Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Israël ne compte pas diviser Jérusalem… Et s’en assure avec une nouvelle loi !

By   /  27 juillet 2017  /  9 Comments

    Print       Email

Le Parlement israélien a voté mercredi en première lecture un projet de loi visant à “compliquer” le passage sous souveraineté palestinienne de certaines zones de Jérusalem dans le cadre d’un futur accord de paix.

©Wikipedia

Le projet de loi présenté par le Foyer Juif, un parti membre de la majorité, a été adopté par 51 voix contre 41.

Il prévoit que toute cession d’une partie de ce qu’Israël considère comme faisant partie de la municipalité de Jérusalem, nécessitera un vote à la majorité des deux-tiers, soit 80 députés sur 120 de la Knesset, le Parlement israélien.

Ce texte doit encore être adopté lors des deux autres lectures avant d’avoir force de loi.

« Ce projet de loi va permettre d’empêcher tout plan visant à diviser Jérusalem ou à transférer une partie de la ville à une souveraineté étrangère », a affirmé le ministre de l’Education et chef du Foyer juif Naftali Bennett lors du débat.

 

Par Antoine Chatrier – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

9 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    et la cachérisation complète de Jérusalem ?? la déhametzation ??

    ce serait plus important que toutes ces stupidités

    simple: tous les Arabes chez Arabistan,!

  2. Ah ?
    Hum ?
    Mais pourquoi diviserait-on Yeroushalaïm si il n’y a plus que des Juifs, ou du moins des citoyens loyaux ? Cette loi inclus donc d’y laisser des populations haineuses pro-attentats.
    “Nous etions comme des reveurs… Etc”
    Mais réveillez-vous, nous SOMMES à Yeroushalaïm !!

  3. hana dit :

    nous n avons rien a donner aux terroristes et surtout pas Jerusalem.

  4. Yéhoudi dit :

    les Algériennes sont divisées!!

    Algérie : des femmes se battent pour porter des bikinis sur la plage sans se faire harcelerTwitter.com/Morgan2me
    ALGÉRIE : DES FEMMES SE BATTENT POUR PORTER DES BIKINIS SUR LA PLAGE SANS SE FAIRE HARCELER

    Par Anne-Charlotte Dancourt, 27 juillet 2017 | 15h28
    Depuis quelques semaines, des Algériennes rassemblées dans un groupe Facebook organisent des rendez-vous à la plage pour pouvoir porter des bikinis sans se faire harceler.
    «Nager en habit de plage ne devrait pas être un exploit et encore moins choquer» a déclaré une jeune femme se faisant appeler Sara au journal algérien Le Provincial. Cette Algérienne âgée de 27 ans originaire de la ville d’Annaba (Algérie) est la fondatrice d’un groupe Facebook menant des «opérations bikinis» rapporte L’Obs. Sous l’impulsion de ce groupe, des femmes vont à plusieurs à la plage en portant des maillots de bains pour faire accepter la tenue sur les plages algériennes.
    Se rassembler en bikini sur la plage

    Dans son entretien au Provincial, rapporté par L’Obs, la jeune femme raconte que fin juin, le lendemain de l’Aïd, elle se rend à la plage accompagnée de sa famille. Seule femme présente, elle n’ose pas se mettre en maillot de bain «afin d’éviter toute agression verbale ou physique». En rentrant chez elle, elle créer un groupe Facebook pour inviter d’autres femmes de sa famille à se rassembler en bikini à la plage. Au fil des jours, de plus en plus de personnes originaires d’Annaba rejoignent le groupe. Elles se réunissent pour la première fois le 5 juillet dernier sur la plage de Seraidi, elles sont 40. Trois jours après, elles sont 200. Le 18 juillet, le groupe comptait 3260 personnes indique L’Obs.

    Voir l’image sur Twitter
    Voir l’image sur Twitter
    Suivre
    MorganToMe @Morgan2Me
    Mes copines bonoises sont sur la place. .Ne lâchez rien, fière de ma ville. Annaba ❤❤?
    15:20 – 12 juil. 2017
    114 114 Retweets 313 313 j’aime
    Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

    «Leur inculquer la tolérance et l’acceptation de l’autre»

    Si le bikini est autorisé sur les plages algériennes, il est encore mal vu par certaines personnes. «Le but n’est pas de faire du bruit et encore moins de faire le buzz, mais de changer la société profondément et en douceur. Ceci ne pourra se faire qu’en habituant des milliers de voyeurs à ce qu’ils considèrent encore comme étant interdit. Nous ne voulons pas changer leur vision des choses, mais simplement leur inculquer la tolérance et l’acceptation de l’autre» a expliqué Sara au Provincial.

    Des propos corroborés par Lilia Mechakra, journaliste qui a interviewé Sara : «Des adeptes du burkini sont également membres du groupe et encouragent les plus actives dans leur action… Le but n’est pas d’imposer une quelconque tenue, mais d’encourager la diversité qui représente la société algérienne et la liberté de choisir sa tenue pour la femme des «temps modernes»» a-t-elle confié à L’Obs.
    laparisienne.com

    xxxxxxx

    c’est bien!!

    mais ce serait plus convaincant si elle ne se mettaient pas de fouta autour des reins pour qu on ne voie pas leurs (somptueux) fessiers 😆

    c’est pas gagné les filles!

    surtout avec ces crevards affamés de sexe que sont vos hommes sevrés de toute relation sexuelle et qui voient trop de TV occidentales et de films porno…a la fin duquel il enkuleraient une tortue ou leur baskett

    alors imagine une femme!

    je me demande s’ il existe des bordels, des quartiers” réserves dans ce bled…
    histoire de lacher la soupape

    ou alors ce sont des fauchés qui en ont marre de s’ entre sodomiser et dont les hormones hurlent UNE FOUFOUNE !!!!! UN ZABOUR !!!! UNE CHATTE …..

    Miaouuuuuuuuuuuuuu

  5. Amram dit :

    YéhoudiRépondre
    27 juillet 2017 a 18:18

    on ne dit plus foufoune, mais zézète, Si les Algériennes se battent chez elles pour poter des bikinis, en France elles se battent pour porter les burkinis, va comprendre Charles.

  6. GUIBOR dit :

    @ Amram –

    Bonsoir,

    Je me faisais la même réflexion. En France c’est limite normal de sortir en
    bikini et je n’entends plus parler de “camp de nudistes”…
    peut-être en Corse où les gens du cru ont le courage de leurs opinions et
    accueillent les burkas et burkinis avec le fusil.
    O Corse île d’amour….

  7. Thaurac dit :

    “on ne dit plus foufoune, mais zézète, Si les Algériennes se battent chez elles pour poter des bikinis, en France elles se battent pour porter les burkinis, va comprendre Charles.”
    Bien vu, et on voit là, toute la provoc orchestrée autour .
    Cela fait parti des pressions pour nous tester,pour savoir ce que l’on peut encore leur lâcher, pour savoir qui est pour en france ( toujours les mêmes).
    Bref, ils veulent nous niquer avec nos propres lois (laxistes) et ils y arrivent facilement.

  8. Yéhoudi dit :

    ces déchets d’algériens se heurtent sur leurs plages a des algériennes courageuses pro-bikini

    et içi, des ânes a deux pattes pour nous provoquer instituent le Beurk-Kini

    l’ Arabe dans toute sa splendeur!

    incapable génétiquement, chromosomiquement,tissulairement de vivre en bonne entente avec Lézôtres !!

    avide de domination si ce n’ est par les armes (combat qu il a perdu depuis Lépante) il n’ a pas renoncé et tente a présent par l’ intellect

    Heu! l’ intellect arabe…..bien sur! 😆

  9. Yéhoudi dit :

    Votre commentaire est en attente de modération.

    Saperlipopette !! y avait longtemps!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →