Trouver un médecin de garde, peu importe où vous êtes en France ? Un clic suffit ! | JSSNews

Trouver un médecin de garde, peu importe où vous êtes en France ? Un clic suffit !

Publié le : 7 juillet 2017

Vous habitez la campagne perdue et votre enfant à 40°C de fièvre à 2 heures du matin…
Vous vivez en banlieue d’une grande agglomération et vous ne vous sentez pas bien – mais ne voulez pas alerter le SAMU ou les pompiers « pour si peu… »
Vous êtes à Paris, Lyon, Marseille, ou dans une autre grande ville… Et vous ne savez pas qui est le médecin de garde dans votre arrondissement ?

docteur

Il n’est pas aisé de trouver les numéros existants et les horaires de fermetures des professionnels de santé. Pour cela, un site internet, simple et clair, vous permet désormais de trouver un praticien à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Il suffit de rentrer le nom de votre ville ou votre code postal, et tous les médecins de garde de votre région apparaissent. Vous n’avez plus qu’à appeler le docteur, qui arrivera chez vous en général dans les 2heures. Et si les honoraires sont plus élevées la nuit, il n’en demeure pas moins qu’ils restent couverts par l’Assurance Maladie).

Plus de panique donc: un simple clic sur vosdocteurs.com suffit !

Par JSSNews

 

8 Réponses à Trouver un médecin de garde, peu importe où vous êtes en France ? Un clic suffit !

  1. Yéhoudi Répondre

    8 juillet 2017 a 10:01

    que c’est beau et rassurant sur le papier

    il y a quatre ans, nous sommes en villégiature dans le charmant petit bled de Locqirec en Bretagne..e l’ Hotel des Bains ( ou soit dit en passant nous rencontrâme Hollande et Trierwiller en séjour amoureux avant son élection…érection obligeait alors !! )

    mon épouse a 10 h du soir se plaint de douleurs thoraciques, mal a la machoire,bras gauche lourd…je crains de deviner la cause du « malaise »

    elle me demande de joindre un médecin de garde
    Locquirec c’est le plus joli trou du cul du monde..
    j’ alerte le Samu, les pompiers arrivent..le Samu suit, bravo! en moins de 25 minites
    confirmation: infarctus…direction Morlaix, premiers soins et le lendemain CHU de Brest…affaire rondement prise en mains

    a la lecture de cet article intéressant, je viens de faire une tentative de « clic »

    voilà , a l’ instant le résultat

    «  »Vous êtes à Locquirec dans Finistère et vous avez besoin en urgence d’un médecin de garde ? Nous vous proposons la liste des médecins assurant à tour de rôle les consultations en urgence pendant les heures de fermeture des cabinets médicaux. A Locquirec, voici ci-dessous la liste des docteurs joignables 24h24 et 7j/7.

    Votre médecin de garde à Locquirec (29241) parmi Aucun praticien(s)
    Les beaux jours sont là, et ils sont arrivés avec leur lot de pathologies estivales… Votre enfant souffre d’une otite, vous avez contracté une violente infection urinaire ou un de vos proches est victime d’une insolation, une allergie a besoin d’être calmée en attendant une consultation médicale ? Dans le département de Finistère et plus précisément sur la ville de Locquirec (29241) nous avons référencé Aucun médecin(s) de garde joignables de nuit et les jours fériés.

    xx

    alors, mon conseil: avant d’ alerter un « médecin de garde » apprenez a reconnaitre de manière accessible a tout le monde les signes qui sont liés a l’ infarctus et ceux liés a l’ AVC

    et alors, alertez aussitot pompiers et samu qui suit en général

    parce que, franchement, je me suis toujours méfié des médecins de garde, employés par des sociétés « centre de profit » , jeunes, tout jeunes médecins aux origines souvent….allez disons le mot qui fâche: exotiques…et comme je ne suis pas raciste pour un demi-dinar, il y a aussi la cohorte de médecins Roumains qui peuple nos hopitaux et dont les études et diplomes sont discutables

  2. popi soudure Répondre

    8 juillet 2017 a 19:24

    c’ est en lisant des anecdotes comme celle de notre  » sifu » Yéhoudi sur son expérience avec les medecins que l’on peut comprendre pourquoi Israël rechigne a reconnaitre certains de nos diplomés , bon mis a part le piston , la complaisance et autres enveloppes sous la table pour l’obtension du fameux sésame(c’est les mauvaises langues qui le disent !) certains de nos diplomés de medecine ne volent pas tres haut !

  3. hana Répondre

    8 juillet 2017 a 23:39

    est-ce que cet article devait mobiliser une page?

  4. Victor Répondre

    9 juillet 2017 a 07:21

    Faut bien que JSS vive , une page ça fait rentrer des sous …..🤣🤣🤣
    Et des sous , il en faut …😆😆😆

  5. Elie de Paris Répondre

    9 juillet 2017 a 09:55

    Rappelons, chers amis, que dès qu’on ressent les signes d’un AVC, (perte ou « endormissement » d’un ou plusieurs de nos sens, en general d’un côté, toucher, vue, bras et/ou jambe, difficulté d’elocution…) en attendant qu’on puisse appeler les secours, ou pendant qu’ils viennent, on doit TOUSSER ! Les sautes de pression arterielle peuvent à ce moment augmenter significativement vos chances de vous en sortir.
    Xxxxxxxxxxx
    Rappelons ? Justement, la memoire…
    Saint Louis, le « bon roi », vous connaissez ?
    « Un bon Juif est un Juif dont le ventre a reçu un coup d’épée… »
    Eh bien aujourd’hui, au « Môle st-Louis » [le môle est un bassin dans un port], à Sète, on commémore le départ de l’Exodus vers la Palestine (que juive, biensur) et la honte de la perfide Angleterre, colonisée comme elle le mérite aujourd’hui…
    L’histoire ne s’est malheureusement pas passée comme le roman de Leon Uris (et le film qui s’en inspire) l’a présentée.
    A noter aussi le stlouis (encore lui !) cet autre bateau, AVANT l’horreur de la passivité des Nations
    À redecouvrir, là.
    https://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=98
    Mais voici pour l’Exodus, dans le Dauphiné, car lire dans France1faux ou l’ImMonde serait, pardi ! une abomination…

    Le 11 juillet 1947, plus de 4500 juifs rescapés des camps de la mort embarquaient à Sète pour la Palestine. Mais le voyage de l’Exodus 47, commémoré aujourd’hui môle Saint-Louis, allait se transformer en effroyable périple…

    .

    Face à la Méditerranée, la plaque dit… «Exodus 47. Le 11 juillet 1947, 4530 résistants, émigrés, clandestins tentant de forcer le blocus naval britannique embarquaient ici, sur «L’Exodus 47» aidés par la population et les autorités de la région afin de reconstruire une nouvelle vie de liberté sur la terre ancestrale d’Israël».
    Cette nuit là, môle Saint-Louis ? «L’Exodus 47» s’appelle encore le «President Warfield» et à bord les rescapés de la Shoah – s’ils savent qu’ils ne sont pas les bienvenus pour Londres, mandataire de la Palestine- n’imaginent pas l’accueil que leur réservent les Britanniques, 30 ans après la Déclaration Balfour et alors que le monde vient de découvrir l’holocauste, entre 5 et 6 millions des juifs d’Europe exterminés par les nazis, leurs alliés et leurs complices des pays occupés.
    Oublié ce qu’écrivait le 2 novembre 1917 le ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni:
    «Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif et emploiera tous ses efforts pour la réalisation de cet objectif…»
    Pression des pays arabes : désormais Londres tente au contraire d’interdire le territoire aux immigrants juifs. Et pour l’heure, Ernest Bevin, lointain successeur d’Arthur Balfour, est attendu à Paris dans le cadre des négociations du plan Marshall…
    Tragique odyssée
    Les Anglais sont furieux à l’idée que la France puisse laisser partir ce vieux vapeur panaméen et ses 4551 personnes à bord (avec l’équipage) dont 1732 femmes et 955 enfants. Et les Français entendent ménager leur allié. Les responsables sionistes comprennent qu’ils n’ont plus le choix. Le navire doit appareiller sans attendre.
    Jeune capitaine courageux de 24 ans, Ike Aronowicz fait larguer les amarres pour ce qui deviendra une tragique odyssée. Bientôt encerclé par les destroyers britanniques puis éperonné (!)en vue de la «Terre promise», l’Exodus 47 est finalement pris à l’abordage par les commandos qui gazent et matraquent les passagers avant d’ouvrir le feu face à leur résistance. 3 morts et près de 200 blessés. Sous contrôle, le navire est conduit à Haïfa.
    Ensuite ? Les malheureux seront transférés sur trois «bateaux cage» puis renvoyés dans des conditions inhumaines vers… l’Allemagne et ses camps de déplacés. «Aus’chwitz flottant» titre en une le quotidien marseillais Rouge Midi, le 30 juillet, 70 personnes choisissant à l’escale de débarquer en France, à Port de Bouc.
    L’indignation est mondiale, le discrédit anglais total : aux victimes la victoire psychologique.
    Et les Nations unies comme l’opinion publique auront aussi en tête leurs visages lorsqu’un an plus tard l’état d’Israël sera créé.
    Xxxxxxxxxxx
    Les nations unies…
    Miserable société de malfaiteurs aujourd’hui…

  6. Yéhoudi Répondre

    9 juillet 2017 a 10:13

    tout a fait mon cher Haïm :lol:

  7. Elie de Paris Répondre

    9 juillet 2017 a 10:48

    En attendant que Robby sorte des urgences, voici un petit film sur le repérage des avc…
    Quand on est soi-même victime, Dieu nous preserve, première chose à faire en attendant un secours,
    tousser. TOUSSER !!!
    https://youtu.be/wR6q6B46DWo

  8. Chesnel Répondre

    9 juillet 2017 a 11:00

    C’est complètement nul s’agissant de Paris. Impossible de chercher par arrondissement, on se trouve face à une liste de 1175 médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *