Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Israël place des Domes de Fer sur ses navires !

By   /  27 novembre 2017  /  2 Comments

    Print       Email

Le dome de fer naval de l’armée israélienne a été déclaré opérationnel lundi soir, a annoncé l’unité du porte-parole des FDI.

Le système Tamir-Adir a été déclaré opérationnel après un test final où des roquettes Grad ont été tirées à la fois en tir unique et en barrage sur la corvette INS Lahav Sa’ar 5, ainsi que vers les plates-formes offshore israéliennes, scénarios envisagés dans de futurs conflits avec le Hamas ou le Hezbollah

Pendant l’essai, la marine a pris un lanceur Iron Dome et l’a placé sur l’hélisurface du navire et l’a connecté au radar du navire. Le dôme de fer naval utilise le missile intercepteur Tamir qui a été développé pour le dôme de fer ainsi que le radar Adir utilisé dans le système Arrow.

©IDF SPOKESMAN’S OFFICE

Dans l’expérience, toutes les roquettes tirées ont été interceptées par le système.

Conçu pour abattre des roquettes à courte portée, le Iron Dome est capable de calculer quand les roquettes vont atterrir dans des zones ouvertes, choisissant de ne pas les intercepter, ou vers des centres civils. Il a été mis en service en avril 2011 et a depuis été utilisé pendant deux opérations militaires contre le Hamas, interceptant environ 85% des projectiles tirés vers les centres civils israéliens depuis son premier déploiement.

Amir Peretz, ministre de la Défense en 2006, a insisté sur le développement du système Iron Dome après la Seconde guerre du Liban, lorsque le front israélien a été bombardé par des roquettes du Hezbollah.

“La menace pour le front intérieur est et sera un élément central de toute campagne militaire au 21ème siècle, que ce soit contre des armées étrangères ou des organisations terroristes”, a-t-il dit.

L’armée israélienne estime que le Hezbollah dispose de missiles à longue portée qui peuvent atteindre les plates-formes de gaz du pays, qui fournissent une grande partie de l’électricité consommée en Israël. Et tandis que la menace posée par le Hezbollah à la frontière nord d’Israël reste l’objectif principal de la marine et des FDI en général, la menace sur la frontière d’Israël avec Gaza reste tout aussi réelle.

Pendant l’opération Protective Edge en 2014, le Hamas a tenté de frapper une plate-forme de forage, mais le projectile n’était pas assez précis pour le frapper. L’armée israélienne a décidé de ne pas placer elle-même les batteries Iron Dome sur des plates-formes de gaz pour des raisons de sécurité, l’une d’elles étant qu’un incendie pourrait éclater sur l’une des plates-formes. Israël, qui dépend fortement de la mer, améliore continuellement la technologie derrière les systèmes anti-missiles du pays, et la dernière mise à niveau du dome de fer a eu lieu en avril.

En raison des menaces croissantes posées par l’arsenal de roquettes Grad et d’autres projectiles plus précis à plus long terme entre les mains de groupes terroristes, la Navy a changé la conception de ses navires de guerre Sa’ar 6 Corvette actuellement fabriqués pour Israël en Allemagne afin de faire en sorte que les lanceurs de missiles de défense à courte portée Iron Dome de la marine y soient intégrés lorsqu’ils arriveront.

Par Amos Lerah – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email
  • Published: 10 mois ago on 27 novembre 2017
  • By:
  • Last Modified: décembre 7, 2017 @ 11:40
  • Filed Under: Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Israël: la ferveur monte à Jérusalem avec l’emménagement de l’ambassade américaine !

Read More →