Loading...
You are here:  Home  >  Occident  >  France  >  Current Article

Lutte contre l’antisémitisme : discours, discours, discours… et les actes ?

By   /  30 juillet 2017  /  6 Comments

    Print       Email

Les discours officiels contre l’antisémitisme sont de plus en plus admirables, de plus en plus émouvants : il est promis de faire table rase de toute mollesse devant l’inqualifiable menace… c’est qu’il faut bien opérer sur l’autre, inquiet, c’est qu’il faut bien répondre à l’épidémie, que diable !

La lutte contre l’antisémitisme a d’ailleurs ses représentants, légitimes : président, ministres, gouvernements, associations se relaient, exposent les termes du problème et c’est promis, toute substance sera enlevée à ce mal : ça s’passera pas comme ça, qu’on se le tienne pour dit. Tradition. Pipeau. Immobilité. Double visage car où est t’elle la perfection promise ? Dans le discours, certes, mais dans les faits … c’est beaucoup plus difficile à saisir.

La lutte contre l’antisémitisme – tout simplement – exige de la colère et cette colère n’est pas au rendez-vous. La race de la colère, soit les antisémites, elle, ne décolère point. Et l’issue mortelle pour les juifs est toujours au rendez-vous. N’allez pas penser que cette situation face aux ténèbres ne concerne que les juifs : ouvrez les yeux, nous sommes menacés d’un génocide universel par tous ceux qui cherchent à imposer à leurs semblables des doctrines tyranniques basées sur des spéculations religieuses.

Ceux qui se font accroire à eux-mêmes que leur volonté est la volonté de Dieu, éludent leur responsabilité… et leurs actes sont des actes de démesure. Leur façon de voir doit être combattue : il n’y a pas de raison que le combat que mène les antisémites – et les façons qui sont les leurs – soient plus efficaces que celles que nous devons, nous, utiliser. Si des frères humains ne sont pas corrects avec d’autres frères humains et sont appuyés par “les autorités de doctrines tyranniques basées sur des spéculations religieuses”, il faut, dans la lutte contre l’antisémitisme, nous aussi choisir nos sources sans quoi la lutte contre l’antisémitisme sera effectivement composée de discours admirables, de plus en plus émouvants, autrement dit de la tradition, du pipeau, pour une coupable immobilité.

Ce ne sont pas les schémas idéalistes qui manquent… et ceux-ci ne semblent viser qu’à réduire toute liberté dans l’action contre l’antisémitisme : il ne faut pas faire de peine aux doctrinaires, mieux vaut s’autodétruire sans doute, sous la contrainte de merveilleuses inventions pour être ambivalents ; en clair : mieux vaut ne pas être des hommes, mais, douloureusement, des lâches. Il nous faut donc être en colère. Mais être en colère ne signifie pas agir dans l’aveuglement, cela n’est absolument pas recommandable et dangereusement facile. Cependant il est de notre responsabilité d’être en colère. Au demeurant nous n’avons l’accès à aucune autre solution que de l’être… tout en établissant des liens.

Cela est déjà fait par les discours collectifs – telles sont nos sources – et il s’agit maintenant de ne pas s’en séparer pour ne pas tomber dans la même malhonnêteté que celle des antisémites : qui manque à la vérité va trop loin, qui manque à la modestie va trop loin, qui dépasse ses limites naturelles va trop loin.

Il n’y a pas la moindre raison pour ne pas agir avec cette colère, ci-devant expliquée, avec ceux qui ne sont ni bons ni corrects avec leurs frères humains et ne tiennent absolument pas compte d’autrui ; en définitive nous avons le choix entre une grande catastrophe qui, au final, nous tombera tous dessus … et de petites catastrophes pour éliminer l’antisémitisme, qui ne tomberont que sur les antisémites. Les petites catastrophes sont préférables aux schémas de certains beaux parleurs idéalistes et nous n’avons aucune crainte que les milieux anti-sionistes – qui évoquent régulièrement « les synagogues de satan » – trouvent cette logique bizarre : qui a provoqué cette haine du juif et n’est t’elle pas une crainte bizarre ? Les monstres implacables dont le nom est ordure ne doivent pas pouvoir échapper aux problèmes que doit leur poser leur psychologie, ni même leur état psychiatrique.

A moins que leurs homologues ne nous gouvernent, c’est aussi la question que peut se poser un homme en colère. Mais qu’on s’en souvienne, en haut : « Le peuple trouva grâce dans le désert » Jérémie XXXI, 2 .

Par Dominique BENIGUET – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

6 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    DISCOURS ET CABOTS !!

    je vous revèle, sous le couvert de l’ anonymat, chez qui nos parleurs se fournissent pour nous servir leur quincaillerie

    http://www.descours-cabaud.com/fr/notre-metier/qb.html

  2. Amram dit :

    Ça fait des décennies que nous somme en colère, une colère contenue, certes, mais une colère qui démolie petit a petit les antisémites par un combat de démolition de leurs idées idées foireuses et vielles comme le monde(les protocoles des sages de Sion,le sang dans les galettes de pacques), diluable dans un océan dont il ne reste plus le moindre souvenir, leurs bricolages fuient de tous les cotées, ça les submergent et les étouffent, ils sont obligés de faire appel a leurs propres ennemis pour colmater les fuites(les avions occidentaux) il y a aussi ces mêmes occidentaux qui sous couvert d’humanisme défendent le peuple inventé, alors qu’en réalité, c’est les avantages colossaux qu’ils en tirent qui les intéresses, malheureusement pour eux, il s’ont entrains de payer lourdement les conséquences de leur soutien imbécile.

  3. Frank dit :

    Tu crois vraiment qu’ils vont lutter contre eux-mêmes et contre leurs électeurs?

  4. Gerco dit :

    Antisémitisme larvé : sur France info.
    “La peine contre le soldat franco israelien qui avait tué un palestinien blessé à été confirmée”

  5. Victor dit :

    Il faut libérer le soldat Azaria …??

  6. Nous avions lu cet article qui rapportait les prêches antisemde l’iman, au pays de l’oncle Sam…
    Je l’ai collé avant hier…
    Le revoilu.

    http://fr.timesofisrael.com/un-imam-des-etats-unis-sexcuse-pour-son-discours-attaquant-les-juifs/
    Mais il y a une suite, bien sur.
    La voilu !
    Car des partisans avaient pris sa défense. Pas moins que le Centre Californien Davis…
    Mais Memri ne lâche pas l’affaire, et moi aussi…

    http://memri.fr/2017/08/01/memri-repond-a-la-declaration-du-centre-islamique-davis-suite-a-sa-diffusion-du-sermon-antisemite-de-limam-shahin-de-californie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Une première exposition sur le judaïsme médiéval en France présentée en Normandie

Read More →