Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Current Article

Comment choisir son assurance auto ? Quels critères pour faire baisser les prix ?

By   /  24 janvier 2018  /  1 Comment

    Print       Email

Depuis la mise en place de la loi “Hamon” ; qui comporte une multitude de dispositions sectorielles, comme la possibilité pour les consommateurs de résilier à la date de leur choix, leur assurance auto, les français ont été de plus en plus nombreux à essayer une nouvelle compagnie d’assurance.

D’ailleurs, si le changement de mutuelle d’assurance a permis l’ouverture du marché, il a surtout permis de baisser les tarifs des polices, avec les mêmes garanties et mêmes franchises.

La loi Hamon a incité les assureurs à se montrer convaincants pour retenir leurs assurés auto. Le texte de loi s’est donné pour objectif de fluidifier le marché de l’assurance, où la rotation des contrats est très lente. Les Français restent en moyenne sept à huit ans fidèles à leur compagnie.

Il n’est pas évident de faire le bon choix en matière d’assurance auto. Si certains critères tarifant ne peuvent pas toujours être nuancés, il est possible de moduler la couverture à souscrire pour qu’elle corresponde au mieux aux besoins sur conducteur. Voici les choses essentielles à savoir pour bien choisir son assurance.

A titre d’exemple, les jeunes conducteurs sont qualifiés de profil « à risques » par les assureurs dû notamment au peu d’expérience sur la route. Ils subissent une majoration automatique de leur prime d’assurance auto les 3 premières années de leur permis de conduire. Pour réduire la facture, ils ont la possibilitése tourner vers la couverture minimum que propose la formule au tiers.

Le véhicule fait également partie des principaux critères de tarifications. L’usage du véhicule, les trajets effectués, le mode de stationnement, la puissance ou encore la valeur de celui-ci impact significativement le montant de la prime d’assurance auto.

Les propriétaires de voitures neuves, dont la valeur est plus importante, seront davantage concernés par une assurance tous risques. En effet, en cas de sinistre, ce haut niveau de couverture permettra une meilleure prise en charge par l’assureur. A contrario, une assurance au tiers sera plus adaptée à une voiture d’occasion de plus faible valeur et avec beaucoup de kilomètres au compteur.

La formule au tiers, appelée aussi « responsabilité civile automobile », prend en charge les frais liés aux dégâts matériels et corporels infligés à une personne tiers dont le conducteur est responsable. C’est l’assurance auto la moins cher mais c’est également celle qui protège le moins l’assuré.

Pour choisir son assurance auto, il faut garder en tête que de nombreux critère impact le tarif des primes d’assurance. Certains critères ne peuvent pas être modulés, comme le type de véhicule ou le profil du conducteur, mais d’autres, comme le choix des garanties optionnelles en fonction de ses besoins, peuvent faire baisser la note. Le comparateur d’assurance est l’outil le plus pratique pour avoir une vue d’ensemble sur les garanties et faire un choix éclairé pour son assurance.

On le comprends, bien choisir son assurance est important et pas toujours aisé. Prenez donc bien le temps de décrypter les offres et les contrats, afin d’être au plus près des offres les plus intéressantes pour vous.

Par JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

1 Comment

  1. szmolski dit :

    Moi je suis contre l’assurance auto obligatoire, contre le contrôle technique et contre le permis de conduire, tout cela poubelle ! A l’époque toute cette merde n’existait pas, en Belgique dans les années 60 on achetait son permis de conduire à la poste pour le prix d’un timbre et le guichetier poinçonnait toute la colonne au choix y compris poids lourds, et jusqu’il y a peu la Russie n’obligeait pas de s’assurer, que tous ces voleurs de banquiers et d’assureurs aillent au diable, si je le pouvais je les pendrais tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →