Loading...
You are here:  Home  >  Divers  >  Current Article

Israël: début de la privatisation de La Poste ( “Doar Israel” ) !

By   /  25 mars 2018  /  1 Comment

    Print       Email

Le comité ministériel de privatisation devrait discuter dimanche d’une proposition du ministre des Finances Moshe Kahlon et du ministre des Communications, Ayoob Kara, visant à privatiser la société israélienne des postes. La privatisation en deux étapes a été préparée par la Government Companies Authority, après que Kahlon l’ait approuvé en principe.

Dans un premier temps, 20% des actions de la société Israel Postal Company seront vendues à un investisseur israélien ou étranger dans le cadre d’un placement privé. Le nombre maximum d’administrateurs sur le conseil d’entreprise à ce stade sera de 11, dont trois représenteront l’acheteur ou seront recommandés par lui, selon le mécanisme de nomination établi.

Dans la deuxième étape, 20% des actions de la société postale seront émises à la Bourse de Tel Aviv (TASE). À la suite de l’offre, le nombre maximum d’administrateurs sur les conseils d’administration de la société sera de 12, dont seulement deux proviendront de l’acheteur du placement privé.

Le processus de vente sera une vente aux enchères, comme c’est la pratique habituelle dans un placement privé par l’Autorité des entreprises du gouvernement. Dans ce processus, l’Autorité des entreprises du gouvernement aura le droit de prendre en compte le prix offert pour les actions et la capacité de l’acquéreur dans les domaines d’activité.

Dans le plan de privatisation, l’Autorité des entreprises du gouvernement déclare que la décision de privatiser la société postale est motivée par la baisse de ses bénéfices et de ses flux de trésorerie au cours des dernières années.

La situation de trésorerie catastrophique de la société postale est en partie due à un changement dans les tendances du secteur postal, qui se traduit par une baisse annuelle moyenne de 8% du volume de courrier.

Le marché des livraisons par colis via le commerce électronique est en plein essor, mais à ce stade, le boom ne compense pas la baisse du marché postal, car le marché postal est toujours nettement plus important que le marché des colis.

Par Amos Lerah – JSSNews

Partager cet article
    Print       Email

1 Comment

  1. trublion dit :

    c’est ausi que la poste en Israël est une vraie poésie.
    il faut s’y reprendre à deux ou trois fois pour recevoir un courrier important, impossible à aller chercher dans une administration.

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits

Connectez vous à votre compte
Sollicitez la création d'un compte

You might also like...

Les taxis de l’aéroport de Tel-Aviv auront tous bientôt une machine à carte de crédit !

Read More →