Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Current Article

Enorme succès pour l’ouverture de Décathlon en Israël !

By   /  29 août 2017  /  18 Comments

    Print       Email

Au moins 15 minutes de queue pour entrer dans l’enceinte du grand-magasin à midi, alors que l’enseigne a ouvert ses portes dès 9 heures. Dans les rayons, des centaines de clients, affamés de produits sportifs, de tentes, où d’objets divers à prix défiant la concurrence israélienne… Et aux caisses, encore une interminable attente. Mais au moment de payer, tout le monde à le sourire.

“J’ai acheté pour un peu plus de 500 shekels de produits (ndlr: près de 150 euros), c’est un sacré budget !” explique Noam. “Mais quand on achète quelque chose ici 100 shekels et que ça en vaut 130 ou 150 ailleurs, on est heureux et on garde le sourire.”

Pour Josette, immigrante de France venue avec ses petits enfants, c’est surtout l’occasion d’acheter “des rollers et un ballon.” Mais entre les rayons, elle en profite pour acheter aussi “des baskets pour la rentrée scolaire” (la marque ne propose que des chaussures de la marque Déclathlon), et des survêtements pour le sport à l’école.”

Harry, un père de famille, explique que pour des raisons professionnelles, il se rend régulièrement en Europe… “Et à chaque fois ou presque je vais chez Décathlon. Il y a tout, d’excellente qualité, et moins cher ! J’achète des vêtements pour ma femme qui est prof de yoga. Pour mes enfants qui font du football et du basketball. J’ai aussi acheté une tente qui s’ouvre en 5 secondes ! Donc je voulais être là aujourd’hui, pas tant pour acheter, mais pour remercier la marque d’être en Israël.”

Un joli succès pour une première journée…. Et les promesses de la marque sont tenues: “les prix sont quasiment identiques et parfois moins chers qu’en France !”

A n’en pas douter qu’à l’image d’Ikea, Décathlon ouvrira un nouveau complexe à Netanya d’ici quelques années !

Par Jérémyah Albert – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

18 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    vivement un Leroy David pour les bricoleurs

    • Gally dit :

      L’outillage, encore, j’arrive à le trouver à prix vraiment compétitif, mais il ne faut pas hésiter à aller à plusieurs endroits selon ce que tu veux.

      Par contre, le Décathlon, je vais aller le pouiller vu les prix que j’ai pu voir (à savoir, identiques voir légèrement inférieurs à ceux de la France, alors que la concurrence en Israël est largement plus chère, jusqu’à plus de 2 fois plus cher sur certains produits). En prime, j’adore les fringues techniques de Décat, genre leurs pantalons ou short dit “de chasse” qui sont juste increvables.

  2. Ilan dit :

    Vivement un Picquard Conforama etc

  3. Gribouille dit :

    En parlant d’Ikea, ils devraient s’en inspirer ! Ils ne sont même pas fichus de pratiquer les mêmes prix qu’en Europe, même avec un euro aussi faible !

  4. szmolski dit :

    Decathlon est un des derniers magasins qui fabrique du materiel grand public de qualité, pratiquement tout ce que jai acheté dans ce magasin est increvable, cela vient du faite que le matériel sportif doit obligatoirement avoir un minimum de solidité, je ne sais pas qui est à la tête de cette immense entreprise, toujours est t’il que je felicite le créateur de cette boîte que je ne peut que recommander, le rapport qualité prix est imbattable. je conseille vivement les chaussures.

  5. trublion dit :

    merci pour l’info Gally, je vais avoir besoin bientôt d’outillage, …
    chmoulik, decathlon appartient à un groupe industriel, la famille Mulliez, qui est propriétaire aussi de auchan, kiabi, leroy david, norauto, … le leader de cette famille s’est inspiré des méthodes américaines …

  6. Adam dit :

    Pour SZMOLSKI : Décathlon appartient à la famille MULLIEZ, propriétaire d’AUCHAN, BOULANGER, LEROY MERLIN, KIABI, entre autres enseignes. Groupe très secret qui ne publie pas de comptes, non coté évidemment, qui gère le groupe en famille. Des gens très pragmatiques et professionnels qui ont créé ex nihilo toutes ces enseignes (contrairelment à d’autres groupes qui croissent en achètant des enseignes). Chaque enseigne est dirigée par un membre de cette immense famille.

  7. le grand chef dit :

    ou est ce decathlon

    dans quelle ville

  8. Jacques dit :

    Vous vous imaginé quand vas ouvrir un autre décathlon à netanya dans quelques année ça veut dire que les investisseurs n ont même pas confiance en Israël l ouverture de décathlon de 3000 m2 a coûté 17 millions de shekels mon voisin a netanya veut vendre son appartement à 15 millions de shekels en france pour ouvrir un magasin décathlon il faut 120 milllions De shekels et un appartement de 200 m2 au Trocadéro vaut environ 8 millions de shekels vous trouver qu il y a quelques choses de bizarre dans l économie israélienne on marche sur la tete

  9. Thaurac dit :

    Un BricoGaza?

  10. Thaurac dit :

    Un Casher Converter
    Un Eldi

  11. BéHé dit :

    pf ! loisirs = crack

    tous malades avec ça !

    et des gens qui n’ont rien à manger

    celui qui en a vraiment il ne s’achète rien de sympa, il cherche le nécessaire et qui en a besoin

    c’est tout simplement vomitif et n’annonce rien de bon du tout

    sans parler du simple fait des marques non-israéliennes

    ce succès n’est qu’une chute de plus

  12. szmolski dit :

    [email protected]

    Merci pour l’info, c’est vraiment exceptionnel que je dise du bien d’une enseigne internationale, par les temps qui courent et l’industrie de la merde made in China ça valait la peine d’être signal, je suis en ce moment à Gdynia (Pologne) ce pays possède un réseau très dense de PME qui fabriquent de tout, le pays se suffit à lui même alors que la France voit toute son industrie disparaître, ici en Pologne quoi que j’achète tout est de meilleure qualité et plus varié qu’en France, 15 sortes de farines, 15 sortes de de moutardes, 5les0 sortes de miel, la charcuterie est incroyable, meme leurs jambons sont meilleurs’ légumes sont d’une qualité très supérieure à la France, il y a une variete incroyable de jus divers, des marques 100% polonaises, la pâtisserie est infiniment meilleure en Pologne, le poisson coûte quasi rien, même le cabillaud, j’ai acheté hier deux truites immenses pour 4 euros, il y a partout des épiceries hyper fournis, les grandes enseignes Decathlon, Carrefour, Tesco sont présent, mais il y en a bien d’autres encore, des chaînes de magasins de ce type pratiquement inexistants en France, les bus sont climatisés, des trolleybus sillonnent encore certains quartiers pour éviter la pollution, les zones HLM sont verdoyantes à tomber par terre et d’une propreté admirable, la France semble devenir un pays pauvre alors que la Pologne est en pleine vitalité économique, question qualité de vie même Israël ne rivalise pas avec la Pologne. J’ai bien l’intention de m’orienter vers ce pays qui pour moi a un avenir, les musulmans et les noirs sont rares, les polonais ne laissent pas entrer la racaille assistée, seuls ceux qui respectent le pays sont les bienvenus, à chaque fois que je reviens en France et en Belgique j’ai envie de vomir de voir cette décadence.

  13. Israelienne gourmande dit :

    Ilan, Gally,

    Ecrivez-leur pour le leur dire. Moi aussi, je suis une fan de Picard; a l’occasion de l’ouverture de Decathlon, je leur ai envoye un petit mot (en leur precisant aussi la reussite d’Yves Rocher, autre marque francaise en Israel).
    Je suis sure qu’ils feraient un carton dans une ville comme Rishon ou TA, en plus.

  14. Israelienne gourmande dit :

    Oui, j’y ai pense aussi. Soit ils l’ouvrent en casher… soit en non casher. Sur Jerusalem ca ne serait pas une option bien sur mais a Rishon ou Tel Aviv ou Haifa, lamah lo? Les Tiv Taams marchent tres bien, ainsi que les epiceries russes (qui vendent porc, fruits de mer, etc). Au Cinema City de Rishon, les restos non cashers font le plein 7 jours sur 7.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →