Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Une députée israélienne “vandalise” la voiture d’une autre députée… au rouge à lèvres rose !

By   /  25 octobre 2017  /  8 Comments

    Print       Email

La nouvelle membre de la Knesset, Leah Fadida (Union sioniste), qui a prêté serment lundi, est arrivée mardi pour son premier jour de travail au parlement israélien, mais pour des raisons obscures, sa voiture a été garée sur le parking de sa collègue Ksenia Svetlova.

©https://twitter.com/JacobMagid/status/922842823363321856

Svetlova, ou l’un de ses assistants, a été surpris de trouver la voiture de Fadida à l’endroit de Svetlova et a écrit “Ne vous garez pas sur le parking des autres” avec du rouge à lèvres rose.

Fadida a ensuite publié une image du vandalisme dans le groupe WhatsApp de l’Union Sioniste, et Svetlova s’est excusée pour l’accueil désagréable de sa nouveau collègue.

“Détendez-vous, mes amis, Leah Fadida et moi sommes de bons amis, il y a eu un malentendu et je me suis excusé, nous nous sommes parlé et tout va bien”, a déclaré Svetlova.

Fadida a remplacé l’ancien député Erel Margalit, qui a annoncé sa démission de la Knesset il y a trois semaines.

Margalit est alors devenu le deuxième membre de l’Union sioniste à la Knesset à démissionner, après la démission du professeur Manuel Trajtenberg.

Par Jérémyah Albert – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

8 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    Leah Fadida et moi sommes de bons amis, il y a eu un malentendu et je me suis excusé, nous nous sommes parlé et tout va bien”, a déclaré Svetlova.

    c’est un mec, Svetlova ? parce que le Bébert jérémiades il a tout conjugué au masculin ….

  2. trublion dit :

    l’autre jour, ma place étant prise par un inconnu, je me suis mis, 2h du mat, sur une place voisine libre, en laissant un petit mot sur le pare brise … ça a fait un toin toin du diable, avec menace de crevaison des pneus et tout et tout, mais pas d’article dans le journal local, bizarrement.

  3. Désiré dit :

    Oui Trublion , votre affaire est bien plus grave que cette histoire de cornichones aigries de la knesset .

  4. Yéhoudi dit :

    ça va pas tarder a s’ entre-crever….et pas que les pneux entre Marocains et Algériens!
    je ferais bien le bookmaker 😆

    “”””””Dangereuse escalade algérienne sur le Maroc

    25 OCTOBRE 2017, 12:41

    Mustapha Tossa est journaliste franco-marocain installé à Paris, né le 28 mai 1963 à Marrakech. Chroniqueur et Editorialiste dans plusieurs … [Plus]

    Pour les chroniqueurs assidus de la très conflictuelle relation entre le Maroc et l’Algérie, les dernières déclarations du ministre des affaires algériennes Abdelakader Messahel constituent un tournant aussi dangereux qu’inédit.

    Le choix des angles d’attaque, les mots utilisés, le timing choisi… Autant d’indicateurs qui renseignent sur une hostilité froidement planifiée, sur une envie d’en découdre avec le voisin marocain.

    Il est vrai que le langage ordurier utilisé par le ministre Massahel peut donner cette impression d’un pétage de câbles, d’une irruption incontrôlée, d’une jalousie morbide et obsessionnelle qu’un ministre à la tête d’une administration impuissante et incompétente peut couver, mais il ne s’agit là que de la partie visible d’un iceberg en pleine décomposition interne.

    Il est tout aussi vrai que la nouveauté dans la sortie du chef de la diplomatie algérienne est qu’il a repris à son compte les allégations que des officines algériennes, connues pour leur atavique hostilité à l’égard du Maroc, disséminaient dans une presse algérienne aux ordres.

    L’idée à la base était de nuire à un modèle économique et politique en train de réussir malgré tous les obstacles et toutes les tensions dressés contre lui.

    Plusieurs raisons peuvent éclairer cette déflagration algérienne à l’égard du Maroc. Alors que pendant des années, le « langage diplomatique » algérien a connu une relative retenue, se contentant de se livrer aux justifications classiques qui maintiennent aussi bien la fermeture des frontières terrestres entre le Maroc et l’Algérie que leurs soutiens irrationnels aux séparatistes du Polisario, le ministre algérien vient d’inaugurer une nouvelle stratégie dans la relation avec le voisin marocain: l’adoption de l’insulte provocatrice comme posture d’attaque, de la vulgarité comme l’expression d’une hostilité à l’égard du voisin.

    Le nihilisme assumé dans lequel s’est enfermée la diplomatie algérienne à l’égard du Maroc est sans doute l’élément nouveau qui suscite autant d’interrogations et d’inquiétude pour l’avenir de toute la région.

    Partant du constat que le Maroc a toujours été ce pays vers lequel les frustrations de la classe politique dirigeantes algérienne ont été dirigées à chaque pic de tensions, la démarche de ce responsable algérien peut trouver ses racines et ses justifications dans la catastrophique situation politique et économique de l’Algérie.

    D’un côté, le bas de laine énergétique ayant fondu ces dernières années comme neige au soleil, le gouvernement d’Ahmed Ouyahia trouve d’immenses difficultés à continuer à subventionner la paix sociale et s’apprête à demander de grands sacrifices aux classes populaires algériennes dont une grande majorité est habituée à un assistanat à la soviétique.

    Cette politique porte en elle-même les germes d’une grande explosion sociale qui pourraient transformer les événements du printemps arabe tunisien ou égyptien en une promenade de santé.

    Sur le plan politique, le régime algérien, faute d’avoir trouvé un successeur consensuel à Abdelaziz Bouteflika, est en train de préparer une grande farce à double niveau : un cinquième mandat pour un président moribond ou une passation familiale du pouvoir.

    Cette stratégie ne peut avoir lieu dans un contexte de vie politique normal. Elle ne peut se justifier que dans un contexte de tensions extrêmes, voire de menaces de guerre avec l’ennemi intime de la classe dirigeante algérienne qui cherche à sortir du goulot par n’importe quels moyens, y compris celui de la terre brûlée.

    L’autre l’élément qui fait sortir de ses gonds le ministre des affaires algériennes réside sans aucun doute dans les performances politiques et économiques marocaines sur les territoires africains.

    Pour contrer la pénétration marocaine dans les marchés africains, Alger avait tenté d’organiser un forum d’hommes d’affaires africains qui avait lamentablement échoué.

    D’ailleurs le communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères qui avait stigmatisé le comportement de ce responsable algérien avait tenu à rappeler cette vérité : «L’engagement pour l’Afrique ne peut être réduit à une question de ressources financières, sinon l’Algérie avec ses pétrodollars aurait pu réussir.

    Il s’agit plutôt d’une vision claire, volontariste et agissante, ayant foi dans les pays et peuples frères de l’Afrique et investissant en un avenir commun à leur côté.»

    Parallèlement à cette réussite politique et économique marocaine, Rabat est en train de réussir son pari de convaincre la plupart des acteurs de la communauté internationale de la viabilité de la solution que le Maroc propose pour sortir de l’impasse du Sahara et consolider son unité territoriale.

    Cette situation est de nature à donner des ulcères à une diplomatie algérienne dont l’unique fait d’armes est d’avoir dépensé des milliards pour encourager le séparatisme et affaiblir le voisin marocain.

    A ce propos, Rabat dans sa réaction n’a pas manqué de pointer ce point précis : «Le Royaume du Maroc, en condamnant ces propos affabulatoires, d’un niveau d’irresponsabilité sans précédent dans l’histoire des relations bilatérales, relève qu’ils coïncident avec la tournée régionale de l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général pour le Sahara, ainsi qu’avec les préparatifs du Sommet UE-Afrique, prévu fin novembre 2017 à Abidjan»

    xxxxxxxxxxxxxxx

    “la catastrophique situation politique et économique de l’Algérie………

    ah bon !! et le Bitroule ?? a part conserver dedans le cadavre de Boutef , mort depuis quelques semaines (rappelez vous Boum Boumedienne, conservé au congelo pendant trois mois 😆 )

    il est vrai qu une bonne guerre entre frères Algériens et frères Alaouites, ça me donne envie de chanter

    “Alaouite, méchant Alaouite!
    Alaouite, je te couperais la bite 😆

  5. Désolé Troublion, après une seoudah trop arrosée, me suis gouré d’étage de parking…

  6. Blinis dit :

    Le. Figaro… 20 % des djihadistes français présents en Syrie continuent de recevoir des allocations. Ali Hashisho/REUTERS
    &&&&&&&
    Et maintenant BFM…

    Selon des informations du Figaro, une partie des jihadistes français combattant dans les rangs de Daesh continuaient à recevoir des allocations sociales.
    _______
    aï aï aï…
    Ce sont ces deux lettres qui manquent dans le texte de BFM qui font croire que les allocations ont cessé.
    Point du tout, du tout.
    Piège tabou de la “presse” française d’information.

  7. Yéhoudi dit :

    et cette salaupe antijuif forcenée, qui a eu les JSS au cul il y a quelque temps, représentante des “Verts” a la mairie de Paris…

    Danielle SIMONNET

    xxxx

    Paris : nouvelle affaire de logement social chez les Insoumis
    Par Auteur valeursactuelles.com / Jeudi 26 octobre 2017 à 10:22 3
    L’élue de Paris Danielle Simonnet, une fidèle de Jean-Luc Mélenchon. Photo Yann Bohac/SIPA.
    Logement. L’élue de la France insoumise Danielle Simonnet occupe un logement social dans le XXème arrondissement de Paris, révèle Le Parisien.
    La situation n’a rien d’illégal mais pourrait créer une nouvelle polémique après celle du logement HLM d’Alexis Corbière. Sa collègue de la France insoumise Danielle Simonnet, élue de Paris, candidate aux dernières municipales et législatives, porte-parole et fidèle de Jean-Luc Mélenchon, occupe avec son conjoint un logement social de 83 m2 équipé d’un balcon dans le XXème arrondissement de Paris, depuis 2003, selon Le Parisien.

    1 300 euros de loyer

    L’immeuble est géré par la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), bailleur social. Ce logement n’est pas classé en catégorie HLM, mais en loyer libre. Un loyer fixé à 1300 euros mensuels, soit 30 à 40% moins élevé que dans le privé, affirme au Parisien un agent immobilier. Le quotidien rajoute qu’un conseiller municipal parisien touche un peu plus de 4 000 euros brut chaque mois.

    xxxxxxxxx

    ce panier de crabillons des Insoumis ( surtout insoumis a la légalité républicaine la plus élémentaire…pauvres ils font tout pour vivre en riches !!

    et ça le prend de haut en plus!

    Vatel s’ est suicidé parce que la livraison du poisson au diner royal avait eu du retard…

    Danielle Simmonet, la sous-mairde profiteuse, a copié la mère Garrido Raquel -avocate pauvre …la belle excuse pour profiter de bien des avantages

    Danielle Simonet n’ est une raclure de chio ttes comme tous ces gauchos, sans dents, mais aux canines assez longues pour rayer les planchers de la Banque de France

    Pourrritures !!

  8. Yéhoudi dit :

    il y a deux ans déjà,chez JSS

    “””””

    Danièle Simonnet, élue antisémite à la mairie de Paris, dénonce vous savez qui…
    Publié le : 8 août 2015
    La conseillère de Paris Danielle Simonnet (Parti de Gauche) appelle à l’annulation de la journée de “Tel-Aviv sur Seine” dans le cadre de Paris Plage.

    Encore une fois, on dénonce les juifs et leur capitale économique. Le simple fait que Tel-Aviv soit une ville de l’Etat des juifs, dérange cette élue. Et nul besoin de rappeler les discours des ministres de gauche comme de droite sur “l’anti-sionisme, c’est de l’antisémitisme.” Tout est clair: elle n’aime pas les juifs mais… Elle s’en défendra, comme c’est le cas d’habitude.

    Danielle Simonnet ©Facebook
    Danielle Simonnet ©Facebook
    Peut-être osera t-elle un: “j’ai des amis juifs” ? Peut-être préférera t-elle dire que cela “n’a rien à voir avec les juifs” ? A moins qu’elle ne tente l’arme suprême: “mon grand-père était résistant !”

    Quoi qu’il en soit, la conseillère de Paris a dénoncé samedi “l’indécence” d’organiser une journée “Tel Aviv sur Seine” le 13 août. “Le cynisme de l’organisation d’une telle journée dans le cadre de Paris Plages atteint les sommets de l’indécence”, affirme l’antisémite Danielle Simonnet dans un communiqué.

    Avant d’ajouter ce qu’il y a de plus honteux encore: “Tout juste une année après les massacres sur la bande de Gaza par l’Etat et l’armée israélienne et alors que le gouvernement israélien intensifie sa politique de colonisation avec les drames que l’on connaît, la Ville de Paris ose organiser +dans le cadre de ses partenariats culturels avec les grandes villes du monde+ une journée mettant à l’honneur Tel Aviv et ses ambiances festives à Paris Plages”, déclare Simonnet.

    Pas un mot sur les massacres contre des israéliens, pas un mot sur les milliers de missiles lancés aveuglément sur Israël, pas un mot sur le gouvernement palestinien qui intensifie son escroquerie organisée consistant à prendre l’argent du contribuable français pour faits de corruption… Pas un mot sur le lavage du cerveau des enfants palestiniens qui apprennent à combattre les juifs dès les classes les plus petites… Pas un mot sur le droit des juifs à se défendre, pas un mot sur… Vous aurez compris: tout est la faute des juifs et de leur gouvernement. Faudrait-il enlever aux juifs le droit de voter ? De choisir leur gouvernement ? De vivre chez eux en Judée et en Samarie (et à Tel-Aviv), lieu de naissance du judaïsme ?

    Heureusement, il reste encore à Paris des élus courageux qui refusent d’annuler cette manifestation culturelle.

    Par le passé, ceux qui ont appelé au boycott culturel des juifs et de ce qu’ils représentent, c’était les nazis. Je ne suis donc pas surprise de voir la crasse antisémite renaître dans les rangs de Parti de Gauche et plus précisément dans l’esprit haineux de cette Simonnet…

    Par Valériane de Chardonnay – JSSNews

    xxxxxxxx

    parfois j’ envie les Zarabes…un coup de poignard -et pourquoi pas deux ?- dans la sale tronche de cette salauperie…..et un enterrement vite fait….

    si d’ autres sites nous lisent, merci de donner toute la pub nécessaire aux malversations de cette nuisible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →