Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Israël: les députés arabes Hanin Zoabi et Jamal Zahalka dans une affaire d’escroquerie et de blanchiment d’argent !

By   /  24 janvier 2018  /  3 Comments

    Print       Email

Le nettoyage de la Knesset des députés du parti Balad viendra-t-il de la police et du système judiciaire?

Après l’incarcération de Bassel Ghattas pour trahison et complicité de terrorisme, la police a annoncé mardi qu’après une longue enquête ordonnée encore par l’ancien conseiller juridique du gouvernement Yehouda Weinstein, des preuves suffisantes ont été réunies contre les députés Jamal Zahalka, Hanin Zoabi et des cadres du parti Balad, pour perception de dons illicites, faux en écriture, blanchiment d’argent, abus de confiance et escroquerie. Les infractions concernent les dons perçus lors de la campagne électorale de 2013 et les dépenses électorales de la campagne de 2015. C’est le Contrôleur de l’Etat, qui supervise le financement des partis lors des campagnes électorales qui avait en premier découvert cette vaste entreprise d’escroquerie. Il en avait fait part au Ministère public et au conseiller juridique du gouvernement.

L’enquête lors de laquelle ont été interrogés de nombreux cadres du parti a révélé qu’il s’agissait d’une véritable entreprise impliquant de nombreux intervenants dans laquelle des millions de shekels de dons illicites avaient été dissimulés des autorités compétentes, en provenance d’organisations et d’Etats étrangers, dont des pays ennemis, ce qui n’est guère surprenant de la part de ce parti.

Dans le cadre des investigations, la police avait aussi effectué des descentes surprises au domicile de cadres et militants du parti ainsi que de comptables et avocats liés à cette formation politique.

Le parti Balad a publié un communiqué dans lequel il rejette toutes ces accusations et comme il fallait s’y attendre, il dénonce « une persécution de nature politique et raciste contre le leadership de la population arabe israélienne, qui est la conséquence de l’incitation débridée de politiciens de droite contre les partis arabes ». Sans honte, le communiqué de Balad poursuit en accusant la police « de transformer quelques irrégularités administratives ou de procédure en dossier pénal afin de faire l’équilibre avec les enquêtes qui touchent le Premier ministre »!

Si un acte d’accusation d’une telle gravité est finalement émis contre les dirigeants de ce parti subversif, la Cour suprême ne leur sera d’aucun secours en fin de procédure, contrairement aux fois où elle les a sauvés d’une invalidation aux élections suite à leur soutien au terrorisme.

Avec LPH – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

3 Comments

  1. ELIOT dit :

    Arabe=voleur,pilleur, menteur, manipulateur, criminel. Arabe=le Mal

  2. Réal Bergeron dit :

    Il y a et aura toujours, le retour du pendule.

  3. trublion dit :

    c’est parfait que nos ennemis soient représentés par ce type de filous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Le Cameroun mis au ban des Nations pour avoir défendu sa population

Read More →