Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Economie/Finance  >  High Tech  >  Current Article

Avec l’interdiction de Waze, Téhéran fait face à des embouteillages monstrueux !

By   /  26 novembre 2017  /  3 Comments

    Print       Email

Pourquoi autant d’embouteillages à Téhéran en Iran  ? Les autorités iraniennes ont bloqué l’application de navigation Waze au motif qu’elle a été développée en Israël. L’application n’est plus disponible au téléchargement et l’utilisation du programme est bloquée par le gouvernement et un comité destiné à déterminer « tout contenu offensant » arguant qu’une utilisation d’une application israélienne « a soulevé des inquiétudes. »

Waze a été acheté par Google en 2013, soit comme l’acquisition d’application la plus chère de l’histoire pour 1,1 milliard de dollars. Son PDG Noam Bardin affirme que l’application est largement utilisée par les conducteurs iraniens qui ont accès à Internet, un «Intranet halal censuré», alors que de nombreux sites, y compris les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sont inaccessibles.

La Garde révolutionnaire iranienne a commencé à tracer l’activité d’Internet après la Révolution verte de 2009. En 2011, les forces de police ont formé la police cybernétique iranienne, ou FATA, uniquement pour lutter contre la cybercriminalité. Le comité chargé de surveiller les activités criminelles sur Internet comprend le cabinet du président iranien Hassan Rohani, le ministre des Affaires étrangères Javad Zarif et des responsables du régime devenus actifs sur Twitter et Facebook, qui communiquent à travers ces réseaux.

IsraelValley et israelmagazine.co – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email
  • Published: 1 année ago on 26 novembre 2017
  • By:
  • Last Modified: décembre 7, 2017 @ 11:33
  • Filed Under: High Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Les drones israéliens sont les premiers au monde à livrer les clients des supermarchés !

Read More →