Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Plus de 100.000 palestiniens travaillent en Israël chaque jour ! Vous avez dit apartheid ?

By   /  2 septembre 2017  /  27 Comments

    Print       Email

Selon les chiffres de l’Office central de la statistique, environ 105.000 Arabes palestiniens sont actuellement employés dans des entreprises israéliennes, un record depuis la création de l’Etat d’Israël. Et bien entendu, ceci est sans compter plus d’un million de musulmans israéliens qui travaillent déjà en Israël !

Travailleurs palestiniens en Israël ©youtube

Parmi les palestiniens, 73.000 travaillent dans des entreprises situées en-deçà de la « ligne verte » (tout Israël) et 32.000 dans des entreprises juives en Judée-Samarie et à Atarot (quartier de Jérusalem). Ce chiffre pourrait encore augmenter de 25% durant l’année 2018 suite à de nouvelles mesures augmentant le nombre d’entrepreneurs arabes palestiniens autorisés à travailler en Israël.

Avec un taux de chômage de 19% dans les zones contrôlées par l’Autorité Palestinienne et la baisse de l’aide internationale due à l’utilisation des fonds pour payer les terroristes, beaucoup d’Arabes palestiniens trouvent désormais leurs moyens de subsistance en allant travailler en Israël.

Vous avez dit “Israël apartheid” ? Vraiment ?!

Par Nisso Amzar – avec LPhInfo – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

27 Comments

  1. AmiedeSion dit :

    Pas de quoi se réjouir: combien de terroristes potentiels parmi cette masse ?

  2. Yéhoudi dit :

    et qui viennent manger le pain de “NOS” Arabes israélites….heu! non! ….Israéliens….

    cent mille quand même…..!! c’est a dire assurant la survie de 500.000 personnes chez eux!

    et des PD S viendront chialer appartheid et tous les sketchs trop bien connus

    faudrait expliquer ça aux bédouins faméliques peuplant les hauts plateaux Tunisiens qui ne savent toujours pas ce que c’est que l’ eau courante, l’ électricité et le travail salarié…..

    y a les mêmes de l’ autre coté de la frontière en Algérie…..

  3. CHALBEN dit :

    Combien d’Israeliens et ou De Juifs travaillent chez Les arabes ou Pays arabes limitrophes , excepté les 10
    personnes du personnel diplomatique ambassadeur et sa famille compris ?

    On est loin du compte ! Et ils prétendent être des partenaires pour la “Paix” ?

    Alors reluer de croire à cette farce et a ce mensonge international , Les arabes c’est le Djihad Le mot paix ça se dit en arabe “Islam” ….. c’est le sabre, lavoiture bélier l’islamo kaze qui se fait sauter etc qui envoie des civils au
    “Repos éternel ” espérant lui rencontrer Les 70 vierges !

  4. Rony d'Alger dit :

    Et alors cela ne va pas empêcher les ennemis des Juifs de continuer à parler d’apartheid, d’autant qu’à force de vouloir leur prouver le contraire certains naïfs israéliens vont dans leur sens en renforçant la présence arabe en Israël. Tout le monde sait qu’Israël ne pratique en aucune façon l’apartheid, mais les pourris continueront à le hurler parce que ce sont des islamo-gaucho ultra fachos et qu’ils cherchent à justifier leur haine des Juifs. En vérité cette présence arabe croissante n’est pas une bonne chose et j’ai pu m’en apercevoir en 2015 avec certains chauffeurs de bus agressifs.

  5. Voyons, cher Nisso, que dites-vous là ?
    105000 brandisseurs de couteaux potentiels en Ysrael ?
    D’ecraseurs en camions, grues, bulldozers ?
    Empoisonneurs dans des restaurants ?
    Poseurs de bombes sur la voie publique ?
    Tous ces “emplois précaires” assurant une rente indefinie aux “ayant droit” ?
    Vanter l’absence d’apartheid alors qu’il fallut qu’il y soit ? Ces travailleurs viennent compenser, comme vous le precisez justement, la baisse des aides européennes dues aux “indemnités et pensions” versées aux proches des terroristes.
    Voila finalement un simple jeu d’ecriture comptable qui démontre qu’Ysraël s’automutile en employant de la main d’oeuvre issue des colons @rabes squattant la Judée-Samarie.
    Combien de victimes juives cette “Charité” dictée par une mauvaise conscience tordue va-t-elle nous couter ? Combien de visites effondrées dans les cimetières, le Jour du Souvenir ? Combien de larmes à inonder la Terre meurtrie, dont les fruits, étonnamment, sont les plus beaux du monde…
    A quoi sert donc cette stupeur arrêtée au son de la sirène, si ce n’est de mesurer l’ampleur de notre consternation devant l’agrandissement de la nécropole, pensée dorénavant en 3D ?
    .
    Tandis que au nord et à l’ouest se profile inexorablement la prochaine guerre, avec le hezb, l’Iran, et le Liban forcé, le tout avec la benediction de l’ONU, qui se rejouit de la possible extermination de l’Etat Juif, sous le Deluge d’explosifs que cette association de malfaiteurs à laisser intentionnellement perdurer, sous le nez de ses aveugles “observateurs”.
    La même cécité d’il y a 75 ans.
    Sauf que cette fois-ci, les juifs ne feront pas la queue devant des dou’ches, en pyjamas rayés.
    Non.
    Mais frottez vous les mains, Nations. Il faudra bien reconstruire, encore, ce Liban, et qui sait, cet Iran ?
    L’année 5778 sera celle de tous les dangers.
    Car nous ne pouvons attendre que l’hainemi soit prêt. Impossible…

  6. szmolski dit :

    Pour moi cette perspective que les juifs (ayant desormais leur etat) soient definitivement contraints de côtoyer ces orientaux m’est tout simplement insupportable, je ne me sens pas appartenir à cette partie du monde, je pense qu’elle était très différente à l’époque antique, pas d’islam, pas arabes, la population mondiale d’alors était de moins de 200 millions d’habitants, des millions de personnes venues de toute part ont dû s’installer au proche-orient, des subsahariens, des asiatiques venus de l’est, des indiens, je pense que les idéologues sionistes ont commis une erreur naïve en voulant rapprocher les juifs qui sont un peuple antique né dans une configuration ethnique et raciale entierement differente avec les populations actuelles du proche-orient, je pense que les populations qui peuplaient la région à l’époque romaine sont devenues minoritaires, les routes commerciales ont déversées des millions de personnes et redessiné la distribution ethnique et raciale de la région, la bible décrit d’ailleurs un monde bien différend, la langue arabe n’existait pas, elle était cantonnée dans le désert à l’état embryonnaire, dans l’antiquité toutes sortes de peuples autres que les arabes y vivaient

  7. Schmoulik, la langue arabe existe depuis la tour de Babel. Et les arabes se balladaient déjà des siecles avant que sa langue soit ecrite, et que l’izlam du pedaufil naisse…
    Si les Juifs sont retournés sur leur terre, promise et attribuee, ce n’est point pour les frequenter, c’est qu’ils se sont implantés un peu partout.
    La malheureuse prière de papi Avraham, quand Dieu lui annonça une progéniture depuis Sarah…
    Mais consolons nous, s’Il a tenu promesse pour celui-ci, Il tiendra pour celui-là…

  8. AmiedeSion dit :

    @ Szmolski, tu n’as pas tort sur un point : avant le VII ème de notre ère, les langue grecque et araméenne dominaient le Moyen-Orient ainsi que différents courants chrétiens dont l’orthodoxie byzantine, ainsi que la religion mazdéenne (ou zoroastrisme). L’islam, en 14 siècles, a balayé tout ça par le fer et le sang et tout nivellé par le bas… Les derniers chrétiens d’Orient (araméens, assyros-chaldéens et coptes) ainsi que les derniers zoroastriens et autres (Guèbres d’Iran, Yazidis kurdophones d’Irak) sont en voie de liquidation, tandis que les adeptes du chamelier pédophile, sont en train, après plusieurs tentatives infructueuses (entre autres dates, 711, 1453 et 1683) de conquérir l’Europe et de détruire sa civilisation décadente ! Alors s’imaginer que les Juifs, qui ont vécu en dhimmis sous le joug islamique jusqu’y à peu, puissent vivre un jour en paix, avec les adeptes de ce système politico-religieux totalitaire, relève de la chimère !

  9. szmolski dit :

    [email protected]

    La péninsule arabique et l’Asie mineure est une superficie grande comme l’Europe, il s’ agit bien d’une arabisation comme en Espagne sous les maures, c’est lié à l’islamisation, seuls les iraniens et la région turque ont échappés (de peu) à la langue arabe, par-contre l’islam et l’alphabet se sont imposés, sauf les turcs qui finirent par abandonner la calligraphie arabe pour l’alphabet latin. Avant le 7eme siecle pratiquement tout le Proche-Orient était chrétien et parsemé d’îlots juifs, toutes les églises furent détruites ou transformées en mosquées. De même l’afrique du nord du Maroc à l’Egypte personne ne parlait arabe, la civilisation egyptienne n’a strictement rien avoir avec le monde arabo-musulman, elle se rattache aux berbères qui parlent une langue non semitique, l’Afrique du nord et le croissant fertile sont aux arabes ce que l’Amérique du Sud est aux colonisateurs espagnols.

  10. szmolski dit :

    Elie de [email protected]

    On devrait donner 100000 euro à chaque arabo-musulman du Proche orient pour qu’il s’installe en France ou qu’il retourne dans le désert, ce sera toujours moins cher que financer les mille années de guerre qui vont suivre, entre protestants et catholiques elle pouvait durer 100 ans, avec les musulmans je crois pas une seule seconde à une possible cohabitation, les musulmans respectent les non musulmans que si ils se soumettent.

  11. Yéhoudi dit :

    LES ARABES MUSULMANS EN ISRAEL ET LEUR RAPPORT AUX JUIFS

    ……………..par Nathan Weinstock …..clair! net! tranchant !

    xxxxxxxx

    Weinstock publie en 2008 un essai [1] sur la disparition des communautés juives du monde arabe. Ce gros ouvrage parait maintenant en hébreu, à l’occasion de quoi le quotidien israélien de gauche « Haaretz » consacre un article dans son supplément de fin de semaine. Ce qui suit n’en est pas une traduction littérale, mais reprend l’essentiel du propos, à savoir l’évocation par Weinstock du statut de « Dhimmi » dans le monde arabe.

    Le statut de « Dhimmi » constituait en principe une forme de protection des non-musulmans monothéistes, mais au prix de règles infamantes telles que l’interdiction de posséder des armes, de témoigner au tribunal, de monter à cheval, de l’obligation de porter des signes distinctifs, d’être assujettis à une taxe spéciale et de veiller à ce que les habitations soient plus basses que celles des musulmans. Au Yémen les « Dhimmi » juifs avaient pour tâche de vider les fosses d’aisance et de dégager les cadavres d’animaux encombrant les routes.

    Au fil du temps ces usages ont diminué ou ont disparus, mais les esprits continuent à en porter l’empreinte. Que les règles concernant les « Dhimmi » soient appliquées ou pas, elles subsistent de manière symbolique dans de larges franges de l’inconscient collectif arabe et y pérennisent une image de soumission au pouvoir musulman.

    L’histoire des Juifs du monde arabe est une tragédie. Des communautés entières installées depuis des temps immémoriaux ont été traquées, chassées ou éliminées dans l’indifférence la plus totale de la Communauté Internationale, auprès de laquelle les Juifs en déshérence n’ont jamais obtenu le statut de réfugiés, contrairement aux palestiniens, chez lesquels ce statut se transmet de génération en génération.

    En 1945 il y avait dans le monde arabe près d’un million de Juifs. Il en reste quelques milliers, essentiellement au Maroc. La manière dont ils ont été délogés diffère d’une région à l’autre, mais le dénominateur commun en est un antisémitisme remontant à l’époque du Prophète, qui avait voulu dans un premier temps rallier les Juifs à l’Islam, mais qui s’est retourné contre eux quand il a pris conscience qu’il n’y parviendrait pas.

    L’idée que les Juifs sont partis du monde arabe parce qu’ils étaient sionistes est un mythe. La majorité ne l’était pas, et ne s’est expatriée que contrainte et forcée, abandonnant tout pour recommencer une vie nouvelle ailleurs. Ils étaient pourtant attachés à la culture arabe, à laquelle ils avaient largement contribué. La présence des Juifs datait d’ailleurs souvent d’avant celle des arabes eux-mêmes.

    C’est en considérant les rapports entre la minorité juive et la majorité musulmane que l’on comprend le séisme qu’a constitué l’avènement de l’Etat d’Israël dans la psyché des masses arabes. Celles-ci portent en elles de manière plus ou moins marquée la mémoire de cette période où les Juifs pouvaient être humiliés et spoliés en toute légalité, ce qui explique leur regard incrédule sur l’Israël d’aujourd’hui, qui leur échappe et dont ils souhaitent la disparition, tâche à laquelle ils sont disposés à consentir des efforts qui ne débouchent sur rien d’autre que leur propre affaiblissement.

    Quand les puissances coloniales ont voulu mettre un terme à la dhimmitude cela fut ressenti comme une atteinte à la dignité arabe et comme une violation de l’ordre divin. D’une manière générale la notion occidentale de droits de l’homme fut considérée comme incompatible avec les valeurs de l’Islam, ce qui est d’ailleurs encore le cas dans une grande partie du monde arabo-musulman.

    Quand à l’aube du vingtième siècle les Juifs se sont mis à pratiquer l’agriculture intensive en Palestine ils décidèrent de remplacer les gardiens arabes par des Juifs. Ce changement fut vécu par beaucoup d’arabes comme un insoutenable retournement de situation. Alors que dans leur esprit les Juifs n’avaient pas vocation à être paysans ni à porter des armes, ce nouvel ordre – celui de la modernité – s’édifiait sous leurs yeux en lieu et place de l’ordre ottoman en perte de vitesse. Cet avènement d’un « Juif Nouveau » dépassait l’entendement de l’opinion publique arabe, pour laquelle la soumission des Juifs allait de soi et découlait en quelque sorte d’une loi de la Nature.

    L’impasse du conflit israélo-palestinien perdure – au moins en partie – parce que du point de vue arabe la création d’Israël est perçue comme une vengeance des Juifs eu égard à leur servitude passée, alors qu’en réalité le sionisme n’est qu’un mouvement de libération nationale. C’est l’inaptitude ontologique à admettre que le mouvement sioniste a mis fin à la dhimmitude en Palestine qui est la cause profonde du refus arabe de se conformer à la Résolution de l’ONU de 1947 recommandant de la partager en deux Etats, l’un juif et l’autre arabe.

    [1] Une si longue présence : Comment le monde arabe a perdu ses Juifs, 1947-1967, (Editions Plon)

    xxxxxx

    époustouflant!!

    enfin LA VERITABLE RAISON de cette haine et de toutes ces maneouvres antijuives avant d’ etre anti-israéliennes

    il ne PEUT PAS y avoir l’ ombre d’ une vraie paix avec ces frustrés qui n’ admettront jamais que le juif qu ils ont connu pendant des siècles, diminué,humilié,amoindri,tête et esprit bas, se courbant devant le mizilmon, cest FINI……ni ! ni !!! fini mes gros cons! 😆

  12. Yehoudi, Bravo et merci !!

  13. BéHé dit :

    Je ne sais même pas qui a touché mes mangues d’Israel 🙁

    Ils se lavent avec une bouteille d’eau aux wc… j’espère ne pas avoir de gastro !

  14. Yéhoudi dit :

    MOAB – Mother of All Bombs GBU-43/B

    c’est un vrai plaisir que de baptiser cette bombe de 14.000 kgs qui devrait régler le sort des bravades iraniennes de Moabite

    on pourrait même la nommer “RUTH”

  15. Yéhoudi dit :

    caterina victorRépondre
    3 septembre 2017 a 19:37

    xxx

    salut Tchi-Tchi 😆

  16. Yéhoudi dit :

    “””Des dizaines de sceaux de la période du premier temple ont été découverts dans la ville de David
    ByAlyaexpress-NewsPosted on 4 septembre 2017

    Une collection de dizaines de sceaux anciens indiquant les noms des fonctionnaires de l’époque et datant des jours du Royaume de Judée avant la destruction de Babylone ont été découvertes dans les fouilles menées ces derniers mois par l’Autorité des antiquités de la Ville de David.

    L’un des sceaux les plus intéressants qui ait été découvert porte le nom de « Ah’ihab Ben Menahem ».
    Menahem et Ah’ihab étaient tous deux des rois du royaume d’Israël. Ah’ihab est probablement une version du nom de Achab, le roi biblique.

    Les lettres (avec le mot «timbre postal») sont de petits morceaux d’argile utilisés dans les temps anciens pour les lettres. Une lettre qui arrivait lorsque le cachet avait été déchiré indiquait que la lettre avait été ouverte avant sa destination.

    xxxxxxxxxxxxxx

    Bizarrement aucun sceau (taba3) en arabe n’ a été trouvé avec un croissant, une inscription Allah, une Zlabiya, une gravure de la Jument a tête de femme, la Bouraq, rien! absolument rien qui puisse rappeler la présence pentamillénaire (en rêve) des arabes musulmans a Jérusalem 😆

    on a par contre découvert des ostraca de marmite a couscous datant de la fin du 19 eme siècle a l’ effigie de Abd el Kader l’ Algérien….

  17. BéHé dit :

    Purée Nathan Weinstock, il percute !!!!!!!!

    Soit-disant mohammed aurait dit à omar le terroriseur de petits vieillards
    “Si 10 juifs m’avaient suivi,ils m’auraient tous suivi” < pleurnicherie

    Un être collectif visiblement conscient, qui ressent et se montre capable d'analyser les choses, fait forcément peur à moindre que lui tant qu'il n'est pas bridé. Parce que surtout il fait peur aux tyrans.

    Les musulmans ont voulu faire le coup de la matsa : surtout jamais la laisser lever !

    C'est encore Israel qui va venir au secours de son bourreau quand celui-ci sera au plus mal. Par contre cette fois il y aura un prix, au bout d'un moment la gratuité… c'est dépassé ! 😀

  18. Yéhoudi dit :

    les fils d’ Ismaël, sa maudite descendance…

    “”« Et ce sera un homme sauvage parmi les hommes: sa main sera contre tous, et la main de tous contre lui… » (Lekh Lekha, 16:11) -“va, c’est pour ton bien “-

    sauf que hélas, la main de tous ne s’ est pas encore dressée contre lui…y a encore trop de Bitroule sous leurs pas..

  19. Plus de 100000 Muzulmans de Birmanie s’enfuient vers le Bang la Dèche, de crainte d’etre pogromisés sur place.
    Ça rigole pas, là-bas, la mâchette, c’est pas une petite salade prè-lavée chez Franprix.
    Soudain, Qu’Il me pardonne, je suis jaloux. Envieux. Et dubitatif…
    Misère, pourquoi ne pas passer des films avec FX, hémoglobine et gore à souhaits qu’ils se barrent loin, les nôtres, très loin, ailleurs, en Dachiée mesopotamienne, en Ur’anusse, ou Goffrite/eufrate…

  20. afus dit :

    Je ne vous apprendrais rien en vous disant que Abraham et Agar sa servante enfantèrent Ismael, descendant des Arabes qui se prononce “arabi” en arabe, si je décortique ce nom : “aar” : péché, “abi” : père, péché du père. Le plus grande plaie depuis que le monde est monde !

  21. Victor dit :

    @ afus dis moi ,
    Si le père d’Hitler à eu le petit Adolphe même avec sa femme légitime,
    Est-ce qu’il est responsable de la folie destructrice de ce fils ?

  22. Victor dit :

    La machette , c’est pas une petite salade pre-lavee chez Franprix !
    Elie , ?????

  23. Az66 dit :

    Ou est mon message de ce matin. La vérité vous fait peur

    • Gally dit :

      Non, j’ai juste eu la flemme de répondre au x-millième random sans cervelle répétant toujours les mêmes conneries alors qu’en cherchant un peu par lui même il peut en trouver les démentis (le mythe des kazakh s’est fait exploser autant par les historiens que par la génétique des populations qui a démontré l’unicité du peuple juif, jusqu’aux Bné Israël d’Inde). Je sais bien que ta “culture” hait la connaissance, lui préférant les mensonges répétés en boucle, mais bon, vois-tu, ce n’est pas mon cas et parfois j’en ai marre de tenter de faire entrer un peu de connaissance dans le vide astral que les blocs de haine maladivement jaloux dans ton genre ont entre les 2 oreilles.

      Mais si tu insistes, on peut parler de vérité, aussi bien sur ton pseudo peuple palestinien que sur ta pseudo religion et son pédophile de prophète. Cela t’intéresse ?

  24. szmolski dit :

    [email protected]
    8 septembre 2017 a 13:55

    Pour en revenir pour la énième fois cette histoire de chmazar je reste quand-même méfiant des conclusions tendancieuses de deux camps qui alimentent cette polémique, je vois d’une part les braillards négationnistes et antisémites propalos qui en font une sorte d’autel pour valider leurs délires et de l’autre des juifs qui s’affrontent sur la polémique khazare divisés entre ceux qui exagèrent la portée des conversions et ceux qui idéalisent l’homogénéité du peuple juif, j’ai vu assez d’ashkénazes et de séfarades dans ma vie pour constater que chez les premiers le type méditerranéen est sensiblement minoritaire alors qu’il est omniprésent chez les seconds, ils ont morphologiquement en commun autour de 30% d’individus du même type, c’est tout à fait comparable au clivage qui existe entre français provençaux par rapport aux français de Normandie, ça existe dans beaucoup d’ethnies, même chez les arabes, les marocains ne ressemblent ni aux syriens et ni aux libanais, dans l’ensemble ces derniers se rapprochent plus des européens du sud-est et des turcs que des maghrébins. Par-ailleurs je viens de passer deux semaines dans l’extrême nord de la Pologne région réputée pour avoir une des populations les plus claires au monde, et on constate là aussi que c’est un pur mythe véhiculé par le romantisme racialiste du 19ème siècle, je t’assure que tu peux marcher une heure dans les rues de Gdansk et de Gdynia sans croiser une seule blonde ou blond, à certains moments j’avais presque l’impression d’être dans une région du sud de l’Europe, environ un quart des polonaises (oui je regarde les femmes, c’est plus agréable) ont les cheveux noirs ou bruns et des yeux très foncés, elles sont généralement plus sombres que les brunes françaises, comme les italiennes avec fréquemment une peau mate, encore la semaine passée j’ai vu deux flics polonais assez basanés avec cheveux très foncés, je t’assure que si tu leur avais mis un uniforme de la police espagnole tu les aurais pris pour deux espagnols, en faite il y a en Pologne comme une superposition de types très contrastés, on voit aussi plus qu’en France des filles brunes avec des nez proéminents que tu prendrais à 100% pour des juives qui côtoient les blondasses de type biélorusse, en réalité le type est-Baltique très clair est mélangé avec un melting pot de visages proches des roumains et des hongrois souvent très sombres, cela signifie qu’il n’y pas de lien déterminant entre le type ethnique et la latitude, simplement au plus on se rapproche de l’Asie et qu’on s’éloigne vers l’est et le sud-est de l’ensemble scandinave et nord-allemand au plus les gens sont foncés, c’est pour en venir à dire que le faite qu’un juif ashkénaze d’origine polonaise soit foncé ne trahit pas pour autant une pure origine proche-orientale, de même à l’inverse la blondeur fréquente des ashkénazes peut très bien être d’origine sémitique, chez les arabes d’Asie et les kurdes il y a souvent des blonds, mon ami polonais connaissait un libanais installé en Pologne parlant parfaitement polonais, de type européen pratiquement tout le monde le prenait pour un polonais. On peut donc dire beaucoup de choses, moi je préfère me fier à ce que je vois, or moi personnellement je crois qu’une partie des juifs tant séfarades qu’ashkénazes même en étant restés relativement homogènes (je te l’accorde) par rapport l’origine levantine, se sont aussi constitués par l’absorption d’une par significative de populations non juives, notamment les khazars et les berbères.

  25. szmolski dit :

    Je vais vous avouer quelque chose, au plus je vieillis au plus je crois en dieu, cependant si j’apprends que les bus israéliens ne sont pas climatisés alors qu’ils le sont à Gdansk avec une température moyenne d’été de 21° ça me ferait un choc philosophique irréparable, comment voulez-vous que les juifs sauvent le monde si ils ne sont pas foutus de mettre une clim dans un bus public quand il fait 38 degré à Tel Aviv.

  26. szmolski dit :

    Je me demande pourquoi dans le monde entier les madames pipi sont désagréables et rébarbatives? On se sent chaque fois coupable d’aller pisser même après avoir payé, en même temps je ressens une grande affection pour ces femmes, mais mon expérience m’a appris qu’une femme douce et trop agréable quand il y a un vrai problème se transforment souvent en pires garces, si j’étais dieu c’est les madames pipi que je sauverais en premier, quelque chose dans leur situation les force à être des âmes plus pures que ces pétasses bardées de diplômes qui bouffent chez Maxim’s. A partir d’un certain seuil d’imbécillité de la zone d’idiotie intermédiaire, la tranche inférieure d’idiotes devenues avocates mériteraient mieux de récurer les chiottes, cela dit pour les hommes c’est pareil, disons que l’organisation de l’imbécillité masculine est un peu différente. Je préfère un idiot moralement supérieur qu’un intelligent qui se comporte comme une ordure. En ce qui me concerne je pense faire partie des bon déchets de la société, si il y a un mec complètement jeté parmi 1000 personnes c’est chaque fois à moi qu’il s’adresse, je les attire comme des mouches, je devrais peut-être devenir l’apôtre des branquignols?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →