Donald Trump: “je ne suis pas quelqu’un qui ne tient pas ses promesses” | JSSNews

Donald Trump: “je ne suis pas quelqu’un qui ne tient pas ses promesses”

Publié le : 22 mai 2017

Le président américain Donald Trump a donné une interview au journal israélien Israel Hayom.

En ce qui concerne la chance qu’Israël et l’AP parviennent à un accord, Trump a déclaré: «Aujourd’hui, nous avons une excellente occasion de faire un accord. David Friedman est notre ambassadeur. Il est un grand faiseur de deal. Il fait des affaires incroyables.”

trIs

Bien que les rumeurs prétendent qu’aucun fonctionnaire israélien n’accompagnera Trump au kotel, le président lui-même a dit: «Nous n’avons pas encore décidé à quoi ressemblera mon voyage au Mur occidental. Nous honorons grandement le Premier ministre Netanyahu et nous avons décidé d’honorer sa demande qu’un rabbin se joigne à nous. C’est ce qui est habituel. Mais cela pourrait encore changer.”

Puis Trump a continué: «J’adore la Nation d’Israël. Je travaille très dur, donc il y aura la paix entre Israël et les Palestiniens, et j’espère vraiment que cela se produira plus tôt que prévu.”

Enfin, à propos de l’ambassade américaine, Trump a dit qu’il n’était pas quelqu’un qui ne tenait pas ses promesses. “Nous travaillons sur beaucoup de choses intéressantes en ce moment. Nous en parlerons plus tard.”

Par Jack Philip – JSSNews

15 Réponses à Donald Trump: “je ne suis pas quelqu’un qui ne tient pas ses promesses”

  1. Yehuda Répondre

    22 mai 2017 a 02:07

    Eh bien cher Donald, il va falloir cesser de le dire, et montrer à quoi ça ressemble, un peu, une promesse tenue, maintenant. Par ailleurs, ne fais pas l’erreur que tant ont fait et que tu semblais vouloir éviter : la paix ne viendra pas d’un président étranger mais de la capacité des arabes à se remettre en question et accepter les juifs et leur nation.

  2. ELIOT Répondre

    22 mai 2017 a 06:56

    Trump t’es sympa, mais aller lecher les babouches des saoudiens qui sont les mécènes du terrorisme musulman, c’est du Macron ou du Clinton tout craché!

  3. Ruthy Répondre

    22 mai 2017 a 07:14

    Eliot, personne n’attend de Trump qu’il tourne le dos aux pays arabes, et qu’il ne s’intéresse qu’à Israël. Les USA ont aussi des intérêts communs avec ces pays, il ne faut pas rêver.

  4. trump Répondre

    22 mai 2017 a 07:58

    Eliot,

    Trump est un humain,pas le Mashiah!
    Dans son discours a LA mecque,Il a offert une honorable porte d’ entree vers l’ Histoire a un systeme politico religieux repressif et retrograde,a eux de jouer…
    Les 320 milliards de dollars de contrats defense sont compatibles avec ses promesses de campagne: America first!

  5. Victor Répondre

    22 mai 2017 a 08:07

    L’Amérique n’a pas d’amis , elle n’a que des intérêts mon cher ELIOT ! 😃😃😃😃😃

  6. Ad Répondre

    22 mai 2017 a 12:06

    Attendons juin.

  7. Elie de Paris Répondre

    22 mai 2017 a 12:52

    Il n’y a en fait pas d’urgence à déménager une Ambassade de tlv à Yeroushalaïm.
    Certains diront que c’est le geste qui compte.
    Ou l’intention.
    Il se trouve que les Nations sont_aussi_ jugées (du Ciel) sur leurs intentions, alors que Ysraël ne l’est que sur ses actes…
    Mais bon, qui peut expliquer pourquoi cette declaration est construite sur un mode négatif ?
    On aurait pu s’attendre à “Je suis quelqu’un qui tient ses promesses”…
    Or, le contraire est déclamé…
    Quel message faut-il déchiffrer ?

  8. C Dugato Répondre

    22 mai 2017 a 13:18

    Je ne suis pas quelqu’un qui ne pense pas que Trump pourrait être tenté de ne pas tenir ses promesses…

  9. Elie de Paris Répondre

    22 mai 2017 a 14:06

    Et inversement :ptdr:

  10. Jg Répondre

    22 mai 2017 a 14:45

    Il tiendra ses promesses , il n est pas president francais .
    Le leche babouche est typique francouillon !
    Regardez autour de vous !

  11. Serge de Netanya Répondre

    22 mai 2017 a 14:46

    Bon je jette un pavé dans la mare TRUMP quid de MONSIEUR POLLARD et surtout ce pavé est aussi pour BIBI ET TOUS CEUX QUI OUBLIENT MONSIEUR POLLARD

  12. C Dugato Répondre

    22 mai 2017 a 14:46

    N’empêche que c’est peu dire que pour beaucoup la chose manque de cette grande clarté qui pourrait un tantinet nous rassurer…

  13. Elie de Paris Répondre

    22 mai 2017 a 15:33

    Toutes ces interrogations viennent de ce que les merdias ont reussi à faire passer dans nos esprits que Trump est un cre’tin impulsif capable de n’importe quelle action ou declaration à l’emporte-pièce, vite fait. Souvenons-nous du bombardements en Syrie, de la deviation de la Flotte vers la Corée du Nord, de son dernier mot d’exterminer les daechiens sans distinction, sans droit au retour, la destitution du patron du FBI, tous vus comme des reactions soudaines et improvisées… Toutes ces decisions commentées comme irréfléchies…
    On entendait les vrais cre’tins, ceux-là, de France1faux s’inquieter hier qu’il puisse gaffer dans son discours devant une assemblée de rois et princes, de la peninsule ara’bique.
    On ne devient pas president des US, surtout face à une telle machinerie obamairdique et clintoridienne, en étant cre’tin.
    Il faudrait même être très au-dessus de la moyenne !
    Tout ce que dit Trump est tres calculé, même ses “apparentes” erreurs. ( pendant sa candidature, il s’etait teint les cheveux et rougir la face pour dissiper l’attention des merdias, qui n’avaient plus polarisé que sur son physique..!)
    C’est un bon président. En fait, un des meilleurs que les USA auront eus. En 4 mois, quel boulot !
    On va voir maintenant, face aux Ysraeliens, des experts ceux-là, ce qu’il peut proposer.
    Comme étape ?

  14. Elie de Paris Répondre

    22 mai 2017 a 15:41

    Serge, Pollard n’est sans doute plus pressé de rentrer. Une simple demarche de sa part suffirait.
    Mais peut-être que sa deception est telle qu’il garde quelque rancune. Ysraël aurait pu bien mieux faire.
    Et puis sa retraite ?
    Ysraël a pu payer 20 millions de dollars pour des terroristes du Marmara, pour un Merdowan qui rêve de nous exterminer…
    que recevra-t-il ?

  15. trublion Répondre

    22 mai 2017 a 19:47

    les politiciens font leur boulot c’est à dire de parler à ceux qui les écoutent. et des dizaines de techniciens inconnus du public dictent et prescrivent la politique d’un pays en fonction de ses intérêts.
    Jérusalem est au centre d’un arrangement, de très longue date, entre les occidentaux et Israël, Trump ne peut rien y changer, il ne peut remettre en cause toute une politique et une stratégie diplomatique, Israël recueille des fruits de son acceptation de cette situation.
    les occidentaux mènent la danse au moyen orient. côté sunnite, ils ont placés des dirigeants corrompus qu’ils protègent, une partie de l’argent du pétrole doit revenir sous forme de vente d’arme. côté chiite, ils ont placés un régime barbare et brutal, qu’ils protègent, et laissés les réserves de pétrole et de gaz de ce pays pour après, et en même temps, un avertissement et une précaution contre les sunnites pour le cas où il leur viendrait à l’idée de s’écarter du chemin tracé.
    tout le reste, c’est du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *