Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Le géant laitier israélien Tnuva va payer 25 millions pour avoir truqué ses prix !

By   /  22 octobre 2017  /  8 Comments

    Print       Email

La direction de Tnuva devrait signer un accord de compromis conclu par l’entreprise avec l’Autorité de la concurrence, dans lequel la société devra payer 25 millions de shekels. Selon l’accord, Tnuva admet avoir commis des violations flagrantes sur les prix à la consommation: de fait, la société aurait arrangé ses prix en accord avec ses concurrents.

C’est l’amende la plus élevée que l’Autorité de la concurrence ait imposée à un seul contrefacteur pour infraction à la législation antitrust. La période à laquelle les violations sont attribuées sont les années 2008-2011, dans lesquelles Tnuva appartenait au Fonds Apax, contrôlé par Zehavit Cohen.

Selon l’accord de règlement, le montant de l’amende sera remboursé aux clients par carte de crédit. En plus de l’amende infligée à la compagnie, deux anciens cadres porteront aussi la responsabilité personnelle et seront forcés de payer aux caisses de l’État une amende personnelle de 75 mille shekels. L’ancien PDG Arik Shor et ancien directeur des ventes Erez Wolf, actuellement PDG de Gad Dairies.

Selon l’arrangement Tnuva admet que les prix à la consommation ont été fixé avec les réseaux de distributions (Shufersal, Mega, etc…) dans le but d’augmenter les prix à la vente.

Pourquoi est-ce problématique? Lorsque les chaînes de distribution déterminent elles-mêmes le prix à la consommation, la concurrence peut entraîner une baisse des prix, car chaque chaîne voudra attirer des acheteurs pour l’acheter. Lorsqu’une entreprise est puissante sur le marché et qu’elle fixe le prix, le distributeur ne peut plus faire jouer la concurrence en réduisant les prix des produits.

Pire, en 2011, Tnuva aurait proposé à ses concurrents des arrangements pour certains produits, comme les pots de fromage blanc.

Le problème dans ce cas provient du fait que la concurrence entre les fournisseurs conduit à la baisse des prix. Chaque fournisseur essaie d’offrir au consommateur une offre plus intéressante. En voulant un accord avec les autres, seuls les clients sont perdants.

Par Valériane de Chardonnay – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

8 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    Commèrage et Bavardage sont devenus les mamelles de JSS

    • Gally dit :

      Tu es au courant que l’explosion (le terme est adapté, notre caddie moyen avait doublé, doublé (!) en 5 ans, avant de commencer à baisser depuis 6 mois) des prix à la consommation est le principal argument qu’utilise la gauche contre Netanyaou, et celui qui marche le mieux sur les Israéliens lors des élections ? Tu as oublié la “grève du cottage” qui avait été instrumentalisée à mort par les Travaillistes ?

      Donc non, confirmer que les monopoles (tenus par des familles de la gauche, qui plus est) arnaquent l’Israélien moyen est tout, absolument tout sauf un commérage, cela fait des années que je reproche au Likoud de ne pas suffisamment s’impliquer (surtout niveau communication, parce qu’ils bataillent contre cet état de fait mais les Israéliens en sont assez peu conscient) dans ces histoires de coût de la vie.

  2. Lila Fleur dit :

    C’est encore peu a cote des degats causes aux consommateurs suite a cette fraude!!

  3. uri gold dit :

    je me rappelle tres bien qu a la macolet du kiboutz les prix n etaient pas libres, on recevait la liste de prix en meme temps que la commande

  4. Yéhoudi dit :

    donc, en gros, Tnouva va faire Tchouva ?

  5. szmolski dit :

    Les entreprises doivent s’auto-réguler selon la concurrence, si les marges bénéficiaires diminuent ça signifie qu’il y a des fournisseurs de lait en trop sur le marché, au moins un devrait disparaître.

    C’est comme l’immobilier, l’offre et la demande est en réalité trop organisée pour que les prix puissent baisser, c’est plutôt la demande et la demande des banques à des mecs qui collectionnent des Porsches, avec ces bienfaiteurs de banquiers les prix sont devenus stratosphériques, bientôt pour louer un logement il faudra signer un papier de garantie (de défaut de payement) qui prévoit l’autorisation à la banque de prélever vos organes.

  6. Blinis dit :

    Je doute que mme Fliflah Benkamoun récupère jamais le trop-payé pendant des années, et qu’elle fasse même une démarche compliquée pour une indemnité quelconque…
    Ni qu’un programme informatique soit mis en place pour rechercher tous ses paiements en carte pour recrediter les sommes exagérées.
    Ce vol restera consigné dans les annales célestes jusqu’au jugement Dernier.
    Mais comme juste sanction, une grève d’achats des produits laitiers ?
    D’autant que le lait (de vache, et non fermenté) et ses fromages est un fort pourvoyeur de diabète et autre maladie cardio-vasculaire …
    Le lait et le miel bibliques sont issus des chèvres et des dattes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →