Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Current Article

Israël a frappé plus de 100 cibles dans le Sinaï, avec l’accord du Caire

By   /  4 février 2018  /  12 Comments

    Print       Email

L’Egypte a autorisé Israël à mener plus de 100 frappes aériennes dans le nord du Sinaï afin d’éradiquer les terroristes affiliés à l’Etat Islamique, rapportait samedi le New York Times.

Depuis plus de deux ans, des drones, hélicoptères et avions à réaction israéliens non marqués mènent une campagne aérienne secrète dans la région, avec l’approbation du Président égyptien Abdel Fattah al-Sisi, qui s’efforce de contenir la menace mortelle dans cette région agitée, selon le rapport.

Selon le Times, qui s’est entretenu avec sept responsables britanniques et américains, anciens ou actuels, impliqués dans la politique du Moyen-Orient, Israël a commencé à ses frappes peu après que les insurgés de l’Etat Islamique aient fait s’écraser un avion charter russe au-dessus de la péninsule en octobre 2015, tuant les 224 personnes à bord.

Les États-Unis ont depuis lors attribué à Jérusalem le mérite d’avoir “tué une longue liste de leaders et combattants” dans le Sinaï, contribuant à stabiliser la frontière entre Israël et l’Égypte, et ce alors que le Caire s’efforce de reprendre pied dans la région.

Le Bureau de Censure israélien n’ a pas autorisé la publication d’informations sur les opérations présumées, toutes les sources émanant d’informations extérieures.

L’effort en matière de sécurité contribue à une coopération sans précédent entre les deux nations, selon le Times, signe le plus marquant à ce jour d’une reconfiguration silencieuse de la politique régionale.

La campagne aérienne, cependant, a été menée dans l’ombre, dans la crainte que la nouvelle de cet effort de collaboration ne provoque un contrecoup dans la rue égyptienne, qui considère Israël comme un ennemi.

La coopération bilatérale a commencé à se développer peu après l’accession de Sisi à la présidence en 2014. Israël avait aidé à influencer Washington pour que le gouvernement américain accepte le nouveau dirigeant égyptien, après sa prise de pouvoir par un coup d’État militaire contre les Frères Musulmans, ce qui a créé des liens favorables entre les forces de sécurité des deux camps.

Les problèmes de sécurité découlent en partie du traité de paix israélo-égyptien de 1979, qui divisait le Sinaï en trois zones, démilitarisées à des degrés divers. L’accord a ainsi involontairement créé un vaste espace inhabité avec une faible présence de sécurité, idéale à investir pour les éléments extrémistes, selon le Times.

Depuis que Sisi est arrivé au pouvoir, l’Égypte a vu des centaines de membres de son personnel de sécurité tués dans des attentats terroristes, pour la plupart dirigés par son ennemi n° 1 au Sinaï, Ansar Bayt al-Maqdis (les Partisans de Jérusalem).

En 2014, Ansar Bayt al-Maqdis s’est affilié à l’État Islamique. En plus de ses opérations contre les soldats et les policiers égyptiens, le groupe serait responsable des attaques contre les chrétiens coptes, du massacre de villages et de la destruction des églises, note le Times.

Ansar Bayt al-Maqdis est également soupçonné d’avoir détruit l’avion affrété russe en 2015, ce qui, selon des rapports étrangers, a conduit Jérusalem à se rapprocher du Caire, avec son plan de lutte contre le groupe extrémiste basé au Sinaï.

Source. Traduction et adaptation Nitzotz – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

12 Comments

  1. trublion dit :

    “L’accord a ainsi involontairement créé un vaste espace inhabité avec une faible présence de sécurité”
    l’Egypte est pour son immense majorité un vaste désert, et le Sinaï ne fait pas exception. ce n’est pas l’accord de fausse paix qui a créé le désert.

    • Nitzotz dit :

      Hello Trublion,
      J’ai traduit la phrase au mieux, l’auteur voulant exprimer le fait que dans le cadre de cet accord, peu d’importance avait été accordée à la sécurité/surveillance de cette région.
      Lire : “L’accord a ainsi involontairement créé un vaste espace inhabité où la sécurité était faible”.

  2. christopher.dee dit :

    Le Sinaï rapproche l’Egypte d’Israël et cela, malgré ou à cause de l’insécurité dans la région, est un bienfait.
    Un grand nettoyage toujours en cours…

  3. christopher.dee dit :

    Plus d’une demi-heure de modération ?
    On cause plus, on s’interroge. Besoin d’aide ?

    • Gally dit :

      Imagine toi que si je n’avais pas le temps de réparer le site pendant une telle durée, je n’avais en toute évidence pas le temps de m’occuper des commentaires 😉

  4. christopher.dee dit :

    Et pourtant je vous adore…

  5. Elie de Paris dit :

    En attendant, 3 mois d’ actualité, de commentaires, et le remariage de Leon Zitrone avec Jean Nohain ont été zappés…

  6. Elie de Paris dit :

    Faudra encore attendre 3mois.
    Sommes nous débarrassés des sites de sextoys ? J’avais justement une commande à faire… Un cadeau pour babasse.

  7. yossef dit :

    Miracle, ness gadol un seul site me manquait et le web était dépeuplé plus d’une semaine je n’ai pas pu

    entrer pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Pourquoi d’anciens opposants à Paul Biya le soutiennent-ils dorénavant ?

Read More →