Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël  >  Current Article

Les contradictions – Par Avraham Assuied

By   /  27 mars 2018  /  1 Comment

    Print       Email

Il est clair que les attentats ciblés contre les forces de l’ordre en Israël et ceux commis en France contre des Juifs innocents, l’euphémisme n’est pas usurpé : hommes, femmes, enfants, vieillards, des civils inoffensifs, religieux ou pas, ne poursuivent pas le même but.

Dans le premier cas, c’est un énième remake de David et Goliath dans des rôles inversés, qui se répète inlassablement sur le territoire perdu d’une Palestine imaginaire, en attendant Godot ou la fin de la grande illusion. Comment ? On ne sait pas trop, mais qu’importe, tant que le fric tombera dans l’escarcelle des marionnettistes, tout ira bien.

S’attaquer à un soldat appartenant à une des plus puissantes armées au monde, un couteau à la main, rapporte gros. L’héroïsme palestinien galvanise les comptes en banques uniquement. Ici on ne clame rien, on ne dit rien, on meurt et on compte… discrètement si possible afin de ne rien soupçonner quant à la réalité de la cause du siècle.

Tout à un prix selon que vous êtes vivant ou mort. Prisonniers, blessés, handicapés, enfin tout ce qui touche à la bonne marche de l’entreprise institutionnalisée depuis 1964. Parce qu’avant, on ne défendait pas la même cause. Le nationalisme arabe devait remplacer le Califat turc qui englobait la Palestine, de la méditerranée à l’Euphrate, et ce, depuis plus d’un siècle.

Mais revenons à nos moutons. Le sacrifice de votre personne servira à votre famille de sac à provisions, comme indiqué officiellement sur le tableau gouvernemental de l’AP. Puis on affichera sous votre photo pallywoodienne : victime de crime contre l’humanité. Rien ne se perd…

Le second cas, les attentats en France contre les Juifs, sert à semer la terreur. A faire fuir comme on fait fuir les minorités apeurées. Et ça marche. On le constate dans les pays arabes où il ne reste quasiment plus de Juifs. On le déplore dans des écoles publiques, des quartiers, des banlieues et autres territoires perdus de la république, cherchez bien, il n’y a plus de Juif.

Et pourtant, ces enfants musulmans qui furent longtemps de bons camarades ne sont ni djihadistes ni islamistes. On ne fait ici aucun amalgame. Ce sont cependant ces mêmes enfants qui sèment la terreur dans les cours de récrés.

Ce sont les mêmes qui, plus tard, dans les halls d’immeubles tagués, feront l’apologie des Mérah et compagnie. Qui joueront aux vrais héros non pas de bandes dessinées mais de bandes de cailleras. Car eux ne sont pas payés grassement par une AP soudoyée jusqu’à la moelle. Eux ce sont les défenseurs purs et durs de la Palestine, c’est-à-dire de la cause musulmane dans son intégrité telle qu’elle est défendue dans le Coran

Et avec un peu de chance, d’entrainement et de ténacité, quelques-uns parmi eux arriveront à l’ultime courage de faire crever à coups de couteaux Mireille Knoll z’’l, une mamie de 85 ans, ainsi que Sarah et Ilan Halimi z’’l et les enfants Gabriel z’’l, Arieh z’’l et Myriam z’’l… et… et… et… z’’l… z’’l… z’’l… 

Et ce, sans toucher un centime. Il faut oser quand même. 

Par Avraham Assuied – JSSNews

            

Partager cet article
    Print       Email

1 Comment

  1. trublion dit :

    allons allons, bien sûr que la famille va toucher, ils le savent très bien tous ces monstres.
    celui récent dans le sud ouest s’en est glorifié avant et sa copine dit comme lui, pourquoi donc d’après vous.
    le terroriste de Nice a reçu une belle somme, ceux du bataclan quasi probable avec toute cette logistique, etc etc,
    la question la plus importante est qui paye ? je crois qu’il vaut mieux ne pas trop se la poser.
    quant à celui de Mireille z”l, c’est une vengeance personnelle, un fait divers monstrueux à souhait.
    qui fera un procès à l’état pour négligence et non assistance à personne en danger, un procès aux fonctionnaires qui n’ont pas agis, à titre personnel, qu’on apprenne la leçon, qu’on change les lois, pour que ça ne se reproduise pas, certainement pas le Crif, il préfère organiser des marches qui ne servent qu’à le conforter, et puis on oublie, et on passera à la suivante. et comme toujours, les juifs payent le prix fort.

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits

Connectez vous à votre compte
Sollicitez la création d'un compte

You might also like...

Yaïr Lapid dénonce la délocalisation de la construction du satellite israélien Amos 8 en Californie !

Read More →