Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Grâce à Meyer Habib, Netanyahu fait des annonces fracassantes pour les internes en médecine de France !

By   /  3 juillet 2017  /  7 Comments

    Print       Email

De Meyer Habib, député des français de l’étranger:

Le 23 juin 2014, le Premier ministre israélien annonçait en personne dans une conférence de presse, où j’étais à ses côtés, l’adoption d’une loi portant facilitation de la reconnaissance des diplômes français en Israël.

Cet acte fondateur était le résultat de nombreuses réunions de travail que j’avais eues avec Benyamin Netanyahu dès mon élection en juin 2013.

©Facebook/MeyerHabib

©Facebook/MeyerHabib

Depuis, au prix de combats difficiles contre les résistances corporatistes des professions de santé, des avancées historiques ont été accomplies notamment pour les dentistes et les pharmaciens.

Le 24 mai dernier, dans une vidéo de soutien à ma candidature, Benyamin Netanyahu réitérait son engagement à accélérer les choses.

Et les choses s’accélèrent en effet.

La semaine dernière, dimanche 25 juin, il lance un ultimatum au Ministère israélien des Transports sur les permis de conduire.

Cette semaine, dimanche 2 juillet : le Ministère israélien de la Santé fait deux annonces très attendues sur le diplôme de fin de deuxième cycle des études de médecine en France et l’intégration des internes français dans le système hospitalier et universitaire israélien.

Ainsi, le diplôme de fin de deuxième cycle des études de médecine est désormais reconnu, sous réserve d’un examen et d’un stage en Israël. Un étudiant en médecine peut donc désormais faire son alyah et sa spécialisation en Israël.

Par ailleurs, les internes ayant plus d’un an d’ancienneté sont désormais exemptés d’examen. Leurs acquis validés, ils pourront exercer la médecine tout en continuant l’internat en Israël.

L’accélération du processus est un signal très positif.

Je reste, pour ma part, vigilant sur la mise en œuvre concrète.

Encore récemment, deux dentistes m’ont saisi d’obstacles administratifs injustifiés liés à des résistances corporatistes.

Je suis déterminé, par ailleurs, à avancer sur d’autres professions, comme les infirmières ou les sages-femmes, encore injustement exclues du processus.

J’évoquerai ces questions avec le Premier ministre Netanyahu qui sera à Paris le 14 Juillet prochain pour les célébrations de la Fête nationale.

Partager cet article
    Print       Email

7 Comments

  1. Sigismund dit :

    C’est vrai que les Choses semblent plus faciles depuis quelques jours..
    Certains services spécialisés de l’AP ( Assistance Publique) pourraient ils bien se
    Vider?
    La prochaine étape est le renforcement des liens et des associations entre services, à spécialisation égale, entre la France et Israël…

  2. Benhamou dit :

    Excellente nouvelle,

    Surtout quand on sait que les arabes israéliens sont les premiers a profité du système qui leur permet d’obtenir des diplômes médicaux reconnus alors qu’on exige des israéliens juifs des moyennes plus importantes aux examens d’entrée…

  3. Suldav dit :

    Franchement cela est désolant de voir comment en Israel on se moque des praticiens expérimentés n
    Après 3ans d Alyah et en auto suffisance financière nous rentrons en France à cause d un monsieur qui doit être soudoyé par le lobby des dentistes israéliens pour être aussi ridicule dans ses décisions
    Bref après 20ans d expérience de chirurgien dentiste une Alyah l.oupan kitah Guimel l’oupan médicale ma femme s’est vue refuser son équivalence parcequ’elle a travaillé 4ans et 8mois dans les 7dernieres année s et non 5 (elle était en Israël à installé sa fille ai technion et nos 2enfants)
    Bref on rentre ce monsieur à brisé notre rêve
    Qu il ne vient pas en France sinon il aura à faire à moi
    Je n’en resterai pas là
    Une fois reparti il saura averti

  4. Jacques dit :

    Vous faites des illusions on change le permis aux vénézuéliens parce que les autorités israéliennes savent que les vénézuéliens non même pas de quoi acheter du papier CU dans leur pays alors qu ils pensent que les francais sont riches ils peuvent payer pour repasser le permis et en même temp s faire travaillé les auto écoles qui au passage se foutent de leur geule tous ces déclarations Habib. Natanyaou ç est du Pipo ç est pour la galerie est tous le monde y croit il y a une mafia et des lobis très puissant en israel exemple 6 familles a elle seule possède le pays on plus de chance de voir le Messi que plutôt que ca change
    L espoir fait vivre on attendu 2000 ans 100 ans de plus ca ne changera rien bon courage à ceux qui restent

  5. popi soudure dit :

    on peu comprendre le peu d’ empressement d’ Israël de reconnaitre les diplômes français ! qui sont depuis des années nivelés vers le bas pour permettre a nos allogènes compatriotes de ne pas etre a la ramasse ! on en voit le triste résultat avec des jeunes diplômes maitrisant a peine une culture génerale , avec aussi comme a Toulouse l’ achat de diplome universitaire contre de rondelettes somme d’ euros ( voir la facultés de médecine et ses etudiants chinois ) et cerise sur le gateau aucune des grandes ecoles françaises placés dans le top 50 des meilleurs universités ………..

  6. xxx dit :

    Faut se mettre à jour, la validation du permis français, c’est fait.

    ou faut il aller???????????????

    un lien sera aprrécié

    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →