Le porte-parole de l’ONG anti-sioniste « Briser le Silence » interrogé pour avoir tabassé un arabe ! | JSSNews

Le porte-parole de l’ONG anti-sioniste « Briser le Silence » interrogé pour avoir tabassé un arabe !

Publié le : 25 juin 2017

Dean Issacharoff, un porte-parole de l’organisation radicale israélienne de gauche Breaking the Silence, a été interrogé vendredi après avoir déclaré, dans une de ses tentatives de noircir Tsahal, qu’il a agressé injustement un Arabe lorsqu’il servait dans l’armée.

Dean Issacharoff ©Youtube

Dean Issacharoff ©Youtube

Le ministre de la Justice, Ayelet Shaked (Maison juive), s’est adressé au procureur général Avichai Mandelblit et a demandé qu’il ouvre une enquête suite à un témoignage enregistré d’Issacharoff dans lequel il a admis l’attaque.

Shaked a déclaré que l’État devait déterminer si Issacharoff était « un menteur qui diffame les soldats, ou s’il s’agit d’un cas de violence qui doit faire l’objet d’une enquête ».

« L’Etat a enquêté dans le passé et continuera à insister pour recevoir des témoignages qui viennent de l’organisation afin d’enquêter sur la vérité », a déclaré Shaked. « L’Israel Defense Force est l’armée la plus morale du monde et les incidents de violence sont étudiés et traités ».

Par Amaury Vuibert – JSSNews

12 Réponses à Le porte-parole de l’ONG anti-sioniste « Briser le Silence » interrogé pour avoir tabassé un arabe !

  1. Elie de Paris Répondre

    25 juin 2017 a 06:38

    Manque pas d’air, ce digne descendant de Dathan et Aviram, passés dorenavant experts en gouffres et galleries diverses… Le pompier pyromane…
    Il responsabilise l’armée sur sa propre mécréance !
    Il y a donc au sein de Tsa’Hal des peines de taule qui se meritent !?
    1 an ferme…

  2. Diogene_comprend_pas_hz Répondre

    25 juin 2017 a 07:17

    Tout ça pour de l’argent . Pour bénéficier de financement qu’est ce qu’ils ne feraient pas !!
    A quoi sert de financer de telles associations sinon qu’à vouloir dénigrer israel coûté que coûte

  3. Ruthy Répondre

    25 juin 2017 a 07:51

    Ces salopards de « breaking the silence » sont payé par la pourriture de Soros pour mentir. Par ailleurs, si il est vraiment coupable, qu’il aille en taule, c’est pas notre problème, c’est lui l’agresseur, pas Tsahal.

  4. Yéhoudi Répondre

    25 juin 2017 a 09:43

    tant que la lèpre gauchiste continuera d’ infecter Israel, comme elle infecte la France….

    a se demander pourquoi en Israel comme en France ces organisations ne sont pas dissoutes et leurs membres bastonnés et emprisonnés

    ah! j’ oubliais! la Démon crassie!

    ce truc dont usent et abusent les ressortissants de pays qui quittent le leur pour aller foutr la mairde chez les autres

    parce que chez eux …… :lol: bâton rime avec Zonzon

    comme Murmures avec Tortures !!

  5. Ixiane la parpaillote Répondre

    25 juin 2017 a 11:05

    Tant que ISRAEL n’extraie pas le ver du fruit, le pays n’est pas assuré de sa survie !!!

  6. Chantal Répondre

    25 juin 2017 a 12:48

    Arroseur arrosé de jus de poubelle.
    Tfou!

  7. Caterin Victor Répondre

    25 juin 2017 a 19:38

    Q`il brise sa sale tete !!

  8. ELIOT Répondre

    26 juin 2017 a 07:16

    Je ne sais plus lequel de ces deux grands hommes, David Ben Gourion ou Moshe Dayan disait « Israël sera un pays comme les autres quand il comptera des voleurs, des prostitiées, dans gangsters ». C’est chose faite et j’ajouterais qu’Israël comte aussi des traitres comme ce Issacharoff et d’autres « israéliens antisionistes ». Issacharoff est le Snowden israélien et ce n’est pas un compliment de ma part…

  9. ROTCIV Répondre

    26 juin 2017 a 07:29

    bravo Madame la ministre il faudrait toujours se comporter de cette maniere envers ceux qui salissent ISRAEL ET LES JUIFS

  10. joseph Répondre

    26 juin 2017 a 16:20

    on commet des saloperies et on espère s’en laver en accusant les autres

  11. Gérard Pierre Répondre

    27 juin 2017 a 02:00

    Un homme se présente au confessionnal de sa paroisse et un court dialogue s’instaure entre le prêtre et lui :

    – Mon Père, je m’accuse d’avoir péché !
    – Quel péché avez-vous commis mon Fils ?
    – Hier soir j’ai tabassé un islamiste, et je l’ai abandonné sur le terrain, sans connaissance !
    – Mon fils, je suis ici pour vous pardonner vos péchés, … pas pour discuter de vos mérites patriotiques !

  12. C Dugato Répondre

    30 juin 2017 a 13:28

    Il s’est auto-détruit le bougre ! lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *