Hommage à Simone Veil | JSSNews

Hommage à Simone Veil

Publié le : 30 juin 2017

Témoin de l’histoire. Actrice de l’histoire. Bienfaitrice de l’histoire.

Que sa mémoire soit bénie.

Amen.

Par Valériane de Chardonnay – JSSNews

55 Réponses à Hommage à Simone Veil

  1. benkahloun67 Répondre

    30 juin 2017 a 23:35

    Baruch Dayan Haemet

  2. benkahloun67 Répondre

    30 juin 2017 a 23:37

    tres beau reportage a Fr2 Grande dame

  3. szmolski Répondre

    1 juillet 2017 a 00:34

    Dommage qu’elle était pour la construction européenne (si mes souvenirs sont bons), être pour un projet aussi stupide révèle un manque d’intelligence politique, de toute façon tous les politiciens français juifs ou non sont fort marxisant, c’est culturel, ils croient aux grands ensembles centralisés et à l’état omniprésent où la liberté individuelle, la propriété et l’identité peuvent être guidés à partir d’un petit nombre d’individus censés apporter le bonheur.
    Pour moi la grande majorité des femmes ne valent rien en politique à cause de leur nature féminine, je ne connais que deux exceptions, Golda Meir et Margaret Teatcher, les anglais sont vraiment un grand peuple, c’est pour moi le peuple intellectuellement le plus éveillé d’Europe, voyez ce débat https://www.youtube.com/watch?v=WnzyxRW6tnw c’est autre chose que les flons flons imbéciles de l’assemblée nationale française, bon c’est vrai, il y avait Philippe Seguin (Juif séfarade) grand homme politique, pour le reste des politiciens français c’est du déplacement d’air et des coups de gueules basés sur des croyances idéologiques creuses.

  4. Gérard Pierre Répondre

    1 juillet 2017 a 01:21

    Je ne me ferai ni l’avocat général, ni le laudateur, de madame Simone Weil.

    Son ‘’combat‘’ en faveur de l’avortement ne saurait, à mes yeux, justifier l’excès de louanges dont, en France, les habituels psittacidés aux discours toujours convenus la couvrent.

    Vers la fin de l’année 1971, les sondages révélaient qu’environ 80% des français se positionnaient HOSTILES à la pratique de l’avortement.

    Moins de deux ans plus tard, au moment du vote de la loi, 80 % des français étaient curieusement devenus FAVORABLES à cette pratique.

    Entre temps, une campagne d’opinion machiavéliquement orchestrée avait joué sur quatre aspects de la Vérité :

     Présentation de l’avortement comme ultime recours des cas désespérés (viols, etc …)

     Présentation comme une évidence statistiquement irréfutable qu’environ un million d’avortements était clandestinement pratiqués en France chaque année. Après promulgation de la loi, ce nombre fut discrètement ramené à cent cinquante mille,

     Occultation du problème de l’effondrement de la natalité dans les pays occidentaux, mais au contraire focalisation sur l’explosion démographique du tiers monde et de sa surpopulation,

     Black-out total sur les nouvelles découvertes scientifiques des biologistes de l’époque affirmant : « le fœtus est, depuis l’instant de sa conception, un être humain »

    Depuis le vote et la mise en place de cette loi génocidaire, des centaines d’êtres humains innocents sont quotidiennement condamnés à mort et exécutés, alors qu’en 1981 une autre loi a dit très simplement : « La peine de mort est abolie ».

    Il est vrai que pour en bénéficier il faut avoir, au préalable, commis des crimes ; les innocents, eux, n’ont pas droit au bénéfice de cet aménagement.

    Pour autant, je me garderai bien de condamner la Dame qui porta cette loi dont il faudra bien un jour reparler.

    Son parcours douloureux explique qu’elle ait pu s’écarter de la foi des siens, et de ses enseignements. Chez les Juifs, …… ce n’est pas aux intervenants sur JSS News que j’aurais la prétention de l’apprendre, …… la Vie est sacrée, et ce dès la conception.

    Cet éloignement lui a fait entrevoir d’autres voies, dans lesquelles la nécessité qu’elle portait en elle de servir les plus démunis, a pu l’amener à se fourvoyer ! ……

    Nul, ici-bas, n’est qualifié pour la juger ! …… Surtout parmi celles et ceux qui n’ont pas partagé son chemin de souffrances.

    Mais pour autant, nul ici-bas n’est obligé de la ‘’sanctifier‘’ ! …… C’était une personne ordinaire qui a connu des circonstances extraordinaires, dont personne ne peut dire comment il les aurait vécues lui-même ! …… Alors qu’elle, au moins, sait les avoir vécues comme le lui dictait sa conscience reconstituée.

    Qu’elle repose simplement en paix, là-haut, parmi les siens retrouvés.

    D.ieu qui l’a accueillie, Lui qui sait sonder les reins et les cœurs, ne s’y est pas trompé !

  5. Yoav Yehuda Répondre

    1 juillet 2017 a 03:21

    @szmolski & Gèrard Pierre

    Amen

  6. Kristiane Répondre

    1 juillet 2017 a 11:14

    lisamakal

    1 juillet 2017 at 6 h 52 min

    ARRETEZ DE DIRE DES BETISES , SVP , LIRE L’INTERVIEW DE SON FILS , LES LIENS DE SIMONE VEIL AVEC ISRAEL ETAIENT + QUE FORTS.
    SHALOM A VOUS

    http://fr.timesofisrael.com/simone-veil-est-morte/

    Répondre

    liguedefensejuive

    1 juillet 2017 at 8 h 09 min

    Après lecture de cet article de Times of Israel nous n’avons pas trouvé le moindre soutien à Israel. Et nous maintenons que cette grande dame n’a jamais manifesté de critiques ou d’opposition à la politique anti israélienne de Chirac et de Giscard.
    Evidemment si vous trouvez de pareils éléments nous nous ferons un plaisir de les publier

  7. Yéhoudi Répondre

    1 juillet 2017 a 11:38

    sur le site des « Sous-chiens » de François le collabo bien connu Place Beauvau, juste trois lignes ce matin a propos de Simone Veil

    mais! grosse vacherie a l’ intention des nazis ,piliers de ce site Vespasien, « les commentaires sont fermés » :lol:

    c’est pas sympa!!
    les petits nazillons frustrés, les adeptes musslims et goyims de Enculité et Résignation, les potes a Dieureprendra, ceux a Bourbon ( le champion olympique de la montée d’ escaliers de métro aprés un pain dans la gueul) comme les orphelins de Boris le laid, ou l’ autre Libanais, le PD aux yeux globuleux…réfugié a Beyrouth , comme le Rysen-Lalin
    toute la caravane des éclopés de la vie, tous ceux qui se battent farouchement a coups de mots terribles contre les juifs, les zarabes, les noirs, depuis des années, terrifiants matamores, mais qui baissent les yeux devant une descente de la LDJ, changent de trottoir devant un Arabe et jalousent le Noir et sa grosse bite qui nikke leurs filles, femmes, soeurs, cousine, voisine…
    ces pauvres fauchés, vivant en chambre de bonne avec chiottes sur le palier, sous les toits, chomeurs ou smicards a 1150 euros par mois, repliés sur eux mêmes, lâches, incapables de draguer une nana,insultant les Youp, mais qui, jamais, au grand jamais ne descendront dans la rue…

    leur Vespassienne dite de souche, leur tenant lieu de pendaison de crémaillière tous les jours pour y déverser le brouet puant qui leur confère ce « courage » formidable de l’ anonymat et de la pétoche

    méprisables bavards, de tous ages, Capitaines Fracasse et héros de papier…bien plus proches d’ une Milice que de Résistance

  8. Yvetro Répondre

    1 juillet 2017 a 12:31

    Tous les Juifs de France, comme ceux d’Allemagne, d’avant la Shoah étaient des Français et des Allemands. Ils étaient de religion Israélite. Dans cette religion, il n’y avait plus d’attente redemptrice, car la nation d’Israël était depassée. Les Israélites n’étaient plus des apatrides. En tout cas, ils le croyaient fermement. Madame Veil était une parfaite représentante de la Française Israélite. Elle a agi en parfaite adéquation de cette assimilation juive à la France. Lisez le fascicule de Herzl L’Etat Juif, vous connaitrez l’attitude Israélite envers cet État qui n’existait pas encore. La dénomination Israélite n’existe d’ailleurs plus que comme un fossile de l’exil juif.

  9. szmolski Répondre

    1 juillet 2017 a 19:33

    Kristiane@
    1 juillet 2017 a 11:14

    Je vous rappelle qu’elle est française et non israélienne, ce qui signifie que je regarde ce qu’elle a fait de bien pour la France et l’Europe, et non pour Israël, à vrai dire ses liens avec Israël je m’en contre-fiche, elle n’a pas été élue par les français pour avoir des liens avec un pays étranger mais pour avoir un lien avec le peuple français (juif ou non). Le faite qu’un juif-français ait des liens avec Israël est normal, mais pour moi ça doit rester au second plan, bien entendu je raisonne sur un postulat où je considère la nation (ou l’état) doit primer sur l’ethnie. Personnellement vous ne me verrez jamais brandir un drapeau israélien dans un pays européen, même si je vivais en Israël je ne le brandirais pas tant que je ne me serais pas naturalisé, pour la simple et bonne raison que ce drapeau israélien représente une nation, par-contre si il existait un drapeau juif-européen ou juif-français (un peu comme les corses et les bretons qui ont leurs drapeau régionaux) je me sentirais alors dans la légalité et respectueux de la nation à laquelle j’appartiens.

  10. Kristiane Répondre

    1 juillet 2017 a 20:49

    Schmoulik : je n’ai fait que copier/coller des écrits en opposition !

    Ce que des personnes lui reprochent ce n’est pas son manque de pro-israélisme mais qu’elle ait participé à des gouvernements pro-nawabes, pro-pha-lez-tigniens et anti-Israël. Saisis-tu la nuance ?

  11. popi soudure Répondre

    1 juillet 2017 a 20:50

    SW n’ est pas une oie blanche ! le moment n’ est pas a la critique mais sous peu , ses casseroles seront mises a jours et il y en a malheureusement pour elle

  12. Disraeli Répondre

    1 juillet 2017 a 21:15

    Il n’empêche qu’avoir dit (citation approximative mais le texte exact e se trouve plus sur les moteurs de recherche) qu’elle était plus sensible à la détresse d’un enfant gazaoui qu’à celle d’un petit israélien…merci Madame Veil. !

  13. Joren Répondre

    2 juillet 2017 a 00:18

    L’Europe est née de la culbabilité de la Shoah (morts) mais Israel est né de l’espoir de son peuple (vivant) qui lui préexistait depuis des siecles
    Peut-être involontairement , mais il semblerait que c’est de Simone
    Weil, Présidente du Parlement Européen en 1979 qu’est partie la confusion dans les esprits entre création de l' »Europe symtériquement à la création d’Israel.

    l’une qui visait la Paix est en décomposition, est-ce une raison pour imputer à Israël qui a réussi un veritable Etat, de capituler.

  14. Elie de Paris Répondre

    2 juillet 2017 a 01:34

    @Gerard Pierre.
    Cher ami, Simone fut la première femme Ministre de France. Une survivante de la Shoah.
    Ces deux particularités devraient vous orienter sur les pensées profondes de la personne.
    Elle aime profondément la Vie.
    Donc…
    En 1971,les avortements clandestins etaient un massacre de femmes. Pour le profit des « faiseurs d’anges ». La pillule en etait à ses debuts, et les enfants non désirés etaient des victimes du mepris et de l’indifference parentale, voire de sevices…
    Certaines femmes parents isolés sombraient dans la folie, l’alcoolisme, le suicide…
    Quant à la loi hebraique, vous la prenez pour la chrétienne en plus dure, ou pure…
    Il n’en est rien. Elle est autre.
    Le divorce, comme l’avortement, sont autorisés dans le judaïsme.
    Le statut de la femme mariée est, normalement, garanti par un contrat. Tout comme le divorce, incrit en clair dans l’acte de mariage, deja.
    Sous certaines conditions, l’avortement peut etre pratiqué, dès qu’il met la vie de la mère en danger, quelque soit l’age du foetus. Ce dernier est considéré comme une excroissance de la mère tant qu’il y reside. Un membre.
    Le danger n’est pas délimité précisément. Ce peut etre même un danger mental.
    Tout se complique à l’accouchement, qui, dès que la tête sort, met à égalité de vie, celle de la mère et de l’enfant. Alors, à chacun sa chance…
    L’IVG etait un pis aller, en attendant que les moyens dits « preservatifs » soit plus généralisés.
    Enfin, l’IVG de « confort » est autorisée avant 40 jours. Il serait trop long de commenter les 40.
    Mais ce nombre est redondant dans la traditionjuive.
    Amicalement.

  15. Marie Esther Répondre

    2 juillet 2017 a 03:06

    Merci Elie de vos explications si précieuses

  16. Désiré Répondre

    2 juillet 2017 a 03:22

  17. Gérard Pierre Répondre

    2 juillet 2017 a 08:08

    Merci Elie de Paris pour votre apport à ma compréhension des choses.

    J’ai toujours pensé, …… par manque d’approfondissement, …… que la conception chrétienne de la vie était simplement un héritage de la loi hébraïque.

    Vu l’angle sous lequel vous la présentez, l’action de madame Veil se lit effectivement différemment.

    Celui qui sait sonder les reins et les cœurs n’aura pas manqué de vous appeler fraternellement à mon éclairage et je lui en suis reconnaissant.

    Bien amicalement, et dans un profond respect de nos différences.

    Gérard Pierre.

  18. Yonatan Répondre

    2 juillet 2017 a 08:12

    elie tu dis n importe quoi la Torah interdit l avortement. Revois tes classiques et arretes d induire les gens en erreur.

    • Gally Répondre

      2 juillet 2017 a 15:01

      C’est toi qui devrait arrêter de raconter n’importe quoi, d’abord parce que tu serais bien à mal de me donner le passage de la Thora qui interdit l’avortement (le seul verset qui parle d’une « interruption de grossesse », Shemot 21:22-23 ne donne aucune information sur l’avortement mais d’une perte accidentelle), et ensuite parce qu’Elie a raison, aussi bien le Talmud (Ohalot 7:8 par exemple) que le Shoulkhan Akoukh autorise l’avortement thérapeutique. C’est l’avortement de confort qui est banni, hors il se trouve que la loi Veil était tout sauf une banalisation de l’avortement, c’est par la suite que d’autre loi en ont fait une banalité (Je site Simone Veil : « Je le dis avec toute ma conviction : l’avortement doit rester l’exception, l’ultime recours pour des situations sans issues. »)

      Conseil en passant : avant de conseiller aux gens de réviser leurs classiques, commence par toi les lire au moins une fois.

  19. szmolski Répondre

    2 juillet 2017 a 09:36

    Kristiane@
    1 juillet 2017 a 11:14

    Ahaaaaaa, haha, hihi, huhu, hoho, oué, oué, ok

    De tout façon pro-israélienne ou non tous ces gens qui meurent me plonge dans une terrible peine, le mystère de la naissance et de la mort m’est une grande préoccupation existentielle, contre ce désagrément on n’a toujours rien trouvé, il y a pourtant des pilules contre la naissance, mais pourquoi il n’y a pas au moins une lotion contre la mort? De plus pourquoi mourir reste plus cher que naître? Lorsque mon père est mort et que le type des pompes funèbres m’a présenté son prospectus avec le tarif où il était marqué « Ils sont partis compter les étoiles, quand ils les auront toutes comptées ils reviendront » j’avais envie de lui dire que mon père vous payera la note quand il aura fini de compter ses étoiles.
    Heureusement au funérarium chrétien le café et les sandwich sont compris dans dans la cérémonie, il me semble?
    Je me sens trahi, si mon père le jour de ma conception était plutôt parti faire une belote au bistrot je n’aurais pas eu à payer son incinération, le type des pompes funèbres vous force à acheter un beau cercueil sculpté avec des poignées en or après ils le brûlent avec le corps à l’intérieur, j’aurais pu récupérer mon cercueil pour le revendre en occasion. Oui, tout cela parce que mon feu père ne voulait pas avoir affaire aux mutuelles juives, quand elles vous présentent le tarif pour avoir un enterrement juif vous vous jurez de rester vivant le plus longtemps possible, quand vous lisez leur tarif ça donne à peu près ça —> https://www.youtube.com/watch?v=wKIE79A29Zs

  20. Kristiane Répondre

    2 juillet 2017 a 10:13

    Schmoulik : ces grands enterrements organisés pour gens célèbres ne sont faits que pour la gloire des vivants, enfin pour ceux qui les organisent.

    Avant l’ère médiatique, il y avait encore une certaine solennité, maintenant l’important est d’être au bon endroit là où l’objectif de la caméra passera.

    Je sais que je marche en dehors des clous. Survivance des rites païens où les moments de réjouissance et de bombance étaient rares.

  21. Elie de Paris Répondre

    2 juillet 2017 a 10:33

    Schmoulik…
    Le frère de l’incinéré (mon voisin juif) m’appella le lendemain du brûlage… Son frère aîné, qui lui, avait une famille. Des considerations politiques les avait fâchés depuis de nombreuses annees, et ils s’etaient ignorés depuis. J’avais entamé les recherches, puis les rapprochements pendant le séjour à l’hopital.
    Il sanglotait à l’autre bout du fil.
     » Vous aviez raison… » _ j’avais fait un petit discours au funerarium de la Salpetriere, la veille, pour les dissuader de suivre ses derniers desirs_.
    Le décédé n’avait pas d’enfant, et au cours de ma derniere visite, il craignait de servir à la découpe au CHU, et avait ecrit, en soulignant cette crainte, son desir d’être (plutôt) incinéré.
    – « vous aviez raison… Il avait combattu les na’zy et evoquait les fours des ca’mps avec rage.
    Et quand j’ai vu la fumée qui s’echappait du krematoir, tout m’est revenu… Ils ont gagné !  » Hachait-il au milieu de sanglots.

  22. Kristiane Répondre

    2 juillet 2017 a 10:54

    Simone aura donc un hommage funèbre dans la cour des Invalides.

    Si la famille avait du cran : elle aurait dit NIET. Pas dans la cour des Invalides où le pour£riz Hessel a reçu également l’hommage de la France. Me rappelle Flamby devant la bouche d’égout !!!

  23. Yéhoudi Répondre

    2 juillet 2017 a 12:48

    vous me faites rigoler avec ce rejet de l’ incinération les potes!!

    mais ou vous croyez vous ??

    il n’ y a plus de « concessions perpétuelles » en France !!

    vos familles vous paieront une concession pour 50 ans, pas plus
    au bout de 50 ans vos enfants ou petits enfants, si vous en avez et s’ ils y pensent pourront dans le meilleur des cas se fendre d’ une nouvelle concession de 50 ans
    et au bout de cette deuxième période de 50 ans, n’ intéressant plus personne, vos ossements iront a l’ ossuaire

    deux ans plus tard, le ménage sera fait et tous les ossements , y compris le vôtres iront pieusement a l’ incinérateur

    cout de la blague: un enterrement, une inhumation, un cercueil,une tombe, un monument funéraire : enrichissement de la maison de Bombance funèbre, tel les Warga, Sportés, Benhamou ….

    pour une tombe que 30 ans aprés son inauguration personne ne visitera plus…

    je demeure pensif a cette épitaphe adressée a Jeanne d’ Arc, a Rouen

    « a toi, Ô jeanne, dont la sépulture est dans le coeur des vivants »

    en effet: la plus belle des sépultures

    bon! passons a cette info

    «  »Parmi les otages d’ Al Qaida au Mali se trouve la Française Sophie Pétronin, âgée de 66 ans. À la tête d’une association d’aide à l’enfance, elle avait été enlevée le 24 décembre 2016 par des hommes armés à Gao, dans le nord du Mali. Aucun groupe n’avait jusqu’à présent revendiqué ce rapt. » »

    a mon avis elle est aussi bien la bas et qu elle y reste, sinon en France c’est le genre de vieille greluche qui milite avec ferveur chez CAPJPO ou encore BDS

    comme s’ il n’ y avait pas içi asses de miséreux et de malheureux pour aller en chercher dans les environs de Bamako ou de Mopti

    tiens! puisqu elle aime les Kahlouches, y en a des milliers de Maliens a Montreuil sous bois… connue sous le nom de « petite Bamako »

    Allah Yostor…..

  24. Yéhoudi Répondre

    2 juillet 2017 a 12:52

    a propos de l’ incinération

    le Père Lachaise et le cimetière de Montmartre ( pleins a craquer ou croquer le mort) vendent encore a quelques privilégiés ou pistonnés des « concessions « perpétuelles » a 17.000 euros…mais, faut avoir des « relations »

    seuls les pays musulmans et Israel, a ma connaissance respectent encore les défunts,en n’ y touchant plus jamais…

  25. Kristiane Répondre

    2 juillet 2017 a 13:34

    Yehoudi : oui mais et les non-morts ?

    Un pâté de cendres.

    Quatre mariages et un enterrement, ça c’était dans la préhistoire. Maintenant c’est plutôt quatre enterrements et zéro mariage ! On ne se marie plus, il ne reste que les enterrements. Enfin si l’on veut !

    L’un de nos amis est mort. D’autres amis l’avaient précédé.

    Quatre « enterrements » = quatre crémations. C’est la dernière mode. Le vrai « enterrement » c’est ringard. Il paraît que l’on manque de place. La « créma » c’est plus écolo.
    Pourtant, depuis que le monde est monde, vu les milliards de squelettes d’humains et d’animaux que la Terre a pris dans ses bras, les rivières, lacs, océans, devraient être archi-pollués. Dame Nature (on peut l’appeler comme on veut) n’a pas attendu les amis écolos pour s’organiser.

    Ce dernier « enterrement » avait une particularité un peu rétro : passage à l’église avant le crématorium. C’est de plus en plus rare. Sa plus proche parente le désirait. Je l’ai confortée dans son souhait : le défunt n’aurait pas dit non !

    Cela faisait du bien de retrouver le bon vieux temps des cérémonies à l’église : l’hiver, toujours aussi glaciale ! Y’a plus de sous. Difficile de somnoler : il faut penser à remuer les orteils pour se réchauffer les petons, les éternelles grenouilles de bénitier qui gèrent le déroulement et entament ensemble, à la seconde près, les chants. Le prêtre, Africain, belle voix chaude à la John Williams … Si toi aussi tu m’abandonnes, ô mon unique amour….Gary Cooper… le train sifflera trois fois… les chevauchées… les Indiens mais il est temps de remuer les orteils qui se prennent en glace.

    J’écoute d’une oreille on ne parle ni de Dieu, ni de l’Eternel non uniquement de Jésus. Et lui, le p’tit Juif il est là haut sur sa croix. Alors, j’échange avec lui. Sûr qu’il avait bien aimé mettre le grabuge, c’était un soixante huitard à la mode de là-bas, comme beaucoup d’autres de sa génération, mais il n’avait certainement pas prévu le schmilblick qui s’ensuivrait pour les siens. Ses successeurs l’ont roulé dans la farine.

    Direction le crématorium. Décor sobre et impersonnel. Personnel rodé. Petit speech parfait de la professionnelle. Alternance de musique, chansons choisies par la famille. Grand écran de télé dans un angle avec les photos, on s’y voit tous avec l’ami parti. Pas de mise en terre où dans les allées poussiéreuses ou boueuses, on sue sous le soleil ou on se gèle avec le vent glacial, non ici le Maître de cérémonie pousse tranquillement le cercueil vers la porte de sortie qui se referme définitivement. C’est parfait, tout est parfait, terriblement parfait, tout est réglé à la minute et tout à coup une image se superpose à celle de cette salle : celle d’un film des années 70 : Soleil Vert.

    SOLEIL VERT : qui l’a vu ne peut l’oublier. L’un des personnages principaux, ne pouvant plus supporter le cloaque qu’est devenue la Terre, se rend à l’Organisation qui gère le « passage ». La récompense lors de « l’endormissement » : un film de la nature de l’Eden avec ses animaux sauvages. L’on s’endort définitivement dans un cadre parfait, une ambiance douillette, une musique douce.
    Les décorateurs des crématorium ont dû voir Soleil Vert et s’en inspirer.

    Musique finale : mes idées repartent en vagabondage : Je me rappelle le récit d’une amie après l’enterrement de sa grand-mère. Récit : quelques semaines plus tard because le respect !

    Le fourgon-corbillard était presque arrivé au haut du raidillon qui montait à l’église. Les voitures des familles et amis devaient se garer au pied de la petite côte, cette dernière étant restée à l’état de macadam avec ornières et caillasses. Tout le monde commençait la montée lorsque sur la dernière caillasse, les deux portières arrières du fourgon s’ouvrirent brutalement et le cercueil bondit à l’extérieur en commençant tranquillement la descente avec les deux croque-morts qui courraient derrière. La plupart des gens n’ont pu s’empêcher de rire.

    C’était quand même de l’Enterrement qui laissait un souvenir !

  26. Marock Répondre

    2 juillet 2017 a 14:22

    seuls les pays musulmans et Israel respectent encore les défunts,en n’ y touchant plus jamais…

    Pareil pour les cannibales : Un petit dernier festin posthume et basta.

  27. Sergio Répondre

    2 juillet 2017 a 14:28

    Yéhoudi il y en une différence entre brûler les ossements d’une personne morte depuis 50 ans et brûler le corps d’une personne qui vient de mourir, c’est pas la même chose. L’incinération est une horreur.

    • Gally Répondre

      2 juillet 2017 a 15:43

      Il n’y en a aucune : un corps, cela se respecte, point barre.

  28. szmolski Répondre

    2 juillet 2017 a 16:04

    Elie de Paris@
    2 juillet 2017 a 10:33

    Oui je m’étais dit la même chose, mon père a galopé pendant toute la guerre pour ne pas finir dans un four crématoire et à la fin de sa vie il s’est fait incinérer, c’était sa volonté, il était en colère contre les mutuelles juives, je l’ai vu insulter un rabbin de la mutuelle devant moi et son frère qui était aussi présent, je devais avoir 14 ans, mon père n’a jamais pu digérer que cette mutuelle refusa d’enterrer le fils d’une femme juive désargentée et que ce fut finalement les chrétiens qui offrirent de l’enterrer gratuitement.

  29. Gérard Pierre Répondre

    2 juillet 2017 a 16:44

    Salut Yéhoudi.

    Je suis assez favorable, … pour ce qui me concerne, … à un ensevelissement dans la terre, …… [à la condition préalable, bien sûr, d’être définitivement mort] …… avec simplement un peu de gazon à la place de l’inutile pierre tombale, une simple croix blanche en matière plastique ne comportant que mes deux prénoms, mon patronyme et deux dates !

    La mort est dépouillement ! …… Le lent retour à la terre des éléments qui ont fondé mon enveloppe charnelle et l’ont alimenté jusque là, avant de libérer mon Âme, me paraît procéder d’un cycle symbolique.

    L’incinération m’est une perspective totalement insupportable ! … à tort ou à raison, je l’assimile au traitement des déchets ménagers ! …… dans l’esprit : « Ça débarrasse ! »

    J’ai d’ailleurs déjà mis en garde ma descendance :

    « Respectez mes dernières volontés car s’il vous prend l’idée de me faire incinérer, je vous préviens : je me suis mis d’accord avec un copain qui m’ingurgitera un sac de maïs dans l’estomac avec un entonnoir (comme pour les canards du Périgord) avant de me mettre en chambre froide ! …… si vous déconnez, y’aura du pop-corn dans l’incinérateur, bonjour l’ambiance, et je m’en fous ! … c’est pas moi qui m’ferai engueuler ! »

    • Gally Répondre

      2 juillet 2017 a 19:13

      J’aime bien le coup du maïs ;)

  30. Elie de Paris Répondre

    2 juillet 2017 a 17:59

    Je n’ai jamais vu une communauté, ni un beth din ignorer les derniers devoirs dus à un juif. En fait, le Grand Prêtre Himself ne pouvait se rendre impur (de la Mort), même pour son plus proche parent…
    Excepté un mort « orphelin »!
    Que faire si ceux qui connaissent cette détresse ne la signale même pas ?
    Nos Sages érigent en absolu:
    « ne te retranche pas de la Communauté (juive) ».
    On ne peut attendre de ceux dont c’est le métier d’enterrer qu’ils le fassent gratuitement.
    Mais les services de la ‘hevrah kadishah, la sainte camaraderie…

  31. trump Répondre

    2 juillet 2017 a 18:55

    @Galy,

    Il n empêche qu Elle a à ouvert une énorme boîte de Pandore avec des avortements de confort pratiques par dizaines de milliers chaque annee !
    Les avancées en embrylogie ont démontre que l’œuf féconde se doté rapidement d’un système nerveux central (la neurulation debute à 4 semaines de développement embryonnaire…. 0 )
    Je n’envie pas les collègues gynecologues pratiquant ce genre d’intervention…….

  32. szmolski Répondre

    2 juillet 2017 a 19:28

    Elie de Paris@
    2 juillet 2017 a 17:59

    Oui je vois mais je pense pas me tromper ou omettre un détail, peut-être n’était ce pas l’unique motivation, mon père était totalement impartial dans son jugement, il connaissait très bien les juifs et les défauts juifs, il connaissait aussi les polonais, cependant il ne fallait pas toucher le cheveux d’un juif même qui à tort, ça m’avait d’ailleurs assez choqué, il me disait toujours (avec d’autres mots et sous une autre tournure) qu’il ne voit pas pourquoi une mauvaise personne juive doit être plus punissable qu’une mauvaise personne non juive, autrement dit pourquoi un juif doit montrer patte blanche pour ne pas être stigmatisé alors qu’un non juif qui se comporte mal n’entraîne pas la stigmatisation de toute sa communauté.
    Mon père travaillait dans le luxe (lè manteux dè fourrir)–> Manteaux de fourrures, il avait une clientèle socialement élevée mais il ne se sentait bien qu’assis dans une ferme au milieu de paysans polonais avec des oies et des poules qui courent partout. Un jour il avait vu des fermiers belges récupérer la laine d’un élevage de lapins angora, elle se vendait très cher à une sorte de bourse de la laine, mon père s’enquit donc d’acheter un couple de lapins à des fins de reproduction mais 6 mois après ils ne s’étaient toujours pas accouplés, jusqu’au jour où un fermier inspectant les lapins lui expliqua : « Monsieur, vous avez mis deux mâles dans la cage ».
    Et dans son magasin de fourrures mon père avait mis dans la vitrine deux écureuils empaillés qui jouent aux cartes, il a eu plusieurs magasins, c’était celui où à cause de sa belle-mère il menaça de se jeter par la fenêtre alors que la boutique était située à l’entre-sol.

  33. Elie de Paris Répondre

    2 juillet 2017 a 19:42

    Dans les brèves, mais bonnes, le père tune de mon copains de classe avait acheté de gros œufs au marché. Pour justifier le prix élevé, il expliquait que c’était des œufs de coq… pour coque…

  34. Yéhoudi Répondre

    2 juillet 2017 a 20:01

    KristianeRépondre
    2 juillet 2017 a 13:34

    SOLEIL VERT : qui l’a vu ne peut l’oublier. L’un des personnages principaux, ne pouvant plus supporter le cloaque qu’est devenue la Terre, se rend à l’Organisation qui gère le « passage ». La récompense lors de « l’endormissement » : un film de la nature de l’Eden avec ses animaux sauvages. L’on s’endort définitivement dans un cadre parfait, une ambiance douillette, une musique douce.
    xxxxxx

    « Soleil Vert : En outre, dans le film, l’un des personnages, Saul, meurt en entrant volontairement dans un salon de suicide approuvé par le gouvernement.

    xxxx

    Saul: quel hasard !! décidément !! :lol:

  35. szmolski Répondre

    2 juillet 2017 a 20:25

    Ahlala, la mort, si ne fut-ce que une seule personne pouvait en revenir et nous dire : chouette les gars, C’EST-GE-NIAL! mon âme est en paix et elle flotte, elle traverse les murs, j’ai même déniché dans l’au-delà un snack avec d’excellentes brochettes de chachlik et un lieu magique où se promènent des serveuses en string un tonneau de bière sur le dos et un arrosoir à la main, et c’est gratuit !

  36. Kristiane Répondre

    2 juillet 2017 a 20:47

    Yehoudi : j’avais complètement oublié le prénom du personnage. Hasard encore plus grand que tu crois !

  37. Elie de Paris Répondre

    2 juillet 2017 a 21:13

    Le biscuit sur le gâteau, c’est que Soleil Vert etait une croquette de protéines, à base de nombreux Saül, sensée nourrir les masses de reclus affamés…
    Tiré d’une nouvelle de P.K.Dick.
    Un dejenté qui a fini son oeuvre littéraire avec Elie le Prophète, la Torah, et… Dieu.
    Dans « Invasion divine ».
    Le vieux Saül, Édouard J. Robinson…
    Un bon p’tit juif…

  38. Yéhoudi Répondre

    2 juillet 2017 a 21:41

    R N S P

    R N S C

    T S T

    La voix Ziée

  39. Désiré Répondre

    2 juillet 2017 a 22:10

    Hé oui , la célèbre formule de Lavoisier que les révolutionnaires ont guilllotiné car « La République n’a pas besoin de savants » .
    Bravo les Lumières !

  40. Désiré Répondre

    2 juillet 2017 a 22:16

    Mais si tout se transforme le vieillissement n’est cependant pas inéluctable et des médicaments sénolytiques efficaces arrivent (pour le moment sur des souris mais les génératiions futures devraient en profiter ) .

  41. szmolski Répondre

    2 juillet 2017 a 22:39

    Désiré@
    2 juillet 2017 a 22:16

    La vie est trop courte, ça m’aurait plu de vivre éternellement ou au moins 1000 ans, nous avons été mal éduqués pour la mort, encore maintenant j’ai l’impression que ça n’arrive qu’aux autres, vous vous imaginez si un jour les savants parviennent à décrypter et à tracer le mystère de la mort, d’instinct je sens dans ma conscience que dans l’être il y a quelque chose d’inextinguible, il doit y avoir un fameux paquets de morts la haut et tous ont du s’acheter dans leur vie au moins une paire de chaussures, ce qui signifie qu’il y a au moins deux fois plus de chaussures que d’âmes.

  42. Désiré Répondre

    2 juillet 2017 a 22:51

    Je bois une bière à votre santé , et comme on dit , il mieux vaut une bière dans le corps que le corps dans la bière .

  43. Désiré Répondre

    2 juillet 2017 a 23:06

    Hips !
    Je voulais dire : mieux vaut la bière dans le corps que le corps dans la bière !

  44. Victor Répondre

    3 juillet 2017 a 09:44

    Toute cette histoire d’hommage ou de Pantheonisme envisagé, m’emmerde au plus haut point , car il n’est pas question ici de reconnaissance des souffrances de la Shoah ou d’une dame juive décédée, mais plutôt de son combat pour l’avortement ….
    Cherchez l’erreur …

  45. trump Répondre

    3 juillet 2017 a 10:18

    @Victor,
    +1 et je me dispute avec tous mes proches a cause d’elle ……..

  46. trublion Répondre

    3 juillet 2017 a 13:12

    personnellement, je suis totalement contre l’IVG.
    la loi n’a pas rendu l’IVG obligatoire, mais possible pour celle qui le souhaite.
    il est impensable d’obliger une femme à être mère malgré elle, bien que cela soit la chose la plus importante sur terre, d’être mère.
    penser à l’enfant né sans être désiré ….

  47. Biriouk Répondre

    3 juillet 2017 a 14:38

    Franchement, ces IVG de « confort » me donne envie de gerber
    bein oui, quoi ! :
    tous ces couples Gay en mal d’enfants seraient-y pas-zheureux avec ces bambins recyclés , :mrgreen:
    è-zy-ont pas pensé les féministes, « leur ventre est à ELLES » …mais qui réclament une reconnaissance en paternité quand elles vous font un polichinelle dans l’dos (d’où la bosse…hérédité !)…oui je sais : hors sujet …
    @ Mme cricri:
    la musique douce de « Soliet green » n’est pas une vulgaire musique d’ascenseur mais l’émouvante symphonie pastorale de Beethoven !! la septièeme , je crois …

    @ trump
    la plupart des gynéco prescrive une pilule abortive…
    la patiente « s’avorte » à domicile….. le progrès médical, quoi ! :mrgreen:

  48. Biriouk Répondre

    3 juillet 2017 a 14:39

    donnent

  49. Kristiane Répondre

    3 juillet 2017 a 15:09

    Biriouk : j’ai vu Soleil vert que j’étais à peine née. Me pardonneras-tu d’avoir oublié que la « douce musique » était la Symphonie Pastorale de Beethoven !!!
    Je quémande le pardon du pécheur :lol:

  50. joseph Répondre

    3 juillet 2017 a 15:28

    En dehors de tout ce que l’on peut mettre au crédit ou au débit de mme simone veil, on peut constater que pour la presse française un bon juif est un juif en pyjama rayé, et pas un juif orthodoxe ou sioniste

    comparez le volume des articles écrits pour simone veil et celui des articles consacrés à sarah halimi

  51. Victor Répondre

    3 juillet 2017 a 19:08

    Tout a fait d’accord , avec Joseph , j’aurais prefere que les merdias francais parlent plus du calvaire de Sarah Halimi , assassine dans son appartement ,avec des flics presents devant sa porte ,que de cette brave
    Dame morte dans son lit de façon naturelle .
    Les deux sont juives , mais une à été ignoré de façon indigne , alors que l’autre aura droit aux hommages hippocrites de ce gouvernement .
    Cherchez l’erreur ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *