Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Current Article

Israël réfléchit à l’expulsion des migrants illégaux, même sans leur consentement

By   /  3 septembre 2017  /  46 Comments

    Print       Email

La ministre de la Justice, Ayelet Shaked (Bayit Yehudi), et le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri (Shas), ont discuté dimanche de la possibilité d’expulser les migrants illégaux contre leur volonté, malgré une décision récente de la Haute Cour de justice (HCJ) de restreindre leur détention dans les installations prévues à 60 jours.

Deux points principaux ont été discutés lors de la réunion. Le premier a impliqué la modification des accords signés avec d’autres pays africains, ce qui permettrait la possibilité de forcer les migrants économiques à partir sans leur consentement.

Des migrants à Tel-Aviv ©Youtube

La deuxième possibilité qui a été proposée est la modification de la législation actuelle qui permettrait à l’État de contourner la décision.

Les politiciens et les résidents des zones les plus touchées par les vagues de migrants illégaux au cours des dernières années se sont plaints du fait qu’il faut “demander que le” consentement des migrants pour les faire partir.

Selon la loi actuelle, les migrants étrangers peuvent être détenus indéfiniment dans les centres de détention jusqu’à ce qu’ils soient «convaincus» d’accepter d’être expulsés. Le nouveau verdict de HCJ réduit donc sérieusement le pouvoir de l’Etat.

Les discussions ont permis de créer une série d’incitations pour que les migrants quittent Israël, qu’ils soient volontaires ou non.

“Il est inconcevable qu’un infiltre qui refuse de partir soit ensuite libéré pour une vie libre et normale…” a déclaré le leader du shass.

“Nous ne parlons pas de réfugiés. Seuls quelques-uns d’entre eux sont des réfugiés, mais la majorité sont des migrants économiques. Nous devons protéger nos frontières “, a t-il ajouté.

Avec Ynetnews – JSSNews

    Print       Email

46 Comments

  1. BéHé dit :

    Et si…

    Si on associait un gauchiste responsable à tout immigrant clandestin renvoyé?
    Afin de l’aider à se réinsérer dans son pays d’origine.

    Ce serait geste solidaire. C’est que la vie doit être dure là-bas, loin… très loin !

  2. Jg dit :

    Il faut les renvoyer en europe !

  3. Yéhoudi dit :

    Pftttt

    sont moins cons les Egyptiens qui les prennent pour cibles en les abattant comme des lapins
    résultat: aucun clandestin illégal au Caire !!

    bah! tout ça c’est l’ amorce de la Grande Fumaison qui se prépare

    deux états voyous provoquent, le premier, le monde entier -normal il dispose a présent de la bombe H prête a emmener le Dr Folamour coréen- le tragique rigolard-
    et le second, pays des Mollah, qui court pour se retrouver dans la même situation, mais en menaçant d’ éradication le seul Israel
    bien pensé…vu le nombre de ces “nations” qui n’ attendent que ça..on n’ entend pas trop de protestations il est vrai…

    le fou tragique nord-coréen ayant enfourché le dada grotesque d’ une Amérique qui cherche a le combattre, en guise de justificatif a ses provocs de plus en plus dangereuses
    le Fou Iranien, lui, trés subtil et joueur d’ échecs, est en train d’ ensserrer Israel dans une sale nasse avec le Hamas,le hizb,le Fatah,les bédouins du Sinaï, et a présent l’ aval tacite russo-américain a la frontière nord est

    que faire ?effacer les Perseïdes en commençant par détruire le Hizb définitivement avec le Liban complice par choix ou faiblesse ( on s’ en fout)? en guise d’ avertissement?
    en faire autant avec le Hamas? tout en se souvenant de Béréchit qui prévient en disant
    “vé timaleh ha haretz bé HAMAS ”

    c’est peut etre l’ option retenue
    mais Israel ne peut plus se payer le luxe d’ une guerre défensive comme il y a 43 ans..le temps presse

  4. trump dit :

    @Yehudi,Je serais moins pessimiste

    1. liban: La FINUL vient de se voir intimer l’obligation par le conseil de sécurité d’aller dans les villages hezbs du sud liban pour eliminer les armements lourds……..Le feront ils ???
    2.syrie: -Accord de Poutine pour que les persans ne s’approchent pas a moins de 8 kms de notre frontiere: c’est peu, je le sais, le tsar gardera t il sa promesse ???
    -l’armee perse, loin de ses frontieres n’est pas une armee reputee pour sa combativite; en outre, la jeunesse perse est desorientee,sans reperes,refusant (heureusement) la religion,de se marier, de faire des enfants; drogue++,porteurs du chlamydia transmis par voies genitales +++ avec comme consequence un taux de sterilite +++

    3. gaza: pouvoir du hamas conteste par isis du nord sinai;
    mohamed dahlany est candidat a la succession de babasse: il est pourri, corrompu jusqu’a la moelle mais parait favorablement place (subsides du golfe +++) pour prendre la pouvoir dans la bande et parait moins hostile a Israel qui a traite ses problemes de sciatalgie ….

    Amities,

  5. Yéhoudi dit :

    “”””même sans leur consentement”””

    encore heureux! 😆 😆 😆

    parce que attendre leur consentement pour quitter cet Eden…….autant habiter a Safed et y attendre l’ arrivée de Machiah

    toutes ces ressemblances de plus en plus nombreuses avec la France m’ agacent au plus haut point….respect exagéré de LA minorité la plus indésirable partout au monde, latitude laissée aux gauchos dans tous les domaines d’ exhaler leur puanteur antijuive,antisioniste,antieuxmêmes, laxisme total envers des Africains illégaux et provocateurs de troubles, indulgences incompréhensibles envers les comportements félons des arabes musulmans d’ Israel, permission d’ assister aux cours d’ universités juives a des étudiantes voilées ( nota: si ce costume avait été interdit, on n’ aurait pas eu ce souk avec les portiques de sécurité”
    toute brèche laissée exploitée entrainant avec ces gens une nouvelle progression

    leurs vies en pays non musulmans est une perpetuelle lutte faite de grignotages incessants
    il faut savoir dire NON ! aux zarabes!
    avec une trés grosse baffe au besoin

    sinon c’ est foutu…croyez en vos Juifs “arabes”, ils savent ça d’ expérience et d’ instinct 😆

  6. Kristiane dit :

    J’aime bien traîner de temps à autre mes baskets loin des sites touristiques dans les territoires perdus de TLV

    Où sont-ils ? ils sont là

  7. Kristiane dit :

    Autre essai :

    [Gally says : essai revu et corrigé par ton serviteur 😉 ]

  8. Kristiane dit :

    Moque toi Marock :mdr: : je crois savoir ce qui a mardouillé dans le comment de 12.32 : les deux liens, un de trop !

  9. Yéhoudi dit :

    le site croule sous la foule de visiteurs, je présume…

    ça compense l’ anémie foudroyante de “commentateurs”

    va peut etre falloir en “acheter” comme les avis donnés par Tripadvisor

    ces restos ou sites qui achètent des “commentaires” par centaines en asie..

    mais içi on les reconnait vite: des Machin ou des Trucmuche, jamais vus, et qui aprés une pissette de une ligne et demi insignifiante disparaissent a jamais 😆

    faut etre une vraie pomme pour y avoir recours et croire qu on va y croire….
    comme les copains qu un restaurateur rameute pour donner une chouette image de sa cantoche pourrie

  10. Marie Esther dit :

    en parlant de l’Iran, Hezbollah … en Israël grandes manoeuvres inter armées jusqu’à jeudi de la semaine prochaine en Galilée (haute et basse Galilée). Au moins 30 000 hommes du jamais vu depuis 1978 il paraît.
    C’est pour montrer qu’on est prêt ?

  11. BéHé dit :

    En effet c’est bizarre.

    Je repassais parce que le titre m’agace depuis le début : Israel réfléchit à l’expulsion des migrants illégaux etc.

    Rien qui vous choque ?

    “Fais téchouvah”

    “attends je réfléchis”

    “okay”

  12. BéHé dit :

    “considère”, à la rigueur ça passe déjà mieux

  13. BéHé dit :

    “envisage”

  14. trublion dit :

    Krikri, il n’y a pas de coin perdu à Tel Aviv, n’importe quel bout de terrain vaut une fortune.
    Il y a beaucoup d’israéliens qui ont des intérêts avec les migrants : marchands de sommeil, mains d’oeuvre bon marché, …, ils vont pas les mettre à la porte du jour au lendemain.

  15. szmolski dit :

    CE SONT DES FAUX RÉFUGIÉS, FOUTEZ LES DEHORS A LA CHEVROTINE, AU CANON, AU POIL A GRATTER, AU MORTIER, AU LANCE-PIERRE, AU COUP DE PIEDS AU CUL, COMME VOUS VOULEZ, MAIS FOUTEZ LES DEHORS !!!! CE SONT DES PROFITEURS, DES MENTEURS, DES OPPORTUNISTES, DES FAUX PAUVRES, DES ESCROCS ET LOIN D’ETRE LES PLUS DÉFAVORISÉS, LEUR PASSAGE LEUR COUTE PLUSIEURS MILLIERS D’EUROS, SOIT PROPORTIONNELLEMENT UNE MINI FORTUNE PAR RAPPORT A LEURS PAYS OU L’ON GAGNE 3 DOLLARS PAR MOIS. PAR-CONTRE CEUX QUI SOUFFRENT REELLEMENT DE LA GUERRE OU D’UNE TERRIBLE FAMINE CHOYÉS LES, SAUVEZ LES.

  16. Kristiane dit :

    Merci Wally : elle est quand même belle ma photo 😆

    Trublion “Territoires perdus” seulement une image. L’on nous avait fortement déconseillé d’ailler y traîner. Déjà que le marché Levinsky (enfin la rue) n’est pas recommandé. Bien sûr que ces lieux valent de l’or : 500 mètres séparent l’Occident le plus “arrogant” 😆 (j’ai dit lol) avec l’Orient encore misérable. Choc de civilisations et de cultures.

    Question : quel serait le meilleur guide 2017 pour Israël in french ?. J’ai celui de 2011 du Petit Rusé : ça date un peu.

  17. trublion dit :

    perso j’aime mieux ces vieux quartiers hatikva et cie, avec une âme et des commerces de proximité à l’ancienne, des vrais marchés, que les nouveaux avec leur tours et leur centre azrieli tous les mêmes avec les chaines qu’on trouve partout. une génération qui disparait peu à peu, quoique il y a des projets et des villages neufs qui se font à cette image (zikhrone yaacov par exp, joli à visiter)
    j’y vais rarement tourister krikri, quand j’ai beoin, je fais une recherche sur internet en hébreu ou en français, on trouve de tout sur le net. bonne visite et bon voyage.

  18. Pour la photo du dessus…
    Mon neveu habite là.
    Il paye 1200$ par moi. Les proprios ne réparent rien, et il faut aller au bout de l’allée pour jeter sa poubelle à la benne…
    Quant à la réflexion, ilne s’agit pas de savoir si on les expulse ou pas, MAIS DE QUELLE FAÇON on les vire d’Israël.

  19. Kristiane dit :

    Elie : 1200$ : une honte pour les proprios !

    Trublion : Comme toi, j’aime beaucoup me balader dans les anciens quartiers, j’ai logé plusieurs nuits dans le vieux quartier yéménite, parfois rudimentaire le confort mais ça laisse des souvenirs !

    Un guide récent c’est surtout une indication pour les restos, cafés. crèches sans y accorder paroles d’évangile. Un resto, change de cuisinier depuis ton ancienne édition, et patatras au lieu de manger ta salade israélienne, elle est devenue groënlandaise !

    Effectivement Zichron Ya’akov : très sympa… mais ça se sait 😆

  20. Marock dit :

    Pour Mme Krikri, c’ est le paradis.

  21. Yéhoudi dit :

    Elie : 1200$ : une honte pour les proprios !

    peut etre 1200 shkalim??

    ou Dinars tunisiens ?

    parce que 4300 shkalim par mois dans ce coupe gorge digne de la Barrière de clignancourt il y a 60 ans…..

    1000 EURO par mois! mazette tov !!

  22. Kristiane dit :

    Marock : :mdr: beaucoup de rouquins ashké ! C’est le Krikri qui sait parler aux oreilles des matous : ils seraient tous au garde-à- vous en attendant la bouffe !

  23. Marock dit :

    beaucoup de rouquins ashké !

    Non, c’ est des séfarades. Ils sont au mellah de Rabat, pas au getto de Varsovie.

  24. Kristiane dit :

    Oui Marock, j’ai bien vu que le donneur de bouffe ne ressemblait pas à Schmoulik ! Tu sais les grandes migrations apportent des surprises !

  25. Victor dit :

    Quand à la réflexion, il ne s’agit pas de savoir comment on les expulse
    Mais de qu’elle façon, on les vire d’Israël ?
    Alors voilà, mon chef Elie , on raccompagne le migrant illégal à l’aéroport, on lui paie son billet d’avion et on lui remet 3500 dollars en espèces. …
    Elle est pas belle ,la vie en Israël ? 😆😆

  26. Victor dit :

    Mon cher Elie , oups ….

  27. Chantal dit :

    VictorRépondre
    5 septembre 2017 a 21:28

    Oui c’est un jeu de monopoly, le migrant repasse à la case départ et ce afin de ne pas repartir froissé, reçoit son pécule, peut etre un peu de pq aussi, va savoir…

  28. Victor dit :

    Le plus drôle, ma chère Chantal , c’est qu’ils sont renvoyés en Europe
    Parait-il , car c’est ce qu’ils souhaitent …😂😂😂😂😂
    Et Israël est obligé de respecter leurs souhaits …😃😃😃

  29. Chantal dit :

    VictorRépondre
    6 septembre 2017 a 07:39

    Donc on peut considérer leur “passage” chez nous comme une période de stage…

  30. Victor dit :

    Oui ‘ y font que passer , avant d’aller rejoindre leur Eldorado ! 😃😃😃😃

  31. ELIOT dit :

    Il faudrait leur demander leur accord à ces envahisseurs illégaux?

  32. BéHé dit :

    C’est ça la classe juive : tout à l’amiable !

  33. trump dit :

    “ILS” sont arrives SANS notre consentement, ils partiront avec le notre,pas le “leur”………………….

  34. Victor dit :

    Moi , je suis d’avis de les envoyer chez la mère Merkel , il paraît qu’elle adore les migrants ….😂😂😂😂

  35. trump dit :

    URGENT !!!!!!!!!!!!!!!

    sources: NY times avec commentaires de Amos Yadlin,ancien chef de l’AMAN (renseignements militaires)
    https://www.nytimes.com/2017/09/07/world/middleeast/syria-israel-chemical-weapons-bombing.html?mcubz=3

    Probable raid israelien la nuit passee sur l’usine chimique de Masyaf dans l ouest de la syrie
    Cette usine abritait des installations qui produisait des missiles sol sol ,des armes chimiques et des barils d’explosifs(mon commentaire: deverses par les creatures de l’ophtalmologue sur les populations civiles…)

    D’apres des autres articles, ces installations se situaient a moins de 50 km d’intallations militaires russes
    Hypothese 1 : ce raid US-Israel s’est fait avec l’aval de poutine qui a laisse passe nos avions
    hypothese 2 :pas d’accord russe mais les SS300 et aure 400 n’ont pas reagi …. donc raid effectue par les F35 ?????

    doc

  36. Victor dit :

    Mon cher Doc , accord ou pas accord de Poutine , rien a foutre , Israël a des lignes rouges que le hezbokhra et l’Iran ne doivent pas franchir ,
    Point barre .
    Nathanyaou , n’est pas Sarko ou macon , et nous ne laisserons pas la Corée du Nord fabriquer de l’armement pour le compte des ayatollahs ou du boucher syrien a nos frontieres..😂😂😂😂
    Si Khameini veut éradiquer l’état sioniste dans les 25 prochaines années
    Israël, n’aura pas la patience d’attendre tout ce temps pour atomiser les ayatollahs et leur imam caché mahdi….😨😨😨

  37. Chantal dit :

    Tout le monde crie comme un putois quand Assadssin gaze son peuple mais si c’est Israël qui fait le ménage dans le gourbi syrio-irano, syrano d’héberge Irak? — on crache comme un chameau sur l’état juif.
    Bon, on a un peu l’habitude et on a fini par s’en préoccuper comme de l’an quarante.(tant dans le désert…)
    L’important n’est pas ce que diront les nations, l’important est ce que feront les Juifs!!! (David Ben Gourion)

  38. Pour les fainéants des doigts, et pour vous faire passer un shabbat apaisé, et apaisant, voici quelques details sur cette attaque revendiquée par les extraterrestres, en Syrie…
    Une simple kemia…
    Merci à Jean et Menapress.

    17

    Par Jean Tsadik

    La nuit dernière (mercredi à jeudi), le Khe’l Avir, l’Aviation israélienne, a mené un raid contre un important complexe militaire en Syrie. La cible visée, Masayaf (également orthographiée Messiaf), est située à 213 kilomètres à vol d’oiseau de Métula, le point israélien le plus proche de l’objectif. Selon des sources concordantes, la position a été totalement détruite. Selon Amos Yadlin, l’ancien patron du renseignement militaire israélien, elle abritait un centre de développement scientifique à usage militaire, le SSRC, et l’on y manufacturait des missiles de précision ainsi que d’autres types d’armements.

    La Ména ajoute que ce complexe utilisait les compétences iraniennes en la matière, et accueillait en permanence un grand nombre de techniciens perses et de membres du Hezbollah libanais.

    Toujours selon Yadlin, on y fabriquait entre autres des armes chimiques et des barils d’explosifs, responsables de la mort de milliers de Syriens. L’ancien général, qui fut également notre attaché militaire à Washington, souligne que “cette attaque constitue enfin une prise de position morale israélienne à propos du massacre qui se déroule en Syrie”.

    masa_pic2.jpg
    Masayaf : total destroy

    Les usines de Masayaf approvisionnaient aussi les forces gouvernementales et la milice du Hezb, supplétive du régime des ayatollahs, en armement sophistiqué potentiellement dangereux pour l’Etat hébreu. Il est clair qu’Amos Yadlin ne s’est pas exprimé de sa propre initiative, alors que le porte-parole de Tsahal, comme à son habitude, se refuse à commenter l’information.

    Il existe une probabilité élevée pour qu’un chargement important destiné au Liban se trouvait en phase terminale de production.

    Contrairement à Israël, le commandement général de l’Armée syrienne a émis un communiqué dans lequel il confirme qu’ “à 02h42 du matin, l’aviation ennemie a tiré plusieurs missiles depuis l’espace aérien libanais, visant l’une de nos positions près de Masayaf, causant la mort de deux soldats syriens et des dégâts matériels. Cet acte agressif”, poursuit la communication de l’Armée de Bashar al Assad, “pourrait avoir de dangereuses répercussions pour la sécurité et la stabilité de la région”.

    A notre avis, l’oblitération de ce complexe n’aura, au contraire, que des conséquences salutaires. D’autre part, connaissant les activités qui s’y déroulaient et au vu des photos disponibles des résultats de l’opération de cette nuit, le bilan admis par Damas ne concorde pas avec la réalité. D’ailleurs, d’autres sources arabes font état ce jeudi matin d’un nombre beaucoup plus conséquent de victimes, mortes et blessées.

    La base militaire qui jouxtait les installations de recherche et de production et où les armes étaient entreposées à lui aussi été détruit.

    Fait intéressant, c’est hier que les enquêteurs de l’ONU ont pour la première fois accusé le gouvernement syrien d’avoir commis un crime de guerre, lorsque, le 4 avril dernier, il a fait bombarder la ville syrienne de Khan Cheikhoun au gaz sarin. Un gaz de combat plus que probablement produit à Masayaf, qui, en cette seule occasion, avait provoqué la mort d’entre 100 et 200 civils et en avait blessé plus de 500.

    Le raid de cette nuit ne fut pas une opération habituelle, même si, ces cinq dernières années, de l’aveu du commandant sortant de l’Armée de l’air, le Major Général Amir Eshel, le Khe’l Avir a réalisé au moins une centaine de sorties contre le Hezbollah et ses alliés.

    La raison de cette complexité avait encore été rappelée par notre rédacteur en chef Stéphane Juffa dans un article du 25 août dernier, lorsqu’il indiquait que, dans la zone de Lattaquié, “des satellites espions ont photographié les travaux d’édification d’une fabrique de missiles. Le problème de cet emplacement, pour l’Etat hébreu, se situe dans le fait qu’il se trouve à quelques kilomètres des aéroports réquisitionnés par les Russes de même que de leur centre naval de Tartous. Une intervention du Khe’l Avir dans leur pré carré aurait de fortes chances de se terminer par un affrontement aérien avec les pilotes de Poutine. Inversement, l’inaction d’Israël se solderait par la présence de missiles capables d’atteindre n’importe quelle portion de son territoire”.

    Or, précisément, Masayaf se situe à 44km de Tartous, la plus grande base de la Marine russe à l’extérieur de son territoire, et à 48km de Kmeimim, l’aéroport que les Russes ont réquisitionné au sud de Lattaquié pour mener leurs opérations en Syrie. Autant dire que pour un F-16, ces positions russes se trouvaient à moins de trois minutes de vol de leur objectif de cette nuit. Autant dire, par là-même, qu’ils avaient ces bases de l’Armée de Poutine à portée de missiles.

    masayaf.jpg
    Service cartographique © Metula News Agency

    Pour ces raisons, les pilotes à l’étoile de David ont sans doute largué leurs missiles ultra-précis à partir du territoire libanais, à 42km de Masayaf, et quasiment à équidistance de Tartous…

    A partir de là, il nous faut considérer deux hypothèses : la première est que Jérusalem, sans prévenir Moscou ou en l’informant au dernier moment, a pris le risque d’une confrontation avec les Mig et les Soukhoï, dans le souci d’avertir Vladimir Poutine qu’Israël ne braderait pas ses intérêts sécuritaires supérieurs par égard pour la présence russe. Si ce postulat est le bon, il s’agit d’un message significatif et couillu adressé au Tsarévitch.

    La seconde hypothèse voudrait que Messieurs Netanyahu et Poutine aient discuté de ce raid lors de leur dernière rencontre à Sotchi. Et que cela arrangeait bien les Russes que les Israéliens les débarrassent des ressources de leurs protégés syriens en gaz de combat, dont l’emploi ternit chaque fois leur image de marque. Particulièrement après que le régime de Damas a affirmé à maintes reprises avoir éliminé cette arme de destruction massive comme ordonné par la communauté internationale.

    Nous ne connaissons pas la réponse à cette interrogation, mais nous penchons cependant pour la première éventualité. Pour la raison que Moscou vient de barrer, au Conseil de Sécurité, une résolution condamnant le Hezbollah, et qu’il aurait été très salutaire pour la suite de faire savoir à M. Poutine qu’Israël n’est que modérément impressionné par ses tergiversations et que notre confiance en sa parole connaît de sérieuses limites. A cela, l’on peut ajouter qu’en cas de confrontation localisée, le contingent russe ne fait pas le poids face à la technologie des Hébreux ; et même si cela participerait de la pure folie, pour Jérusalem, de s’engager dans un conflit armé avec la seconde puissance mondiale, l’image d’une déconvenue cuisante face à Israël, sans raison réelle de s’y exposer, aurait des répercussions dramatiques pour le prestige du Tsarévitch.

    En résumé, les deux camps n’ont rien à gagner dans une confrontation militaire même limitée, assurément pas pour un jeu qui n’en vaut pas la chandelle, car Moscou n’a pas pour vocation de protéger les Syriens, le Hezb et les Iraniens à n’importe quel prix.

    Deux autres considérations sont à prendre en compte au sujet du raid sur Masayaf : la semaine prochaine se dérouleront à la frontière nord d’Israël les plus grandes manœuvres militaires depuis la création de l’Etat. Près de 50 000 hommes y participeront, soit huit à neuf divisions, sans compter la Marine, l’Aviation et le Renseignement. Or l’on sait que, dans l’establishment de la Défense, certains envisagent d’un bon œil une opération préventive contre l’Iran et le Hezbollah, au Liban et sur le Golan. Parmi les officiers de Tsahal, tous sont en effet convaincus qu’une confrontation avec la milice chiite libanaise est inévitable et ne constitue qu’une question de temps.

    Ceux qui y sont favorables savent que le Hezb est empêtré avec l’élite de ses combattants en Syrie, et que leur administrer une bonne correction dans ces conditions ne revêt aucune difficulté particulière. Cela peut, de surplus, faire l’économie d’un conflit ultérieur plus délicat, qui fait peser une lourde menace sur les habitants des agglomérations frontalières à l’instar de Métula.

    Il est vraisemblable qu’une décision de déclencher les hostilités dans le courant de cet exercice n’a pas été prise. Mais il n’en est pas moins certain que Tsahal se tient prêt à exploiter à son avantage toute provocation éventuelle de la part de ses ennemis, comme, par exemple, une tentative de lancer des représailles après l’annihilation de Masayaf. Cela explique assurément pourquoi le communiqué de l’état-major syrien, ce jeudi matin, ne contenait pas la moindre menace.

    A Métula, ayant écouté distraitement quelques échanges radio de nos ennemis, nous pouvons vous dire qu’ils se trouvent dans un état de grande excitation, proche de l’hystérie. Il est vrai qu’avec les forces qui sont concentrées en Haute-Galilée, sur mer et dans les airs, il ne faudrait pas grand-chose pour les envoyer tous autant qu’ils sont, ou ce qu’il en resterait, auprès des 72 houris au paradis des terroristes.

    Dernier point de référence stratégique, la position de plus en plus ferme de l’Arabie Saoudite et des pays sunnites contre le Hezbollah. Cette semaine, les Saoudiens ont exigé des Libanais de choisir clairement entre leur camp ou celui des Iraniens. Il ne fait aucun doute qu’en cas de conflit, les Arabes feraient cause commune avec les Hébreux, les signes de coopération entre eux allant croissant de plus en plus rapidement.”

  39. Yéhoudi dit :

    “A Métula, ayant écouté distraitement quelques échanges radio de nos ennemis,

    xxxxx

    Jean-Stéphane comprend donc l’ Arabe, le Russe et le Farsi ?

    Kippa !!

  40. Le meltingpot hebreu est tellement diversifié que aucun langage planétaire n’echappe à Ysraël.
    Mais le staff de Menapress comprend aisement le russe, perse et arabe. Ne sont-ce pas ces nations qui participent actuellement du plus gros retour d’exilés ? La diaspora juive a du maîtriser de tres nombreuses langues pour pérenniser les echanges du savoir…et des finances.
    Les premiers bureaux de change sont présentés dans la Guemarah… En fait, la banque et l’assurance sont des creations juives. Pratiqués au Temple d’Alexandrie,(1er siecle) ils furent la cible du Courroux : l’interdiction du retour en Egypte…
    Interdit par Dieu Himself…
    Xxxxxxxxxxx
    Le langage informatique est une promenade pour les israeliens. Aussi, tous les codes cryptés sont des portes ouvertes, et les Russes, comme les Iraniens le savent. Que vaut un missile sans son programme informatique ? Même pas un suppositoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Netanyahu explique à Mogherini que sa mauvaise foi conduit à la guerre

Read More →