Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Inauguration d’une salle du Théâtre Habima, dédiée à la communauté française.

By   /  21 juin 2017  /  1 Comment

    Print       Email

Ce 18 juin 2017, a eu lieu l’inauguration d’une salle du Théâtre National Habima à Tel-Aviv, destinée à perpétuer le nom de Blanche Rapaport et à favoriser les échanges culturels entre la France et Israël.

habima-tlv-fr

Moment d’intense émotion pour Max Rapaport, lors de l’inauguration de la salle n°4 du célèbre théâtre national Habima, à Tel Aviv, qui porte désormais le nom de son épouse Blanche, disparue il y a deux ans, à l’âge de 85 ans.

Le nom de la salle a été dévoilé devant la famille ainsi que de nombreuses personnalités françaises et israéliennes, dont Nissim Zvili ancien Ambassadeur d’Israel en France, Eli Elalouf député a la Knesset.

La cérémonie durant laquelle se sont succédés musiques, et chansons  a été suivi d’un cocktail dînatoire.

Grand militant du Fonds Social Juif Unifié et de l’Appel Unifié Juif de France, Max Rapaport a créé, avec ses fils Patrice et Claude, la Fondation Max et Blanche Rapaport sous l’égide de la Fondation du Judaïsme Français afin de rendre hommage à la mémoire de sa chère épouse.

La Fondation Max et Blanche Rapaport proposera au sein du Théâtre National Habima, des activités culturelles principalement francophones qui prendront place dans cette salle, en fonction de l’agenda du théâtre.

« Lors de la disparition d’un être cher, il est de coutume de relever les qualités de ce dernier, mais tous ceux qui connaissait Blanche savait qu’elle était un être doué de précieuses qualités, confie ému Max Rapaport, elle était éprise de culture, et amoureuse d’Israël, donner son nom à une salle de théâtre israélienne, au sein du prestigieux Théâtre Habima, est un projet qui lui ressemble, un véritable hommage ».

Blanche est née le 11 janvier 1930 dans le quatrième arrondissement de Paris, où elle vécut toute sa vie.

Elle forma, avec Max, un couple heureux durant 65 ans.

Max dont la voix jeune ne trahit en rien son âge -il fêtera bientôt ses 93 ans- entend notamment favoriser à travers la Fondation Max et Blanche Rapaport, des échanges culturels entre la France et Israël, avec pour point d’ancrage la salle Blanche Rapaport du théâtre Habima.

Une belle nouvelle pour la communauté francophone d’Israël !

Par JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

1 Comment

  1. joselito dit :

    A une époque Reb Rapaport n’ayant pas connu le Sztetl de Lens avant guerre, (5 % de la population de lens était juive et 75% fut déporté)m’avait dit : je pourrais être le Rabbin de Lens, maintenant surement mais avant ou après guerre , je ne pense pas fut ma réponse. je lui souhaite arichus yomim, gesind in stark, beaucoup de yiddishe naches avec sa descendance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Le Cameroun mis au ban des Nations pour avoir défendu sa population

Read More →