pas de cynisme mais du pragmatisme : si ces joyeusetés peuvent éviter à quelques pauvres petites gamines de la jungle d’être viau$len£tées, pourquoi pas !

    Cependant, interdiction de portées.

    Mon D.ieu, comment peut-on en arriver là ? Sdome et Gomorhe ?

  18. Yéhoudi Répondre

    17 mars 2017 a 20:26

    “allexRépondre
    17 mars 2017 a 18:47
    ……et s’ils font des petits, qu’ils me gardent au moins le placenta, pour ma collec !!!

    xxxxxxx

    attention!!

    bis repetita non placenta !!

  19. Gerco Répondre

    17 mars 2017 a 21:24

    Con vecchia gallina fa bueno bordo. Ou : c’est dans les vieilles marmites que l’on fait le meilleur bouil’on. L’amour toujours l’amour chez bon cha

  20. Biriouk Répondre

    17 mars 2017 a 21:59

    Dingue la photo !
    je pensais que c’était un travelo à droite et un gay à gauche :-)
    Le luron et Coluche : Le Retour :lol:

  21. Biriouk Répondre

    17 mars 2017 a 22:09

    @Yehoudi
    “flouch” c’est ce que tu as entre les jambes, Banane ! :lol:

  22. de plus Répondre

    18 mars 2017 a 01:08

    En parlant de personnes esseulées et de femmes en manque de queuetelettes halal…
    Il y a également un certain Jean Stern de Paris dans ce cas.

    Lui en revanche il veut de la queuetelette halal certes, pas de Calais. Navré pour vous les migrants.
    Non non, Jean Sterne lui est un gourmet, il veut manger de la viande mais made in Hamas (tant qu’à faire, autant qu’il y ait du fumé in situ, pour éviter l’empreinte carbone).

    Ce monsieur vient d’écrire un livre, avec lequel il fait la tournée des popottes-librairies à Paris (les gentils intellos-sic).

    Que raconte-t-il Jeannot le croqueur de carottes ?
    Il dit que c’est mieux d’être gay chez les palestoches qu’en pays d’Israël (ouais ouais). Il a fait de l’enquête, il a même rencontré des associations LGBT qui auraient pignons sur rue chez les Palestoches.

    Il a appelé son livre “Mirage gay à Tel Aviv”
    (atik shrana celui-là, il va comprendre ce qu’est un mirage).

    Soit disant qu’en Israël, qui serait devenue l’antichambre d’Ibiza,
    des centaines d’avions low cost, remplis de freddy mercury en slibards et en goguette, débouleraient sur la taelett.

    Il prône, que les kikis palestoches sont bien plus libres chez les furieux “bastards kids of jordania” et qu’Israël ferait du “gay washing”, limite à la Thaïlandaise (mouais), pour faire passer des idées pro-coloniales, pro-apartheid via des partouzes gigantesques.
    L’israëlien ferait jouir le touriste, pour bien lui enfoncer de l’idée sioniste. Rien que ça.

    Depuis quand les gays défilent fessards nus avec musique à fond sur des chars fleuris devant les zobitants palestoches ???
    Depuis quand les muzz sont tolérants avec la sodomie ???
    Les gays en général finissent plutôt pendus en haut d’un poteau et non pas dansant en talons plateforme dessus. Bref.

    Vous voulez rigoler ?
    Jeannot… C’est une ancienne tête pensante de “Libération”.
    Enfin, “tête pensante” si on veut, car maitenant il est chauve et vraiment laid (chah) et ses grandes heures dans les backrooms du “Dépôt” à Paris ne sont que de lointains souvenirs.
    N’est pas Guillaume Dustan (aka William Baranes) qui veut.

    Boycott de toutes les librairies qui l’accueilleront.
    C’est du BDS déguisé, ils ratissent dans tous les domaines ces salopards, même dans les culottes à présent.

  23. Yéhoudi Répondre

    18 mars 2017 a 10:05

    Hé bé!!

    quelle cul ture !!

    terme complètement inconnu

  24. ahemet Répondre

    18 mars 2017 a 13:31

    On dirait la cour des miracles

  25. allex Répondre

    18 mars 2017 a 13:37

    Biriouk a raison, Flouch un nom plutôt Breton ! J’en ai connu un à Toulouse

  26. Yéhoudi Répondre

    18 mars 2017 a 20:11

    l’ innénarrable Hicham Hamza, premier complotiste musulman de France, presqu empoisonné par le Mossad, il y a un ou deux ans, récidive

    “””””””””Le gouvernement Valls a comploté pour m’envoyer en prison

    Journaliste indépendant, j’attaque en justice Gilles Clavreul, préfet rattaché au Premier ministre, collaborateur du gouvernement israélien et artisan d’une sordide machination judiciaire à mon encontre. La preuve en images.
    Le 15.03.2017 à 14h28

    “”””””””

    il a de la chance le Bigot de vivre en France!! en Algérie sa mythomanie et ses accusations du Pouvoir en auraient vite fait un nouveau “Théo”

    cet obsédé d’israel, des juifs, de Rothschild, de la Paracha de la semaine…….veut absolument se faire passer pour le destinataire de tous les suppositoires qui partent de la “presse juive ” vers son fion d’ arabe complètement explosé de la comprenette

    une visite sur son stand vaut mieux que tous les anxiolityques, tellement ils nous attribue de puissance, de domination, d’ invulnérabilité…. étonnant petit bonhomme…. bref: un Arabe .. :lol:

  27. ELIOT Répondre

    18 mars 2017 a 21:13

    La Bürki (nom de son mari à consonnance turque), elle est pas tentée par un vigoureux somalien ou afghan? Non, ça c’est pour une “sans dent” de Calais, pas pour une bobo de la Rive gauche (pas que la rive qui est à gauche). C’est beau une bobo gauchiotte, n’est ce pas…

  28. Marock Répondre

    18 mars 2017 a 22:21

    Et personne ne parle l’ inverse, un homme qui s’ épouse une femelle ?

    J’ en avais raconté autrefois :

    Le converti sexuel, c’ est brave mec en général, tombé sous les charmes d’ une shérazade dont les printemps se comptent sur les doigts des deux mains, ou des deux pieds, mais qui connaît très bien ces deux textes de loi :
    « Toute relation entre un non musulman et une musulmane est absolument prohibée, sous peine d’ infinis ennuis. »
    (Et là on sous entend « Sous peine d’ ablation de l’ objet du délit ».)
    « Toute relation extra conjugale sera sévèrement réprimée en mouchkines pas possibles. »
    « Alinéa 6 : Boire de la bière pour les musulmans, c’ est pareil, c’ est interdit. »
    Imaginez la vie d’ un célibataire marocain !
    Bon, ça, c’est les textes de loi, la pratique est plus arrangeante, négociable à coup de biftons usagés, sinon personne pourrait plus survivre.

    Revenons à notre converti sexuel.
    Les nanas, elles sont souvent assez mignonnes, et malines. Elles aguichent le touriste tout frais débarqué de Bledaplouc les trois Menhirs (Morbihan) ou de Saint Alban sur Roubignolles (Lozère).
    Une fois le mec bien émotionné dans ses bas instincts, suit le grand jeu de la vierge effarouchée : Jamais avant le mariage.
    (Tu parles, il y a que le zug Rabat Casa qui lui est pas passé dessus, il a des horaires à respecter).
    Et qui dit mariage dit conversion obligée, passage chez les adouls.
    Pas une énorme difficulté si on est muni de monnaie (euros acceptés) et d’ une dose d’ humour. Trouver un témoin chrétien, qui certifie le reniement du candidat à sa religion d’ antan et un témoin musulman qui constate la venue en islam d’ un nouveau croyant. En plus le témoin musulman gagne une brique de paradis pour cet acte noble (Une brique de mur, pas un million en oseille). Et le chrétien, une tournée.
    Des témoins comme ça, on en trouve dans tous les bons bars, et même l’ adoul qui converti, ça m’ est déjà arrivé.
    Assez équitable, comme arrangement. Le mec, il gagne une jeunette, bien réchauffante dans les terribles hivers européens, qui en plus cuisine bien et apte aux tâches ménagères.
    Et pas emmerdante au niveau des conversations philosophiques.
    La fille, un visa et bientôt la nationalité, et surtout le départ de ce beau pays, mais qui n’ est pas spécialement conçu pour le bien être des femmes.
    Moralement, c’ est discutable, peut être, mais chacun y trouvant son compte…

    Ça, c’ est la conversion. S’ ensuivent les épousailles.
    Un peu pareil, s’ armer d’ oseille et de patience. Retour chez les adouls. C’ est pas le même service, mais on retrouve les mêmes officiants, par l’ odeur de la fraîche alléchés. Je sais, on dit que ça a pas d’ odeur, sauf les dirhams. Ou alors ils ont un flair surdéveloppé.

    Présence d’ un témoin mâle de la famille, obligé.
    Ça pourrait être le père, un frère, un oncle, ou même le facteur du cousin.
    Généralement, c’ est le petit frère, tout mignon, pas effrayant, et en plus il comprend rien à ce qui lui arrive, juste on lui demande ses fafs et signer d’ une croix au bas d’ un papelard gravé de vermicelle, et il aura droit à un bonbon.
    Distribution de biffetons encore, la dot de la nana, frais administratifs, commissions indispensables et zakat généreuses, pour les bonnes œuvres des veuves et des orphelins des vaillants rédacteurs de ce papelard enluminé de délirantes arabesques. Mais écrit à la plume d’ outarde bénie (pas de Dijon) d’ une encre directement importée de La Mecque. (en fait, du chinois du coin de la rue, on a les zarabes qu’ on peut).
    L’ incandescent du calbard, il commence à trouver chérot, son désir d’ assouvissement sentimental, fait ses comptes, trouve qu’ un petit voyage rue Saint Denis aurait moins dégarni son larfeuil.
    Mais c’ est sans compter sur la légendaire hospitalité marocaine.
    « Nous organisons une petite fête, ce soir, pour célébrer ce jour béni, où il faut rendre grâce à Dieu. »
    Crincrins désaccordés, derboukas, thé, l’ horreur absolue.
    Et c’ est là que notre brave plouc se rend compte qu’ il a pas épousé qu’ une nana, mais une tribu entière.
    Et qui devient vite un lourd tribut.
    Et que l’ hospitalité est à rebours.

  29. allex Répondre

    18 mars 2017 a 22:39

    Non Eliot, Burki c’est le nom de son ex, un Norvégien.
    Tu confonds avec Burki-ni !

  30. ELIOT Répondre

    19 mars 2017 a 06:43

    Pourtant, j’ai connu des Bürki biens turcs, mais ça doit faire les deux, comme les “Khan” ashkenazes et les “khan” pakistanais!

  31. Victor Répondre

    19 mars 2017 a 08:32

    J’aime ces récits de mon Bledard préfère, dommage qu’il se fait rare et ne nous abreuve pas plus souvent de ces souvenirs pittoresques et plein de son humour incomparable. …😎
    Et ces jeux de mots valent leur pesant d’oseille , il n’y a que le Captain , pour l’égaler….
    Bravo l’artiste ! 😉

  32. Yéhoudi Répondre

    19 mars 2017 a 10:20

    les récits du Maroquin, veritable ministre de la culture du Maroc m’ ont toujours fait penser en bien moins grave a un Guy de Maupassant
    ou, mieux a un Dino Buzati

    c’est un K ce Marock

  33. Kristiane Répondre

    19 mars 2017 a 10:24

    Quel plaisir de lire, re-lire et même re-re-lire les écrits de Marock. Comme toi, Victor, je savoure. Beaucoup d’humour mais la tendresse (un peu moqueuse) est bien présente.
    Encore !

  34. Ixiane la parpaillote Répondre

    19 mars 2017 a 11:05

    beurk….

  35. allex Répondre

    19 mars 2017 a 19:05

    Yehoudi, tiens ça va t’intéresser.
    J’ai des amis de longue date, lui Tunisien de très bonne famille, un gars extra, elle une sympathique Ariégeoise, bref un couple bien sous tous rapports !
    Jusqu’aux événements du Printemps Arabe, ils passaient quelques semaines par an en Tunisie histoire de visiter sa famille à lui.
    Chaque année ils croisaient des Allemandes et quelques filles du Nord, souvent pas très jeunes, qui se rendaient dans ce pays uniquement pour “croquer” du Tunisien.
    Pour avoir souvent vu ces couples bizarroides, un peu comme sur la photo du haut, ces gens m’ont parlé de prostitution touristique à grande échelle, mais il parait qu’en Afrique et probablement ailleurs, c’est monnaie courante.

  36. Benson Répondre

    20 mars 2017 a 04:05

    Ça commence à bien faire, on a un bon packet de commentaires qui tombent sous le coup de la loi. Une plainte sera déposée.

    • Gally Répondre

      20 mars 2017 a 10:31

      Mais oui, c’est bien. Tu vas la poser où ta plainte, à Alger ?

  37. allex Répondre

    20 mars 2017 a 13:07

    Je connaissais l’excellent Benson, Georges de son prénom, un musicien Américain de grand talent.

    Quant à l’autre, il faudra lui mettre sous le naseaux les dizaines de milliers de tweets et de messages antijuifs, haineux, racistes et parfois négationnistes qui fleurissent sur le NET en toute impunité ! ça devrait le calmer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *