Loading...
You are here:  Home  >  Occident  >  France  >  Current Article

Emmanuel Macron organise une réunion des cultes un vendredi soir… Donc sans juifs !

By   /  23 septembre 2017  /  82 Comments

    Print       Email

Face aux représentants des cultes vendredi soir, Emmanuel Macron a voulu temporiser quant aux débats à venir sur les sujets éthiques, comme la PMA ou la fin de vie. Les autorités juives étaient absentes en raison de la célébration du Nouvel an juif (Rosh Hashana), et du shabbat… comme tous les vendredis ! Mais ceci semble en dire long sur la confiance qu’il porte dans les juifs de France qui respectent les lois de l’Etat avant les lois religieuses (comme le dit la Torah). 

Emmanuel Macron a dit vendredi soir qu’il ne souhaitait “pas que la société se divise” sur les sujets éthiques, citant notamment la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes et la fin de vie. “La manière que j’aurai d’aborder ces débats ne sera en rien de dire que le politique a une prééminence sur vous et qu’une loi pourrait trancher ou fermer un débat qui n’est pas mûr”, a lancé le chef de l’État devant les responsables des différents cultes, rassemblés à l’hôtel de ville de Paris à l’occasion du 500e anniversaire de la Réforme protestante.

Le chef de l’État a semblé vouloir temporiser à son tour, à la suite de plusieurs de ses ministres, après que la secrétaire d’État chargée de l’égalité, Marlène Schiappa, a annoncé le 12 septembre que l’ouverture de la PMA aux femmes en couple lesbien ou seules – promesse du candidat Macron – se ferait en 2018. “Notre société a à connaitre des changements profonds, des transformations de la vie quotidienne (…) que nous devons considérer”, a dit le président de la République devant ses interlocuteurs.

“J’ai sur certains de ces sujets pris des engagements durant la campagne présidentielle. J’ai aussi pris des engagements de méthode et je ne souhaite pas que la société française se divise”, a-t-il poursuivi.

Emmanuel Macron a rappelé le cadre du débat, “l’année prochaine” : des états généraux précédant la révision programmée des lois de bioéthique.

“J’attends beaucoup de vous, du dialogue entre les religions comme du dialogue avec les différentes philosophies pour éclairer ce débat, pour le faire vivre”, a-t-il dit aux responsables protestants, mais aussi catholiques, orthodoxes, musulmans et bouddhistes présents.

Par Greg Sulin – JSSNews

    Print       Email

82 Comments

  1. szmolski dit :

    Ce type est une ignoble vermine, c’est un homme de paille et un arriviste de petite envergure, que ce soit pour ses positions vis à vis des français, sa collaboration pro-européenne favorisant la dhimmitude et la misère sociale, son comportement lèche-pieds des juifs, ce type est ignoble à tous les niveaux, j’ai jamais ressenti plus l’envie de vomir à la vue d’un homme politique qu’en voyant ce Macron, pour moi c’est un nouveau Pétain. Il est l’incarnation même de cette pseudo-élite dégénérée occupée à faire basculer le monde occidental dans le désastre, d’ici 30 ans il fera partie de ces grandes figures de l’histoire ayant trahis leurs pays.

  2. gerard dit :

    Décidemment, szmolski, il aurait peut être mieux valu respecter le shabbat…

  3. szmolski dit :

    Les principaux chefs d’état européens des grands pays sont tous sans enfants, Macron, Merkel (…), c’est très mauvais signe, je pense qu’on ne peut atteindre une bonne maturité et avoir le sens des responsabilités sans avoir traversé cette épreuve, et ces gens sont à la tête des états, de toute façon je préfère les monarchies avec leurs grandes familles royales aux républiques, c’est parce que je suis moi-même ressortissant d’une monarchie, je pense qu’un pays est moins mauvais lorsque c’est une monarchie
    par-exemple je préfère le roi des belges https://www.youtube.com/watch?v=YG2K0zTJFtc que Sarkozy https://www.youtube.com/watch?v=Eau5_Gi3icQ
    une monarchie n’est pas nécessairement un clan fermé, en Angleterre et en Belgique beaucoup de personnes sont anoblies pour leurs œuvres, alors qu’un président cherche à faire carrière, ça fragilise les fondements d’une nation et l’écarte des bases morales, maintenant c’est même pire depuis l’UE, tous les chefs d’états sont déresponsabilisés et obéissent à une machinerie quasi néo-soviétique implanté à Bruxelles où tout le monde tire des sommes astronomiques d’argent volé dans les poches du contribuable pour pousser sur un bouton et 4 minutes de parole au “parlement” européen, toutes ces vermines de politiciens veulent faire carrière dont l’aboutissement est de faire partie de la nomenklatura européenne.

  4. HAÏM dit :

    Même tactique que le maire de Neuilly, qui lui aussi fait des réunions pendant les fêtes juive et chabat.

  5. de plus dit :

    un pro-muzz qui fera passer ses desiderata à coup d’ordonnances sans vaseline.
    bien fait pour toutes et tous qui avait voté ou roulé pour ce minable, au premier tour !!!

  6. L`idiot de Mac le con est deja grandpere

  7. GUIBOR dit :

    Tout chez ce triste individu est malsain;
    Dépenser plus de 15000€ par mois pour entretenir sa façade (pardon son frais minois) vous trouvez cela normal lorsqu’un nombre important de Français ne gagne pas 1150€ par mois, sans parler des retraités à 800€.
    Et madame la couguard qui se promène avec des “petits ensembles” à 5.000€ !
    Lu sur Causeur et Valeurs Actuelles.
    Je suppose que c’est sa retraite de prof qui lui permet ces broutilles ?
    Au moment des élections j’ai écrit que c’était un homme dangereux. ma seule consolation c’est qu’il n’est pas en train de pourrir la France à cause de moi.
    Il est amoral et immoral, cynique, narcissique, à vomir.

    @ szmolski – Heureusement qu’il ne se reproduira pas ! Remarquez avec la PMA on ne sait jamais…

  8. boss dit :

    Normal il est au dessus de tout

  9. Comme ses prédateurs prédécesseurs il aime beaucoup les juifs morts à Auschwitz mais éructe son irrespect des Juifs vivants

    Il va continuer à baisser et encore baisser dans les sondages

    Encore un qui n’a pas compris que le respect du Peuple Élu et de ses valeurs est source de Brakha

    Incompréhensible d’ailleurs que tous ces lèches-Iran font de grands sourires et de ‘franches’ poignées de mains à ce roué Rouhani quand lui et ses sbires osent déclarer, khaz vé chalom, vouloir ‘éradiquer’ un Etat.

    Combien immonde est leur lèche-bottes lâcheté de ne pas exiger avant de parler à ces irresponsables qu’ils doivent auparavant retirer leurs menaces envers un état souverain

    Ah s’insurger contre le sans ressources coréens du nord… c’est facile n’est-ce pas M.Macaron !!

  10. szmolski dit :

    [email protected]
    23 septembre 2017 a 05:31

    Désole je ne fais pas chabbat ni rien, je ne suis qu’un demi juif déboussolé, la souffrance a creusé mon intelligence et je l’ai transformée en matière esthétique. Je vole comme un aigle l’oeil limpide au-dessus de ce qui donne encore envie aux autres gens de vivre et que j’ai quitté il y a quelques années, il ne me reste que le matériau brut du souffle de dieu qui anime mon être, le mot “amour” n’a pour moi plus la même signification, je regarde la tragédie de la vie droit dans les yeux, j’ai atteint un stade de la conscience fort élevé, quand on l’a atteint on le sait avec certitude, sinon on l’a pas atteint. Tout ce que j’écris est composé de mots ressemblant à de braises encore chaudes retiré du brasier de mon âme, ils sont brûlants, grandiloquents, difficiles à attraper, comiques, désopilants, tragiques, parfois ils se trompent de chemin, mais leurs noyaux sont animés d’une étincelle d’authenticité qui les rends vivants, comme une charge de cavalerie en désordre ils cherchent le bon angle d’attaque et la juste cause. Je refuse de n’être que de la matière, je refuse que tout ce qui est vivant ne soit que pierre, ce monde exsangue du souffle de dieu que la société nous vend n’est plus pour moi. J’ai petit à petit compris que dans la vie ce qu’il y a de pire est la trahison de la confiance que l’être chéri à mis en vous, la seule chose qui doit nous guider est la morale supérieure mais elle est difficile à atteindre, elle se réfugie rarement, pour ainsi dire presque jamais dans le monde de l’opulence et de l’artifice, mais chez les êtres simples. Il arrive que ce que vous dit un être simple, peu cultivé et anodin avec quatre mots est plus profond que ce que vous dit un être sophistiqué, riche et célèbre avec mille mots.

  11. ELIOT dit :

    Au Liban, les chrétiens ont Michel Aoun comme islamo-collabo en France, on a Macron, Melenchon, Hamon et presque tous en fait…

  12. Désiré dit :

    “presque” est en trop je le crains .

  13. Ruthy dit :

    Si il y a qqun de profond ici, c’est Szmolski! J’aime beaucoup te lire. Ton texte en reponse a Gerard est genial.

  14. AYIN BEOTHY dit :

    szmolski, je souscris entièrement à ce que tu dis de Macron. Je l’ai vu pour la première fois en vidéo il y a 2 jours – je n’avais vu que des photos jusques là – et sa manière de marcher, de regarder autour de lui… virtuellement il m’a donné des boutons.
    Ma fille m’a dit qu’ils en ont qq’uns comme ça dans entreprise ou celle de son mec : les “petits chefs”.
    Voilà une petite vidéo d’un toubib qui a cessé d’être abruti, selon ses propres mots, et qui te fera plaisir.
    Et à tous les lecteurs de JSSnews aussi :
    Après la mort, l’esprit quitte le corps de matière
    Le rectangle de commentaires ne réagit pas à l’annonce de la vidéo comme avant ni comme un mail, j’espère qu’elle sera lisible quand même.
    Il s’agit du Dr Jean-Jacques Charbonier sur “lilou productions”, si tu as besoin de la chercher sur youtube.

  15. szmolski dit :

    [email protected]
    24 septembre 2017 a 18:43

    🙂

  16. szmolski dit :

    AYIN [email protected]
    24 septembre 2017 a 19:11

    Oui je connais Dr Jean-Jacques Charbonier, depuis l’époque Raymond Moody les cas étudiés se sont fortement étoffés, j’ai tendance à y croire parce que d’instinct nous nous sentons éternels, cependant j’y crois sous une forme un peu différente en partant du postulat que le temps n’existe pas, le temps m’apparaît être une vue de l’esprit, je veux dire qu’en réalité c’est toujours le même moment, il n’y a que déplacement de matière qui finit par se dégrader. Je pense que lorsqu’une personne décède en une fraction de seconde des milliards d’années lumières s’écoulent, elle est cantonnée quelque part puis recyclée, à son réveil “instantané” dans sa nouvelle vie la galaxie et l’univers tout entier ont sous la puissance de dieu déjà redistribué les cartes selon le mérite de tout ce qui vit, c’est pour moi mécanisme comparable au réveil après une anesthésie générale et qu’on ouvre les yeux, on a l’impression de s’être assoupi 30 minutes alors que 12 heures se sont écoulés, la simple mise en veilleuse de la conscience sous anesthésie nous fait faire un micro-grand écart dans l’espace-temps, à mon avis lorsque la mort arrive ce mécanisme est amplifié à une échelle qui dépasse l’entendement, c’est une horlogerie divine dont seul dieu connait le secret. Mais nous sommes aussi acteurs responsables de notre devenir, lorsque nous sommes pressés la durée du trajet de l’ascenseur est beaucoup plus longue que quand nous sommes perdus dans nos pensées et que subitement nous sentons le choc d’arrivée de l’ascenseur, il y a donc comme une interaction entre nos émotions et la notion de temps, le temps ne serait donc que l’espace accordé par dieu pour accomplir notre conscience morale. Peut-être ce que voient les chercheurs est une zone où les âmes décédées flottent provisoirement entre deux mondes. Qui sait, peut-être un jour des mathématiciens parviendront à décrypter le mystère de la mort comme les auteurs de la bible ont su décrypter le mystère de l’âme.

  17. Amram dit :

    szmolskiRépondre
    24 septembre 2017 a 21:50

    C’est ce qu’on appel le temps psychologique, un temps totalement créé par nôtre inconscient pour justifier non pas seulement les déplacements, mais aussi et surtout les transformations qui donnent l’impression de durées. Effectivement, il n’existe que le présent, lors d’une transformation, seule l’énergie est nécessaire, le temps est totalement inexistant, la croyance suppose qu’il existe un temps universel qui s’écoule dans un sens uniquement, pas de retour possible, en relativité général d’Einstein, le temps est élastique en fonction de la vitesse de l’objet, ce qui exclut un temps universel dans lequel tous s’écoule a la même cadence comme le pendule d’une horloge, une des preuves les plus tangible, c’est la lumière, se déplaçant a la vitesse de 300 000 km/s, son temps est totalement figé a jamais. Cela peut paraître croyable, mais c’est la pure vérité.

    Bien entendu, nous continuerons a utiliser le temps tout au long de nôtre vie, c’est très commode, faut le reconnaître.

    ” Peut-être ce que voient les chercheurs est une zone où les âmes décédées flottent provisoirement entre deux mondes. Qui sait, peut-être un jour des mathématiciens parviendront à décrypter le mystère de la mort comme les auteurs de la bible ont su décrypter le mystère de l’âme.”

    J’en doute fort, par contre, prolonger la vie, cela se fait déjà.

  18. Amram dit :

    Une preuve supplémentaire, il n’existe pas de définition du temps.

  19. Ixiane dit :

    Je vais vous dire pourquoi les juifs n’ont pas été conviés dans ce panier de crabes : parce les juifs n’ont besoin de personne si ce n’est de leur DIEU , le DIEU d’ISRAEL , de Jacob et aussi le mien..
    Et celui-ci leur est assuré par sa promesse et aussi par les prophètes qui disaient qu’ISRAEL survivrait à toutes les nations qui se dresseraient contre lui ! ne seraient préservés que ceux qui bénissent ISRAEL …
    J’ai bien aimé le discours de BIBI , qui blâmait l’ONU, L’UNESCO pour ses mensonges et qui disait , ” il est pourtant simple de connaître la vérité, faites comme moi, lisez la BIBLE qui parle de ce Peuple millénaire ! “

  20. szmolski dit :

    [email protected]
    24 septembre 2017 a 22:56

    Moi je ne crois pas au vide de sens, il y a un mode d’emploi naturel, c’est à dire des manettes indépendamment de savoir que la lumière se déplace à 300.000 km/h, autant essayer de comprendre un livre par son processus de fabrication et la composition de son carton, à moins que dieu soit sorti d’un asile moi je dis qu’il y a quelque chose à comprendre ici même et instantanément, or ce qu’on comprend le mieux est la joie et la souffrance, la justice et l’injustice, même l’animal le comprend ces notions sa manière, ces sentiments innés sont pour moi les points de repères de base de notre existence. Je crois aussi qu’il existe une échelle et une zone de conscience appartenant au royaume des cieux, c’est l’endroit où tout s’efface, la joie, la souffrance et la notion de temps tout part et sont remplacés par la béatitude, car comparé à la béatitude même la joie reste encore une souffrance, la joie n’est que la réponse d’une souffrance qui cesse, tandis que la béatitude est le délestage complet du poids de l’existence. Un certain nombre de personnes parviennent à entrer en contact avec ce monde de la béatitude, ça dure une fraction de seconde et parfois plusieurs minutes avant de se dissiper, j’ai plusieurs fois fait l’expérience de ce état, c’est une joie indescriptible que je saurais à peine décrire tant c’est puissant, je pense que ce sont des moments où dieu se manifeste aux hommes dans les moments de grande détresse. La vie sur terre n’est que l’antichambre de quelque chose de beaucoup plus vaste et de sublime, mais ici bas il ne faut se faire aucune illusion, la dureté implacable de nos épreuves à passer est le seul tribut possible, les peuples les plus primitifs comprennent ce mécanisme et tentent d’incliner leurs destins par des sacrifices, ne fut-ce que pour obtenir une bonne récolte. Je lisais un jour sur un forum une grenouille de bénitier prétendre que les personnes qui périssent dans des conditions atroces c’est qu’elles “l’ont méritées”, je ne crois pas à cela, je crois que dieu nous a justement accordé la liberté intégrale, il intervient donc rarement pour punir les pêcheurs et se manifeste rarement aux souffrants innocents pour les encourager, quand une personne meurt dans un accident de voiture c’est simplement qu’elle aurait dû être plus prudente et vérifier la pression de ses pneus, comparé au véritable jugement la mort violente ou la maladie sont encore des cadeaux attenant à la liberté que dieu nous a octroyé, sa comptabilité sérieuse se fait qu’à une échelle plus élevée, les accidentés, les impotents et les morts de mort violente innocents ont je pense une réparation, il faut se méfier de la pensée binaire. Si l’intégralité de notre existence et de tout ce qui nous arrive était coordonné par dieu le mérite n’aurait plus aucun sens, dieu serait purement et simplement un sadique, la lecture de l’intervention de dieu dans nos existences est plus complexe, il y a quelque chose de stratifié, si à chaque fois que je me coupe en épluchant des pommes de terres et que je me dis “c’est que je l’ai mérité” est à mon avis un raisonnement stupide.

  21. trublion dit :

    à l’occasion d’une épreuve, schmoulik, c’est bien de faire son auto-critique, pour trouver un sens, son propre sens, au pourquoi, et pourquoi à ce moment. c’est indispensable pour un bon deuil et pour rebondir sur l’épreuve suivante.
    ça ne se regarde pas en terme du “mérité” ou pas, mais quel sens donner à un malheur ou un passage difficile dans une vie.
    l’adversité peut aider à trouver les forces de se dépasser, et affronter la vie avec plus d’énergie.
    l’exemple d’Israël est riche de vérité.

  22. Marock dit :

    savoir que la lumière se déplace à 300.000 km/h…

    Il utilise des chandelles le Schmolchky pour s’ allumer.
    Chez nous, même chez les zarabes, on s’ illustre à la 300.000 km/s.

  23. szmolski dit :

    [email protected]
    25 septembre 2017 a 13:41

    A cette vitesse on risque de perdre son chapeau.

  24. Désiré dit :

    Le bon côté de la chose c’est qu’alors on ne travaille plus du chapeau .

  25. Yéhoudi dit :

    Macron organise une réunion des cultes un vendredi soir… Donc sans juifs !

    xxxxxxxxx

    probablement le Dernier du Culte !

  26. Amram dit :

    szmolskiRépondre
    25 septembre 2017 a 11:05

    Il n’est pas simple pour moi de rentrer dans des considérations philosophiques, surtout que je n’en n’est pas les capacités, je préfère me fier aux résultats des recherches scientifiques qui elles mêmes ne sont pas des vérités absolues et sont continuellement en situation de modifications selon les avancés scientifiques, lorsque les recherches sérieuses du cerveau qui est a la base de tous nos comportements aboutirons, nous comprendront certainement beaucoup de choses et aussi les raisons du bonheur et du malheur, je suis d’accord avec toi concernant toutes les tuiles qui nous tombes sur la tête et les couleuvres que nous avalons tout au long de nôtre vie, nous en sommes totalement responsable, si nous ne voulons pas mourir d’un tsunami, il ne faut pas habiter en bord des océans, comme pour les tremblements de terre, les populations savent que cela va arriver, mais ils continuent a habiter ces endroits, ceci dit, nous ne pouvons pas faire toujours ce qu’on veut, les aléas de la vie nous sont en grande partie inconnus.

  27. szmolski dit :

    [email protected]
    25 septembre 2017 a 18:30

    C’est pas simple pour la plupart des gens, ça n’a rien de valorisant, de plus ça m’apporte pas un rond.

  28. szmolski dit :

    15 minutes de musique hassidique en début, du pur miel :ptdr: quel bonheur ! Un peu d’air pur respirable en ce bas monde, mais que deviendrait le monde si ces fous de dieu n’existaient plus, franchement c’est quand-même tellement plus nourrissant pour l’âme que voir les fesses de chmaMadonna
    https://www.youtube.com/watch?v=8RbOFG6sJ6E

  29. DANY83270 dit :

    J’avoue que toutes ces considérations philosophiques me dépassent un peu; aussi, je propose de revenir sur terre pour dénoncer les dégâts commis par les Autorités juives ayant appelé à voter MACRON aux élections présidentielles et dont nous n’avons pas fini de mesurer les conséquences.
    Pourtant ces Autorités composées de “juifs de Cour” savaient qu’on ne pouvait rien attendre d’un candidat qui est allé en Algérie pour trahir délibérément sa patrie en affirmant que “la colonisation est un crime contre l’humanité” alors que l’oeuvre de la France a consisté à civiliser un peuple de barbares dont l’activité principale consistait à piller les navires marchands en Méditerranée et aborder les côtes européennes pour enlever des femmes et des enfants destinés à devenir des esclaves; on a donc affaire à un imposteur doté d’une personnalité machiavélique qui ne connaît pas l’Histoire ou de façon superficielle; lors de ce déplacement MACRON a également déclaré qu’il souhaitait créer “une autoroute migratoire entre la France et l’Afrique”; ceci est un appel caractérisé aux migrants musulmans à venir envahir l’Europe, sans se préoccuper des conséquences sur ses concitoyens, ni sur celui des Juifs ; il ne faudra donc pas s’étonner de ses agissements contraires à la démocratie, de sorte qu’il pourrait fort bien décréter par ordonnance l’abolition de la République, c’est pourquoi la Nation doit se défendre et mettre un terme au mandat de cet ambitieux.

  30. RAGGIO dit :

    Monsieur le Président,
    je ne serai pas aussi virulent que certains (quoique je les comprennent parfaitement)…
    mais moi j’ai deux questions simples à vous poser !!
    soit : vous êtes ignorant au possible de ne pas connaître votre peuple dans les grandes lignes…..
    soit : que vous êtes entourés d’antisémites notoires qui, volontairement ont omis de vous signaler que les Juifs étaient dans la Fête du Jour de l’AN JUIF, et que le vendredi soir, (il y en a 52 par an), est Shabbat pour les JUIFS (Un président d’un pays doit savoir çà NON !!!!
    Je ne suis pas de nature virulente, bien au contraire….
    Mais je pense que les Vrais Hommes Politiques ne sont pas suffisamment
    entourés de gens désintéressés, et HONNÊTES…
    Je pourrai vous donner encore un ou deux renseignements que les gens qui vous entourent ne vous disent pas alors que, en les appliquant vous seriez mis sur un PIEDESTAL en moins de deux…..
    Peut-être aurais-je la chance d’avoir une réponse….
    D’avance merci.

  31. arie dit :

    >>Emmanuel Macron organise une réunion des cultes un vendredi soir… Donc sans juifs <<

    sans juifs RELIGIEUX – nuance …

  32. Yéhoudi dit :

    Belle vidéo, Benkahloun

    a tous! pensez a la diffuser sur vos contacts

    ça se passe Avenue de Paris, devant la Mairie de Clichy que ces chiens hargneux provoquent pour répondre a la banderolle de la Mairie qui demande aux administrés de stopper ces prières de rue

    et bien sur le Maire, la Police, le Prefet, le Ministre….tout le monde ferme sa gueule au lieu de disperser ces factieux a coups de matraques

    Bravo les Bigots!

    c’est gagné pour vous…sans trop de risques, car vous saviez bien que nous sommes gouvernés par des lâches et des tapettes

    mais, notez tout de même que le peuple de France, jusqu a présent trompé, dérouté, anesthésié par les mensonges de ses zélites, vous connait a présent
    vous etes détestés, haïs par 67% des Français…vous avez tout fait pour
    surtout vous les rakailles salafistes, incultes crétins venus de vos bleds merdeux, ignorants, chomeurs acharnés….vous ne pouvez pas imaginer le tort gigantesque que vous faites aux Musulmans “normaux” ceux qui s’ intégrent, ceux qui exercent des métiers prestigieux, ceux qui élèvent leurs enfants dignement, ceux qui ne mettront jamais ce souk que vous comme vos rakailles de cités tenez comme une religion

    vous avez réussi a envenimer et braquer la majorité de la population contre vous…

    chapeau! beau résultat….

  33. Extravagance antémessianique…
    Interpol a accepté comme membre l’entité terroriste falestinienne… Ce matin. L’olp, [organisation de “libération” de
    la falestine,] collusionnée avec son bras terroriste également, le fplp, front de liberation de machin, reconnu internationalement comme terro…
    Il va sans dire que Ysraël va se retirer de cette intersalopol… Partagerait-il ses dossiers et son savoir entre ceux qui ne visent qu’à notre extermination ? Aussi faudra-t-il s’attendre à une recrudescence exponentielle des attentats… Ils l’auront bien cherchée, n’est-ce pas ?
    Xxxxxxxxxxx

    Autre rendez-vous de l’Histoire probablement raté, l’Inertie de l’ONU, conçue pour veiller au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et qui restera silencieuse devant le référendum des Kurdes, à la recherche de leur terre ancestrale qui, les narguant, s’appelle Kurdistan…
    Et de quel droit la Turquie, l’ iran, le Liban ou la Syrie ouvrirait l’anusse qui leur sert de bouche ?

  34. Yéhoudi dit :

    Il va sans dire que Ysraël va se retirer de cette intersalopol…

    xxxx

    s’ il pouvait avec deux dizaines de pays encore honnêtes se tirer de cette organisation de nations désunies………

    mon souhait, s’ extirper de ce cloaque, et avec les nations ou le mot démocratie signifie encore quelque chose pour tenter de se “nettoyer” de ces decenies de fréquentations cambouiseques

    et laisser s’ agiter toutes ces entités cafardeuses, géantes ou minuscules…de la Chine a Oman et Mascate
    avec en animateurs culturels tout ce qui se réfère aux “non alignés”, ce ramassis de creuvards dont Bandoung fut le premier pet

    que toute ces métastases finissent par s’ auto-détruire (faudra surtout pas refuser de leur vendre des armes)

    oui! la solution est là……les Hommes avec les humains; les Ersatz avec leurs sucçès damnés

    peut etre crise nécessaire pour voir la naissance d’ une autre humanité débarrassée de ces scories qui ont fait ratér a Sapiens ce virage ou il aurait pu l’ etre doublement, en le méritant….. pauvre “Néanderthal, notre vrai frère”

  35. Notre Macron etait un jeune impubere en 92…
    Ci apres l’analyse de E. Badinter, puis l’archive relatant la reaction de sin courtisan de mari, lors de sa gueulante de 1992,quand Mitterrand “passait par là” presque par hasard…
    J’y etais, et j’ai sifflé, bien sur.
    Nous avions bien raison, de siffler…
    .
    Xxxxxxxxxxx
    Elisabeth Badinter -Antisémitisme: « Ne laissez pas les juifs mener seuls ce combat » By liguedefensejuive | 26 septembre 2017
    La philosophe Élisabeth Badinter s’émeut de la non-mobilisation face aux violences antisémites des dix dernières années. Et analyse les changements politiques qui l’expliquent.
    Au cours des dernières décennies, vous ne vous êtes jamais exprimée publiquement -que ce soit sous forme d’entretien ou de texte- sur la question de l’antisémitisme. Pourquoi le faire aujourd’hui?
    Ce qui m’a décidée, c’est ce qui s’est passé avec Sarah Halimi. Le silence médiatique et politique qui a entouré le martyr de cette femme[NDLR: rouée de coups pendant une heure puis défenestrée au cri d’ »Allahou Akbar » la nuit du 4 avril dernier] m’a énormément perturbée.
    Je n’ai pas compris comment, en France, on a pu passer sous silence pendant deux longs mois un acte aussi atroce. Je n’ai pas compris que les premiers articles de fond et enquêtes -en dehors de la presse communautaire- n’aient paru qu’à la fin de mai. Oui, c’est cela qui m’a menée à une réflexion profonde, puis à une prise de parole dont je n’avais pas nécessairement envie jusqu’alors. J’y étais réticente, car je ne veux en aucune sorte porter ombrage à mon pays vis-à-vis de l’étranger.
    Je sais à quel point la presse américaine, notamment, est friande des condamnations successives et excessives de la France sur cette question. Cela me désole, car la France n’est pas antisémite. Néanmoins, après Sarah Halimi, oui, j’ai ressenti le besoin de parler.

    Réticente jusqu’à présent à s’exprimer sur l’antisémitisme en France, Elisabeth Badinter a éprouvé le « besoin de parler après le meurtre de Sarah Halimi », en avril, et le silence de la communauté nationale qui a suivi.
    afp.com/Loic Venance
    Concernant cet assassinat, justement, certains expliquent le silence par la prudence: la charge d’antisémitisme n’avait à l’époque pas été retenue par le procureur -le parquet a demandé, depuis, que l’acte soit requalifié… Qu’en pensez-vous?
    La prudence est le propre de la justice. Mais ma question est simple: pourquoi la presse n’a-t-elle pas enquêté, sans a-priori? Pourquoi n’a-t-on pas entendu les hommes et femmes politiques « demander des réponses », eux qui savent généralement si bien le faire? Enfin, les premiers éléments montraient qu’une femme de 65 ans avait été rouée de coups, défenestrée, que les témoins avaient entendu des choses comme « c’est pour venger mon peuple »…
    Et la presse n’enquête pas? Ne va pas interroger le voisinage? A ce point de silence, c’est qu’on a choisi de ne pas enquêter! Au départ, j’ai même cru que c’était une « fake news », tellement le crime était énorme et tellement personne n’en parlait. Certains m’ont également expliqué que le meurtre avait eu lieu quinze jours avant la présidentielle, et que médias comme politiques ne voulaient pas rejouer l’épisode du fait divers ultraviolent qui avait influencé la fin de la campagne de 2002 [NDLR: le passage à tabac d’un retraité]. Désolée, mais cela ne me suffit pas…

    En mai 1990, 34 sépultures juives sont profanées à Carpentras. Des manifestations sont alors organisées, dont une à Paris, qui réunit 200000 personnes, en présence du président François Mitterrand. En 2006, le calvaire d’un jeune juif, Ilan Halimi, torturé et tué par le « gang des barbares », ne suscite pas la même mobilisation. Qu’est-ce qui a changé entre-temps?
    En 1990, l’émotion autour de la profanation de Carpentras -perpétrée par des skinheads- s’est vite cristallisée autour de l’antilepénisme. L’ensemble de la gauche pouvait donc défiler unie, sans ombre au tableau. Pour Ilan Halimi -kidnappé, torturé, massacré parce que juif et que « les juifs ont de l’argent »-, on découvre que l’extrême droite n’a plus le monopole de l’antisémitisme dans ce pays.
    Youssouf Fofana et son « gang des barbares » sont des jeunes de banlieue. En conséquence, la gauche n’a plus l’épouvantail fédérateur d’extrême droite pour défiler. C’est pourquoi la manifestation in memoriam qui suit la mort d’Ilan Halimi -bien maigrelette par rapport à Carpentras- est essentiellement une manifestation communautaire, et non un grand rassemblement républicain et universaliste.

    Il y a de l’émotion dans le pays, certes, de la stupeur face à l’acharnement sadique dont ce jeune juif a été l’objet. Mais pas de manifestation. Pour moi, ces années signent le basculement d’une partie des nouvelles générations, et particulièrement celles de gauche, pour qui l’antisionisme est aujourd’hui plus important que la lutte contre l’antisémitisme. C’est un changement historique majeur. Depuis l’affaire Dreyfus, le combat contre l’antisémitisme a été porté par les forces de gauche, qui, bon an mal an, étaient unies sur ce thème. C’était presque un marqueur.
    Depuis, il y a eu scission. La gauche « à la Manuel Valls » est restée fidèle à ce combat, mais d’autres sont gênés, notamment parce que, pour eux, Israël est le mal absolu, et que les juifs sont forcément associés à la politique d’Israël. A côté de tout cela, il y a une masse silencieuse qui regrette ces violences, mais qui ne se sent pas obligée de manifester.
    Comment expliquer « le silence de la communauté nationale »
    Plus que l’antisionisme, n’y a-t-il pas aussi un bug de la gauche, qui ne parvient pas à gérer deux antiracismes de front? La plupart des violences contre les juifs étant désormais le fait d’agresseurs islamistes, elle craint -et c’est louable- la stigmatisation, et choisit donc de se taire, afin de ne pas « jeter de l’huile sur le feu »…
    Oui, c’est en effet la position officielle de beaucoup. Ne pas jeter de l’huile sur le feu. Et j’ajouterai, pour certains: le souci d’être toujours du côté des plus faibles, des plus « victimes », tous les musulmans étant, dans leur esprit, les nouveaux damnés de la terre. Précisons deux choses: bien sûr que les Français arabo-musulmans sont eux aussi victimes de racisme, et qu’il faut le condamner à toute force. Bien sûr, aussi, qu’il ne faut en aucun cas accuser d’antisémitisme tous les musulmans. Voilà, c’est simple, et c’est clair. Une fois ces deux évidences posées, expliquez-moi, néanmoins, ce qui peut justifier le silence de la communauté nationale après Ilan Halimi, ou après Mohamed Merah?
    Ce sont quand même deux événements qui ont suscité beaucoup d’émotion et fait beaucoup de bruit…
    Les gouvernements font leur devoir. Les hommages officiels sont toujours impeccablement rendus. Mais -comment dire?- ça n’imprime pas les cerveaux. Nous avons tous, Français, des images chocs des attentats terroristes qui nous hantent. Des images que nous reconstituons dans notre tête, mais qu’on ne peut pas oublier.
    On ne peut oublier ni ces amas de cadavres, les uns sur les autres au Bataclan, ni ce prêtre égorgé pendant son office, ni les journalistes de Charlie, exécutés les uns après les autres dans leur salle de rédaction, ni ce camion qui écrase des bébés à Nice… Ce sont des images gravées.

    Mais je ne m’explique pas pourquoi l’exécution par Mohamed Merah de trois enfants dans la cour d’une école juive ne semble pas imprimer autant. Pourquoi cet acte de nature nazie, qui consiste à rattraper par les cheveux une petite fille de 7 ans, pour lui tirer une balle dans la tête à bout portant, ne s’incruste pas autant dans la mémoire collective.
    Cessons de nous « aligner sur cette minorité intolérante! »
    Ça n’ »imprime » pas autant?
    Je vais vous citer deux oublis qui m’ont particulièrement marquée, et qui illustrent cela. Deux oublis provenant de personnes que je ne soupçonne au reste en rien d’antisémitisme. D’abord, le 13 juillet dernier, l’ex-secrétaire d’Etat à l’Aide aux victimes déclare, sur France info, que l’attentat de Nice est terrible, car « c’est le premier attentat qui a volontairement touché des enfants ».
    Excusez- moi: la ministre des victimes qui oublie qu’il y a eu trois enfants juifs délibérément ciblés et assassinés, c’est stupéfiant, non? Et les journalistes présents dans le studio n’ont pas particulièrement sursauté, l’un croyant même bon de préciser: « Le premier en Europe, car, malheureusement, des enfants sont touchés par des attentats de ce genre dans d’autres pays qu’en Europe. »
    Le deuxième oubli concerne la tribune publiée par des intellectuels français musulmans dans Le Journal du dimanche du 26 juillet 2016. C’est un bon texte, sur la nécessité de réformer l’islam de France, et sur la responsabilité qu’ils sont prêts à y prendre. Mais, dans l’entame de cette tribune, alors qu’ils listent les victimes des attentats des dernières années -« caricaturistes, jeunes écoutant de la musique, couple de policiers, enfants, femmes et hommes assistant à la célébration de la fête nationale, prêtre célébrant la messe »-, ils ne disent pas un mot des victimes juives, de Merah ou de l’Hyper Cacher.

    « Un malheureux oubli », ont-ils fait valoir par la suite. Ça signifie quelque chose, un oubli. On n’oublie jamais un rendez-vous d’amour, mais on oublie parfois un rendez-vous chez le dentiste! Cet oubli-là, dans cette tribune, m’a beaucoup attristée. Dans un texte en réponse, Philippe Val a émis l’hypothèse que cette omission avait été consentie pour ne pas heurter la partie minoritaire des musulmans qui ne veulent pas entendre parler de juifs.
    Est-ce l’explication? En tout cas, il faudrait tout de même que l’on cesse de s’aligner sur cette minorité intolérante! Dans certains quartiers, elle dicte tant sa loi qu’il ne fait pas bon y être juif. Et des proviseurs d’établissement public s’y voient contraints d’orienter les enfants juifs vers les écoles confessionnelles, faute de pouvoir assurer leur sécurité dans cette enceinte de la République.
    « Qui mène ce combat aujourd’hui? »
    N’y a-t-il pas, parallèlement, un mouvement de communautarisation des Français juifs?
    C’est vrai pour une partie d’entre eux. Mais il y a bien d’autres communautarismes qui ont émergé depuis les années 1990. Et c’est cette tendance générale que je regrette infiniment, car elle affaiblit le sentiment de solidarité nationale. De même, je suis toujours troublée quand je vois brandir dans les manifestations des drapeaux étrangers, fussent-ils israéliens, palestiniens, ou autres.
    Lorsqu’on parle d’antisémitisme, on entend souvent dire que la communauté juive « exagère » ou « dramatise »… Qu’en dites-vous?
    Vous vous souvenez des manifestations propalestiniennes de juillet 2014? On y a entendu des cris: « Dehors les juifs! », et même « A mort les juifs! »… Dites-moi: de quelle autre catégorie de Français entend-on scander cela dans les rues? Dans une manifestation, en plus, où l’on pouvait trouver des personnalités que l’on pensait insoupçonnables, et qui n’ont pas eu un mot de condamnation… Certains argueront que ces cris-là étaient le fait de quelques-uns, qu’ils relevaient de l’anecdote. Encore une fois, ce qui ne relève pas de l’anecdote, c’est le silence qui leur fait suite.
    D’une certaine façon, on a le sentiment que la masse silencieuse renvoie tout cela à des « affaires entre les juifs et les Arabes ». « C’est compliqué, entend-on, ils ont leurs conflits »… Depuis quand peut-on crier « A mort les juifs! » sans que ça fasse frissonner? Je sais bien que, pour les nouvelles générations, la guerre 39-45, c’est aussi lointain que la Saint-Barthélemy, mais tout de même! Où sont les gardiens de la lutte? Qui mène ce combat aujourd’hui? Tout se passe comme si depuis Ilan Halimi, on considère que l’antisémitisme est le problème des seuls juifs.
    Pour vous, on a abandonné l’antisémitisme à une gestion communautaire?
    Oh, il y a encore de grandes et belles voix qui s’élèvent, et il faut leur rendre un juste hommage. Des voix comme celles de Jacques Julliard, Marcel Gauchet, Jean-Pierre Le Goff, Michel Onfray, Sonia Mabrouk, Paul Thibaud, qui ont signé l’appel des intellectuels (1) pour exiger que la vérité soit faite sur le meurtre de Sarah Halimi.
    J’ai été très émue en entendant, dans un documentaire, le témoignage du maire de Sarcelles, François Pupponi, désespéré de ne pouvoir répondre aux souffrances des habitants juifs de la ville, hier sereins, et aujourd’hui angoissés -quand ils ne sont pas partis… Sa tristesse et sa fraternité étaient sincères, et au moins ne niait- il pas le problème. Mais oui, je constate que ces voix se raréfient. Je dis à mes concitoyens: ne laissez pas les juifs mener seuls ce combat. Sans quoi il est perdu d’avance.
    Source :
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/ne-laissez-pas-les-juifs-mener-seuls-ce-combat_1946917.html

    Xxxxxxxxxxx
    L’histoire mouvementée de la commémoration de la rafle du “Vel’ d’Hiv'” Partager (41) Tweeter

    Rubriques
    Idées
    IDÉES Tribunes Enquêtes Rencontres Controverses Livres Analyses Editoriaux Chroniques Blogs
    L’histoire mouvementée de la commémoration de la rafle du “Vel’ d’Hiv'”
    François Hollande marchera-t-il dans les pas de Jacques Chirac et Lionel Jospin ?

    Le Monde.fr | 16.07.2012 à 09h28 • Mis à jour le 17.07.2012 à 09h36 |
    Par Anna Senik, Directrice de recherche émérite au CNRS, présidente de l’ex-comité Vel’ d’hiv’ 42.
    Abonnez vous à partir de 1 € Réagir AjouterPartager (41)Tweeter
    Le 22 juillet prochain se tiendra la cérémonie officielle de commémoration pour le 70ème anniversaire de la rafle du Vel’ d’Hiv’ dans laquelle 13 152 Juifs, dont 4115 enfants, furent arrêtés par la police française de Vichy, parqués dans des conditions abominables dans le vélodrome d’hiver, avant d’être déportés à Auschwitz. Cette cérémonie du souvenir a une histoire, qui doit faire partie de notre mémoire.

    Elle n’a pas toujours été nationale. Jusqu’en 1992, la cérémonie ne concernait que les associations juives qui se réunissaient devant l’ancien emplacement du Vel’ d’Hiv’.

    Durant des décennies, les enfants des déportés et les survivants honoraient leurs morts en privé, dans le silence des pouvoirs publics sur les crimes de Vichy contre les Juifs. À la Libération, les principaux responsables de Vichy furent jugés pour haute trahison et collaboration avec l’ennemi, sans que leurs crimes antisémites soient considérés comme des motifs d’inculpation. C’est ainsi que René Bousquet, l’organisateur de la rafle, ne fut pas jugé pour ce crime. Le mot “juif” ne fut pas gravé sur les plaques commémoratives de la déportation. Les Juifs assassinés dans les camps nazis furent qualifiés de “morts pour la France, et les déportés juifs survivants, de “déportés et internés politique”.

    Le savoir établi par les historiens depuis les années 70 et le militantisme de Serge Klarsfeld ne débouchaient pas au sommet de l’État sur le besoin d’une reconnaissance officielle, pourtant seule apte à inscrire les persécutions et les crimes antisémites de Vichy dans la mémoire collective française. Ils avaient néanmoins préparé le terrain pour l’action politique qui allait suivre. Je crois pouvoir dire que l’appel lancé en juin 1992 par le Comité Vel’ d’Hiv’ 42 dont j’ai fait partie en alluma l’étincelle. C’était un groupe de 11 personnes, simples citoyens français, juifs et non juifs, issus de la société civile, nés pour la plupart avant ou pendant la guerre. L’appel à au président de la République lui demandait, à ? l’occasion du 50e anniversaire de la rafle du Vel’ d’Hiv, que soit reconnu et proclamé par lui que “l’État français de Vichy a été responsable de persécutions et de crimes commis contre les Juifs de France”.

    Une telle reconnaissance, proclamée au plus haut niveau de l’État, aurait constitué un acte symbolique suffisamment fort pour marquer à jamais la conscience nationale et permettre aux Français d’assumer une page noire de leur histoire. Cet appel n’était ni une demande communautaire, ni une demande de loi mémorielle, ni une demande de pardon. Il demandait seulement que la vérité établie par les historiens soit assumée officiellement au nom de la France.

    Le 17 juin 1992, Le Monde publiait l’appel Du Comité Vel d’Hiv’ 42. Signé par deux cents intellectuels et anciens résistants, il fit l’effet d’une lame de fond dans la société française, Il reçut des milliers de signatures. Devant le déferlement de commentaires qu’il suscita dans la presse, François Mitterrand annonça le 10 juillet qu’il se rendrait à la cérémonie le 16 juillet et qu’il déposerait une gerbe à l’emplacement de l’ancien Vel’ d’Hiv’. Allait-il répondre à la demande de l’appel ? On le sut à la traditionnelle garden-party de l’Elysée du 14 juillet, quand il répondit au journaliste Paul Amar : “En 1940, il y eut un État français, c’était le régime de Vichy, ce n’était pas la République. Et c’est à cet État français, qu’on doit demander des comptes. Ne demandez pas de comptes à cette République, elle a fait ce qu’elle devait !”. À une autre occasion, il déclara “Bousquet a été jugé et bien jugé.”

    Le refus de Mitterrand déclencha de vastes polémiques publiques. Pour les détracteurs de l’appel, Vichy n’était qu’une “parenthèse de l’Histoire” “nulle et non avenue”, qui n’avait pas brisé la continuité de la République, laquelle n’avait donc rien à reconnaître. Ses défenseurs rétorquaient que cette thèse, d’origine gaullienne, qui datait de 1944, exonérait de tout crime les administrations et les fonctionnaires qui appliquèrent les directives d’un régime zélé vis-à-vis de l’occupant, notamment pour l’arrestation des Juifs.

    Mitterrand décida finalement de se rendre à la cérémonie du Vel’ d’Hiv’. Pour la première fois, un président de la République y assistait, au milieu d’autres personnalités officielles. Pourtant, à son arrivée, il fut hué par une partie de l’assistance. On entendit crier “Mitterrand à Vichy !”. Robert Badinter prit le micro et cria de rage : “Vous m’avez fait honte ! Vous m’avez fait honte en pensant à ce qui s’est fait là, vous m’avez fait honte ! […] Taisez-vous !”.

    Le président déposa sa gerbe, mais il ne parla pas.

    Il aggrava même son refus en faisant déposer une gerbe sur la tombe de Pétain le 11 novembre suivant, au nom de la République française.

    Suite à l’émotion suscitée par son attitude, François Mitterrand promulgua le 3 février 1993 un décret “instituant une journée nationale commémorative des persécutions racistes et antisémites commises sous l’autorité de fait dite “gouvernement de l’Etat français (1940-1944)”.

    Cet énoncé ne disait pas toute la vérité. Il ne mentionnait pas les crimes de Vichy, mais uniquement des “persécutions racistes et antisémites” commises sous une “autorité de fait”. Contorsion stylistique pour ne pas dire que Vichy fut un État réel, servi loyalement par son administration quasi unanime, et non par une bande de malfrats mise en place par l’Occupant allemand, et qui aurait été imposée par la terreur à une population non maréchaliste. Et surtout le mot “juif” était absent.

    Le 17 juillet 1994, Mitterrand assista à la cérémonie nationale qu’il avait instituée, mais il ne prononça toujours pas une seule parole.

    C’est le nouveau président, Jacques Chirac, qui fit la déclaration officielle tant attendue, le 16 juillet 1995, pour le 53e anniversaire de la rafle. Il appela sans détour un juif, un juif, et il considéra même que la France, quand elle eut à sa tête l’Etat français de Vichy dirigé par Pétain “accomplissait l’irréparable”. Une fois pour toutes, ce discours mit fin à un demi-siècle de non-dit.
    Si le président François Hollande se rend sur les lieux de la rafle pour le soixante dixième anniversaire de la rafle, on peut espérer qu’il se situera sans ambiguïté dans la tradition ouverte par Chirac en 1995 et confirmée par Lionel Jospin en 1997.

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/07/16/l-histoire-mouvementee-de-la-commemoration-de-la-rafle-du-vel-d-hiv_1733317_3232.html#WAV1Lgs2UAfrspip.99

  36. Yéhoudi dit :

    ras le bol de voir la gueul de Aoun depuis une semaine

    alors pour vous proposer cet émouvant KOL NIDRE je suis venu faire un tour chez Makroude

    http://www.jforum.fr/kol-nidre-chante-par-enrico-macias-video.html

    beau, instructif,émouvant

    demain soir ce chant retentira dans les synagogues du monde entier

    et nous l’ écouterons tous avec la même émotion, avec le souvenir poignant de tous ceux des notres qu on a obligés a se convertir

    veinards d’ Ashdod! votre ville abrite Asher Knafo (keren hayessod 49/11)
    il a publié un magnifique livre a propos des 60 martyrs juifs de Ifrane (anti-atlas) qui a la deuxième moitié du 18 eme siècle refusèrent d’ abjurer leurs judaisme, pour adopter l’ islam, comme les obligeait l’ enkulé musulman, Bou Hlassa, sous peine de mort

    ils se précipitèrent d’ eux mêmes dans le brasier

    késski zon pu faire chiller notre peuple les uns et les autres !!

    le meilleur des Peuples sur terre, et au crépuscule de ma vie , j’ en suis totalement convaincu

  37. szmolski dit :

    [email protected]
    28 septembre 2017 a 19:37

    Je connais ce chant Kol nidré, mon père l’écoutait, il faut dire que chanté par EM je m’attendais à un parfum plus prononcé de merguez, mais à ma surprise c’est pas mal du tout, sauf qu’on a l’impression que dehors il fait un soleil de plomb, alors que chanté par un ashk ça donne immédiatement envie de sortir son manteau de fourrure pour se protéger de l’hiver russe :ptdr:

    Je m’y connais en musique, il y a une différence entre les lignes de gammes orientales d’Europe centrale et sud-est orientale et celles du Maghreb, ce qu’on appelle improprement en musicologie “le son turc” qu’on retrouve dans la musique klezmer et les divers folklores d’Europe centrale (Roumanie, Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Bulgarie, Grèce etc), en faite il s’agit pas réellement de gammes turques qui sont différentes mais d’orientalismes musicaux né de l’influence musicale de l’empire ottoman sur les folklores d’Europe centrale et des Balkans.
    Cependant je n’ai pas souvenir si le chant religieux juif aurait conservé des gammes datant de l’Israël antique, c’est bien possible, il me semble avoir lu quelque chose sur ce thème.
    Le klezmer lui était considéré par les juifs pratiquants comme une “musique vulgaire” de “loser/vagabonds” alors qu’elle est très ancienne, environ 400 ans. La musique hassidique (de fête) c’est encore une autre branche mais née en Ukraine et qui semble se dénoter sensiblement du klezmer.

  38. Yéhoudi dit :

    salut Chmoulik

    bonne nouvelle!

    les “harragas” algériens , commencent a quitter l’ Algérie!

    je pense que nous en aurons quelques milliers d’ içi Noel

    xxxxx

    “Migrants : vague soudaine d’émigration clandestine algérienne vers l’Europe le 28/09/2017
    21h48

    191 candidats à l’émigration clandestine en Europe ont été arrêtés en une journée au large de plusieurs villes côtières algériennes. Un phénomène qui prend de l’ampleur. Sans doute le signe d’une société bloquée et d’une économie en difficulté avec la chute des cours du pétrole.

    xx

    on dirait que les flics algériens ont des instructions pour qu ils ne rejoignent pas la France

    Dommage; on manque cruellement de médecins, d’ architectes, de professeurs ,de physiciens, de poètes, de plombiers, de Marabouts…..bref! on manque de tout ce qui pourrait venir d’ Algérie enrichir la France et on empêche ces futures “CPF” d’ entrer chez nous !!

  39. szmolski dit :

    [email protected]
    28 septembre 2017 a 21:58

    C’est un grand problème, si tu pouvais voir en Belgique, il y a des musulmans et des africains de tous les côtés, chez nous c’est inverse de la France, les gens plus aisés vivent plutôt dans la première couronne périphériques des villes et les immigrés (généralement assistés, je dirais en moyenne à 60%) dans le centre vétuste et les logements sociaux mal entretenus, il en résulte que quand tu sors tu as l’impression qu’il n’y a plus que 3 belges de souche pour 7 immigrés, à vrai dire je m’en ficherais si c’étaient pas des fouteurs de merde et que ça reste modéré, mais là on assiste très clairement à un remplacement de populations avec non assimilation à la clé, pour moi c’est triplement invivable, problème culturel, je vois mon mode de vie et ma nourriture remplacés par des commerces musulmans (boucheries, boulangeries, épiceries), puis vient l’insécurité et enfin l’islamo-gauchisme antisémite que ces gens véhiculent. En matière d’immigration mal régulée la France était 20 ans avance sur les belges, je me rappelle il y a encore 25 ans lorsque je me rendais en France j’étais à chaque fois effrayé, maintenant (principalement à cause de l’UE) la situation est devenue la même en Belgique qui n’était qu’au tiers du chemin de cette situation, à l’époque le pays avait des frontières, moi quand j’ai connu la Belgique des années 70 où l’on demandait encore des passeports à l’entrée même pour les français, maintenant je vois toute la société belge partir à la dérive. Hier j’ai refusé (ou plutôt) reporté une proposition d’emploi pour des raisons de santé, mais aussi avec en arrière-plan l’idée je ne sais pas si je vais pouvoir continuer à vivre en Belgique, cette atmosphère de tiers-monde hostile m’est devenu insupportable, et tu dois voir en Allemagne, il y a un train qui relie les deux pays à deux villes proches, il est bondé d’africains et de musulmans, c’est une véritable marabunta, en faite faire ses courses est moins cher en Allemagne et le train coûte rien, d’ailleurs quand on descendent du train la police allemande surveille ce seul quai où s’arrête le train belge, je suis persuadé qu’il y a des familles qui vivent des deux côtés de la frontière, le moindre filon est exploité, la politique de Merkel est une véritable catastrophe, il y a 3 ans j’ai vu en Allemagne des barbus musulmans qui avaient étalé un stand avec des corans traduits en allemand, je t’assure en plein centre commercial de la ville, j’en croyais pas mes yeux, c’est dommage que j’ai pas pris des photos.
    Les premiers coupables de cette situation c’est pas les immigrés mais le pouvoir politique qui se fiche des citoyens qui ont votés pour eux, je suis le premier à aider un africain ou n’importe quel autre immigré, il faut en faite beaucoup de courage pour quitter son pays qui plus est avec une peau noire, mais là on assiste à un phénomène tout à fait anormal, c’est ni plus ni moins une véritable invasion alors que la Belgique francophone croule sous le chômage, les trois villes principales ont en moyenne autour des 25% de chômage, c’est énorme, c’est donc totalement incompréhensible pourquoi le politique laisse faire???

  40. trublion dit :

    enrico qui chante ashké, avec un hébreu approximatif …
    autant laisser les ashkés s’exprimer :
    https://www.youtube.com/watch?v=K9NsP2Ud8fQ
    bonne fete de kipour à tous, méhila de ceux qui se sont senti blessés par un commentaire indélicat .

  41. trublion dit :

    kol nidré c juste l’annulation de ses promesses ou serments non tenus …
    au maroc, le chant typique de kipour est lekha eli techoukati
    https://www.youtube.com/watch?v=R0US0N_fTNA
    des paroles sublimes de poésie.

  42. szmolski dit :

    [email protected]
    28 septembre 2017 a 23:25

    Non, chanté par EM ça apporte un peu de couleurs d’azur et d’espoir, ça respire l’aboutissement, chanté par un ashk je vois instantanément des barbelés, des wagons et des ombres fuyantes dans des rues glaciales, ça me fait même penser l’opération Barbarossa ou l’invasion de la Pologne en 1939, c’est tellement négatif, on dirait qu’il faille prendre son abonnement obligatoire pour la souffrance :ptdr:

  43. szmolski dit :

    L’autre jour mon frère m’a téléphoné avec une voix chevrotante et plaintive comme si on lui avait arraché une jambe (avec ce côté très ashk), j’ai cru un moment qu’il avait eu un accident, en faite c’était pour me demander si je pouvais l’appeler le lendemain matin car il a eu une note de 100 euros de téléphone à cause de ses coups de fils à l’étranger :ptdr:

  44. Marock dit :

    il n’y a plus que 3 belges de souche pour 7 immigrés…

    Heuhhh…dites moi, szmolski, c’ est wallon ou flamand comme blaze ?

  45. szmolski dit :

    [email protected]
    28 septembre 2017 a 23:52

    Oui, dans les centres villes des agglomérations francophones, les belges de souche habitent en périphérie et les immigrés dans l’hyper-centre, ce qui explique qu’au minimum la moitié des personnes voir 7 personnes sur dix qu’on croise dans la rue viennent de pays exotiques ou de la méditerranée (Europe du sud comprise).

  46. Sigismund dit :

    Quand tu descends à la gare du midi, à Bruxelles, tu es le seul européen. C’est impressionnant. Les chauffeurs de taxi écoutent al-m’abat ou al- Jazeera en braillant.

  47. Sigismund dit :

    Al-manar pardon.

  48. trump dit :

    @Yehudi,

    boutef a trépassé oficiellement ???

  49. Yéhoudi dit :

    confession d’ un ex rédac chef de Haaretz

    xxxxxx

    avant la Journée de Kippour, je prie Dieu en ces termes : pardonne-moi Dieu de miséricorde pour avoir pendant de nombreuses années fait partie de cette gauche emplie de haine. Et merci de m’avoir ouvert les yeux pour voir la lumière de la Vérité et différencier le mal du bien. Et quel plaisir ô Dieu, de vivre dorénavant sous les ailes de ta grâce et de ne plus tendre l’oreille à ces grognements de mensonges de ces gens du juridisme mesquin et des Droits de l’Homme dévoyés qui s’efforcent à intimider et à imposer la peur aux amants de la Terre d’Israël.
    Confond la langue de ceux au sein de la gauche qui haïssent les implantations et détestent les conquérants du pays. Et donne-moi la ténacité à poursuivre à faire entendre d’une voix claire et limpide la Vérité que tu as implantée en moi. Et pourvu que je me tienne droit dans ma foi, comme Benny Katsover ce héros, solide comme un chêne sur le sommet de la Samarie, et d’aimer sans jamais m’assouvir cette Terre étendue et promise.

    xxxxxxxxxxx

    a photocopier et a glisser dans le sidour de Yom ha kipourim de tous les gauchos de votre syna et d’ ailleurs !!

  50. Yéhoudi dit :

    salut Doc

    pas de panique!

    il défuncte régulièrement deux a trois fois par an

    exemple: “ALGERIE: MORT DU PRESIDENT BOUTEFLIKA LE 02/07/2017 A …
    Vidéo pour “bouteflika mort novembre 2016″▶ 0:24
    https://www.youtube.com/watch?v=qa_24j5WIrc
    14 nov. 2016 – Ajouté par Mehdi Cheniti
    Bouteflika mort en Algérie suite a un coma prolongé de plusieurs … La vidéo a été envoyé le 14 Nov 2016

    xxxxxxx

    tans que les marionettistes milliardaires du FLN qui mettent l’ algérie en coupe réglée, ventripotents généraux sexagénaires qui avaient 8 ans lors de l’ ALN … ( en France et en suisse) ne lui auront pas trouvé un successeur acceptable par consensus général (oui, mon Général !! 😆 ) il continuera a etre intubé et le peuple algérien entubé !! 😆

  51. szmolski dit :

    oblivion (Astor Piazzolla) par Gidon Kremer —> Ach…c’est dingue la musique, je dirais c’est divin https://www.youtube.com/watch?v=Gg__yDK-0rk

  52. trublion dit :

    merci chmoulik pour cette version magique que je ne connaissais pas.
    on danse sur cette musique.
    voici en version jazzy, le soir avant d’aller au lit
    https://www.youtube.com/watch?v=RgX7PuC5DBY
    bonne fête de kippour

  53. trublion dit :

    quelle a été l’influence des juifs du chtetel sur le tango. les spécialistes n’en parlent jamais, pourtant le lien est indéniable.

  54. szmolski dit :

    [email protected]
    29 septembre 2017 a 13:29

    Oui effectivement, les juifs font partie de cette poignée de peuples qui ont apporté beaucoup à la musique, mais ce sont pas les seuls, ayant moi-même été musicien j’ai fréquenté toute ma vie les tziganes, tu ne peux pas t’imaginer le talent de ces gens dans pratiquement tous les styles musicaux excepté la musique dite savante, ils ont vraiment reçu un don de dieu, c’est malheureusement un apport immense qui reste dans l’ombre, je trouve ce manque de reconnaissance injuste, ils ont influencés notamment dans la musique espagnole, hongroise, roumaine et russe, cette dernière est tellement imprégnée de rythmique tzigane que la musique russe est quasi 50% tzigane, elle est née au 17ème siècle de la fusion avec le style rom, ils ont même influencé le klezmer et le jazz.
    Sinon au niveau de la musique savante les allemands nation hautement intellectuelle domine avec les pays slaves et les pays asiatiques du sud-est très forts en interprétation.
    Oui comme tu dis le tango avait pris de l’essor en Europe de l’est dans les années 20/30, probablement il a eu une influence sur le style argentin https://www.youtube.com/watch?v=5ha92yBAB-c

  55. szmolski dit :

    [email protected]
    29 septembre 2017 a 13:29

    Sinon tu vas rire, jettes un oeil ici sur l’interminable liste des musiciens et compositeurs juifs d’ex Union Soviétique et de Russie contemporaine.

    https://www.youtube.com/watch?v=XjpRWCzdLtA
    https://www.youtube.com/watch?v=jx6uMxAofZs

  56. szmolski dit :

    [email protected]
    29 septembre 2017 a 13:29

    Je mets le dernier lien ici sinon ça bloque
    https://www.youtube.com/watch?v=5HHE8Oq-Xxo

  57. Yéhoudi dit :

    a 1, 46 Mn, je préfère ce Général Polkovink, Juif 3 étoiles et la floppée d’ autres héros juifs militaires de l’ Armée Rouge

    https://www.youtube.com/watch?v=cQ4gHQVC4sc

    un million des fils, et petits fils de ces soldats héroiques ont rejoint Israel

    Putine sait trés bien ce que valent les descendants de tels braves Russes…

  58. trublion dit :

    Merci Chmoulik, pour cette perle, la musique et les paroles sont exactement dans le style de l’époque.
    Bien sûr Yehoudi, les russes, avec la aliya récente, ont énormément apporté au niveau social d’Israël.
    Mais déjà, avec les chansons russes qui accompagnent ces vidéos, on peut mesurer l’apport des russes des premières aliya, aux titres de noblesse de la musique israélienne.
    Pour en revenir à l’Argentine, qui était au début du 19e quasiment déserte, le baron Maurice de Hirsch, qu voulait une solution au pogrom concrète et immédiate (Israël était invivable à cause de la malaria qui tuait les colons), a construit des colonies et des villes en Argentine pour les juifs et les a formé au travail de la terre. Ces villes existent encore. Les juifs d’Argentine sont essentiellement ashkenazes et étaient déjà là lors de la naissance du tango au début du 20e, à Buenos Aires.

  59. Marock dit :

    Smolsky, cesse de rêver de tes musiques soviétoques.

    Apprend plutôt le nouvel hymne de la Belgique.

  60. benkahloun67 dit :

    en parlant de musique j aime beaucoup celle la
    https://www.youtube.com/watch?v=-wgYnYSg3Zs

  61. benkahloun67 dit :

    alors la special pour szmolski
    https://www.youtube.com/watch?v=-wgYnYSg3Zs

  62. szmolski dit :

    [email protected]
    1 octobre 2017 a 16:21

    Je n’écoute pratiquement pas de chansons francophones et encore moins de chanson anglophones, c’est très rare, j’ai été élevé dans une autre culture et une autre époque, lorsque j’étais musicien j’ai même refuse des offres et perdu de l’argent parce que je n’aimais pas ce style, malheureusement excepté l’Espagne et quelques exceptions de-ci de-là la musique d’Europe de l’ouest ne m’a jamais vraiment intéressée ni intéressée mes parents d’ailleurs, c’était également le cas des derniers juifs nés en Europe de l’est que j’ai connu dans les années 70. Si j’avais fait une carrière musicale sérieuse j’aurais été contraint de m’expatrier, quand j’avais 13 ans un couple de musiciens juifs-lituaniens voulaient me prendre en charge pour m’envoyer m’initier au violon à Moscou.

  63. szmolski dit :

    à 2’50”, le mariage du fils du rabbin de Londres :ptdr:
    https://www.youtube.com/watch?v=1hMpUhrRTfQ

  64. AYIN BEOTHY dit :

    szmolski, dans cette vidéo que tu nous as offerte plus haut :
    https://www.youtube.com/watch?v=8RbOFG6sJ6E
    as-tu bien regardé le visage et les gestes de la mariée ?
    Pas vraiment heureuse, la jeune fille…
    seuls les hommes s’amusent, visiblement…

    Désolée, je préfère YOM le clarinetiste, et de loin !

  65. szmolski dit :

    AYIN [email protected]
    2 octobre 2017 a 23:28

    De toute façon le judaïsme c’est toujours des emmerdes :ptdr:

    Non blague à part, je pense qu’il n’est pas bon de comparer les philosophies de vies entre communautés, franchement tu crois qu’une femme plus moderne est nécessairement plus heureuse en s’engouffrant le matin à 7h dans le métro les yeux injectés de fatigue pour se flanquer derrière son bureau? Je ne crois pas qu’un mode de vie (dans la mesure où elle ne draine pas la violence) aie la leçon à donner aux autres, je crois qu’ils ont tous leur raison d’être, cependant je suis d’accord qu’il doit toujours exister une porte de sortie, c’est à dire le choix, lorsqu’un mode de vie ne convient pas à une personne.
    Moi je suis très méfiant vis à vis de l’imagerie de ce que devrait “une existence épanouie standard”, chaque aspect de la vie a ses revers et ses difficultés. Les hassidiques sont tout sauf des matchos, cette séparation hommes/femmes n’a rien avoir avec ce que font les musulmans, ça n’a pas du tout la même signification, je suis persuadé que sans les religieux en général, peu importe leur rite, les juifs seraient déjà perdus et enterrés 100 pieds sous terre. Moi j’ai une vie horrible, c’est à dire je suis moralement à l’antipode de ces hassidiques et quelque part je ne suis même pas juif puisque ma mère ne l’est pas, pourtant je les admire, ils sont les gardiens d’un savoir immense et peut-être les seuls gardiens de la flamme de l’humanité toute entière, leur absence totale de trajectoire face aux regards de ceux qui les regardent les yeux effarés est admirable, ils ont une force et une fierté de ce qu’ils sont inouïes.

  66. szmolski dit :

    AYIN [email protected]
    2 octobre 2017 a 23:28

    erratum: leur absence totale -d’inclinaison- de trajectoire (…)

  67. AYIN BEOTHY dit :

    szmolski, ce n’est pas une philosophie de vie que j’aurais comparé à une autre, pas du tout.
    C’est juste une désolation polie et toute personnelle qui m’a frappée.
    Quand je suis venue à Toulouse, la seule école maternelle juive était (est toujours) dirigée par des Loubavitch. J’y ai mis ma fille, en continuité de son école maternelle de Montrouge, et on est devenus amis. Les photos des mariages de leurs nombreuses filles sont affichées chez eux : les visages sont rayonnants. Les filles comme les garçons. J’allais souvent aux exégèses de la torah faites par la matriarche, je recommence depuis qq mois. Au fil de la conversation, elle me disait il n’y a pas longtemps qu’elle ne me ferait jamais aucune remarque. Sous-entendu : sur mon habillement androgyne et autres détails. Je suis d’accord avec toi sur le rôle essentiel des religieux juifs. Même si je suis toute prête à me disputer avec une bonne part d’entre eux ! Eve n’était pas la cote d’Adam, mais son côté. L’erreur de traduction des Septante fut délibérée – composer avec la misogynie grecque – mais dans la traduction du rabbinat d’aujourd’hui, l’erreur est toujours là ! Cela dit, pour comprendre la réponse des Hébreux au Sinai : “nous ferons et nous comprendrons”, dans cet ordre, il m’a fallu l’expérience des arts martiaux…

  68. AYIN BEOTHY dit :

    Pour répondre qq chose à tes remarques sur la conscience et le temps, szmolski, oui la conscience est élastique. J’ai vécu en frôlant des accidents des instants où tout se ralentissait à l’extrême. J’ai une fois rêvé plusieurs existences entières dans l’espace d’une nuit. Mais pour moi, c’est en inventant le temps que Ha Schem a permis l’existence de l’espace, de l’univers lui-même. Si le temps n’existait pas, tout serait là au même point simultanément. Un cabbaliste à qui je posais la question m’a dit la même chose. Quant à la sensation d’être éternel, si elle s’attache à la vitalité animale, c’est de l’ignorance qui se dissipera : un jour vient où on sait que tel qu’on est, on va mourir. Mais une partie est éternelle. J’ai eu l’occasion de constater la véracité de la réincarnation.

  69. trublion dit :

    la réincarnation n’est que l’éternité de la mort

  70. Désiré dit :

    J’en déduis que la vie ici-bas c’est la mort et que la vraie vie commence après ?

  71. Dan dit :

    @Smolski je voudrais vous dire que je vous trouve très intéressant et vous remercie pour vos postes qui m’apprenent beaucoup de chose. Pareil @ Élie de Paris. Smolski vous étés quelqu’un de bien.

  72. trublion dit :

    la vie c’est être ici bas (?) pour témoigner et s’émerveiller de la création de Notre Grand Patron. la mort c’est quand ça cesse. notre cerveau n’est pas disposé dans ses circuits à accepter que ça s’arrête, tout simplement.

  73. szmolski dit :

    [email protected]
    4 octobre 2017 a 12:49

    Tu as une vision trop matérialiste de l’existence, si nous avons le sentiment d’être éternels c’est parce que nous savons certaines choses de manière innée, si le faite que notre être ne parvient pas à concevoir qu’on puisse un jour cesser d’exister n’est à mon avis pas une question de circuits manquants dans notre cerveau, le sentiment d’infini par-exemple procède par le même canal, tout le monde sait que l’univers est infini sans devoir le vérifier, tu construirais même mentalement un mur pour le limiter, la logique de ton cerveau sait instantanément que c’est impossible.

  74. szmolski dit :

    AYIN [email protected]
    3 octobre 2017 a 23:21

    Je ne sais pas si nous sommes réincarnés, peut-être que oui peut-être que non, ou peut-être quelques fois avant de rejoindre une autre dimension, je ne veux pas aller au-delà de ce que mon cerveau capte et que mon âme sait, je tiens aussi compte de la science, techniquement parlant l’espèce humaine pourrait disparaître, ça invalide donc automatiquement la réincarnation illimitée dans le monde que nous connaissons, si du coup sur terre il n’y a plus personne la réincarnation devient impossible, du moins sur terre, de même cette dernière pourrait disparaître, il semble que ce sera le cas puisque le soleil devrait s’éteindre, quand je parle d’éternité c’est pour moi quelque chose de plus vaste et de plus transcendant. Les gens disent souvent “on ne vit qu’une fois”, si tu réfléchis bien et que tu ouvres les antennes de ton âme tu te rends compte que ce n’est pas logique, en effet, si au delà de ce “une fois” et avant ce “une fois” il n’y avait rien, ce “une fois” n’aurait même jamais pu exister, créer quelque chose même une fois à partir du rien ou de quelque chose qui n’a pas déjà été n’a aucun sens, une fois c’est jamais.

  75. Désiré dit :

    Dans la réincarnation il y a l’idée d’une répétition à l’identique de nous-mêmes comme une photocopie .
    Cela me paraît une illusion de l’égo .

  76. trublion dit :

    cher Chmoulik
    j’ai réglé pour moi définitivement cette question en décidant que c’en n’était pas une. Se poser une question est déjà un choix et un cadre de pensée. on ne se pose par exemple jamais la question du pourquoi le café est brun-noir, et la réponse, pour les curieux qui se pose cette question, n’est pas d’un enjeu indispensable. on peut très bien vivre sans avoir la réponse exacte et vraie. et bien pareil, j’ai décidé que pour cette question, sur le comment et le pourquoi de la mort, la réponse n’est pas si importante. seul m’importe ce que je fais de ma vie ici bas.

  77. AYIN BEOTHY dit :

    @Désiré, la répétition à l’identique, c’est TON idée – à toi tout seul !
    @trublion : voilà une conclusion intéressante !

  78. szmolski dit :

    Je me rends compte à quel point nous sommes tous démunis devant le mystère de la vie (et de la mort), mais bon, vu que le seul peuple au monde à penser que la vie a un sens sont les juifs, l’adresse pour ce genre de discussion ne doit pas être trop mauvaise :ptdr:

    Je suis dans une solitude épouvantable, j’ai le moral dans les chaussettes et j’ai pas d’argent, peu importe comment je retourne les données de mon existence je ne vois pas pourquoi ma vie se terminerait bien, même dans mes rêves, je me suis réveillé à 4h30 du matin énervé parce que dans mon rêve la guichetière refusait de me délivrer mes 900 euros que je venais de gagner au lotto, j’étais dans un pays étranger, elle ne voulait pas faire le virement, pour remplir ses documents de virement il lui fallait absolument un code postal à 5 chiffres, or les codes postaux belges n’ont que 4 chiffres, voilà à quoi je rêve, évidemment mon père était dans les parages :ptdr: c’était ses chiffres que j’avais joué en catimini 5 minutes avant la fermeture des paris.
    La semaine passée j’ai vu mon frère qui me racontait que mon père avait ouvert une boutique à Bruxelles, 2 ans après il ne savait plus payer le loyer et s’engueulait avec le propriétaire flamand de la la baraque, dans le tiroir traînait encore une photo où on les voit tous les deux bras dessus bras dessous fêter l’ouverture du magasin.
    En Allemagne c’était pareil, soit 5 ans après l’ouverture de son magasin nous avons du quitter le pays avec le fisc aux trousses, dans la famille nous avons tous un problème avec les impôts.
    J’aimerais tant apporter une bonne nouvelle avant que nous terminions tous à l’hospice avec des tuyaux dans le nez et le derrière, ça n’aurait pas été beaucoup demander que dieu fasse un seul signe pour rassurer l’humanité, un seul geste, je suis sûr que certains ont au moins eu droit à un demi malheur, par-exemple un aveugle qui gagne au lotto, il faut dire que dans ce cas de figure c’est une perspective terrible de se dire que non seulement ça ne changerait pas grand chose à sa vie mais qu’en plus il ne verrait jamais son argent.

    Soit revenons à nos moutons, je pense qu’il est impératif d’apporter la bonne nouvelle, en tout cas que quelqu’un l’apporte car il règne un silence assourdissant, il y a tant de souffrance sur terre et le maître du monde semble rester muet (du coup j’entends des cloches tinter dans le lointain), ce vide est terrifiant, nous sommes tous dans un immense couloir de la mort d’où on ne peut échapper avec pour seul point de repère le compte à rebours cynique de nos rides, demain je vais aller à la pharmacie demander une pommade contre la mort :ptdr: pourquoi pas? Mon père s’y est bien un jour rendu avec un tube de mayonnaise, il l’avait confondu avec le tube de Daktarin anti-mycosique qui était malencontreusement déposé à côté.

    Je pense qu’il est grand temps d’apporter une réponse à nos existences, si le bébé rit avec la lumière divine dans les yeux c’est qu’il y a quelque chose à comprendre et à faire.

  79. trublion dit :

    Chmoulik, vous avez hérité de votre père l’humour juif, et c’est le plus beau cadeau qu’il a pu vous faire. c’est la partie du verre à moitié plein, quelle chance, c’est mieux que le loto.
    voyez vous l’inconvénient avec la posture que vous prenez vis à vis de la vie et de la mort, est que vous oubliez de vivre heureux l’instant. ce que fait le petit bébé naturellement en souriant avec ses yeux brillants, il est dans l’instant. et c’est lui le secret du bonheur de la vie : vivre dans l’instant présent. et pas se soucier des tuyaux futurs. chaque instant est un verre à moitié plein, chercher la partie pleine et ne pas penser à celle qui s’est vidée.
    dans le désert, les hébreux n’avaient le droit de ramasser la manne que pour un seul jour …, pour la suite, c’est comme les battements d’ailes du papillon, tout peut se jouer à partir de presque rien, y compris se transformer soit même sur la valeur que l’on donne à chaque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Edouard Philippe: “en France, les antisémites tentent toujours de se justifier avec de nouveaux prétextes”

Read More →