Loading...
You are here:  Home  >  Israël-Territoires Disputés  >  Israël-Relations internationales  >  Current Article

“Innovation: Africa” ; l’organisation israélienne qui apporte de l’eau et de l’électricité aux villageois !

By   /  11 avril 2018  /  11 Comments

    Print       Email

Alors qu’Israël approche de son 70e anniversaire, les Israéliens et les partisans d’Israël peuvent être fiers des contributions qu’Israël apporte au monde.

Bien que plupart d’entre eux pensent aux technologies telles que Waze, Mobileye et aux puces informatiques lorsqu’ils parlent des contributions d’Israël, la réalité est que les efforts d’Israël vont beaucoup plus loin – vers les besoins humanitaires les plus élémentaires. Israël a vraiment assumé sa mission biblique d’être une “lumière pour les nations”.

L’un des plus grands exemples d’Israël remplissant ce rôle est une organisation appelée Innovation: Africa.

Il y a vingt ans, une Israélienne nommée Sivan Yaari s’est rendue en Afrique. Quand elle a vu le degré de pauvreté dans les villages reculés, elle a décidé de faire quelque chose à ce sujet.

Ayant voyagé dans ces villages moi-même, je peux dire avec certitude que si vous n’avez pas visité de villages africains reculés, vous n’avez pas vu le sens du mot “pauvreté”. En Afrique, 620 millions de personnes vivent sans électricité et plus de 300 millions n’ont pas accès à de l’eau propre.

Le manque d’électricité dans les centres médicaux signifie que les médecins et le personnel n’ont pas de réfrigérateur pour les médicaments et les vaccins. Cela signifie également que les femmes qui accouchent la nuit doivent le faire dans l’obscurité, ou – si elles peuvent se le permettre – en utilisant une lampe au kérosène. Et surtout, de nombreux médecins qualifiés ne travailleront pas dans un centre médical sans électricité – laissant ces villages en sous-traitement médical.

Et les problèmes ne s’arrêtent pas là.

Les étudiants dans les écoles sans électricité sont limités à étudier à la lumière du jour – et, bien sûr, n’ont pas accès à des ordinateurs. En conséquence, les meilleurs enseignants et administrateurs ne travailleront pas dans ces écoles, et les étudiants ne reçoivent pas une éducation significative. Le manque d’accès à l’eau potable signifie que les femmes et les enfants doivent passer la plupart de leurs journées à chercher de l’eau et à la ramener dans leurs villages, souvent obligées de marcher pendant des heures. Et l’eau qu’ils trouvent est généralement terriblement polluée.

Ne pas avoir d’eau propre signifie des problèmes de santé et une mauvaise nutrition, et ne fournit aucune base pour le commerce ou l’économie. Et malheureusement, dans les circonstances les plus extrêmes, le manque d’eau et d’électricité entraîne la mort par la soif et d’autres maladies qui ne devraient jamais être mortelles.

Sivan a créé Innovation: Africa il y a dix ans – afin d’utiliser les technologies israéliennes pour apporter l’électricité aux écoles et aux centres médicaux dans les villages africains – et pour leur permettre d’avoir accès à de l’eau propre et fraîche.

Innovation: Africa travaille maintenant dans huit pays africains et, à ce jour, a aidé plus d’un million de personnes dans 170 villages.

Grâce à Innovation: Africa, des panneaux solaires sont installés sur les toits des écoles et des centres médicaux, et des pompes solaires tirent l’eau des aquifères souterrains et apportent l’eau au centre des villages. Quelque 350,000 enfants ont été vaccinés grâce aux efforts de l’organisation, et de nombreux villages prospèrent grâce à l’éducation, à la santé et au commerce – en particulier après l’introduction de l’irrigation au goutte à goutte.

Aider les gens avec la technologie israélienne démontre, une fois de plus, qu’Israël non seulement défend les droits de l’homme, mais mène la lutte mondiale pour le bien être de ces populations.

Le site internet d’ Innovation: Africa et leur page Facebook présentent des vidéos et des photos de personnes dans huit pays africains qui chantent et dansent en reconnaissance d’Israël. Des centaines d’Africains font des commentaires comme: «Merci d’être venus d’Israël pour nous éloigner des ténèbres» et «Nous remercions Israël d’être venu nous donner de l’eau. Vous êtes nos pères et mères d’Israël. ”

C’est là un exemple de la promesse que Dieu a faite à Abraham dans Genèse 12: 3 : “les familles de la terre se béniront par vous.”

Innovation: Africa est financée par des donateurs privés, dont de nombreuses écoles et communautés qui se sont regroupées pour “adopter” des villages: 50 000 dollars pour un projet d’eau qui touche des milliers de personnes dans de nombreux villages ou 18 000 dollars pour apporter l’électricité.

Même des enfants bar-mitzva (ou bat mitzva) ont choisi de donner les dons reçus en cadeau lors de leurs fêtes, afin de soutenir des projets en leurs noms. L’aspect le plus remarquable de ces parrainages est le fait que c’est un don ponctuel – mais fournit à ces villages de l’électricité ou de l’eau pour toujours.

Il y a encore beaucoup de travail à faire. Beaucoup trop de villages attendent ce service vital. Innovation Africa a pour objectif de révolutionner 1000 villages d’ici 2025.

Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres efforts qu’Israël et les Israéliens ont entrepris pour rendre le monde meilleur et partager la lumière d’Israël avec le monde. Comme nous approchons notre du 70è anniversaire de l’indépendance d’Israël, nous avons certainement beaucoup de raisons d’être fiers de nos réalisations… Et nous avons là une raison supplémentaire de célébrer cela !

Par Dov Lipman – JSSNews
L’auteur est un ancien député Yesh Atid de la Knesset

Partager cet article
    Print       Email

11 Comments

  1. trublion dit :

    Parfait très bien bravo.
    Nous pouvons encore faire mieux : faire en sorte que ce ne soit pas un don, que ces villageois paient ce service d’une façon ou d’une autre, qu’ils soient intégrés dans un circuit économique, à l’image de quelques associations de commerce équitable …

  2. Elie de Paris dit :

    Je me souviens, il y a longtemps…
    On nous montrait ces populations d’Afrique qui crevaient de faim et de soif… Des collectes étaient organisées, de dons ou produits…
    Et on se debarrassait ainsi de la préoccupation de l’autre, en ayant fait sa B. A.
    Beaucoup était ponctionné pour frais de publicité, fonctionnement, transport, et finalement, le peu restant de ce qui arrivait là-bas était la plupart du temps volé ou pillé par des chefs de guerilla…
    La Sagesse Hébraïque donne pour axiome qu’il vaut mieux enseigner à pêcher qu’offrir du poisson.
    Les Nations n’ont bien sur pas suivi ce conseil, au nom de la “Charité”, concept assez éloigné de la recommandation, et qui ouvre la porte à la corruption, au vol et à l’humiliation des receveurs.
    Et l’occident reçoit donc la monnaie de sa pièce, aujourd’hui même, envahi par les enfants de ces humiliés…
    Le prénom Israël est souvent rencontré parmi ces ethnies qui ont été aidées par les Juifs d’Israël. Sanctification de Nom Divin par ceux de Son Peuple, qui laissent leur dignité aux enfants aidés.
    Kol ha Kavod, oui.

  3. Elie de Paris dit :

    Ouaww…il semble que les (simples) lecteurs ne puissent plus actualiser les pages… Gally ?
    Plus personne ? Shavouah tov et Rosh ‘Hodesh tov à tous…
    Baroukh Dayan Haemet,
    mis à part notre frère Yonathane Dahan, z’ l., massacré, torturé, puis tué, il faudra qu’on nous explique pourquoi un crime dit “crapuleux” devrait être aussi accompagné de tant de cruauté…
    Devant quelques détails donnés par la famille, lors de son enterrement au carré juif du cimetière de Fontenay/bois, des personnes ont éprouvé des malaises… C’est dire.
    Mis à part, donc, ce terriblement révoltant et triste événement, la disparition de Milos Forman, grand petit Juif aux nombreux oscars, qui nous a pris au coeur et aux tripes, avec à peu près tous ses films. Salut l’artiste.
    Enfin, on va consulter les détails de la “frappe” en Syrie, bien prévenue, et on revient pour commenter…

  4. Elie de Paris dit :

    En attendant que Jyhesshess reponde à mon post précédent sous modée, dernières nouvelles du proche orient…
    Bref échange entre Poutine et Trump, cette nuit du vendredi 13
    ” Allo ? Vlado ? C’est toi ? Oui, c’est Don… Bon, tout a été déménagé ? T’es sur ?… On peut tirer alors ? Ah… Merci.
    J’informe Manu et Thérèse, et ça part.”
    Ce doit être ce type de conversation qui prevalut cette nuit…
    Mais cette nuit suivante, en Syrie, est différente.
    Celle de samedi à dimanche, nouveau mois, nouvelle lunaison,…
    Ma nichtanah à laïlah hazé ?
    Sur Menapress.org, on peut lire ceci…
    Explosion dans une base iranienne de la province d’Alep (info # 011504/18) :
    Samedi soir, la plus grande base militaire iranienne en Syrie, située à Jabal Azzan (ara. : la montagne d’Azzan) a subi plusieurs violentes explosions.
    La base est censée abriter le plus important stock de munitions iranien en Syrie.
    Il y a de nombreuses victimes dont des officiers iraniens.
    Des témoins oculaires affirment avoir vu des avions israéliens bombarder la position, [mais comment voir à l’œil nu, la nuit ! ] d’autres prétendent qu’elle a été prise pour cible par un missile. Quant au Hezbollah, s’il confirme l’information, il déclare que l’explosion est accidentelle et qu’il s’agit d’une “fake news” destinée à relever le moral des Occidentaux suite à “l’échec de leur opération samedi matin”.
    “Quelqu’un ” aura suivi le parcours du materiel de fabrication d’armes chimiques et aura quelque peu aidé ?…
    Cette nuit va etre agitée…

  5. behe dit :

    Un collègue-perle au travail m’a raconté ceci.

    Il va en Afrique avec un ami.

    Ils visitent un village. Des enfants faméliques dans des cages, les mamans de même.

    Au milieu, le stand du diable : tu peux y acheter des… bonbons !

    Arrive un allemand, il en achète, les enfants arrivent, affamés. Il jette les bonbons au sol, les enfants se précipitent avec leurs petites mains.

    Mon collègue va vers lui et lui assène un grand coup de poing.

    De retour en ville ils se concertent “et si on faisait une asso pour leur donner du riz ???”

    Ils s’inscrivent à la chambre du commerce et font les papiers.

    Au bout de quelques jours un homme vient frapper à leur porte.

    “Vous savez le stand des bonbons, il y a quelqu’un qui tient ça. Je vous conseille de rentrer dans votre pays”.

  6. Elie de Paris dit :

    À certains moments, si on n’est pas connecté (en tant que commentariste), les pages ne se reactualisent pas. Et on n’a pas accès, alors, aux niuveaux articles ou aux niuveaux commentaires. Pas d’ explications à cela. Il serait bon, juste sous le titre, à côté du nombre de commentaires, de dire combien de lectures ont ete faites, et, combien de presents, tous confondus, au moment de la lecture.. ‘hag Sameah’..

  7. behe dit :

    ESCLAVAGE EN LYBIE : MOBILISATION

    ORGINE DES VICTIMES : NIGER CAMEROUN BURKINA FASSO COTE D IVOIRE ETC
    SEVICES INFLIGES : OTAGES DANS DES PRISONS PRIVEES TELLES QUE CAVES, INTERNEMENT DANS DES CAMPS, TRAFFIC D’HUMAINS, RANCONS.
    RATION ALIMENTAIRE MOYENNE : A PEINE DE QUOI SURVIVRE

    CAMPAGNE DE MOBILISATION PAR L’ASSOCIATION NOUS PAS BOUGER
    ET LA CHAÎNE JMTV PLUS http://www.jmtvplus.com (Contact en haut de page)
    ENVOYER UN EMAIL A : [email protected]
    (ATTENTION UN SEUL N DANS L’ADRESSE)
    OU UN TEXTO AU NUMERO : +33 641 OO 14 31
    (NOTE : LE CONTACT JMTV PLUS EST REACTIF ; REACTION DE L’ASSOCIATION EN ATTENTE)

    CETTE ACTION SEMBLE NE PAS NECESSITER DE FONDS
    ELLE NECESSITE UNE ALERTE DES CITOYENS VERS LES DIRIGEANTS, LES DIRIGEANTS ETANT AU COURANT MAIS NE VOYANT AUCUN INTERET A AGIR PUISQUE LES CITOYENS NE SONT PAS AU COURANT.

    AIDONS CES CAPTIFS A RECOUVRER LA LIBERTE RAPIDEMENT ET A POUVOIR ENFIN FUIR LES CONDITIONS DE VIE INTOLERABLES DE LEURS PAYS VERS LE REFUGE-EUROPE.

    NOS PRIERES SERONT ENTENDUES

    §

    ELEMENTS DE PREUVE : Revue de Presse

    “ILS ONT VENDU MON FRÈRE” :
    Ou le douloureux chemin de l’immigration
    Jacky Moiffo & Yannick W.J.Nambo
    Préface de Max Mathiasan
    979-10-302-0092-8
    140 pages /14€

    « Aucune femme, aucun homme ne quitte son pays au péril de sa vie en espérant que 50% de chance de mourir se transformeront en 50% de chance de survivre. Quel pari. » Max Mathiasin

    Jacky Moiffo cherche toujours son frère, réduit au statut d’esclave en Lybie alors qu’il avait pris le chemin de l’exil..

    170 ans tout juste après son abolition, cette pratique barbare que l’on croyait révolue est-elle à nouveau d’actualité ? Et ce, au sein même du continent africain ? Yannick Nambo et Jacky Moiffo unissent leurs voix pour livrer ce témoignage poignant doublé d’une réflexion d’ensemble sur l’immigration et ses drames.

    Un récit qui nous plonge dans une réalité trop souvent fantasmée. Celle de l’immigration, ses ressorts, ses conséquences, l’esclavage.

    Suite aux révélations de CNN, Max Mathiasin, député de la Guadeloupe, a prononcé un discours poignant à l’Assemblée Nationale en novembre 2017 qui a marqué les esprits. Une conviction qu’il partage en signant la préface de ce livre.

    Ce récit, ces éclairages prennent leur place dans un contexte particulier, où les populismes gagnent du terrain en Europe, où la tentation du repli sur soi est de mieux en mieux partagé.

    Jacky Moiffo, français d’origine camerounaise est Journaliste, présentateur; Chanteur-Acteur, Réalisateur du documentaire “Charles Ntchoréré, un Africain face aux Nazis”. Promoteur du site d’information http://WWW.JMTVPLUS.COM

    Yannick W.J. Nambo est consultant sur les questions de jeunesse, d’éducation populaire et de communication; Il est l’auteur d’un premier roman, Malvo.

    Max Mathiasin est député de la Guadeloupe.

    Disponible sur les sites AMAZON,FNAC et FAUVES-EDITIONS
    Jacky MOIFFO
    Journaliste Audiovisuel
    0699597764
    http://www.jmtvplus.com

  8. Elie de Paris dit :

    Voyons ! Seul l’occident a aboli l’esclavage.. Il demeure koraniquement autorisé dans l’Islam, et y est pratiqué. En pays asiatique aussi…
    Les nations occidentales et démocratiques sont moins de 10 % de la planète.. .

Les commentaires sont réservés aux utilisateurs inscrits

Connectez vous à votre compte
Sollicitez la création d'un compte

You might also like...

Le rôle de la propagande dans l’Holocauste juif – Par A. Oktar

Read More →