Loading...
You are here:  Home  >  Occident  >  Europe  >  Current Article

Pays-Bas: un jihadiste syrien attaque un restaurant casher et est libéré immédiatement par la police !

By   /  14 décembre 2017  /  5 Comments

    Print       Email

L’homme que la police hollandaise a libéré après avoir attaqué un restaurant casher en brandissant un drapeau de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) est un ex-combattant dans la guerre civile syrienne, a rapporté mercredi la Jewish Telegraphic Agency, citant le site d’information néerlandais GeenStijl.

Le site a identifié l’auteur de l’attentat du 7 décembre dans le sud d’Amsterdam comme Saleh Ali, qui a déclaré avoir participé à la guerre contre le groupe terroriste État islamique (EIIL).

La police connaissait cette information quand ils l’ont relâché plusieurs heures après que deux policiers l’aient arrêté à l’extérieur du restaurant. Les agents et les passants ont regardé l’agresseur briser plusieurs fenêtres avec une bate de baseball, alors que les membres du personnel étaient à l’intérieur. Il est ensuite entré par effraction, a enlevé un drapeau israélien et est sorti avant que les officiers ne le maîtrisent.

L’agresseur du restaurant, dont l’avocat a nié que son client ait agi pour des motifs antisémites, a été accusé de vandalisme et de vol, selon De Telegraaf, sans mentionner dans le rapport un élément aggravé d’un crime haineux. Ainsi, il a été libéré peu de temps après son arrestation.

Un porte-parole du Centre d’information et de documentation sur Israël,  a écrit qu’il était “choquant” que l’auteur ait été libéré à la lumière des informations rapportées par GeenStijl.

L’année dernière, une femme juive, Victoria Waniewicz, a été poignardée dans le dos devant un autre restaurant casher d’Amsterdam par un Brésilien. La police a déclaré que l’attaque n’était pas un crime antisémite. Plus tard, un juge a estimé que l’agresseur était inapte à subir son procès pour cause d’aliénation mentale.

L’année dernière également, un tribunal néerlandais examinant un différend de voisinage a ordonné l’expulsion de sa maison d’Amsterdam d’une femme juive dont la voisine avait menacé de la tuer et utilisé des insultes antisémites contre elle.

Par Dan Birenbaum – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

5 Comments

  1. Blinis dit :

    Et pourquoi la Hollande est nommée pays bas ? C’est dorénavant le pays le plus depravé où absolument tout est permis.
    Le délit n’en est plus un.
    On y achète son hash au debit de tabac, on peut epouser sa soeur, et s’y marier très bientôt à 5 ou 6.
    Tout est depénalisé, autorisé…
    Alors le terrorisme ? Avant 20, ce pays et d’autres, comme la Suède etc, ventres mous de l’Europe, seront des sultanats islamiques.
    Les taux de natalité musulmane sont proche de 4, et ceux des blonds moins de 1.
    Dhimmis dans son propre pays…

    https://www.monde-diplomatique.fr/2015/11/DUCRE/54148
    “on ferme les Prisons en Hollande… A moitié vides”

  2. thaurac dit :

    Voilà la vrai image de l’europe, les flics se contentent de regarder, c’est un flagrant délit, ils n’interviennent pas…une honte, on touche le fond…

  3. KIGEM dit :

    AVEC DES EUROPÉENS DE CETTE TREMPE LES MUZZ SONT CERTAINS D AVOIR LE BEURRE LE PRIX DU BEURRE ET LA CRÉMIÈRE.
    ANNE FRANCK SACHES QUE LES HOLLANDAIS N ONT PAS CHANGÉ.

  4. Haïm dit :

    La morale hollandaise est tombée en dessous du niveau de la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Le Cameroun mis au ban des Nations pour avoir défendu sa population

Read More →