Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Arash Derambarsh devrait venir en Israël faire voter une grande loi anti-gaspillage !

By   /  16 octobre 2017  /  16 Comments

    Print       Email

Arash Derambarsh, le conseiller municipal de Courbevoie, devrait être accueilli en héros en Israël ! Et pour cause, cet infatigable militant de la lutte contre le gaspillage alimentaire, a déjà réussi à faire voter plusieurs lois, en France et à travers le monde, pour faire en sorte que les centres commerciaux ne jettent plus les produits qui arrivent à expiration sans êtres vendus.

Avant la Journée mondiale de l’alimentation, la Banque alimentaire nationale d’Israël a publié un rapport de recherche comparative sur la préservation des aliments et la réduction des pertes, montrant que les Israéliens sont parmi les plus gaspilleurs du monde industrialisé.

L’étude compare l’État d’Israël à sept pays et territoires du monde développé (Canada, États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Norvège, Singapour et plus globalement l’UE), en mettant l’accent sur les éléments suivants: législation spécifique, réglementation, campagnes de sensibilisation, recherche et subventions à grande échelle, appels d’offres et concours. Selon les résultats, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont classés au premier rang. D’un autre côté, Israël est le pays classé le plus bas dans toutes les catégories.

Le rapport a identifié trois domaines principaux où l’activité dans ces juridictions est la plus concentrée: l’action gouvernementale, l’action privée et l’innovation.

La recherche indique que la participation du gouvernement est un facteur critique dans le traitement du gaspillage alimentaire; les gouvernements doivent allouer des ressources nécessaire à la lutte contre le gaspillage alimentaire. La recherche établit également que les organisations à but non lucratif et les entreprises commerciales ont joué un rôle central dans le domaine de la conservation des aliments. En outre, les applications mobiles et les solutions de pointe sont des innovations prometteuses où un impact efficace peut être réalisé.

Le rapport conclut qu’Israël bénéficierait d’une collecte systématique de données, d’une stratégie gouvernementale sur la préservation des aliments et la réduction des pertes, et de l’innovation dans le domaine de la conservation des aliments.

Gidi Kroch, PDG de Leket Yisrael (la banque alimentaire), a déclaré: “Ce rapport prouve ce que nous soupçonnions déjà chez Leket Yisrael. Malheureusement, dans ce domaine, Israël est à la traîne de tous les grands pays développés. Dans toutes les catégories examinées, Israël est mal-représenté.”

Kroch a poursuivi:” Chez Leket Yisrael, nous travaillons sans relâche pour sauver et redistribuer la nourriture à ceux qui en ont besoin. L’année dernière, nous avons économisé plus de 30 millions de livres de nourriture. Paradoxalement, en Israël, 33% des aliments produits finissent par être mis en décharge, alors que 18% de la population souffre d’insécurité alimentaire. À nous seuls, sans le soutien et l’aide du gouvernement, Leket ne peut pas continuer à croître au rythme nécessaire pour répondre aux demandes croissantes. Tout d’abord, il nous faut une législation spécifique.”

Au cours des dernières années, Leket a préconisé que le gouvernement adopte une loi sur le don des aliments, semblable à la Loi sur le don d’aliments Bill Emerson, adoptée aux États-Unis en 1996, afin de protéger les donneurs de nourriture qui donnent de bonne foi. Nous savons qu’avec ce projet de loi, Leket Israël pourra collecter et livrer des quantités encore plus importantes de nourriture fraîche à de nombreux Israéliens vulnérables. À tout le moins, c’est ce qui est requis comme première étape pour minimiser l’écart grandissant.”

Par Ariel Melles – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

16 Comments

  1. ELIOT dit :

    La lutte contre le gaspillage alimentaire est une nécessité dans un monde peuplé de 7 milliards d’individus et de;bientôt 10 milliards vers 2050. Si nous continuons ainsi nous n aurons plus assez de ressources. Pareil pour la démographie, continuer à faire plein d enfants dans un monde bientôt surpeuplé est une stupidité sans nom. D ailleurs ce sont les peuples barbares comme les muzz qui font le plus d enfants…

  2. Yéhoudi dit :

    je crois qu il est Iranien d’ origine
    en tous cas il a toujours travaillé d’ arrache pied ….

  3. trublion dit :

    toutefois, et sans vouloir minimiser l’action de ce cher monsieur, nous sommes heureux de trouver dans les restaurants, des légumes et salades toujours frais du jour, en général, en Israël.

  4. Gerard dit :

    Et bien il a du boulot ! Je suis actuellement en Israël et je n’ai jamais vu autant de gaspillage

  5. johan dit :

    perso j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de gaspillage concernant l’eau, la clim., le plastique et l’éclairage publique en Israel.

    Eau : les douches sur les plages de T.A. et Nethanya ont trop de pression du coup on se douche avec 3 fois trop d’eau . C’est qq fois la même chose dans les hotels avec en plus des fuites aux robinets.

    Clim. : Souvent trop forte, ou clim à fond avec les fenêtres ouvertes (c’est souvent le cas dans les restaurants et magasins ).

    le plastique : il n’est pas recyclé la plupart du temps, d’où aussi la pollution de certaines zones

    Eclairage : peu mieux faire.

    Pour la nourriture je n’ai rien observé d’inhabituel, mais je ne suis pas préoccupé du pb des invendus;

    sinon, on est très bien reçu par les israéliens et on mange trop ! et C’est obligatoire pour ne pas vexer les hôtes !

    • Gally dit :

      “le plastique : il n’est pas recyclé la plupart du temps, d’où aussi la pollution de certaines zones”

      Le groupe Ela supervise les efforts de recyclage des bouteilles dans différents pays. Selon les chiffres de Ela, 77% des bouteilles israéliennes ont été jetées dans des box de récupérations spécifiques au recyclage.
      Ce taux est l’un des plus élevé au monde puisque seuls quatre pays font mieux : ceux de la Scandivanie et l’Allemagne. L’étude a également montré que 41% des grosses bouteilles en plastique (comme celles des lessives liquides) ont été renvoyés pour recyclage, malgré le fait qu’aucun box ne soit adapté à recevoir ces formats de bouteilles.

      http://www.israelvalley.com/2017/08/11/israel-a-15-000-stations-de-recyclage-de-bouteilles-plastique/

      “Eclairage : peu mieux faire.”
      L’éclairage à LED se répand partout dans le pays, aussi bien dans les maisons (j’ai converti pratiquement tous mes lustres des ampoules basse tension aux ampoules à LED, dans mon immeuble le vad a remplacé tous les éclairages d’étage par des plafonniers à LED : ils éclairent comme des brutes mais consomment 10 fois moins que les précédents) que dans le collectif (canyons, …)

      La clim, par contre, quand je vois des bureaux avec la clim à fond et la fenêtre ouverte…

  6. Disraeli dit :

    Le gâchis de la ménagère, le marchand qui oblige à prendre des quantités inutiles au marché sinon il ne vend pas, les portions dans les restaurants, le sans gêne au petit déjeuner des hôtels, tout est a réformer. Et que dire de la mère juive..

  7. Ratfucker dit :

    La cacherout est une source de gaspillage insensée: Les oeufs fécondés sont jetés, les animaux abattus présentant le moindre défaut sont éliminés, les fruits et légumes pourrissent sur pied l’année de la chmita. Le mépris pour le travail de l’agriculteur fait-il vraiment partie des valeurs du Judaïsme?

    • Gally dit :

      Tu es au courant que l’année de la chmita (à savoir laisser la terre au repos une année sur 7 [ce qui dans le cas d’un champ ne signifie pas “laisser les légumes pourrirent sur pied”, ne t’en déplaise, juste ne pas l’ensemencer] et ne pas récolter les fruits des arbres, les laissant pour toute personne (pauvre ou pas) souhaitant en recueillir une partie (3 repas maximum) et/ou pour les animaux [c’est un scandale quand un figuier sauvage n’est pas récolté au juste ?]), c’est ce qu’on fait pendant des millénaires TOUS les agriculteurs du monde, du moins avant que les engrais chimiques n’apparaissent et que l’on se mette à ruiner les sols à force de sur-production ? La jachère, ça ne te dit rien ?

      Quand aux règles de la casherout sur les animaux, je te laisse le choix de manger des bêtes malades mais ne vient pas te plaindre ensuite.

      PS : ce ne sont pas les œufs fécondés qui sont interdits (on se demande d’ailleurs bien comment ils pourraient l’être: pratiquement tous les œufs de ferme sont fécondés, seuls ceux d’élevage industriel ne le sont pas…), ce sont les œufs dont le jaune (et non le blanc) contient du sang.

      Tu ferais mieux d’éviter de t’exprimer sur des sujets dont tu ne maîtrises visiblement même pas les bases les plus élémentaires…

  8. trublion dit :

    dans les forêts du Tian Shan au Kazakhstan, il y a un immense espace de la taille de la france entière, rempli de pommiers délicieux, qui chaque année, sont gâchées et jamais récoltées …
    quel gachis !?!
    notre terre si belle est généreuse, l’eau pure y coule, et ce n’est pas un gâchis, et il y a même une terre où coulent le lait et le miel. mais ça c’est une autre histoire.
    s’il y a de la misère, c’est par le fait de l’homme.
    genese 3.17 : “la terre sera maudite de ton fait.”

  9. trublion dit :

    pour les bureaux avec la clim et la fenêtre ouverte, il faut demander à nos chers techniciens start up juifs d’inventer des climatiseurs qui renouvellent l’air, et non fonctionnant en circuit fermé. ils sont raison les israéliens de ventiler en ouvrant la fenêtre, même si ça consomme plus d’énergie, la santé prime.

  10. johan dit :

    @trublion
    cela existe déjà. Ce sont des clim à surpression d’air pour les pièces climatisées.

    @gally
    pour le plastique recyclé : j’ai des gros doute sur le taux de recyclage. Et ce ne sont pas les cages à bouteilles horribles disposées dans TA, Jéru et ailleurs qui suffisent à récolter le plastique.

    Ou alors Israel, utilise la technique consistant à ne rien trier et comprimer les poubelles à ultra-haute pression pour en retirer un “jus” ressemblant à de l’essence. (comme en Ecosse). Mais je ne crois pas.

    je n’ai pas vu grand monde trier ses déchets. tous les plagistes à T.A jettent les dechets sans tri .

    • Gally dit :

      Tu peux “avoir des doutes” (en clair traiter Israel Valley et ses sources de menteurs), comme t’imaginer que TA ou Netanya seraient représentatifs de tout le pays (b”h que ce n’est pas le cas !), moi je peux juste t’indiquer que la “cage horrible” à coté de chez moi, elle se remplit vite et est très régulièrement vidée.

  11. johan dit :

    @Gally
    d’après ton commentaire Israel Valley cite ELA, qui doit être parti prenante.

    Ce que j’ai vu ne colle pas avec 77% de recyclage. Je n’ai vu aucun geste de recyclage durant mon passage en Israel alors qu’il faisait extrêmement chaud et que les vente de boissons étaient au plus haut.
    sur les plages les repas et boissons des vacanciers sont jetés sans tri dans les poubelles. Dans les restaus rapides idem. à l’hôtel,malgré les logos environnementaux les serviettes étaient changées tous les jours (même si non jetées dans la baignoire comme le protocole le veut).
    souvent au petit-déjeuner gobelets plastiques finissant à la poubelle, idem pour les jus de fruits pressés vendus dans les kiosques , vaisselles jetables ….etc…

    Je n’ai traité personne de menteur mais je ne voies pas pourquoi je croirais plus Israel Valley que times of Israel :

    “Tel Aviv, mauvaise élève dans le ramassage des déchets en Israël
    Les habitants de la Ville blanche jettent environ 3 kg d’ordures par personne et par jour, l’UE en jette 1,4 kg”

    • Gally dit :

      “je croirais plus Israel Valley que times of Israel :”
      ToI parle de Tel Aviv (en la traitant de mauvais élève), Israel Valley d’Israël.
      Que disais-je déjà ? Ah oui : “t’imaginer que TA ou Netanya seraient représentatifs de tout le pays (b”h que ce n’est pas le cas !)”

      “à l’hôtel,malgré les logos environnementaux les serviettes étaient changées tous les jours (même si non jetées dans la baignoire comme le protocole le veut)”
      Déjà, un touriste, le “protocole”… Et sinon, si je comprends bien, tu es en train de te plaindre que l’hôtel soit pointilleux sur l’hygiène qu’il fournit à ses clients ? Adepte des huttes en terre battue et des chiottes à la sciure ?

  12. johan dit :

    Tu en perds ton latin Gally et en plus raciste ! Keep Cool !

    [Gally :

    Anyway, la politique de la maison étant

    =>

    ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →