Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Current Article

Première ouverture d’une synagogue en 100 ans, à Vitebsk, la ville de Marc Chagall !

By   /  5 novembre 2017  /  20 Comments

    Print       Email

La ville natale de l’artiste défunt Marc Chagall en Biélorussie a vu sa première ouverture d’une synagogue en plus d’un siècle.

La communauté juive de Vitebsk, située à 250 km au nord-est de la capitale biélorusse Minsk, a célébré l’inauguration de la nouvelle synagogue à l’occasion d’un événement rassemblant des responsables de la communauté chrétienne orthodoxe et catholique.

Vitebsk synagogue ©communauté juive de Vitebsk

Le rabbin de Vitebsk, Malkiel Gorgodze, a apposé une mezouza sur le chambranle de la nouvelle synagogue, construite avec le soutien de la municipalité, près du musée de Chagall. La nouvelle synagogue, Ohel David, est construite avec les briques rouges pour lesquelles Vitebsk – l’une des plus belles villes de Biélorussie – est connue internationalement.

“Vitebsk est une ville historiquement juive”, a déclaré Leonid Tomchin, le président de la communauté juive de Vitebsk, lors de cet événement qui a attiré une foule de plusieurs centaines de personnes.

Tomchin a noté qu’au début du 20ème siècle, plus de la moitié de la population de la ville était juive, avec 64 synagogues.

“Aujourd’hui, il n’y en a qu’une, malheureusement, mais même cette synagogue peut et sera un centre de la vie juive”, a-t-il dit.

La grande majorité des Juifs qui vivaient dans ce qui est aujourd’hui la Biélorussie ont été assassinés pendant l’Holocauste. Aujourd’hui, la ville compte quelques dizaines de Juifs. La nouvelle synagogue a remplacé un lieu de culte de la taille d’un appartement qui était trop petit pour accueillir tous les fidèles pendant les fêtes, a ajouté Tomchin.

Chagall, un peintre cubiste connu pour combiner de nombreux symboles juifs dans des œuvres colorées décrites comme naïves et présentant des scènes oniriques, a immigré aux États-Unis pour échapper aux nazis. Il est mort en 1985 à 97 ans.

Séparément, la communauté juive de la ville de Simferopol en Crimée a célébré l’inauguration de son premier grand rabbin après son annexion en 2014 par la Russie. Le nouveau rabbin est Yehezkel Lazar, qui est un fils de Berel Lazar, un grand rabbin russe.

Lazar a de bonnes relations avec le président russe Vladimir Poutine. “Malheureusement, à Simferopol, il n’y a ni jardin d’enfants juif ni école”, a déclaré Yehezkel Lazar à Ria Novosti. “Il y aura dans l’avenir, et un grand centre, avec une synagogue, un restaurant casher, des boutiques juives et des établissements d’enseignement.”

Par Dan Birenbaum – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

20 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    si je vous dis que je suis incapable de faire la différence entre Biélorussie et Ukraine . mêmes pays Merdoslaves

    Pour moi, Minsk et Kiev c’ est du kif kif question puanteur antijuive

    lire БЕЛАЯ ГВАРДИЯ…..mais ça c’est pour Chmoulik !

  2. szmolski dit :

    [email protected]
    5 novembre 2017 a 12:16

    :ptdr:

    Explication sur les pays merdoslaves, Biélorussie et Ukraine sont des pays qui n’existaient pas, ces territoires ont appartenu successivement à l’ancienne Russie du x ème siècle dont la capitale était Kiev, puis pendant 400 ans à la Pologne, puis à nouveau à la Russie proprement dite, celle de Moscou, entre temps des particularismes s’y étaient développés, la langue biélorusse est un russe influencé par la langue polonaise, l’ukrainien aussi mais en étant une langue très distincte du russe, un peu comme picard et français. Ensuite ce sont devenus des républiques fédérées d’ex Union Soviétique avant de devenir des états indépendants. Jusqu’en 1939 la moitié de la Biélorussie appartenait encore à la Pologne.
    En faite la Biélorussie et l’Ukraine furent pendant longtemps des extensions sous royauté polonaise, jusqu’à la fin du 18 ème siècle, ce qui explique pourquoi il y avait tant de juifs, en Biélorussie 20% de la population était juive, encore plus qu’en Pologne 11%.

  3. Yehoudi dit :

    “comme picard et français….”……… Incroyable!!

    en tous cas merci Chmoulik d’ avoir éclairé le “coin rouge” de mon Isba 😆

    je dicône a pleins tubes !!

  4. popi soudure dit :

    un taux de jolies filles aux m2 incroyable pour l’UKRAINE !

  5. szmolski dit :

    popi [email protected]
    5 novembre 2017 a 21:34

    Surtout beaucoup de charme et de féminité, cette grâce féminine a complètement disparue en Europe occidentale.

    https://www.youtube.com/watch?v=ThIEai_61F4

    https://www.youtube.com/watch?v=Qkk5fw-9Zr0

  6. Cubique ?
    Comment cette nostalgie exilique peut-elle fasciner, encore, après un tel massacre ?
    Reconstruire une synagogue au milieu des ames errantes, inconsolables.
    Il avait dit à Avraham, pour Sodom :Je ne detruirai pas la ville, pour les 10 justes. ( si ils y sont…)
    Ce sont les communautés juives dans le monde qui protègent les villes. Mais les villes le savent-elles ?

  7. Yéhoudi dit :

    a quand la Syna de Khaybar, de Jéricho,de Hébron

    toutes ces villes ayant conservé leurs mémoires juives, même si islamisées depuis 14 siècles

    étonnant cette conférence de Paul Fanton, quand il nous apprend ces “gestes ” marranes: chomage du samedi, talite,

    http://www.akadem.org/sommaire/colloques/les-dix-tribus-perdues/les-etonnants-periples-des-voyageurs-juifs-27-06-2007-6977_4172.php

    en somme des Musulmans-Marranes 😆

    je comprends mieux l’ irruption de cet Abdel Wahab qui avait tout deviné et compris que les Arabes de la Péninsule étaient ces “juifs de Moïse” et je comprends l’ intégrisme wahabite ( du nom du même Abdel Wahab”

    Fenton estime les Juifs d’ arabie a l’ arrivée de Mouhamade a prés de 500.000 en plusieurs dizaines de tribus, dont nous connaissons les 4 plus puissantes Banou Nadir banou qoreiza banou Kaïnouga et Haramat , je crois..

    et ceçi me , nous renseigne mieux sur ces “juifs arabes” venus conquérir le Maghreb avec les armées Musulmanes

    deux ou trois d’ entre elles portent les noms de Banou 3allal, Banou Riyah et Awlad Tamam

    qui ne connait pas de Allal, Allali, de Riahi,de Tamam, Temam juif en Tunisie ??

    bon! les califes abbassides, les Omeyades, etc etc . feront en sorte que ,pour leurs raisons de politique interne, et en bidouillant le Coran original, les “cousins” s’ éloigneront de plus en plus

  8. Yéhoudi dit :

    Chmoulik

    https://www.youtube.com/watch?v=Qkk5fw-9Zr0

    ce sont des juives du maghreb, elles dansent en agitant des serviettes

  9. Victor dit :

    Oui enfin , en ce qui me concerne ,Poto , je préfère la danse du ventre d’une Samia Gamal , amoureuse d’un Farid le sourd ….????? après c’est une question de goût. …????ou d’éducation orientale ….?????

  10. AmiedeSion dit :

    Il y a eut des SS ukrainiens, mais pour ce qui concerne les Bièlorusses, quelqu’un peut éclairer ma lanterne ? Il me semble avoir lu quelque part, qu’après le peuple juif, qui a perdu un tiers des siens, ce sont les Bièlorusses qui ont le plus souffert des Nazis avec un taux énorme de pertes humaines et de destructions ?

  11. szmolski dit :

    [email protected]
    6 novembre 2017 a 18:57

    Une bonne partie des musiques traditionnelles ashkénazes sont communes avec celles d’Europe orientale, j’en ai plusieurs dizaines en tête sauf qu’au lieu d’être chantées en yiddish elles sont chantées en langues locales (polonais, ukrainien ou russe). La rythmique de ces types de musiques est largement entré dans le folklore israélien naissant des années 60 et 70, avec l’arrivée des séfarades elles se sont mixées à la musique de type orientale, j’ai par-exemple constaté l’arrivée des percussions orientales venant se greffer sur des musiques juives d’Europe de l’est, c’est totalement nouveau car les percussions n’existent pratiquement pas en Europe de l’est. J’ai à l’époque consulté des ouvrages de musicologie, la musique ashkénaze est très clairement lié au folklore d’Europe orientale, les auteurs d’un nombre très conséquent de ces musiques étaient juifs ou tziganes, on peut comparer la naissance de cette musique vieille de 3 à 4 siècles à l’apparition du jazz en Amérique du nord.

  12. Amram dit :

    YéhoudiRépondre
    6 novembre 2017 a 15:47

    Ces femmes sont belles et pleines de Grâce, par contre les hommes bien que beaux, il rappels les cosaques qui entrer dans les quartiers juifs et pratiquer des massacres sur des gens sans défense, de la pure lâcheté.

  13. szmolski dit :

    [email protected]
    6 novembre 2017 a 19:23

    Toute l’Europe de l’est a subi le rouleau compresseur nazi, pour le régime hitlérien les slaves étaient une race inférieure (untermensch) à réduire en esclavage, mais les juifs et les tziganes de l’est étaient classés dans une échelle encore plus basse, il en résulta que lors de l’invasion Barbarossa (invasion de la Russie) des villages entiers de slaves étaient réduits en cendres et les villageois assassinés comme des animaux, il se fait que la Biélorussie était sur le chemin le plus direct de cette machine à tuer nazie, par-contre je n’étais pas au courant que la Biélorussie fut plus affectée que les autres régions.
    Les juifs eux étaient confrontés à l’antisémitisme allemand et russe simultanément, pour résumer l’ambiance il y a cette blague sur la situation des juifs en Russie, un village apprend que Staline a fait envoyer par train un arrivage de pommes de terres dans un village perdu de Sibérie crevant la dalle, tout le village se rassemble sur le quai quand tout à coup un haut-parleur annonce qu’il y aura moins de pommes de terres que prévues et que les juifs doivent quitter le quai et rentrer chez eux. Au bout de deux heures d’attente une nouvelle fois le haut-parleur se met à gronder annonçant que le train en question a déraillé et qu’une partie des pommes de terres ont été perdues et que les villageois, excepté les fonctionnaires du parti, doivent rentrer chez eux. Finalement au bout de quatre heures d’attente toujours pas de train, les fonctionnaires du parti déjà à moitié frigorifiés apprennent subitement par le haut-parleur qu’il y a eu une erreur de planification et que les pommes de terres étaient destinées à un autre village, fous de rage un antisémite du groupe s’écrie : <> :ptdr:

  14. AmiedeSion dit :

    Gally, peux-tu clairer ma lanterne sur l’existence ou non d’unités SS et collaborateurs Biélorusses (autres que les membres de cette nationalité qui étaient dans l’armée de Vlassov) ?

  15. szmolski dit :

    [email protected]
    6 novembre 2017 a 19:23

    s’écrie : ” Vous voyez? Toujours les juifs les premiers! “

  16. Yéhoudi dit :

    Amram Répondre
    6 novembre 2017 a 21:22

    bien sur cher ami, je te recommande le livre (ou le film, facile a trouver) de Roger Ikor “les eaux mêlées” vieux de presque 55 ans aujourd’ hui! ce fut alors mon premier effroi devant cette animalité des Merdoslaves, brutes dont la compéte quotidienne se mesurait aux nombes de litres de vodka (vendue par le Juif) ils avaient avalée

    triste et horrible souvenirs de Kiev, Kichinev, Odessa, toute ces merdes de Zaporogues et batards de russo-mongols,bien moins courageux face aux Musulmans du Terek comme aux Tchétchènes

    un crapaud est a bichonner contre soi devant ces “Drek” a deux pattes

  17. szmolski dit :

    Elie de [email protected]
    6 novembre 2017 a 12:31

    Faut cesser avec ces clichés de films en noir et blanc sur la Shoah, cette région est plus gaie que la France, pour dire, en 55 ans il ne m’est jamais venu l’idée de passer mes vacances en France, je ne supporte pas la mentalité, les français sont trop superficiel et voleurs à mon goût, de plus je m’emmerde comme un rat mort avec eux, ils ne s’intéressent qu’aux fringues et aux jantes de leur caisse, leurs femmes sont antipathiques comme nulle part ailleurs et leur pinard me donne envie de dégueuler :ptdr:
    Alors je ne te dis pas que l’Europe de l’est est le couteau suisse pour y passer ses vacances mais au moins je m’y sens dans MON jus. Actuellement l’antisémitisme en France est bien plus grave qu’en Europe orientale, il a carrément pignon sur rue, de plus avec tous ces maghrébins et ces racailles les rues sont devenues dangereuses que partout ailleurs en Europe. Soit, en trois mots, la France est devenu un trou à merde, quand on va dans les banlieues françaises pleines de béton et sans verdure c’est tellement déprimant qu’on a envie de se mettre une balle dans la tête. En 2011 j’ai été à Châteauroux avec mon frère chez un français qui vendait là-bas des voitures, il estimait qu’il jouissait d’une “grande qualité de vie” alors que c’est un lieu qui respire le désarroi, dés qu’il ont un bosquet avec 120 arbres ils croient que c’est un endroit merveilleux. Les français se sont tellement habitués à la pression fiscale et à la bureaucratie de l’état qu’ils ne se rendent même plus compte qu’ils vivent mal, le français de province me fait même de la peine de subir un tel pays de merde, je préfère encore aller habiter à 300 mètres de Treblinka que de vivre en Fronce.

  18. AmiedeSion dit :

    Merci Gally pour le lien ! Je retiens de la lecture de cet article de Wikipedia, que l’antisémitisme des Biélorusses, à l’instar de celui des Ukrainiens Orientaux, était, même si c’est tout relatif, moins virulent que celui des Ukrainiens Occidentaux… L’attitude impitoyable de l’armée allemande envers la population civile slave, pire, si c’est possible, qu’en Pologne occupée, l’expliquerait-il ? Même si pour les Juifs de Biélorussie, presque entièrement anéantis, cela ne changea pas grand chose à leur tragique destin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Conseils d’achat : quel est le piano de cuisson idéal ?

Read More →