Israël: fin de la taxe sur la 3ème appartement. | JSSNews

Israël: fin de la taxe sur la 3ème appartement.

Publié le : 7 août 2017

La cour suprême d’Israël a décidé de renvoyer le texte de loi créant un impôt pour les propriétaires de trois appartements en commission des finances de la Knesset car le processus législatif aurait connu des vices de forme, comme cela était l’argument principal des opposants à ce texte.

La loi prévoyait une taxe équivalente à 1% par an de la valeur du bien le moins cher avec un plafond de 18.000 NIS. Etait également prévu, des incitations financières pour les propriétaires qui auraient décidé de vendre l’un de leurs trois appartements avant une date butoir.

Il y a fort à parier que le projet de loi ne se retrouvera pas en haut de la liste des priorités du gouvernement israélien dont la plupart des membres étaient déjà assez opposés à ce texte dont l’initiateur était Moshe Kahlon du parti Koulanou.

Par Charbit Law Office – JSSNews

18 Réponses à Israël: fin de la taxe sur la 3ème appartement.

  1. Elie de Paris Répondre

    7 août 2017 a 13:45

    Chers amis, je vous parlerai de Tsedakah. Quel rapport ? Voici…
    Le principe de Tsedakah n’est pas du tout une Charité, bienfaisance ou aumône.
    Sa racine grammaticale vient de tsedek, tsidkout,… Justice !
    Donner de la Tsedakah, disent nos Sages, ‘H’zl, est une oeuvre de réparation, de justice.
    Car la pauvreté a comme origine le vol ! L’ Eternel a réparti le gateau, dans les parts distribuées par le sort et par le droit d’heritage. Et tous ont une part dans ce vol, même d’autres pauvres !
    Alors quand j’entends parler de 2ème, 3 ème appartement, mois qui suis locataire, et qui ai privilégié l’éducation juive plutôt que l’economie immobilière, je comprends pourquoi ces speculations ont tenu loin de moi l’acquisition d’un unique appartement… La speculation forcenée et hors des normes fixées par les Sages ont produit Le Pauvre et son exclusion. Les taux d’intérêt sont d’ailleurs une speculation sur l’argent prohibée et condamnée très fermement… C’est bien le travail et/ou le commerce (dont les marges sont contingentées) qui enrichit de façon kashere.
    Je comprends que les économies d’un “remontant” puissent être reinvesties dans l’immobilier, mais si c’est seulement pour speculer, hors location, alors il serait temps de penser aux termes évoqués par la Tsedakah…

    • Gally Répondre

      8 août 2017 a 10:22

      Voleurs ????
      L’immense majorité des propriétaires israéliens sont des petits propriétaires qui possèdent 2 à 3 biens, biens qu’ils ont soigneusement acquis, le long de leur vie, pour s’assurer une retraite. C’est le cas de mes parents qui ont été des fourmis toute leur vie et qui, ayant été tous les 2 des libéraux, n’auraient droit qu’à une retraite de merde complètement scandaleuse (et ce alors qu’ils ont cotisé des montants énormes / ce qu’ils obtiennent en retour) s’ils n’avaient pas eu cette sagesse et n’avaient compté que sur le “modèle social” français.
      Dans le cas des Israéliens “de souche”, c’est également le cas de la très grande majorité des “salauds de proprio” (je n’ai plus le chiffre sous la main, mais c’était de l’ordre de 90 à 95% des propriétaires possédant moins de 3 ou 5 logements au total, le leur compris), essentiellement des gens ayant décidé qu’il valait mieux investir dans la pierre que de faire confiance au système financier pour assurer leurs vieux jours. C’est bien pour cela que cette loi était honteuse et que tout le monde veut l’enterrer. Je te rappelle d’ailleurs en passant que pendant des années, l’immobilier valait nettement moins cher que de nos jours et qu’une bonne partie des proprios concernés sont juste des gens qui ont su acheter leur nouvelle maison sans revendre l’ancienne le long d’une vie gérée en fourmi (c’était entre autre le cas de la personne qui m’a loué mon premier petit appartement quand j’ai fait mon alya et crois moi, c’était tout sauf une “sale bourgeoise”), ou pour le cas d’un ami de mon père, un petit entrepreneur (ce qu’on appelle handyman aux USA) qui rachetait des logements en quasi ruine pour une misère et les retapait doucement, parfois sur plusieurs années, avant de les louer pour pas grand chose à des jeunes débutant dans la vie ou des olim.

      Alors s’il te plait, évite les insultes gratuites, elles sont honteuses.

  2. trublion Répondre

    7 août 2017 a 13:58

    cher Elyahou,
    on va pas refaire le communisme … ça marche pas.
    la force financière est un atout, et les intérêts donnent une valeur à cet argent qu’on prête. sinon, ça n’existerait pas, et alors, qui va prêter aux entreprises pour investir et aller de l’avant, qui va prêter aux star up pour développer des nouvelles technologies ?
    la tsedaka est aujourd’hui assurée par les états, hé oui, tout change, RMI, bitouah leoumi, logements sociaux, alloc en tout genre …

  3. trublion Répondre

    7 août 2017 a 14:19

    la torah interdit les intérêts quand on prête de l’argent a quelqu’un dans le besoin et le dénuement.
    alors, la mitsva de solidarité est si grande, …
    mais participer financièrement aux développement d’une entreprise, n’aurait aucun sens sans une juste rétribution.
    quand à l’investissement immobilier, acheter est une disposition d’esprit, certains n’aiment pas et ne veulent pas être propriétaires. et ceux qui s’y lancent, au premier achat, s’il n’y a pas l’aide des parents, c’est une véritable messirout nefech.
    il est noble de choisir d’investir dans l’éducation de ses enfants plutôt que dans un logement, quand on ne peut pas assurer les deux en même temps. mais faut-il pour cela accuser celui qui achète un 10e appartement de l’avoir volé ?

  4. Yéhoudi Répondre

    7 août 2017 a 14:46

    Liahou

    en te lisant je me suis souvenu que la Zakate des Musulmans n’est pas, elle aussi une “aumone” …souvent traduite ainsi par erreur, en Islam elle relève comme chez nous plus d’ un “dû” juste!

    tiens lis ça

    xxxxxx

    La zakât, ou aumône obligatoire, constitue le troisième pilier de l’Islam. Il s’agit d’une œuvre de culte d’ordre financier qui purifie l’âme et hausse ses mérites, comme elle purifie les biens et accroît la richesse. Ce n’est pas une obole offerte au pauvre par le riche, mais un droit dû au pauvre sur les biens du riche : « Prélève sur leurs biens une part pour les purifier et élever leurs âmes », dit le Coran [1]. Il dit encore : « Accomplissez la prière et acquittez-vous de la zakât » [2].

    Institution de la zakât

    La zakât fut instituée à la Mecque sans que son taux ne soit fixé : « Heureux sont les Croyants qui prient avec humilité et s’acquittent de la zakât » [3].

    Ce droit est mentionné dans plusieurs versets mecquois, mais son taux ne fut fixé qu’à Médine ; les savants situent unanimement son institution en l’an II de l’Hégire, ainsi que son taux, ses conditions et ses dispositions. Le but de cette institution financière est de faire régner la charité et l’amour au sein de la société islamique.

    La volonté de Dieu a rendu les uns riches et les autres pauvres afin que la vie prenne son cours normal sur terre. Car, si tous les hommes étaient riches, leurs intérêts communs cesseraient. Et, si tous les hommes étaient pauvres, ils mèneraient une vie incommode et servile, leur existence serait sans but et l’humanité serait ainsi demeurée immobile dès sa création.

    En établissant ces deux classes sociales par Sa sagesse, Dieu leur a ordonné de vivre dans la coopération et la solidarité, en exigeant des riches le versement d’une part de leurs biens aux indigents, et en exigeant de ces derniers le déploiement de leurs efforts au service des riches, en vue de réaliser leurs intérêts réciproques.

    Bienveillant à l’égard de ces deux classes, l’Islam ne prélève qu’une part minime sur les richesses, au profit des déshérités, pour barrer le chemin à la haine et à la rancœur.

    De même, en approuvant et en protégeant la propriété privée contre toute spoliation, l’Islam l’éloigne ainsi du danger du communisme qui veut que tout soit la propriété de l’État

    xxxxxxxx

    Zakat……Tsedaka……. / Sadiq …. Tsadik

  5. Yéhoudi Répondre

    7 août 2017 a 14:55

    j’informe mas aimables followers que cette rentrée, les cours d’ Institutions Musulmanes seront couplés aux cours de Jurisprudence pour débutants

    histoire de ne pas mettre la Charia avant l’ hébreu!!

    par contre il est prévu une sortie a Trappes, quartier des Merisiers et une autre au Val Fourré

    déjeuner prévu chez Brahim, mon pote
    strictement Cacher….ou Hlal….me souviens plus exactement….c’est la même bête, un coup le haut, un coup le bas

    genre le Bikini….

    une sortie par trimestre est prévue a la Grande Mosquée de Paris

    jour a fixer ( ni vendredi, ni samedi)

    RV rue geoffroy St Hilaire a 14 heures…petit gouter : Thé a la menthe et une patisserie occidentale au miel !

    y a encore des cons pour parler de patisserie orientale quand on sait que Abat ou Agadir sont a l’ extrême pointe du monde d’ occident…el Gharb !!!

  6. Elie de Paris Répondre

    7 août 2017 a 18:34

    Cher Yehoudi, tout ce qui te paraît beau en izlam est simplement pompé dans les maximes de nos Sages, plus de 500, 1000 ans avant…
    Leur mohamairde n’avait-il pas parlé de la decouverte d’un livre “merveilleux”, alors qu’il ne savait ni lire ni écrire ?
    Xxxxxxxxxxx
    Je n’ai pas dit chers amis, que les profits sont interdits, j’ai critiqué la Speculation, dumping artificiel deja à l’époque, qui poussa les gens à se soumettre à l’esclavage volontaire, pour finalement etre dépouillés…
    On parlait alors de la “morsure” du prêt à intérêt, que les nations ont assorti d’un taux (Soit-disant) d’usure (de l’emprunteur) qui est d’ailleurs largement dépassé aujiurd’hui pour les “revolving” consentis aux… Pauvres !

  7. Victor Répondre

    7 août 2017 a 18:40

    Tu as raison , Poto , ne jamais mettre la charia avant l’ hebreu !
    Quand à tes sorties à Trappes ou à Evry , ça sera sans moi …😅😅😅
    Faut pas deconner ? 😂😂😂😂

  8. Disraeli Répondre

    7 août 2017 a 19:20

    Qui fait ces titres erronées ? Ce n’est pas la fin de la taxe mais simplement une modification du processus législatif.
    On verra bien..

  9. Elie de Paris Répondre

    7 août 2017 a 20:28

    Le culot palesto exacerbé !!!!
    Squattant 53 ans une maison juive, sans qu’ils aient été expulsés, ils refusent de quitter les lieux, s’y etant habitués !
    Les proprietaires juifs originelles ont pourtant exhibé les actes authentifiés, mais le Gouvernement Israelien merdiconcedant a laissé pourrir l’affaire 5 decennies.
    En fait pour tout Ysraël…
    Ben voyons… Voleurs, engeance de voleurs.
    En fait ce sont des milliers de logements qui ont été squattés par l’invasion jordanienne pour qui 80% de la falestine mandataire ne suffisait pas !
    Sans compter les destructions de synagogues et cimetieres avec leurs tombes !
    Vraiment nases, les ashké ! Heureusement que les seph sont arrivés…
    Vainqueurs, avec une mentalité de loosers !
    . Et le figmerdo, comme à son habitude, qui met les pieds dans le plat.
    http://www.lefigaro.fr/international/2017/08/07/01003-20170807ARTFIG00150-une-famille-palestinienne-menacee-d-expulsion-a-jerusalem-est.php

  10. Jacques Répondre

    7 août 2017 a 21:59

    Kahlo ministre des finances on ne peut pas faire mieux comme con il touché 1 milliard dans l affaire mobylene au lieu de construire des logements refaire les infrastructures on n a pas construit d hôpitaux depuis 1970 et beaucoup de choses que ce cher M. Il baisse les taxes d importation sur les chaussures pour enfants
    Et svp arrêtez de nous faire chiez avec Hachémite tsedaka et toutes vos conneries continue à tourner les pages du Talmud dans les yechivots pour trouver des solutions qui n existent pas et même si elle existe elle n apporté rien à l’humanité

  11. Amram Répondre

    7 août 2017 a 23:58

  12. szmolski Répondre

    8 août 2017 a 01:22

    L’état et les banques c’est des voleurs partout dans le monde, cette bande d’ordures font grimper les prix de l’immobilier de manière artificielle, on devrait pendre tous les banquiers et tous les politiciens qui se sont laissés corrompre par le finance. Je l’ai toujours dit que la troisième guerre mondiale viendra de la faute des vermines de l’immobilier, ces vampires et leur racket immobilier sont de tels bandits, de tels criminels, de tels nazis, de telles pourritures, de telles raclures et rébus de l’humanité qu’à choisir entre le système communiste qui géra le parc locatif par des licences (de propriété provisoire mais in finé appartenant à l’état) et par des prix pré-établis abordables, je choisirais sans hésiter le second système beaucoup plus humain et moral, autant je ne peux pas blairer les socialistes gauche-caviar autant je peux avoir une certaine considération pour certains aspects du communisme, au moins avec ce système il n’y a pas d’entre d’eux.

  13. Biriouk Répondre

    8 août 2017 a 14:12

    t’as raison Smolsky !! … si tout le monde pouvait avoir accès à la propriété par l’ obtention de prêts facilité ..: plus de locataires … et voilà ,fin de la spéculation ! :mrgreen:
    sur le dos de ce qui ne PEUVENT pas acheter en plus !!
    c’est curieux on PEUT toujours dépenser des sommes exorbitantes ( à perte) pour se loger mais quand il s’agit d’acheter ,brusquement, on ne gagne pas assez pour rembourser.. les banques te refusent !
    Ordures !
    pourtant les tauxd’intêret très bas en France me permettaient de ne plus dépendre “enfin” d’un gentil propriétaire désarmant qui te dit que c’est le prix du marché …et avec un sourire : bah …les locataires n’ont pas le choix …
    scandale de devoir payer CHER pour ne pas être chez soi !!!
    Marx ..quel brave type quand même…il avait tout compris !!

  14. Biriouk Répondre

    8 août 2017 a 14:13

    de ceux…

  15. Biriouk Répondre

    8 août 2017 a 14:14

    et en plus Robby s’en mêle ! :evil:

  16. Yéhoudi Répondre

    8 août 2017 a 14:29

    Jacques
    7 août 2017 a 21:59

    tu peux nous la refaire en Français?? ou en Hébreu ? ou en Anglais ? ou en Arabe ??

    mais pas dans ton affreux petit nèggre qui ne veut rien dire ya Rkik, ya Blide !! :mrgreen:

  17. szmolski Répondre

    8 août 2017 a 19:53

    Biriouk@
    8 août 2017 a 14:12

    Selon les quelques notions que j’ai sur le fonctionnement de la propriété immobilière au moyen âge il apparaît que même cette époque était plus humaine, au 14ème siècle le serf qui était logé était plus respecté par le prince que le smicard par son ordure de banquier au 21ème siècle.

    Le problème est général, il faut le plus possible diviser les pouvoirs et les territoires sinon il viendra un temps où une petite oligarchie transformera la vie sur terre en enfer, l’immobilier est déjà entre leurs mains, et la nourriture, c’est à dire l’agro-alimentaire est en passe également de tomber dans leurs mains via une poignée de multinationales, tout comme avec l’immobilier se nourrir correctement deviendra impossible, on voit les symptômes avec la création de l’UE qui n’est rien d’autre qu’une organisation criminelle destinée à contenter la mafia financière et industrielle, et je ne vais pas te cacher (bien que je ne sois pas violent par nature) qu’il viendra un moment où le seul moyen pour renverser l’oligarchie et la corruption des états sera de passer par la lutte armée. C’est cette même oligarchie qui organise l’invasion de l’Europe par le tiers-monde, il y a des intérêts certains dont j’ai mon idée. Il y a 4 ans j’avais dit que l’Europe centrale résisterait à l’islamisation et à l’UE, j’avais eu raison, or hier j’ai appris par ma compagne ce que je craignais qu’il arriverait aussi, en Pologne et en Tchéquie des milices apparemment privées s’entraînent désormais dans les forêts au combat en prévision de l’invasion migratoire musulmane et noire-africaine, selon ce qu’elle m’a dit ce ne sont pas quelques groupuscules mais un partenariat polono-tchèque qui a pour but de rassemble plusieurs millions de combattants. l’Europe occidentale est également visée, cette petite mer.de de Macron et l’autre pou.ffiasse de Merkel feraient bien de baisser le ton d’un cran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *