Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Current Article

Les Etats-Unis vont “montrer des preuves irréfutables” des activités illégales de l’Iran

By   /  14 décembre 2017  /  4 Comments

    Print       Email

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, présentera des «preuves irréfutables» que l’Iran a tenté de dissimuler des violations de ses obligations internationales.

Haley tiendra une conférence de presse jeudi à Washington sur “les activités déstabilisatrices en cours au Moyen-Orient et ailleurs dans le monde”, a indiqué un communiqué de son bureau.

“L’ambassadeur Haley présentera des preuves irréfutables que l’Iran a délibérément violé ses obligations internationales et a essayé de dissimuler ces violations”, a ajouté le communiqué.

Aucun autre détail n’a été fourni, mais l’AFP a noté que les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite ont accusé l’Iran de fournir des armes aux rebelles Houthi du Yémen, qui ont tiré un missile intercepté près de l’aéroport de Riyad le 4 novembre.

M. Haley a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à adopter une position plus ferme à l’égard de l’Iran, accusant Téhéran de conclure des accords d’armements illégaux au Yémen, au Liban et en Syrie.

Ces remarques sont venues après que le président américain Donald Trump a annoncé qu’il ne re-certifierait pas l’accord nucléaire iranien.

La décision de Trump a été vivement critiquée par les partenaires de Washington – la France, la Grande-Bretagne, la Chine et la Russie – qui siègent au Conseil de sécurité en tant que membres permanents avec les États-Unis. L’Allemagne est également signataire de l’accord. Il faut dire que ces pays entendent faire beaucoup d’argent en Iran.

 

Par Jack Philip -JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

4 Comments

  1. Blinis dit :

    Prostitution et corruption européenne… L’argent affole.
    Et puis l’utile et l’agréable… : l’Iran se propose de liquider le trouble-fête.

  2. Victor dit :

    l ‘ europe prostituée , finira par attraper une grave maladie vénérienne , à trop vouloir écarter les jambes et se faire empapaouter par les mollards apocalyptiques ….
    il n’y aura pas de traitement pour la sauver , et elle périra par ou elle aura péchée ….

  3. thaurac dit :

    C’est incroyable, l’histoire n’a pas servi de leçon et la “diplomatie” de l’europe, et particulièrement celle de la france, fonctionne toujours avec l’esprit” Chamberlain “, alors que c’est avec celui de Churchill qu’elle devrait fonctionner!

  4. Blinis dit :

    Les États-Unis ? Mais selon ce qui est rapporté par lacroapointcom, elles sont irresponsables…
    Les pays de la ligue arabe sont toutes sous dictatures, aussi ils ne peuvent intégrer le fait que, là-bas, ce n’est pas un homme seul qui gouverne et déclare, mais une équipée qui a été elue démocratiquement…
    Et évidemment, considerer Jérusalem comme capitale ne peut-être qu’une forme réfléchie d’unilateralisme, pour quelque état que ce soit !

    De même qu’une consideration ne vaut que pour celui qui considère, et non pas pour les autres figurants. Trump et/ou son pays (d’accord avec cette decision) ne cherche pas à imposer Jérusalem comme capitale, mais declare que c’est comme cela qu’il la conçoit, et la légalité n’a rien à voir dans ce point de vue ?
    Mais bon, la korrranerie x 22,…
    Et Y-a-t-il un etat de falestine, pour “sa” capitale ?
    Alors on lit ça :
    .
    Jérusalem, les pays musulmans dénoncent une décision « illégale »
    Marianne Meunier , le 14/12/2017 à 6h00
    Des dirigeants du monde arabo-musulman se sont réunis mercredi 13 décembre à Istanbul.

    “L’Est de Jérusalem est « capitale de l’État de falestine », ont-ils rappelé.
    Taisant leurs dissensions, les dirigeants du monde arabo-musulman ont riposté d’une seule voix au choix de Donald Trump de déclarer Jérusalem capitale d’Israël. « Nous rejetons et condamnons fermement la décision irresponsable, illégale et unilatérale du président des États-Unis », ont-ils déclaré dans un communiqué à l’issue du sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), tenu mercredi 13 décembre à Istanbul après une convocation en urgence, la semaine dernière, par le chef de l’État turc, Recep Tayyip Erdogan.”
    Du concentré de korrranerie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →