Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Le Gala du “Cœur des Mamans” fait vibrer Israël. Amir, en guest star, fait vibrer les franco-israéliens !

By   /  28 janvier 2018  /  2 Comments

    Print       Email

Ce sont plus de 700 personnes de la « francophonie israélienne » qui se sont rendues mardi soir dans les salons Trask, au port de Tel-Aviv, pour le deuxième grand gala annuel de l’association « Lev Ha-Imahot », le « Cœur des Mamans ».

Pour qui connaît la courte histoire de cette association extraordinaire, partie de rien, quelle impressionnante sensation de voir cette immense salle emplie de fond en comble d’amis, de donateurs, de bénévoles et de personnalités venus uniquement pour remercier, admirer et soutenir ces femmes hors du commun qui se dévouent sans compter pour des actions de tsedaka entièrement désintéressées.

©LPH Info

Il est difficile d’expliquer par des mots le mérite des ces mamans qui ne comptent ni leur temps ni leur énergie pour procurer, la plupart du temps dans l’urgence absolue, de jour comme de nuit,  le minimum vital à des familles qui sont plus que dans le besoin, qui n’ont parfois même pas de lits, de draps, de couvertures, de meubles élémentaires, ni de quoi nourrir ou habiller leurs enfants et parfois même pas de gîte décent. Et toujours d’une manière qui permet à ces familles de préserver leur dignité.

Cette merveilleuse aventure d’entraide et de solidarité  juives est née presque par hasard en 2013, suite à l’appel de détresse d’une famille juive de Jérusalem, qui est arrivée aux oreilles de Samantha Assouli, initiatrice et cheville ouvrière de cette association. Elle a immédiatement relevé le défi, car selon ses propre termes « comment peut-on supporter que nos propres enfants ne manquent de rien en sachant que d’autres n’ont même pas de quoi manger à leur faim ou de couverture pour dormir au chaud ». Samantha a su rapidement créer un petit groupe d’amies autour d’elle qui se sont mises à la tâche sans tarder et sont venues à l’aide de cette famille. C’est ainsi que tout a commencé. Et l’on peut dire sans exagérer que quelques années après, « Lev Ha-Imahot », est devenue une véritable « multinationale du ‘hessed » aux ramifications qui ne cessent de se développer en Israël – avec une soixantaine de bénévoles dans des grandes villes comme dans des petits yishouvim – et même à l’étranger, comme par exemple à New-York, Paris, Genève, Marseille, et bientôt Londres et Lyon où sont organisés des galas et se créent des antennes de l’association.

Les vaillantes femmes de « Lev Ha-Imahot » (il y a aussi des hommes…) sont entièrement bénévoles et tout comme le cœur qui redistribue au corps tout le sang qu’il reçoit, les dons qu’elles récoltent vont à 100% aux familles dans le besoin, sous forme de bons d’achats, d’objets ou de denrées de première nécessité, de paiements de loyers, de règlements de factures, d’activités pour les enfants, de cadeaux aux fêtes juives, de soins médicaux ou dentaires et de nombreuses autres prestations, y compris un soutien moral parfois aussi nécessaire que l’aide financière. Au « Cœur des Mamans », il n’y a ni bureau, ni secrétaires ni frais administratifs. Ces bénévoles ont transformé les réseaux sociaux en outils de mitsvot, puisque leur rapidité d’intervention et les connexions entre elles ne se font qu’à travers Facebook et plus de vingt groupes whatsapp. L’association a également le mérite et la chance de bénéficier du soutien et de la recommandation du rav Haïm Kanievsky shlita, de Bené Berak, ainsi que de sa fille la rabbanit Leah Koldetzky.

Cette très chaleureuse soirée a été présentée et animée avec talent et énergie par Francky Perez, venu tout spécialement de Los Angeles et Johanna Rozenbaumas, l’une des membres de l’équipe de Samantha Assouli. Un riche programme artistique était au rendez-vous autour d’un succulent repas pris entièrement en charge par de généreux sponsors. Les participants ont pu ainsi apprécier successivement Saadia et sa musique acoustique, le rappeur h’abad Shmulik au débit inégalable, la chanteuse Laetitia Larusso à la voix chaleureuse et au summum, la vedette internationale Amir Haddad qui malgré des invitations promotionnelles sur des plateaux de la télévision française avait tenu à être aux côtés du « Cœur des Mamans ».

L’émotion fut à son comble lorsque fut projeté un court film sur l’histoire de deux familles d’olim francophones dans la détresse qui furent sauvées du gouffre et ont retrouvé leur dignité – il n’y a pas d’autres mots – grâce à l’association « Lev Ha-Imahot » qui a remué ciel et terre pour leur venir en aide. Ou encore le témoignage poignant apporté sur scène par Rivka Azoulay-Yeroushalmi, dont le bébé Haïm Aharon Lev avait été violemment malmené par sa puéricultrice il y a six mois, au point de frôler la mort et de devoir suivre jusqu’à ce jour des soins et un parcours de rééducation. Rivka, qui entre temps a été enceinte et a accouché d’un autre petit garçon a remercié le « Cœur des Mamans » qui par sa mobilisation et son aide suivie, lui a permis de se concentrer totalement et quotidiennement sur le petit Haïm Aharon Lev et d’être toujours à ses côtés dans les hôpitaux sans se soucier de la gestion des tâches et obligations familiales. La salle toute entière à répondu « Amen » à l’unisson, à la demande de « refoua shelema » pour le bébé.

Trois importantes personnalités avaient également tenu à être aux côtés de Samantha et de son équipe, malgré leur emploi du temps chargé. Le député Meyer Habib, venu spécialement d’Italie où il se trouvait dans le cadre de ses activités parlementaires, le maire de Jérusalem Nir Barkat, venu de la capitale ainsi que le conseiller municipal Ofer Berkovitz, qui a ouvert de nombreuses portes à l’association, tous trois venus exprimer leur respect, leur admiration et leur soutien au « Cœur des Mamans » pour ce qu’elles font, la plupart du temps au détriment de leur vie de famille.

Une soirée entièrement réussie à tous points de vue. Il reste à souhaiter que les appels à la générosité lancés durant la soirée, la vente aux enchères d’oeuvres artistiques ainsi que le produit de la tombola auront permis au « Cœur des Mamans » d’entrevoir la suite avec sérénité dans leur enthousiasme et leur dévouement à vouloir aider ceux qui en ont besoin et emplir ainsi l’une des plus grande mitsvot de la Torah. Samantha Assouli a confié qu’en-dehors du résultat financier, c’est l’affluence qu’elle attendait lors de ce gala, afin que plus de gens possibles se sentent concernés, aillent sur la page Facebook, en parlent autour d’eux, fassent connaître cette association et pourquoi pas…deviennent des bénévoles ou des donateurs.

« Lev Ha-Imahot », une association née du coeur, qui va droit au coeur, et qui mérite amplement qu’on la soutienne, chacun en fonction de ses possibilités et de ses aptitudes, en argent, en vêtements ou objets utilisables ou même en temps, afin qu’elle puisse poursuivre son action admirable au service des plus démunis.

Un rajout personnel : le « Cœur des mamans » mériterait d’être parmi les nominés au Prix Israël pour sa contribution non seulement aux olim de France mais à la société israélienne toute entière comme exemple de dévouement, de générosité et d’amour gratuit.

A bon entendeur…

Par Shraga Blum – LHP – JSSNews

Lien pour faire un don :

http://lev-haimaot.org/faire-un-don

Contact :

https://www.facebook.com/lev.haimaot

ou

https://www.facebook.com/samantha.assuli?fref=mentions&pnref=story

Partager cet article
    Print       Email

2 Comments

  1. julie dit :

    BRAVO à tous ces “bon cœur” , Merci à Amir et simplement BRAVO à la nation d’ISRAEL !!!

  2. dany dit :

    Kol hakavod hazak hou barouch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →