Jérusalem: un chauffeur musulman transforme son bus en “souccah mobile” | JSSNews

Jérusalem: un chauffeur musulman transforme son bus en “souccah mobile”

Publié le : 10 octobre 2017

Cette semaine, les Yerosolomitains ont aperçu un bus de la compagnie Egged habillé pour ressembler à une souccah joliment décorée au niveau des roues, avec une toiture en bambou…

L’homme derrière la charmante soukkah est un chauffeur qui conduit sa ligne de bus quotidienne dans les rues de Jérusalem: Ihab, un habitant musulman du quartier de Ras al-Amud (Ma’ale Zeitim) dans la ville sainte.

Ihab a déclaré que son but était d’améliorer les relations avec ses passagers… affirmant qu’ils sont souvent “tendus.”

Ihab a acheté les décorations avec son propre argent dans un magasin du quartier juif et a passé trois heures à les suspendre avec soin dans son bus.

Les passagers ont été enthousiastes !

Ce n’est pas la première fois qu’Ihab a décoré son bus pour une grande fête juive. La dernière fois, il a placé une table de seder au milieu de son bus pour Pessah.

La fête de Soukkot, aussi connue sous le nom de Fête des Tabernacles ou Fête des Cabanes, commémore le voyage des Juifs à travers le désert en route vers la Terre Promise depuis l’Egypte.

Par Jeremyah Albert – JSSNews

15 Réponses à Jérusalem: un chauffeur musulman transforme son bus en “souccah mobile”

  1. sweiller Répondre

    11 octobre 2017 a 07:51

    Très sympa !
    Je me rappelle un enseignement entendu de Manitou, z’l :
    Il y a des Justes dans toutes les nations mais il n’y a qu’une nation juste, Israël !

  2. Yéhoudi Répondre

    11 octobre 2017 a 09:13

    ce brave homme est en plein accord avec la signification de son prénom : Ihab (i7ab)

    qui a deux sens en Arabe, d’ une part il signifie “don” et d’ autre part “respect” “vénération”

    Allah ya7afdhèk ya i7ab :lol:

  3. szmolski Répondre

    11 octobre 2017 a 11:56

    Les séfarades semblent chaque fois être ravis dés que quelque chose de positif émane des arabes, leur séjour au Maghreb a tissé des liens avec l’univers arabe et sa langue qui moi me sont totalement étranger, la première fois que j’ai été en France ce qui m’a frappé c’est la perception du monde juif chez le français moyen non juif, il est systématiquement assimilé à la culture orientale d’Afrique du nord alors qu’en Belgique et dans les pays non latins il est assimilé à l’Europe de l’est, chez nous la presque totalité des juifs-belges sont d’origine polonaise et russe, je me rends compte une fois de plus que la France est un pays appartenant essentiellement au monde juif séfarade. Je me sens en famille parmi les séfarades, je sens le lien ancestral, par-contre dés qu’ils commencent à sortir leurs couscousières, leurs locutions arabes et leurs chemises espagnoles j’ai envie de prendre mes jambes à mon cou :ptdr: du coup je pense à mon grand-père, une sorte d’hébreu blond assis à sa table devant sa gelée de carpe et une assiette de croûtons de saindoux (de canard) la bouteille de schnaps jamais loin, il avait constamment un petit verre dans le nez et l’appartement sentait l’oignon et les carottes, quand il est mort j’ai hérité de ses phylactères en cuirs de l’époque Nicolas II et d’une liasse de roubles de 1895, et maintenant je dois me farcir vos joyeusetés arabes :ptdr: allez je vais faire un effort…

  4. AmiedeSion Répondre

    11 octobre 2017 a 14:05

    cela fait plaisir de voir qu’il y a des mecs biens partout. Hélas, chez certains peuples, ils sont en nombre infime ! Et je n’ai pas de qualificatifs pour ceux qui renient leurs racines, comme c’est le cas de ceux, juifs, chrétiens, ou autre, qui ont relié les islamistes…

  5. Désiré Répondre

    11 octobre 2017 a 14:31

    C’est les délier qu’il ne faut surtout jamais faire , chère amie !
    Lions et relions les au contraire .

  6. trublion Répondre

    11 octobre 2017 a 15:08

    c’est super qu’il puisse avoir la possibilité pour faire un tel aménagement.
    c’est pas en France qu’un employé peut aménager ou décorer un bus comme il voudrait.
    pour qu’une souccah soit cacher, il faut être en direct sur le ciel, il a fait comment pour le toit du bus ?

  7. Yéhoudi Répondre

    11 octobre 2017 a 17:18

    Chmoulik

    ” leur séjour au Maghreb a tissé des liens avec l’univers arabe et sa langue ..

    bien sur et fort heureusement !! comme chez les Chkeunes et leurs voisins slaves

    et pourtant, tu vois, moi j’ apprécie bien un “bouffi” que je découpe avec mon couteau de poche, accompagné de Boukha (mon schnaps), ou encore de beaux morceaux de hareng fumé, baignant dans l’ huile (d’ olive) et des tranchettes d’ oignon bien parfumé… tout autant que la Minina ou les tfina de mon épouse…tiens, en ce moment même je suis en train de laisser mijoter un de ces “b’ssal ou loubiya”, avec du collier d’ agneau…comme disait ma mère “takolha fel far7 …

    mon ami arabe musulman, est cordialement invité a la dévorer avec moi
    il m’ a invité il y a peu a partager la chakchouka préparée par sa fille.. salut vieux grognon !! :lol:

    Trublion: l’ intention seule compte avec le geste de ce brave homme…

  8. szmolski Répondre

    11 octobre 2017 a 17:53

    Yéhoudi@
    11 octobre 2017 a 17:18

    Chakchouquoi?? :ptdr: “cè quèl marque dè chou”

  9. Désiré Répondre

    11 octobre 2017 a 19:30

  10. szmolski Répondre

    11 octobre 2017 a 20:08

    Désiré@
    11 octobre 2017 a 19:30

    Ah oui je vois, j’ai vu cela quelques fois dans les restaurants arabes avec l’espèce de couvercle en cône dessus, mais bon, vu que je suis un bâtard qui n’ai de compte à rendre à aucune religion je préfère en rester à mon omelette avec trois grosses tranches de lard salé grillées, par-contre ce que je fais parfois c’est des tortillas même si c’est un peu écœurant.
    Un machin qui est comique, ce sont les crêpes ashkénazes appelées bubele, (rien avoir avec les crêpes bretonnes), il y tellement d’oeufs, de beurre et de sucre qu’après une crêpe vous êtes obligé de courir 200 km pour l’éliminer :ptdr:

  11. popi soudure Répondre

    11 octobre 2017 a 20:50

    joli geste de ce chauffeur de bus musulman ..! ils ne sont pas tous anti Israël apparemment ..!

  12. Marock Répondre

    11 octobre 2017 a 21:26

    “b’ssal ou loubiya”, avec du collier d’ agneau ?
    Pas la peine de chercher un plat exotic.C’ est juste, en français, un haricot de mouton..
    Et trouver du haricot frais en octobre…

  13. Ixiane Répondre

    13 octobre 2017 a 12:04

    Ce chauffeur de bus musulman , aurait-il lu les versets de sourate qui dit que DIEU a donné la TERRE Promise à ISRAEL ???
    Voilà un musulman qui ne lit pas que les appels au meurtre du CORAN !

  14. Yéhoudi Répondre

    13 octobre 2017 a 13:07

    DésiréRépondre
    11 octobre 2017 a 19:30

    EXACT !

    MarockRépondre
    11 octobre 2017 a 21:26

    t’inquiète, des haricots frais de Paimpol a écosser, y en a toujours sur le marché, jusqu en ce moment…

  15. MK Répondre

    13 octobre 2017 a 14:27

    Si tous les Musulmans (et autres Religions d’ailleurs) pouvaient être comme lui, on aurait enfin la PAIX SUR TERRE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *