Elections sénatoriales des Français de l’Etranger: élire un leader engagé dans notre bien être ! | JSSNews

Elections sénatoriales des Français de l’Etranger: élire un leader engagé dans notre bien être !

Publié le : 16 septembre 2017

Chers français d’Israël,

En 2014, alors tête de liste pour la droite et le centre, vous aviez voté pour mes co-listiers et moi en grand nombre. Depuis notre élection – et je ne parlerai que de la mienne aujourd’hui car je ne m’autorise pas le droit de parler pour mes amis, j’ai organisé 102 permanences – quasiment une tous les 10 jours – et ce, à travers tout le pays. J’ai rencontré des français qui vivent à la frontière syrienne à l’est de Tibériade… Et d’autres à la frontière jordano-égypto-israélienne, à Eilat. J’ai rencontré des retraités, des étudiants, des divorcés, des prisonniers, des entrepreneurs, des anciens combattants, des écoliers… Et je suis heureux de dépenser mon temps sans compter, pour le plus grand bénéfice de notre grande communauté française en Israël.

Dans 8 jours se tiendront en France les élections sénatoriales et vous ne le savez probablement pas, mais les élus consulaires sont de grands électeurs. Nous devrons donc nous rendre aux urnes afin de choisir les sénateurs des français de l’étranger. Et il se trouve que je suis tombé sur Internet sur une critique dégueulasse (je n’ai pas d’autre mot), d’un candidat sérieux et impliqué dans nos vies. Cet homme, Jean-Pierre Bansard, n’est pas seulement un ami d’Israël – car cela ne suffirait pas pour obtenir nos suffrages – c’est un combattant sans relâche des droits des français de l’étranger.

Mais sur Internet, ceux qui le critiquent préfèrent dénoncer le fait que M. Bansard ait… Réussi sa vie !

Malheureusement, Facebook à ses raisons que la raison ne connaît point et il m’est impossible de répondre à ce Pierre Touzel. Ce qui, au demeurant, est bien dommage, car il a publié son post dans un groupe réservé aux élus consulaires et que ma réponse aurait pu intéresser chacun d’entre eux.

Monsieur Touzel ; qu’un homme réussisse sa vie devrait être un exemple pour vous. Qu’un homme, parti de rien, ait réussi à accumuler une fortune de plus de 300 millions d’Euros devrait être une inspiration pour vous. Pour vous dire la vérité, je n’ai jamais eu la moindre compassion envers les cons qui pensent que critiquer les hommes d’affaires les rendra plus heureux. Mais ce n’est là qu’une partie du problème. Car vous semblez volontairement omettre tout ce que Jean-Pierre Bansard à fait pour les français de l’étranger ces 10 dernières années.

Jean-Pierre Bansard

Connaissez-vous ne serait-ce qu’un seul homme (ou une seule femme ; bien entendu), non-élu à l’Assemblée des Français de l’Etranger, non-élu Sénateur ou Député, qui a fait ne serait-ce que 10% de ce que M. Bansard à mis en place ? Dois-je vous rappeler qu’il a été à l’initiative de sites internet, de rencontres, de débats d’excellence, en compagnie de grands philosophes, dans le but ultime d’améliorer la vie des français expatriés ?

Monsieur Touzel, combien de permanences avez-vous tenu auprès de vos concitoyens français du Canada ? Parce qu’en enquêtant auprès de certains de vos collègues, j’ai étais ébahi de constater que vous n’auriez tenu quasiment aucune permanence – seules quelques présences aux conseils consulaires sont notifiés. Soyons indulgent: imaginons que vous ayez tenu permanence 1 fois par an, est-ce suffisant ? Est-ce que répondre à des messages sur Facebook justifie votre indemnité de 300 euros par mois ? D’où ma question? Que faites-vous pour les français de l’étranger, à part prendre l’oseille de l’Etat et vous montrer avec des ministres ou députés quand vous vous rendez à Paris une ou deux fois par an ?

Chers amis français d’Israël, chers électeurs de la droite et du centre, M. Bansard est un humaniste apolitique; Il se bat pour nous, comme pour tous les autres français éparpillés dans le monde, afin de nous offrir de meilleurs droits. Il fait cela sans compter son temps, depuis des années… et son exemple, son savoir-faire, sa réussite, ne sont que plus d’inspiration pour nous.

Enfin; si vous vous demandez pourquoi en tant qu’élu LR-UDI, ne ne voterai pas pour la liste de nos partis unis, c’est uniquement car les deux premiers de cette liste, Joelle Garriaud-Maylam et Olivier Piton sont élus d’avance. Ma voix sera donc celle du troisième élu… Et entre une candidate franco-libanaise mariée pendant longtemps à un député allié au Hezbollah et un philanthrope aussi largement impliqué dans le bien être de tous les français de l’étranger, mon choix est fait.

Par Jonathan-Simon Sellem – JSSNews
L’auteur est conseiller consulaire dans la 2ème circonscription des français d’Israël.

 

11 Réponses à Elections sénatoriales des Français de l’Etranger: élire un leader engagé dans notre bien être !

  1. Sergio Répondre

    16 septembre 2017 a 13:54

    Soutien à Mr Bensaïd. ;)

  2. Yéhoudi Répondre

    16 septembre 2017 a 14:51

    je connais Jean Pierre

    c’est un Bensaïd, comme celui chef de cacabinet de Brétillon et aujourd’ hui de Gicquel
    ce dernier plutot trés “discret ” et même au-delà sur son appartenance au Feujisme….

    contrairement a Jean-Pierre Bansard longtemps juif affiché et tant dévoué

    dis moi, Jean Pierre, le gus de Charenton c’est un parent a toi ??

  3. Marock Répondre

    16 septembre 2017 a 16:52

    Vaguement un parent ?

  4. Adrien cottin Répondre

    17 septembre 2017 a 14:27

    La censure c’est ce que vous savez de faire de mieux les juifs… pourquoi avez-vous supprimé mon dernier commentaire qui réveilait la vérité?

    • Gally Répondre

      18 septembre 2017 a 17:04

      La vérité ? Tu parles de ton commentaire, posté depuis le hezbollastan et commençant par une insulte antisémite (les juifs mentent gnagnagna) ?

      Maintenant que tu as confirmé que tes ressorts profonds ne sont pas la “vérité” mais juste la haine, et nous a donné en passant une info intéressante sur les soutiens de cette sénatrice (qui, rappelons le, se bat actuellement pour qu’un arabe dirige l’UNESCO, genre les dernières années de révisionnisme antisémite ne sont pas une raison suffisante pour hésiter) et de la numéro 3 de sa liste, qui qu’elle soit ou non proche du Hezbollah semble visiblement fréquenter des gens ayant de fortes proximités idéologiques (tout comme la sénatrice, qui parle “d’insulte” au sujet de la candidature d’Azoulay [que je n’aime pas, loin s’en faut même, mais là n’est pas la question], excusez du peu), tu peux dégager le terrain.

      PS personnel : mon D. mais qu’est ce qu’ils sont cons quand même… Et dire que ce sont ce genre de loosers qui sont “l’élite” de la Rance… Par contre, vous me direz, au moins, niveau haine du juif, il ne dépare pas au Liban, pays assez ridicule pour interdire Wonder Woman sous prétexte que l’actrice principale est juive et israélienne (entre autres stupidités du même tonneau)

  5. Yéhoudi Répondre

    17 septembre 2017 a 17:41

    Bon!
    pas de réponse….

    qui ne dit mot consent ??

    tu quoque figli ……. :lol:

  6. Yéhoudi Répondre

    17 septembre 2017 a 17:58

    “on” vient de me téléphoner a l’ instant pour m’ apprendre qu il n’ a pas de garçon mais des filles…

    donc le gus dont je parlais n’ est qu un gugusse

    Origine du nom BANSARD
    Étymologie

    Bansard : Le nom est porté notamment dans l’Orne, la Mayenne et la Sarthe. On le rencontre aussi en Île-de-France. Variante : Bansart, présente aussi dans le Nord et en Belgique. M.-T. Morlet y voit un dérivé du nom de personne germanique Bandizo (racine bant = lien). À envisager secondairement un dérivé de l’ancien français

    HAHAHAHA! un Souchien !!

    mais, là, ça me rassure:

    “””
    Entre usage et héritage. Aspects formels du changement de nom …
    http://www.persee.fr/doc/mots_0243-6450_2000_num_63_1_2202
    de JP Honoré – ‎2000 – ‎Cité 4 fois – ‎Autres articles

    la singularisation : elle permet de tirer un patronyme de la banalité, exemple : Ben Hayoun > Bayou ; Ben Haïch > Bernain ; Ben Said > Bansard.

    xxx

    Allez Jean-Pierre , on t’ aime! et Mazel tov !! :lol:

  7. Yéhoudi Répondre

    18 septembre 2017 a 09:00

    : Ben Hayoun > Bayou

    malgré l’ R de ne pas y toucher, ainsi Bayrou serait un Ben Hayoun ? :lol:

  8. Yéhoudi Répondre

    18 septembre 2017 a 09:02

    remarque, j’ ai connu un dermato, Bellaïche, d’ origine Tune qui avait choisi de se blazer BELLEC’H ….

    difficile de faire plus Breton…hélas son sobriquet a vite fleuri chez les Juifs tunes: Balèk !! Balèk !!! :lol:

  9. Sigismund Répondre

    18 septembre 2017 a 18:24

    Adrien Cottin a raison…chez nous, on la lui coupe…

  10. Yéhoudi Répondre

    18 septembre 2017 a 20:43

    Adrien cottin

    17 septembre 2017 a 14:27

    xxxxx

    Adrien Crottin ?? vraiment crottin ??

    en somme une Mérde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *