Loading...
You are here:  Home  >  Israel-Territoires Disputés  >  Current Article

La presse palestinienne ironise sur la visite de Mahmoud Abbas en Arabie Saoudite

By   /  7 novembre 2017  /  27 Comments

    Print       Email
Partager cet article

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, s’est rendu lundi en Arabie saoudite pour rencontrer le roi Salman et le prince héritier Muhammed Bin Salman, le royaume du Golfe étant au plus fort de la répression contre les membres de la famille royale.

Abbas s’était rendu en Egypte, où il devait rencontrer le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi, lorsqu’il a été convoqué à Riyad pour rencontrer les dirigeants saoudiens, selon le site officiel de l’AP, Wafa.

Le timing est très curieux, car cette invitation soudaine est venue en même temps que le bouleversement actuel en Arabie Saoudite où certains dirigeants ont été placés en résidence surveillée.

©http://www.middleeasteye.net/news/will-mahmoud-abbas-resign-riyadh-20793025

D’ailleurs, la presse palestinienne et les civils eux-mêmes se moque de la situation:

Certains utilisateurs de médias sociaux ont suggéré qu’Abbas avait été convoqué en Arabie saoudite pour remettre sa lettre de démission, à la manière du Premier ministre libanais Saad Hariri, qui a démissionné depuis Riyad samedi.

D’autres ont essayé de deviner dans quel hôtel de luxe Abbas serait placé en résidence surveillée.

Cependant, un analyste arabe a émis une idée intéressante.

Alors que l’AP travaille lentement à prendre le contrôle de certaines parties de Gaza, le Hamas a l’intention de maintenir ses forces militaires – exactement comme le fait le Hezbollah au Liban en dehors de l’armée libanaise.

Mais il est surtout probable que les saoudiens demandent le soutien de Ramallah à Riyad, face à l’Iran… Au moment même ou un missile iranien a été intercepté au-dessus de l’Arabie Saoudite, lancé depuis le Yémen.

Par Nisso Amzar – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email
 

27 Comments

  1. Yéhoudi dit :

    Abbas a été “convoqué” :lol:

    ils vont lui demander de finir le Hamas( iran) , sinon, pan pan QQ comme Harirri (gole plus) n’ a pas su faire face au Hizb (iran)

    l’ histoire de Hariri puni parce que servant d’ alibi a Aoun, ça me parait gros…, mais quand on sait que le pote de foires d’ Hariri, le “prince bidule, vient de se faire descendre aujourd’ hui par les flics comme un vulgaire malfrat…

    tu vas voir que les Saoudiens ils vont réexpédier Ben Ali a Tunis pour remplacer le centenaire cacochyme Caid Sebssi

  2. Yéhoudi dit :

    “Sept millions de personnes au bord de la famine

    En représailles, la coalition menée par l’Arabie Saoudite, qui impose déjà un embargo aérien à l’aéroport de Sanaa et inspecte les cargaisons maritimes destinées au pays, a décidé d’infliger un blocus total au Yémen pour empêcher d’éventuelles livraisons d’armes aux rebelles. Le renforcement du blocus a été dénoncé mardi par les Nations unies, qui se sont alarmées de l’impossibilité d’acheminer de l’aide au Yémen. «Les opérations humanitaires sont bloquées à la suite de la fermeture ordonnée par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite», a déploré le porte-parole du Bureau des Affaires humanitaires de l’ONU à Genève, Jens Laerke. Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme, a précisé que l’organisation allait étudier si le blocus constitue une «punition collective», interdite par les lois internationales, au moment où le pays connaît «la pire crise humanitaire au monde», selon l’ONU, avec 900.000 personnes victimes d’une épidémie de choléra et sept millions de personnes au bord de la famine.

    xxxxxxxxx

    hé bien, tu vois, quand je lis ça, j’ ai envie d’ adopter un petit gazaoui qui souffre d’ obésité………malgré l’ abominable blocus de l’ endroit faisant de Gaza une prison a ciel ouvert, mais ou, au moins l’ obésité a pris ses marques …

  3. Yéhoudi dit :

    finalement c’est chouette d’être arabe du golfe

    tu fais tout ce que tu veux et tu réponds par un grand bras d’ honneur et un gros prout aux pays qui couinent a “te condamner”

    dénonçant mieux que n’ importe qui la vacuité de ces “gros yeux”, et alors, quand en plus tu es riche….

    d’ ailleurs même chez le fauché de Corée du Nord, c’est pareil: un gros doigt et un non moins gros ricanement…

    comme j’ aimerais voir Israel en faire autant…en construisant des dizaines de milliers de logements en Judée et Samarie, sans oublier la Galilée trop abandonnée aux Zarabes a mon gout..

  4. Yéhoudi dit :

    la montre là….. tu la vois ma montre ?

    hé bien c’est une MONTRE PIAGET POLO S !!!!!!!!

    13 950 €
    Montre Piaget Polo S 42 mm. Boîtier en acier avec lunette traitée ADLC. Cadran avec index luminescents. Fond saphir. Mouvement mécanique Manufacture Piaget 1160P à remontage automatique avec chronographe et date. Edition numérotée et limitée à 888 exemplaires.

    et offerte par ces lèche-culs de l’ Union Européenne …..

    Ya pas que les Ismael Haniyey pour se payer des costards sur mesure encore plus chers que ceux de Fillon ( 15.000 euros le costatrd !!)

    hahahaha! a peine le prix de ma tocante!!
    creuvards du Hamas….parvenus !!

  5. Victor dit :

    Mais non , Poto , le Bassasse terroriste ,montre sa montre Piaget à 13.950 euros aux arabes sodomites , en leur disant :
    Vous vous foutez de ma gueule ou quoi , parce que je vous préviens, l’Iran chiite , lui , veut m’offrir une Rollex à 20.000 euros en or !
    Alors votre tocante , vous vous la mettez ou je pense !
    C’est qu’ils ne doutent de rien ces arabo-falestiniens …😂😂😂

  6. trublion dit :

    pour ces hommes politiques qui trahissent leur peuple pour le pouvoir, des montres, des costards, et des sous : tfou.

  7. Yéhoudi dit :

    VictorRépondre
    8 novembre 2017 a 22:27

    xxx

    Haïm, t’ avais raison….il a eu la Rollex l’ enfoiré!!

    il a déchiré devant le roi Salman, son accord d’ avant hier avec le Hamas !!

    je ne sais plus quel chroniqueur Arabe de l’ ancien temps reprochait aux gouvernants arabes de déchirer les traités signés avant que l’ encre n’ ait séché

    mais avec l’ usage de la craie en poudre et ensuite du buvard, ils se sont améliorés, l’ entre séchait trés vite… :lol:

    quand d
    tu penses que l’ amateur de pipes Clinton a osé faire signer a Israel les “accords d’Oslo” Zakhor !!

    avec cette espèce d’untermenschen…

  8. Yéhoudi dit :

    j’ ai prélevé ça chez l’ excellent “Monde Juif” vraiment de qualité!!

    “””Le chef des Forces libanaises lâche une bombe : “Hariri a démissionné alors que…

    Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a affirmé mercredi soir que le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé sa démission pour faire échec à la tentative du Hezbollah de prendre le pouvoir, rapporte jeudi le site d’information libanais L’Orient-le-Jour. “”

    XXX

    Samir Gaga, a part être le compagnon de la Lady du même nom, c’est y pas celui de “Sabra Cadabra et Chatie la.. !! ” ???

    j’ avoue ne pas tout comprendre, en quoi la mise a l’ abri de la petite personne de Riri, devrait influer sur le destin du Liban ?

    ce destin est tout tracé: le Liban est ainsi depuis qu il a acueilli les Phalestinioune , dans la mairde…je n’ ai jamais la chanson de Fayrouz qui les compassionait, c’était au débu des 1960, avec “Sanarjiou fi youmène”
    et il finira dans l’ escarcelle de la nouvelle Syrie

    Syrie dont il a toujours fait partie jusqu au jour ou deux voraces veillards ,représentant deux pays voyous, parce que vainqueurs de WW1 qui mit a terre l’ empire ottoman ont décidé de voler a la Syrie le “pays du mont Liban” comme le “3iraq”

    et comme ,toujours l’ un de ces deux voyous, décida d’ amputer le pays pentamillénaire de notre Peuple des aires appartenant a Ruben, Manassé,et Gad

    il est trés grand temps que le petit Abdallah 2 aille prendre retraite en Angleterre chez ses richissimes beaux parents,pauvres palestiniens, parents de la belle Ragnagna

  9. Chers amis, j’ai sélectionné 2 dossiers dans cette actualité pre-messianique (70 ans oblige) concernant le peuple juif…
    Un bon , très bon…
    Et le second plus préoccupant…
    Suivant la tradition, on commence par le plus plaisant.
    Le premier concerne Nutella…
    Ferrero (vieille famille juive) vient enfin d’apporter un changement à sa recette !
    Il n’y aura plus de “lactose” dans la pâte à tartiner !
    Ce substrat (en poudre) de petit lait issus de fromageries est enfin remplacé par une augmentation de lait en poudre, déjà présent dans la recette…
    La conformite de la cacheroute _rituel alimentaire_ va donc reconcilier de nombreuses obédiences… Du moins celles qui autorisent la consommation de lait produit sans surveillance.
    Merci, Ferrero…
    ———-
    Le deuxième dossier est un tantinet plus epineux.
    .
    Rien ne m’agace plus de lire, un peu partout, ce terme de “autorité palestissiene”, terme pondu depuis la malheureuse tractation suicidaire appelée (accords d’) Oslo, puis Oslo II, directement liée à l’attentat qui tua Its’hak Rabin z’l
    C’est que l’A. P n’est qu’un logo qui dissimule l’olp, “organisation de” libération” de la palestoche”, autrement dit “L’expulsion de tous les Juifs de cette terre, au grès de leur extermination”, le tout sous l’oeil bienveillant de l’ONU et de l’unesco…
    Mais je vous laisse lire, plutôt, le brulot de Shmouel Trigano sur FIGAROVOX/TRIBUNE…
    À l’occasion, copiez-le, pour une relecture ulterieure, ce sera utile.
    .
    “À l’occasion du centenaire de la Déclaration Balfour, Shmouel Trigano livre son analyse du conflit israélo-plalestinien et prédit un avenir sombre pour l’Etat juif.
    Professeur émérite des Universités, Shmuel Trigano est un philosophe et sociologue, spécialiste de la tradition hébraïque et du judaïsme contemporain….
    ________________________
    .
    “L’Etat qui pratique l’ «apartheid» que l’on sait, Israël, abrite à la Knesset un parti politique arabe, la Liste Unifiée, qui dispose de 13 sièges sur 120. C’est une liste «ethnique». Elle «unifie» en effet plusieurs partis issus de cette population, des islamistes aux communistes, en fonction d’un seul critère commun, l’origine ethnique.
    Cet état de faits vise d’ailleurs, très adroitement, à jouer le rôle d’un leurre tendant à authentifier l’argument que les Arabes israéliens sont objectivement victimes d’ «apartheid». L’auto-exclusion joue ainsi comme la démonstration spectaculaire qu’il y a exclusion…
    «Deux peuples, deux Etats»
    Plusieurs des membres de ce parti, qui défraie la chronique parlementaire par sa violence verbale, viennent de se faire remarquer par des déclarations intempestives qui révèlent ce que cache le leurre du slogan: «Deux peuples, deux Etats».
    Hanan Zoabi – qui prit part à la flotille pour Gaza, téléguidée par la Turquie néo-islamiste – vient en effet de déclarer à Dallas que les citoyens israéliens arabes «utiliseront la démocratie israélienne pour poursuivre leur propre intérêt et réaliser leurs objectifs nationaux», à savoir le droit à l’autodétermination nationale en…Israël.
    Il ne suffit pas pour Israël de quitter Gaza et la Rive Ouest, c’est le sionisme qui doit disparaître, parce qu’il est un racisme.
    Hanan Zoabi, députée de la Liste Unifiée:
    L’Etat que produira cet exercice s’ouvrira, selon elle, au «retour des réfugiés» palestiniens tandis que les Juifs n’auront aucun droit à l’autodétermination, c’est-à-dire à l’existence même d’un Etat juif, parce qu’ «ils ne sont pas une nation et ne peuvent constituer une nationalité». Il ne suffit pas pour Israël, précise-t-elle, de quitter Gaza et la Rive Ouest, c’est le sionisme qui doit disparaître, parce qu’il est un racisme.
    Ayman Oudeh, quant à lui – chef de la Liste unifiée – est venu dénoncer à Paris, invité par France Palestine Solidarité, le fait imaginaire que le gouvernement israélien «vote chaque jour de nouvelles mesures racistes et ségrégationnistes envers la population arabe israélienne».
    Ahmed Tibi – qui fut le conseiller d’Arafat pour ses rapports avec Israël – appelle, pour sa part, depuis Washington, au boycott international d’Israël.
    Enfin, last but not least, une délégation de ce parti ( les députés Jamal Zahalka, Youssef Jabrin, Aïda Touma-Suleiman et Massoud Ghaneim) s’est rendue à Bruxelles pour avoir des entretiens avec des hauts fonctionnaires de l’UE, des représentants de divers partis du parlement européen ainsi que des ministères belge et français des Affaires étrangères pour que l’Europe intervienne afin de stopper l’adoption par le parlement israélien de la «Loi de la nation», qualifiée de «raciste» et «antidémocratique», qui vise justement à inscrire dans la loi les symboles nationaux de l’Etat.
    Cette dernière démarche nous dit à l’évidence quelque chose de l’Union Européenne…
    La thèse que je voudrais soutenir c’est qu’il y a dans ces déclarations autant d’indices de la finalité véritable de la paix promue par le concept de «Deux peuples, deux Etats».
    Elles émanent d’un lieu auquel le discours politico-médiatique n’a jamais pensé, à savoir: les Arabes israéliens, jouissant des pleins droits de citoyenneté (au point d’occuper une dixième des sièges de parlement), qu’on est bien obligé de confondre avec leur élite politique qui n’a jamais été désavouée_ quoique nombreux soient parmi eux à penser autrement_.
    .
    Le concept de «Palestine».
    Pour comprendre l’état de faits, il faut partir de la doctrine de «la conquête par étapes», adoptée par l’OLP, le 9 juin 1974, au Caire, à la 12ème session de son Conseil National.
    Elle reprenait l’article 20 de la Charte Palestienne – une charte que l’OLP n’a jamais formellement reniée – déniant aux Juifs le droit à l’autodétermination – quoiqu’avec plus de souplesse, car elle envisageait dorénavant d’accepter toute solution «partielle» éventuelle, comme une «étape» vers l’objectif final de la «Palestine du Jourdain à la mer», c’est-à-dire de toute la «Palestine mandataire» .
    Il faut en effet rappeler ce dernier concept, forgé par la SDN, sans lequel on ne comprend rien à la situation contemporaine et à son devenir. C’est le seul critère possible sur un plan international pour évaluer les jugements concernant ce territoire.
    En effet, avant le mandat britannique, ce dernier était occupé par l’Empire ottoman (1516-1917), c’est-à-dire qu’il avait statut de «colonie», sans pour autant constituer une instance administrative en soi car il dépendait administrativement de la Syrie du sud, également occupée.
    Avant l’Empire ottoman, la «Palestine» n’existait de toute façon pas comme telle. Le territoire était occupé par l’Empire arabe, suite à l’invasion du 8ème siècle.
    Il succédait à l’Empire byzantin, qui succédait à l’Empire romain, qui succédait à l’Empire grec qui, lui, avait occupé un Etat juif, qui se releva sous l’empire romain avant d’être terrassé par lui.
    Tout ceci pour dire que ce territoire n’a jamais abrité d’entité spécifiquement «palestinienne» (c’est-à-dire «arabe», quoique les Juifs de la Palestine mandataire étaient qualifiés de «Palestiniens» ). Avant l’Empire britannique comme avant l’Empire ottoman, il n’y eut donc aucune instance «palestinienne».
    La rive est du Jourdain, constituait une partie intégrante de ce territoire dans le mandat de la SDN. L’Empire britannique, successeur de l’Empire ottoman, la retrancha cependant de la «Palestine» sur laquelle il avait mandat, pour la donner au shérif Hussein, pour services rendus à l’Empire. Le fils de ce dernier y érigea plus tard un Etat, la «Transjordanie».
    C’était bien un Etat arabe et musulman mais non «palestinien» en ce sens que, si sa population était bien «palestinienne», le pouvoir était aux mains d’une dynastie bédouine. Le roi Abdallah ajouta à ce territoire la rive ouest du Jourdain, en l’annexant en 1948 (renommée alors «Cisjordanie»), lors de la guerre qu’il déclencha contre l’Etat d’Israël naissant, ce qui transforma son Etat en «Jordanie».
    Il y eut donc un Etat arabe dans la Palestine mandataire. Il n’était pas «palestinien» sur le plan national. À cette époque, il n’y avait pas de «peuple palestinien».
    Il n’y en eut pas plus ultérieurement dans la charte de l’OLP qui se référa uniquement à «la nation arabe» dont on ne sait pas si elle désigne la Oumma islamique ou la nation arabe unifiée à la Nasser. Il n’apparaît qu’en 1970, lors des événements sanglants de «Septembre noir» qui voit la monarchie hashémite jordanienne réprimer l «’Etat dans l’Etat» que l’OLP avait installé en son sein.
    Ce sont les Accords d’Oslo qui, après la victoire d’Israël en 1967, ont conféré aux Palestiniens un territoire et un embryon de pouvoir – «l’Autorité palestinienne» – et une armée, qu’ils n’avaient jamais eus auparavant. Significativement, sous Gaza égyptienne et «Cisjordanie» jordanienne, les Palestiniens ne revendiquèrent jamais une quelconque autodétermination. N’étaient-ils pas arabo-musulmans?
    S’ils n’avaient pas reçu de territoire sous l’empire britannique _ si l’on écarte le fait que la Jordanie est un Etat dont la population est majoritairement palestinienne_c’est parce qu’ils n’acceptèrent pas l’existence de l’Etat d’Israël et récusèrent le Traité de Sèvres issu de la Conférence de San Remo (1920) décrétant la création d’un «Foyer national juif» et d’un Etat arabe, nommément l’Émirat de Transjordanie.
    Au moment même de la signature des Accords d’Oslo, Arafat réaffirma cependant, à destination de son audience arabe, la doctrine de la conquête par étapes. La gauche israélienne – mais aussi les Etats occidentaux – ne voulut pas l’entendre. L «’intifada», la vague d’attentats contre les civils israéliens qui suivit confirmèrent justement le projet de passer à une «étape» supplémentaire.

    Le théâtre palestinien :
    La mise en œuvre de cette stratégie est censée s’appuyer sur la base obtenue (l’ «Autorité palestinienne» des Accords d’Oslo) pour peu à peu grignoter davantage en direction de la «Palestine du Jourdain à la mer», c’est-à-dire de l’élimination d’Israël.
    Le territoire obtenu par l’OLP est alors devenu la scène de théâtre de la lutte contre la «colonisation», oubliant que l’Autorité Palestinienne devait aux Israéliens son existence même, que les Etats arabes ne lui avaient jamais reconnue. Ce théâtre était destiné à l’opinion publique occidentale, tombée dans le panneau au point de croire que le djihad mondial qui frappe l’Occident est la conséquence de «l’occupation» israélienne.
    Une autre étape vient d’être franchie, avec la montée de l’Autorité Palestinienne sur la scène internationale sous les traits d’un «Etat de Palestine», depuis que des Etats occidentaux l’ont reconnu – une aberration sur le plan du «droit international»- et consacré comme acteur international dont le seul projet est de citer à comparaître l’Etat d’Israël devant la Cour de justice internationale !
    Le scénario actuel:
    Le «plan par étapes» semble aujourd’hui mieux se dessiner. A supposer que le concept de «deux peuples, deux Etats» soit mis en œuvre un jour, les prises de position internationales des députés représentant les Arabes israéliens laissent prévoir la suite des événements. On peut discerner trois étapes dans leur stratégie:
    Les Palestiniens se font reconnaître comme un Etat, opération déjà réalisée
    Sur cette lancée, ils s’emploient – par le biais du lobby islamique mondial (l’ «Organisation de la conférence islamique») – majorité de blocage «démocratique» dans toutes les instances internationales dont l’UNESCO – à infliger une défaite universelle, car symbolique, à l’Etat d’Israël, en le délégitimant du fond de son existence, en imposant sur un plan international le narratif c0ranique de réécriture de la Torah à l’avantage de l’islam, en se livrant au rapt théorique de tous les lieux saints et lieux de mémoire du peuple juif, avec l’assentiment silencieux ou collaboratif de l’Union Européenne… Opération déjà réalisée à l’Unesco et au Comité international des droits de l’homme. Trump l’a arrêtée au Conseil de sécurité.
    Le vote de l’UNESCO sur ces matières a, plus généralement, donné un «permis de chasser» l’Etat d’Israël à tout habitant de la planète: devenu illégitime, le coup final qui lui serait asséné deviendrait ainsi «légitime» et «juridique».
    – Mais ce ne sera pas le coup de grâce…
    Le coup de grâce viendra du sein de l’Etat juif, des Palestiniens qui jouissent de la citoyenneté israélienne. Il faut rappeler la situation créée par la stratégie du parti arabe. La «Ligue islamique du Nord», un mouvement islamiste israélien (alliage inouï!) de Galilée, a réussi, parce qu’elle jouit de la citoyenneté israélienne, à installer son influence activiste et incitatrice à la violence sur la Mosquée El Aksa et le Mont du Temple où les récentes explosions ont donné l’occasion de penser que l’Etat d’Israël y avait perdu de facto sa souveraineté.
    Profitant de la liberté démocratique dont ils jouissent, les députés de la Liste Unifiée se sont manifestés à cette occasion comme les chefs de l’incitation à la violence. Leur montée en puissance sur la scène internationale aujourd’hui constitue une étape supplémentaire qui vise à saper la légitimité et la légalité de l’Etat dont ils sont les représentants formels, en l’accusant de racisme et d’apartheid.
    .
    La guerre tous azimuts…
    Dès qu’un Etat de Palestine serait créé, c’est une guerre tous azimuts qui serait déclenchée. Cet Etat demanderait le retour des «réfugiés» non point sur son propre territoire mais en Israël, tandis que les Arabes israéliens en appelleraient à l’ONU et aux organisations internationales pour les libérer de l’apartheid dont ils prétendent souffrir.
    Ce ne sont point des supputations. Les déclarations des députés arabes israéliens le montrent ainsi que celles, habituelles et courantes, de l’Autorité palestinienne.
    Son refus de reconnaître en Israël un Etat juif et son exigence d’un «retour» en Israël d’environ 7 millions de «réfugiés» (dont le statut est devenu «héréditaire» comme nulle part au monde) soulignent que, dans la solution à «deux Etats», il n’y aura pas de reconnaissance d’Israël comme Etat national juif, contesté à la fois du dehors (la «Palestine») et du dedans (c’est ce dernier point qui vient d’être confirmé par les députés arabes).
    .
    La future constitution palestinienne…
    L’Autorité palestinienne est en fait cohérente avec ses ambitions hégémoniques: comment reconnaîtrait-elle un Etat juif alors que 20 % de sa population est incitée à y réaliser ses «droits nationaux» et que 7 millions de Palestiniens déferleraient sur son territoire? Ce dernier deviendrait à l’évidence un Etat exclusivement arabe et, plus, musulman, comme le montre le projet de Constitution de l’Etat de Palestine, financé par la Fondation allemande Konrad Adenauer.
    Ce serait la fin d’un Etat «juif», ce qui est déjà justifié doctrinalement puisqu’ «il n’y a pas de peuple juif», ce que l’UNESCO a déjà confirmé.
    Cet Etat sera «palestinien» et «arabe» (art. 13), musulman (art. 10), adoptant, comme base de la loi, la charia (art. 6) , avec un statut spécial pour les non musulmans, qualifiés ici de «monothéistes» – en un mot des «dhimmis» -, bref un Etat ségrégationniste et théocratique sous un masque postmoderniste pour plaire aux grands moralistes européens et avant tout aux gauchistes «postcolonialistes», convoqués à soutenir le projet d’un Etat profondément régressif.
    Rappelons, dans ce sens-là, que l’Autorité Palestinienne a maintes fois déclaré qu’elle n’accepterait aucune population juive dans les territoires «occupés» qu’elle récupérerait, alors qu’elle récuse en principe l’existence d’un Etat juif, au nom des Palestiniens qui y résident et de ceux qui sont appelés à y affluer.
    En somme l’Etat de Palestine confierait aux Arabes israéliens le soin de mettre en œuvre la politique irrédentiste que recouvre son refus de reconnaître un Etat juif, qui n’est pas autre – faut-il le préciser – qu’un Etat-nation, à la façon dont la République est «française».
    Et pas «algérienne»…
    Cette stratégie que nous venons de décortiquer a pour finalité inéluctable la dislocation de l’Etat d’Israël. Le fait que l’Etat imaginaire de Palestine a déjà son siège auprès de la supposée «communauté internationale» démontre que la paix du «deux peuples-deux Etats» sera une paix imposée à Israël.
    Ce serait la fin d’un Etat «juif», ce qui est déjà justifié doctrinalement puisqu’ «il n’y a pas de peuple juif», ce que l’UNESCO a déjà confirmé en statuant indirectement qu’il n’y a pas eu d’histoire juive en Eretz Israël, et pas seulement en «Judée» et en «Samarie» .
    La suite est facile à imaginer. L’annexion «démocratique» par l’Etat de Palestine des Arabes israéliens devenus «nationalement» autonomes, sera alors imminente. L’ «Etat de tous ses citoyens» (le bluff rhétorique des Palestiniens israéliens et de leurs supplétifs gauchistes) qui en résulterait ne resterait pas l’ «Etat d’Israël», dont le nom même est l’objet d’une exécration religieuse inextinguible…
    Trois Etats pour un peuple…
    Ce que les citoyens israéliens d’origine palestinienne promettent à Israël a corrompu le jeu démocratique pour imposer la véracité d’un mensonge, avec la compromission des puissances occidentales.
    Mais il y aurait une autre étape, irrésistible.
    La fusion de l’Etat de Palestine et de «l’Etat de tous ses citoyens» ne pourra pas se désintéresser d’une autre population palestinienne, celle qui constitue la majorité démographique (mais non politique) d’un autre Etat, celui que l’Empire britannique avait soustrait au mandat: la Jordanie.
    L’Etat de Palestine ne résistera pas à renverser la monarchie jordanienne. La Palestine mandataire sera ainsi tout arabo-musulmane. À condition, bien sûr, que la Syrie, l’Irak et l’Egypte acceptent son existence…
    Ce scénario est écrit sur le mur depuis fort longtemps. Il se dévoile aujourd’hui même par ceux qui l’ont fomenté et qui croient pouvoir se découvrir parce qu’ils se croient proches de l’atteinte de leurs objectifs.
    C’est la reconnaissance par certains pays de «l’Etat de Palestine» qui les a portés à se découvrir inopinément, tandis que ce qui a précipité l’aveu provocateur des députés arabes israéliens, c’est la victoire récente qu’ils ont remportée sur le Mont du Temple face à un gouvernement israélien qui, lors de la guerre de 1967, n’a pas su assumer sa souveraineté (Moshe Dayan avait remis les clefs du Mont du Temple au Wakf islamique qui avait désécré tous les lieux saints juifs) et une démocratie israélienne en proie aujourd’hui aux illusions fatales de l’idéologie postmoderniste.
    Ce que les citoyens israéliens d’origine palestinienne promettent à Israël et spécifiquement à leurs concitoyens juifs qui leur ont reconnu des droits égaux s’est déjà produit à son égard dans la supposée «communauté internationale», où le vote ethnico-religieux des Etats de l’Organisation de la Conférence Islamique, en forme de majorité de blocage, a corrompu le jeu démocratique pour imposer la véracité d’un mensonge, avec la compromission quasi universelle des puissances occidentales.
    Ces dernières feraient bien de trouver dans cet état de faits l’occasion d’une leçon pour elles-mêmes, confrontées à la probabilité d’un scénario «démocratique» du même genre en leur sein même.S. T
    ____
    Que Dieu nous prépare-t-Il là ?

  10. Petite vomissure sur Franceunfaux, rappelant le 13 novembre 2015 l’abattaclan izlamique… Premier témoignage d’un blessé : Djamel machin.
    Ouais. Pas d’amalgame, ils sont les victimes… :pfff:

  11. Yéhoudi dit :

    “Macron en Arabie pour faire baisser la tension avec l’Iran
    AFP
    Modifié le 10/11/2017 à 08:02 – Publié le 10/11/2017 à 07:31 | AFP

    xxx

    il a offert a Salman une valise d’ Avlocardyl 90 …

  12. Yéhoudi dit :

    il a été acueilli en presque chef des Tas, debout !! avec beaucoup d’ autorité (palestinienne), les gosses des écoles lui ont chanté l’ Hymne National Palestinien

    https://www.youtube.com/watch?v=Par8zY8I2M8

  13. Yéhoudi dit :

    Liahou

    “Djamel machin.

    tu es sur que ce n’ est pas Djebel Chose ??

  14. Yéhoudi dit :

    et ce jeune homme….

    “”Le président français a tenté de convaincre son homologue américain Donald Trump de ne pas attaquer militairement l’Iran.

    “Je lui ai juste dit : quelle est votre autre option ? Que proposez-vous ? Si vous voulez couper toutes les relations avec l’Iran concernant ses activités nucléaires, vous allez créer une nouvelle Corée du Nord. Quelle est votre autre option ? Faire la guerre, attaquer l’Iran ? Ce serait une folie”, a déclaré le dirigeant français dans un entretien accordé au Time.

    Selon Macron, Donald Trump n’a pas de “plan B” “”

    xxx

    quand on a des Kouilles solides et bien a soi, pas besoin de réciter l’ alphabet en plans foireux….

    Aaaahhhhh! le temps ou pour une bombe, les canonières françaises remontaient le Mékong en tirant sur tout ce qui bougeait…..Ya Hassra !

  15. Victor dit :

    Article catastrophique de Shmouel Trigano , décrit comme à son habitude avec beaucoup de justesse et de vérité !
    Merci Elie de nous avoir transmis le lien , que je n’avais pas encore découvert. …
    Il faut absolument que l’état juif d ‘Israël ouvre les yeux sur ce qui se fromente actuellement tout en gardant un oeil sur cette diabolique république islamique d’Iran qui veut aussi nous effacer ….
    Que Dieu nous bénisse et nous protège de tous nos ennemis !

  16. Yéhoudi dit :

    et cet homme de bien

    Said Ben Said, jamais entendu parler! normal un Tunisien producteur de films et dénonçant l’ antijudaisme Musulman

    a fair connaitre, c’est si rare

    Allah yahafdhèk, cher Monsieur Ben Said, la Tunisie ne te mérite pas

    xxxxx

    ublié le 9 Nov 2017
    Le producteur Saïd Ben Saïd persiste et signe : “L’antisémitisme dans le monde arabe est antérieur au conflit avec Israël”

    Le producteur de cinéma franco-tunisien Saïd Ben Saïd a réitéré jeudi ses propos sur l’antisémitisme dans le monde musulman.

    “L’antisémitisme est une paranoïa dépourvue d’argumentation. Drumont écrivait en 1886 que la finance et le capitalisme étaient aux mains des juifs. C’est mot pour mot ce que disent beaucoup d’Arabes aujourd’hui et je ne suis pas sûr qu’ils aient lu La France juive”, a-t-il déclaré dans un entretien accordé au Point.

    “L’histoire du conflit israélo-palestinien est très médiatisée, mais elle est en vérité très méconnue et très complexe, comme le montre très bien Henry Laurens dans les cinq volumes qu’il a consacrés à ce sujet. La situation des Palestiniens dans les Territoires occupés est terrible et préoccupante, mais elle est surtout pour une majorité d’Arabes le prétexte de la haine contre les juifs. Pendant ce temps, le peuple syrien est massacré dans l’indifférence et le silence des autres peuples arabes. Il est important de rappeler que l’antisémitisme dans le monde arabe est antérieur au conflit avec Israël et que de nombreux pogroms y ont eu lieu bien avant 1948 : à Bagdad en 1942, à Constantine en 1934, à Fès en 1912, etc. Certes, la situation des juifs y était meilleure que celle des juifs d’Europe, mais l’âge d’or du judaïsme en terre d’islam est un mythe”, a insisté le producteur.

    “Il n’y a pas de différence entre les antisémites d’hier et ceux d’aujourd’hui. Qu’il ait vécu en Europe au siècle dernier ou dans le monde arabe aujourd’hui, un antisémite est soit un paranoïaque soit un pauvre d’esprit, et souvent les deux à la fois”, a-t-il conclu.

    Saïd Ben Saïd a dénoncé lundi l’antisémitisme dans le monde musulman après avoir appris qu’il ne pouvait plus présider le jury des journées cinématographiques de Carthage (du 4 au 11 novembre) en Tunisie. On lui reproche d’avoir produit des films en Israël.

    Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

  17. szmolski dit :

    C’est incroyable, parmi les doyennes de l’humanité ayant atteint entre 114 et 122 ans, une a fumée jusque 70 ans, une autre jusque 90 ans, et celle ayant atteint 122 ans fumé et bu jusqu’à la fin de sa vie?

  18. szmolski dit :

    Incroyable, encore 20 degrés à Tel Aviv un 10 novembre, c’est pas un temps pour le bouillon de poulet.

  19. szmolski dit :

    Il y a quelque chose de curieux, dans la bible on mentionne de nombreux peuples qui étaient voisins des hébreux mais on mentionne pas d’arabes, ou peut-être anecdotiquement sous une autre appellation, ils sont apparemment venus de la péninsule arabique, les gens qui habitaient là avant l’islam devaient être plus sympathiques, on pouvait boire un coup.

  20. Marie Esther dit :

    Victor il faut surtout que les Israéliens continuent à bien voter car Gabay est en train de piquer les idées du centre droit et de droite pour se faire élire ….et quand l’Union sioniste ou plutôt livini et le parti travailliste auront le pouvoir, on constatera qu’on a toujours les mêmes. Pour le moment la propagande palestinienne ne s’est pas encore lâchée sur l’article de Schmuel Trigano.
    Sur un autre article .lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/09/01016-20171109ARTFIG00310-retour-de-djihadistes-macron-prone-le-cas-par-cas-pour-les-femmes-et-les-enfants
    un lecteur a posté ce commentaire
    “Dans une lettre ouverte adressée au chef de l’Etat, le fondateur il y a trente ans du parquet anti-terroriste de Paris et ancien député Alain Marsaud demande à ce que les djihadistes français ne reviennent pas en France.
    Il a décidé de prendre la parole. Le magistrat, qui a été également été chef du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris dans les années 1980 et député a, dans une lettre ouverte à destination d’Emmanuel Macron (retrouvez l’intégralité de la lettre sur le site de Damocles, dont on peut aussi co-signer la lettre ouverte, accompagné d’une pétition), demandé au chef de l’Etat de ne pas faire revenir les djihadistes français sur notre sol. Ainsi, il explique que même si “quelques belles âmes à la générosité irresponsable proposent le pardon, ce que n’osaient imaginer ces djihadistes qui se verraient bien comparaître devant la justice à condition qu’elle ne soit pas trop sévère”, “ces femmes et ces hommes sont partis librement sans contrainte autre que leur engagement dans un processus de guerre menée contre leur Nation. Ils ont choisi de rejoindre le camp de l’ennemi et ont parfois agi ou encouragé les pires cruautés”
    quand je pense que Macron a osé dire pour certains des djihadistes qu’il faudrait voir pour les rapatrier … rien que ce terme ….

  21. Victor dit :

    Shmoulik , tu te gourres completement , car il fait 24 degres a cette heure ci a Tel-Aviv , ou je suis ….😎😎😎
    Chère Marie-Esther , il faut garder Bibi pour l’instant car il est le seul actuellement à voir ce qui se déroule avec le peuple et l’état invente ,mais il a aussi le problème très grave iranien qui sont en train de nous encercler de tous côtés par milices inféodés ( hamas-hezbokhra-pasdarans iraniens et même des milices étrangères et mercenaires ….
    Mais ce que dit Trigano est très juste , , c’est du aux erreurs commises par le passé, par d’autres dirigeants israéliens qui ont mis Israël dans cette situation ( Oslo, autorité palestinienne, etc….)
    Il faut maintenant arrêter ce processus des deux états bidonnés )
    Et construire , droit devant , et chasser les malotrus terroristes !

  22. Victor dit :

    N’oublions pas ,concernant le Liban que Hariri , premier sinistre à démissionne car il n’a plus aucun pouvoir , le président félon Aoun
    A donné les clés du pays à l’Iran, par hezbokhra interposé !
    Ceci est très grave pour Israël, mais en même temps , en cas de guerre , il n’y aura plus de Liban, mais uniquement le hezbokhra et l’Iran en face de nous , il nous restera plus beaucoup de choix stratégiques que d’effacer ce pays ennemi , et voir a régler le compte aux ayatollahs iraniens ….

  23. Victor dit :

    Shabbat – Shalom lekoulam , car ici en Eretz le temps est splendide ,mais à 15h 53 ,c’est bientôt la kabalat Shabbat …😎😎😎😎

  24. szmolski dit :

    Victor@
    10 novembre 2017 a 15:42

    24 degré c’est pas un temps pour bouffer du bouillon de poule et de la soupe à l’oignon, c’est triste..

  25. Yéhoudi dit :

    …….Publié le 10 Nov 2017
    Le terroriste palestinien de l’attaque au couteau de Hambourg : “Ma contribution au Djihad mondial”

    XXX

    allez, hop! bon pour l’ usine a tablettes de proteines ” Soleil Vert”
    ce sera sa contribution (utile, enfin) a la lutte mondiale contre la faim…

  26. Yéhoudi dit :

    Ferrero (vieille famille juive)

    xxxx

    hé oui Liahou, d’ anciens espagnols juifs, connus sous le nom de Hierro…et surement a l’ origine des “Haddad”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Les airbags pour motard du géant français Helite sauvent de plus en plus de vies en Israël !

Read More →